zones de secours

  • Imprimer

    MANU DOUETTE > PARLEMENT DE WALLONIE > FINANCEMENT DES ZONES DE SECOURS

    (En séance plénière du Parlement de Wallonie, le député Manu Douette a co-signé une motion concernant le suivi du dossier relatif au financement des zones de secours par les provinces.)

    Ce mercredi 17 juin 2020, le Député Manu Douette a interpellé le Ministre Dermagne quant au projet de reprise du financement des zones de secours par les Provinces wallonnes.

    Pour le président de la zone de secours Hesbaye, la proposition d’une reprise à 60% du financement des zones de secours par les provinces est un signal positif envoyé aux communes wallonnes. Cette aide financière est appréciée au niveau communal, d’autant plus au vu des conséquences budgétaires de la crise que nous traversons.

    Cette proposition est équilibrée, car elle tient compte des budgets provinciaux dans l’incapacité d’absorber l’entièreté des dépenses locales dans les 14 zones de secours situées en Wallonie.

    Toutefois, Manu Douette a tenu à interpeller le Ministre des pouvoirs locaux sur le fait qu’il reste encore du travail pour transformer cette proposition en réalité pertinente et efficace.

    Il est maintenant primordial de soumettre cette proposition de reprise du financement aux

    Commandants en chef et Présidents de chaque zone de secours wallonne. Un dialogue entre la Wallonie, les Provinces et les zones de secours doit rapidement être mis en place afin d’étudier les particularités et les situations propres à chaque zone.

    Ensuite, il est important d’établir la manière dont l’intégration des provinces dans les collèges et conseils de zones va s’organiser. Il ne peut être laissé de côté la question du rôle  que joueront les provinces à l’avenir dans la sécurité publique. Les contours de la concertation nécessaire avec les pouvoirs locaux devront également être définis. La question est importante, car ce sont les bourgmestres qui ont et conserveront la responsabilité de la sécurité sur le territoire de leur commune.

    Enfin, Manu Douette a tenu à attirer l’attention sur les futurs investissements des zones de secours. Beaucoup de zones de secours ont établi un plan d’investissement jusqu’en 2024 afin de répondre aux besoins des pompiers en termes de matériel et de confort de travail.

    Cette aide financière provinciale ne pourra se faire au détriment des pompiers et devra tenir compte des investissements prévus jusqu’en 2024.

    Manu Douette a conclu son intervention en se réjouissant de l’aide financière qui va être apportée aux communes en cette période de crise. Mais a mentionné qu’il restera attentif au maintien et à l’amélioration des conditions de travail des pompiers wallons, acteurs majeurs de la sécurité de nos citoyens.

    Source de J.S > Staff du Député-Bourgmestre Manu Douette

  • Imprimer

    HANNUT > UN DISPATCHING PROVINCIAL POUR LES 6 ZONES DE SECOURS

    Une initiative émanant de la Province de Liège

    Le projet de dispatching central pour les 6 zones de secours de la province de Liège est à l’étude depuis un an et demi. Objectif : rationaliser les coûts mais aussi établir des synergies en vue d’une meilleure collaboration entre les différentes zones de secours.

    La Province de Liège est divisée en 6 zones de secours dont deux se situent à Huy-Waremme : la zone de secours de Hesbaye qui rassemble 13 communes (72.009 habitants) et la zone Hemeco, 15 communes (103.082 habitants).

    À l’initiative de la Province de Liège, un projet de dispatching provincial pour les 6 zones de secours est actuellement à l’étude. « Ce projet est une des pistes de rationalisation mise en avant par un bureau d’études mandaté par la Province et en particulier par les services du Gouverneur Hervé Jamar et le député provincial André Gilles pour établir des synergies entre les six zones » , précise Manu Douette, le président de la zone de secours de Hesbaye et par ailleurs bourgmestre de Hannut.

    La zone de Hesbaye dispose déjà d’un dispatching, ce qui n’est pas le cas de toutes les zones. Qu’a-t-elle donc à gagner dans ce dispatching central ?

    « L’avantage, c’est que nous aurons à l’avenir une vision de tous les moyens disponibles sur la Province de Liège. Ce qui nous permettra au besoin de les utiliser. En cas d’enneigement, par exemple, on pourra utiliser au besoin le matériel de déneigement d’une zone voisine moins touchée par les intempéries. »

    Depuis un an et demi, les 6 zones de secours planchent sur ce projet débattu au sein de différentes commissions qui se sont une nouvelle fois réunies cette semaine à Liège.

    Les travaux avancent bien. « Nous avons déjà convenu que les dispatchers seraient des pompiers et non des privés. Depuis le début, il nous semblait important que ce poste reste dans les mains de professionnels. Que ce soit pour un accident ou un incendie, ils sont mieux à même d’apprécier les moyens qu’il faut dépêcher sur place. »

    Les différentes zones de secours ont déjà signé la convention avec la Province de Liège, mais selon Manu Douette, la localisation de ce dispatching central n’est pas encore déterminée.

    Source > M-CL.G. sur le journal LA MEUSE H/W de ce samedi 29/10/2016