vous

  • Imprimer

    FRAIS SCOLAIRES: VOICI TOUS LES FRAIS QUE L'ÉCOLE NE PEUT PAS VOUS RÉCLAMER !

     

    hannut,blog,jcd,frais,rentrée,pas,réclamer,a charge,de ne peut,vous

     

    Nonante-cinq pour cent des parents ignorent quels sont les frais que l’école de leurs enfants peut leur demander… ou pas.

    Tout cela est pourtant écrit noir sur blanc dans la circulaire que le ministère envoie actuellement à toutes les écoles secondaires de Wallonie et de Bruxelles. La nouveauté adoptée l’an dernier, le décompte périodique, clarifie les comptes… mais ne concerne que les écoles secondaires. Le système arrivera en primaire à la rentrée 2015.  (La circulaire en téléchargement

    La facturation périodique est une initiative bien accueillie par les associations de parents. «  C’est une amélioration très importante  », dit Bernard Hubien, le secrétaire général de l’Union des associations de parents de l’enseignement catholique (UFAPEC). Un décompte périodique, c’est quoi dans les faits ? L’obligation pour un pouvoir organisateur de remettre, par écrit, le détail de l’ensemble des frais réclamés (les frais qui n’y figurent pas ne peuvent en aucun cas être réclamés), leurs montants, leurs objets et le caractère obligatoire ou facultatif des montants réclamés.

    Cette « facturation » doit également préciser les modalités de paiement (par virement bancaire, etc.), ainsi que les possibilités d’obtenir des facilités de paiement. La période couverte par un décompte est de minimum un mois et de maximum quatre mois et cette périodicité doit être communiquée aux parents au début de chaque année scolaire.

    Cela permet d’éviter les mauvaises surprises. «  Je ne connais plus d’école qui réclame des frais interdits comme l’achat du journal de classe  », explique Jonathan Fischbach, coordinateur de la plateforme pédagogique enseignons.be. «  Il y a bien des frais facultatifs qui sont parfois présentés comme obligatoires, que cela concerne des sorties culturelles ou des voyages scolaires.  »

    Les parents ont donc de moins en moins de raisons de se plaindre ? «  Ce que j’entends encore, ce sont des parents qui s’étonnent de la précision des fournitures scolaires souhaitées : un marqueur ou un cahier de telle marque  », poursuit M. Fischbach qui se dit aussi interpellé par les interventions d’huissiers (heureusement pas trop fréquentes) lorsque les parents sont de mauvais payeurs ou les pressions faites sur les enfants pour récupérer de l’argent, en prenant le bulletin scolaire en otage.

    Sanctions interdites

    Cette pratique est interdite, le ministère le précise clairement. «  Le non-paiement des frais ne peut en aucun cas constituer, pour l’élève, un motif de refus d’inscription ou d’exclusion définitive ou de toute autre sanction.  » Si un établissement scolaire est confronté à des difficultés, il convient d’abord de prendre le temps d’un dialogue avec la famille pour tenter de trouver des solutions avec ou sans l’intervention de tiers, poursuit le ministère. «  Si malgré ces tentatives de dialogue ou médiation, des parents refusaient de payer les frais réclamés, les voies légales de recouvrement sont ouvertes.  »

    Ultime précision : si un pouvoir organisateur a perçu des droits supérieurs à ceux autorisés ou des frais interdits, il doit les rembourser. «  S’il refuse d’obtempérer, le Gouvernement fait retrancher les montants trop perçus des subventions de fonctionnement de l’établissement. Si le trop-perçu dépasse le montant des subventions, le Gouvernement suspend le subventionnement de l’école, en matière de fonctionnement comme de traitements jusqu’au remboursement intégral des trop-perçus.  »

     

    Voir le site > http://www.education.gouv.fr

     

    La vidéo RTL explicative > ICI

    Source > Didier Swysen sur > http://www.sudinfo.be/1079140

  • Imprimer

    HANNUT – LE CENTRE-VILLE EST À VOUS… PLUS QUE JAMAIS.

    hannut.jpg

    En ce début décembre 2012, c’est le moment de faire le point sur les prochaines activités et changements que va prochainement connaître le centre-ville de Hannut.

    Au registre des festivités, les illuminations du centre-ville marquent l’ouverture ce 7 décembre du village de Noël et de la patinoire qui ont pris leurs quartiers sur la Grand Place pour un mois de divers plaisirs d’hivers. De dégustations de produits de bouche à la découverte de créations artisanales sans oublier le patinage, vous trouverez tout ce que vous cherchez pour le plaisir des plus petits comme des plus grands.

    Dans les commerces du centre-ville, la nocturne du jeudi 13 décembre, aura bien entendu le goût particulier des fêtes de fin d’année. En effet, dès 17h00, un concours de la plus belle vitrine permettra au public d’élire sa vitrine préférée. A la clé, des chèques cadeaux d’une valeur de 100 €. En outre, jusque 21h00 les commerces vous accueilleront et le Père Noël dans sa calèche sillonnera les rues du centre-ville avec de nombreux cadeaux pour toute la famille.

