supermarchés

  • Imprimer

    VOICI LES CONSEILS DES SUPERMARCHÉS (COLRUYT, ALDI, LIDL, DELHAIZE...) AUX BELGES À L’APPROCHE DES FÊTES

    Capacité augmentée pour la livraison à domicile ou dans des points de retrait, heures d’ouverture adaptées, les supermarchés belges se préparent ainsi au rush de fin d’année, particulier en ces temps de coronavirus.

    Delhaize a ainsi augmenté la capacité de ses services de commerce électronique de 30%. « Cela signifie plus d’espace, plus de camionnettes et plus de personnel afin que nous puissions augmenter considérablement le nombre de clients qui recevront leurs commandes à domicile », explique le porte-parole Roel Dekelver.

    La chaîne de supermarchés va aussi prolonger ses horaires d’ouverture en fin d’année. Les mercredis 23 et 30 décembre, les magasins seront ouverts de 7h00 à 20h00, soit une heure plus tôt que le reste de l’année. Les jeudis 24 et 31 décembre, les magasins seront ouverts de 7h00 à 17h00, afin que les salariés puissent fêter Noël.

    Chez Carrefour, la capacité pour les achats en ligne sera aussi renforcée de 30%. Toutes les divisions de la chaîne seront mobilisées. « Même notre CEO n’y échappe pas. Il a été présent plusieurs fois en magasin lors de cette année exceptionnelle », souligne la porte-parole Aurélie Gerth.

    « Produits frais au dernier moment »

    Tout comme Delhaize, Carrefour conseille de prévoir ses achats à l’avance. « Vous pouvez acheter des produits surgelés, des aliments secs et des boissons à l’avance et des produits frais uniquement au dernier moment » La chaîne a misé aussi sur de plus petites portions, puisque les Belges devront réveillonner en petit comité.

    Chez Colruyt et sa filiale Okay, on conseille aux clients d’utiliser l’application MyColruyt pour connaître la fréquentation des magasins. Pour avoir suffisamment de collaborateurs, Colruyt a lancé un appel à des chômeurs temporaires ce mois-ci, et 5.000 personnes y ont répondu. Actuellement, Colruyt emploie environ 1.500 collaborateurs temporaires.

    Petites portions

    Aldi mise également sur de plus petites portions. « Nous avons par exemple du champagne en bouteille de 37,5 centilitres. Notre assortiment de fin d’année a aussi été élargi », explique le porte-parole Jason Sevestre.

    Chez Lidl, il sera possible cette année de faire appel à un service viandes et poissons via internet.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id285711

  • Imprimer

    PRIX EN SUPERMARCHÉS > ILS RESTENT PLUS ÉLEVÉS QU’EN MARS !

    La nouvelle vague de coronavirus qui frappe notre pays a aussi un impact sur notre portefeuille.

    Les prix pratiqués en supermarchés ont à nouveau connu une augmentation dans la plupart des enseignes depuis le mois d’octobre.

    Test Achats suit ainsi au quotidien l’évolution des prix dans les chaînes de supermarchés dont les prix sont accessibles en ligne, pour 267 produits.

    Et depuis la mesure prise par le gouvernement d’interdire les promotions, mettant alors fin à une concurrence entre les grandes enseignes début mars, les choses ne sont pas encore totalement rentrées dans l’ordre…

    Colruyt et Collect&Go affichent une hausse de prix moyenne de 2,5 % et de 2,24 % par rapport au … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://lameuse.sudinfo.be/690010

    Chez Carrefour, après des hausses de prix de plus de 5 % en mars et avril, on avait connu une chute des prix pour ... / ...

    Chez Aldi, les prix ont progressivement augmenté entre mars et août, allant jusqu’à une hausse de ... / ...

    Chez Delhaize, les prix n’avaient augmenté que de 0,81 % en mars-avril, puis avaient baissé, jusqu’à attendre ... / ...

    Les prix chez Match ont été plutôt stables, et sont ... / ...

    Reste l’enseigne Cora, qui a affiché une chute de ses prix très forte depuis début octobre : les prix des produits étudiés par Test Achats y sont moins chers de ... / ...

