téléredevance

  • Imprimer

    WALLONIE > LA TÉLÉREDEVANCE, C’EST FINI LE 1/1/2018

    Le gouvernement c'est penché ce matin sur une série de réformes de la fiscalité régionale

    Le gouvernement wallon de ce jeudi va enfin supprimer cette redevance, une mesure souvent annoncée ou promise, qui va enfin devenir réalité à partir du 1 er janvier prochain.

    Cette fois, ça y est enfin ! Le 1 er janvier 2018, à moins d’un ultime coup de théâtre, la téléredevance wallonne aura cessé d’exister. Le gouvernement wallon se penche ce matin sur cette suppression tant attendue, souvent annoncée, jamais appliquée. Elle fait partie d’une série de mesures proposées par le nouveau ministre du Budget, le MR Jean-Luc Crucke (lire ci-contre).

    La suppression au 1 er janvier nous a été confirmée et même si son montant peut paraître faible (100 euros par an par ménage), cette taxe rapporte bon an mal an 100 millions d’euros au budget régional. Mais pour beaucoup, à commencer par les libéraux, qui ne cessaient de la critiquer violemment quand ils étaient dans l’opposition, la téléredevance était une taxe obsolète.

    D’ailleurs, elle n’existe plus en Flandre, ni à Bruxelles, où elle a été fondue dans une taxe plus large.

    On se rappelle que l’ancien … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 07/09/2017

    Dernier enrôlement

    D’autre part, la fin de la téléredevance ne signifie pas pour autant amnistie pour tous ceux qui sont toujours en retard. Il reste encore des dizaines de milliers d’arriérés.

    L’administration a mis les bouchées doubles depuis deux ans pour récupérer les impayés. Il y aura encore en 2018 des rappels de payement. Ou même l’intervention d’huissiers. Depuis deux ans, ce sont 150.000 dossiers pour non-paiement de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 07/09/2017

    Source > BENOÎT JACQUEMART sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 07/09/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/122831

  • Imprimer

    RÉGION WALLONNE – TÉLÉREDEVANCE : DES MILLIERS DE PLAINTES

    Test-Achats a interpellé le ministre Lacroix

    Décriée depuis des années mais pourtant toujours d’actualité, la téléredevance fait l’objet d’une nouvelle polémique. Un grand nombre de Wallons feraient actuellement l’objet d’un recouvrement musclé de la part d’un cabinet d’huissiers.

    Selon le SPW, derrière chaque recouvrement, il y a une explication. Pourtant, Test-Achats vient d’alerter le ministre Christophe Lacroix sur divers abus.

    Le 1 er octobre 2012, Dominique, une Liégeoise de 54 ans, reçoit une invitation à payer sa redevance TV. Montant : 100 euros, dont elle s’acquitte avant l’échéance de sa facture. Elle pense fort logiquement l’affaire pliée mais, quatre ans et demi plus tard, à sa plus grande surprise, elle reçoit une mise en demeure d’un cabinet d’huissiers. On lui réclame 148,39 euros (soit, la taxe et une amende de retard) pour cette année 2012. « À défaut de paiement dans les cinq jours à dater de l’envoi de la présente sommation, une contrainte vous sera signifiée et une procédure d’exécution forcée (saisie des meubles, saisie sur salaire) sera diligentée contre vous, tous frais à votre charge ».

    De quoi effrayer les plus ordonnés. D’autant que les … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 12/05/2017 ou sur le journal en ligne > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    Source > ALLISON MAZZOCCATO sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 12/05/2017

    L’article libre sur le Web avec une VIDEO > http://www.sudinfo.be/1842682/

    TEST-ACHATS > Une amnistie demandée au ministre du Budget

    Dans son courrier envoyé au ministre wallon du Budget, Test-Achats pointe d’autres manquements qui, selon l’association, font que la téléredevance est contraire au principe de bonne administration : « Les contours incertains de la définition d’appareil de télévision font qu’elle ne semble plus adaptée aux nouvelles technologies. Un simple smartphone permettant de regarder une émission. »

    Test-Achats souligne aussi le caractère disproportionné de l’amende et les retards dans les réponses que l’administration fiscale donne aux contribuables. Des retards qui peuvent porter préjudice en cas de recours … … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 12/05/2017 ou le journal en ligne http://journal.sudinfo.be/journal.php

    Source > A.MA sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 12/05/2017