    Les fêtes de fin d’année à Hannut ne seraient rien sans la Quinzaine hannutoise. Cette année, l’Union des Commerçants du Centre de Hannut (UCCH) a modernisé le principe de la Quinzaine. En voici le détail. Du 10 au 31 décembre, chaque client d’un commerce participant (les commerces du centre-ville membres de l’UCCH) recevra un ticket.

    1 ticket, 2 actions, 2 chances de gagner

    Du 10 au 31 décembre, chaque client d’un commerce participant recevra un ticket. Chaque ticket gagnant donnera droit à un bon d’achat à aller chercher chez d’autres commerçants. Sur le recto du ticket, les clients sont invités à inscrire leur adresse mail et chaque dimanche, un tirage au sort désignera un gagnant qui recevra un bon d’achat à valoir dans les commerces participants.

    Une action par mois

    Le jeudi 10 janvier, les commerçants du centre-ville vous invitent à leur Nocturne Spéciale Soldes où, encore une fois, des actions spécifiques seront menées dans les commerces participants. En février la nocturne aura pour thème la Saint Valentin et proposera aux clients une action spécifiquement axée sur ce thème. Des informations seront communiquées à la presse en temps utiles.

    • Village de Noël et patinoire
    • La féérie de Noël au cœur de Hannut
    • Festivités UCCH
    • Affiche conférence sécurité
    • Dépliant Gestion Centre-Ville
    • Communiqué de presse

    Les autres domaines à découvrir sur le document joint > ICI.pdf

    Source > http://www.hannut.be

  • Imprimer

    TENNESSEE A BESOIN DE VOUS .......

    La solidarité sera le maître mot pour le petit homme de la cité bonnetière : 1506893131.jpgTennessee Vanhaelen dont on a célébré le cinquième anniversaire ce 26 septembre 2011.

    En effet, c’est en fin d’année scolaire que l’on a décelé chez Tennessee une tumeur cérébrale comme nous l’explique sa maman « Lors de son retour d’un voyage scolaire la maîtresse d’école m’a prévenu que Tennessee avait été malade toute la journée et qu’elle avait dû se rendre avec lui chez un docteur. Le lendemain nous sommes retournés chez notre médecin traitant qui a remarqué qu’il avait quelque peu sa tête sur le côté et nous pensions qu’il avait un torticolis. Une prise de sang complète a été effectuée et n’avait rien signalé de spécial ». Durant quelques semaines Tennessee ne fera plus de malaise ni de vertige : « Ce n’est que fin juillet qu’à nouveau les troubles de vertiges et des vomissements lui reprendront. A ce moment nous avons décidé de nous rendre chez notre pédiatre qui après plusieurs examens a décelé une tumeur au cerveau.

    En fait, elle est attachée à son tronc cérébrale » nous dira Cindy. Et celle-ci de 588320299.jpgpoursuivre «  A partir de ce moment-là, tout s’est enchaîné. Le 1er septembre, Tennessee se faisait opérer pour la première fois et ce 30 septembre il devra à nouveau subir une opération pour enlever le dernier morceau de la tumeur. » Sans oublier, que les résultats de l’analyse de la tumeur se sont avérés très mauvais d’où la seconde opération. Par la suite, il devra subir des séances de chimiothérapie durant six semaines à l’Institut Bordet à Bruxelles. Pour les parents, Laurent Vanhaelen et Cindy Couppez l’angoisse est interminable comme le souligne Mme Vanhaelen « Pour nous c’est très difficile car Tennessee est un garçon plein de vie et nous n’avons jamais cru qu’il avait quelque de chose de si grave. De plus au niveau organisation cela n’est pas facile car nous avons trois enfants et nous devons faire en sorte que la vie continue pour son frère et sa sœur. Puis la peur est toujours présente, peur des séquelles ou qu’il ne s’en sorte pas. » C’est avec pudeur et émotion que nous parlent les parents de Tennessee mais ils s’essayent de garder le moral pour le petit Tennessee pour qui, toute la famille est aux petits soins.

    images.jpgAujourd’hui,  un appel est lancé pour ce petit bonhomme plein de vie etimagesCA7N6OI8.jpg un peu espiègle comme tous les petits garçons de son âge. En effet, Tennessee, collectionne les figurines et autres objets des Schtroumpfs  et aussi de Spider-Man  comme l’explique un des amis « Nous  aimerions récolter un maximum d’objets, de figurines, livres, cartes postales, peluches pour Tennessee. Alors, si vous avez des objets, des petites statues ou autres objets de ces héros vous pouvez prendre contact avec les parents de Tennessee au 0472/78.31.76.

    Source > RELAIS du blog de Ath  > http://ath.blogs.sudinfo.be/archive/2012/04/10/tennessee-a-besoin-de-vous.html

  • Imprimer

    LES CARBURANTS LES MOINS CHER DE VOTRE REGION

    téléchargement.jpgJe vous invite à visiter le site de SudPresse > Taper votre code postal & décider ou faire votre plein !

    http://www.sudinfo.be/services/carburant