refusé

  • Imprimer

    HANNUT – ÉCONOMIE > GERMAINE COLLARD (SUITE) 2ème PERMIS REFUSÉ

    Comme pour le 1er, l’enseigne a introduit un recours à la Région 

    La SA Roma qui exploite l’enseigne Germaine Collard reste déterminée à ouvrir un espace commercial de 2000 m² pour chaussures et vêtements route de Landen à Hannut.

    Elle a introduit une nouvelle demande de permis unique (urbanisme et socio-économique) qui, comme le premier, a été refusé par la Ville.  

    Suite à ce nouveau refus de la Ville de Hannut de lui accorder un permis, la SA Roma a introduit un recours auprès de la Région wallonne. Il était examiné ce jeudi, la décision de la tutelle est attendue pour la mi-février.

    Mais dès à présent, Olivier Leclercq, l’échevin libéral, en charge des affaires économiques, se dit confiant sur le sort réservé à cette nouvelle demande de permis unique (urbanisme et socio-économique) :

    « Je pense que l’instance de recours suivra notre position qui est aussi celle de l’observatoire du commerce ». En décembre dernier, les … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 19/01/2019

    Un axe réservé à l’habitat

    Comme pour le premier permis, la position de la Ville n’a pas bougé d’un iota. « Ce second permis n’apporte pas de véritable modification sur les points essentiels. Ce qui nous est proposé est … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 19/01/2019

    1 er permis : recours toujours pendant

    Depuis le départ, le projet de Germaine Collard a été de déménager son commerce du zoning des Orchidées, rue de Huy, vers la route de Landen, une artère très prisée au niveau commercial et qui, dans le futur, risque de l’être encore davantage avec l’ouverture de Plopsaqua en 2021.

    En août 2018, la société a … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 19/01/2019

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 19/01/2019

    L’article au grand complet sur > https://huy-waremme.lameuse.be/334343

  • Imprimer

    HANNUT LE PROJET DE POMPE À ESSENCE RUE DE LANDEN EST REFUSÉ

    Ce vendredi, le Collège de Hannut a refusé le projet d’une station-essence rue de Landen, à Hannut.

    Il suit en cela les avis négatifs remis cette semaine par le Fonctionnaire-délégué de la Région wallonne et le fonctionnaire technique.

    Dans les rangs des riverains opposés au projet, c’est le soulagement, comme nous le confirme Bernadette Duchesne. « Je suis super contente pour les riverains mais aussi pour l’environnement », s’emballe-t-elle.

    La demande de permis unique (construction et exploitation) était déposée par la Sprl Verlaine, de Verlaine qui prévoyait de construire sur un terrain de 5.400 m2 4 îlots de pompe et un magasin d’alimentation générale de 400 m2.

    Dès le départ, les riverains ont attiré l’attention des autorités communales sur la qualité du terrain sur lequel la société projetait d’installer une station-essence. Il s’agit d’une ancienne décharge. « Avec tous les déchets qui s’y trouvent encore (carcasses de voiture, troncs d’arbres, immondices, déchets de matériaux de construction) il est aberrant d’envisager d’enterrer des citernes contenant des milliers de litres de carburant dans ces terres » , dénonçaient-ils depuis que la demande de permis avait été introduite.

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE de ce samedi 28/01/2017

  • Imprimer

    LE PERMIS UNIQUE RELATIF AU PARC ÉOLIEN ENTRE THISNES ET MEDORP EST REFUSÉ !

    3492837720.jpg

    La Ville de Hannut est heureuse de constater que le Ministre, ce 27 février 2014,a débouté la scirl TECTEO dans son recours visant à implanter un parc de 9 éoliennes dans les campagnes sises entre Thisnes et Merdorp.

    Pour rappel, le Collège communal avait émis un avis défavorable dans le cadre de la nouvelle enquête publique qui devait se tenir à partir du 20 février et a été annulée en dernière minute par l’administration régionale. Suite à cela, e Conseil communal avait voté une motion mettant en avant le droit des citoyens et des instances de s’informer et de faire valoir leur opinion conformément aux dispositions légales.

    Force est de constater que la position du Collège et du Conseil ainsi que la mobilisation de nombreux citoyens hannutois ont pesé dans cette décision qui confirme le refus du permis.

    Indépendamment de la décision finale, nous nous félicitons du dialogue et de la collaboration développée en ce dossier entre la Ville et ses citoyens.

    Source ComPres > Hervé JAMAR.