    ... / ... Voir la vidéo

    En cause, les prix réduits annoncés chez Cora sur plus de 850 produits de sa marque distributeur. D’autres grandes surfaces ont alors suivi ce mouvement à la baisse mais nous observons ces derniers jours une nouvelle évolution des prix dans le mauvais sens », souligne Test Achats.

    À noter qu’Intermarché ayant supprimé son drive internet, et Lidl ne possédant pas de prix en ligne, leur évolution ne peut pas faire l’objet d’une analyse évolutive par Test Achats.

    Source non libre d’accès de Sudinfo sur > https://lameuse.sudinfo.be

  • Imprimer

    LES PRIX DES PRODUITS DANS LES SUPERMARCHÉS ONT AUGMENTÉ DE 8% EN UN AN!

    Comme en chaque début de mois, nous vous proposons une comparaison de prix sur base des folders qui atterrissent dans les boîtes aux lettres.

    En juillet, on parlait d’une augmentation de 3% par rapport à l’année dernière. En août, c’est encore pire : la note augmente de près de 8%.

    Nous avons relevé et comparé les prix dans les folders de différents supermarchés. Bien entendu, cette comparaison s’est faite au sein d’une même enseigne et pour une même période. Notre relevé n’est pas exhaustif parce que se retrouver dans les méandres des différentes sortes de promotions n’est pas très aisé.

    Entre les 1+1 gratuit, les -20% à la caisse ou les avantages liés aux cartes de fidélité, on s’y perd. Sur les 51 articles que nous avons pointés, plus de la moitié était plus chers. 16 n’avaient pas changé de prix et nous avons tout de même trouvé 8 produits moins chers. Mais la différence dans ce dernier cas est assez minime alors que les articles qui ont vu leur prix grimper l’ont fait de belle façon. Un exemple assez parlant : les 24 rouleaux de papier WC d’une même marque chez Cora qui augmentent de 3 euros.

    Toujours des légumes plus chers

    En règle générale, la note est plus salée pour les légumes et les fruits. Concernant la viande et le poisson, cela varie. Les moules ont augmenté chez pratiquement tout le monde par exemple. Mais le haché reste à un prix stable.

    Toujours pas de possibilité de comparer les produits de lessive ou ménagers, les publicités diffèrent sur les marques d’une année à l’autre.

    Concernant les boissons, ce qui nous a frappés, c’est le manque de promotion de la part de la marque Jupiler. L’an dernier, les casiers se retrouvaient dans tous les folders, ce qui n’est plus le cas cette année.

    Nous avons fait le total des prix des produits indiqués dans nos tableaux selon les quantités renseignées : en 2019, la note était de 255,50€ tandis qu’en 2020, on atteint 275,91€. Une différence de 7,98% pour l’ensemble de ces articles qui entrent pourtant régulièrement dans la composition de nos menus.

    Plus de détails pour les abonnés à la version digitale > Voici la liste des produits que nous avons comparés et leur prix

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id245873

  • Imprimer

    EXCELLENTE NOUVELLE POUR VOTRE PORTEFEUILLE > LES PRIX DES PRODUITS BAISSENT ENFIN DANS NOS SUPERMARCHÉS!

    Votre caddie coûte-t-il plus cher depuis le confinement ?

    Beaucoup de consommateurs pensent que oui (notamment parce que les promotions ont été supprimées à un moment). Et aujourd’hui ? Retour à la normale visiblement.

    C’est en effet un débat qui fait rage depuis le début du confinement : les prix dans les supermarchés. Début mars, ça a été la ruée vers certains produits. Principe de l’offre et la demande oblige, plusieurs spécialistes ont noté que les prix avaient été revus à la hausse, une tendance confirmée par Test-Achats il y a quelques semaines.

    Depuis lors, l’association de consommateurs a donc suivi l’évolution des prix dans nos supermarchés. Et, à ce niveau, les nouvelles sont plutôt bonnes : les prix des produits semblent avoir enfin baissé  !

    5 % de moins au Carrefour, 2 % au Delhaize : découvrez les baisses de prix dans tous les supermarchés.

    Et le papier toilette le moins cher ? Ici..

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id207270

    Le développement des liens (En bleu) réservé aux abonnés de la version digitale sur > https://www.lameuse.be/582736