refus

  • Imprimer

    THISNES (HANNUT) > REFUS DE PERMIS POUR L’ÉLEVEUR DE POULES PONDEUSES

    Norbert Vromant qui élève 80.000 poules pondeuses à Thisnes (Hannut) n’a pas obtenu le renouvellement du permis d’environnement pour l’exploitation de son puits.

    Le Collège de Hannut lui a refusé. Il envisage d’introduire un recours auprès de la Région wallonne.

    Depuis 2004, Norbert Vromant exploite un poulailler industriel rue de Wavre, à Thisnes. Pour fournir aux 80.400 poules pondeuses les 15 m³ d’eau quotidienne (180 ml/jour/poule) dont elles ont besoin, le Hannutois dispose d’un puits.

    En 2019, il a introduit après des autorités communales une demande de renouvellement de permis d’environnement pour exploiter ce captage d’eau. Il vient de lui être refusé par le Collège. La décision lui a été signifiée lundi dernier.

    L’agriculteur ne comprend pas : « ce puits existe depuis plus 30 ans, je l’ai toujours exploité sans que ça impacte le niveau des nappes phréatiques. Si je dois pomper l’eau sur le réseau de distribution, mes voisins ne pourront plus prendre de douche ».

    Conditions pas respectées

    Le refus du collège, explique le bourgmestre Manu Douette, n’a rien à voir avec les nappes phréatiques. « Un permis d’exploiter lui a été accordé avec conditions (en 2004, ndlr) pour le poulailler. Or, certaines de ces conditions ne sont toujours pas respectées. Notamment les conditions de stockage de fientes. »

    Le Collège demande dès lors à Norbert Vromant de se mettre en ordre avant de demander d’autres permis pour son exploitation.

    L’éleveur hannutois annonce toutefois qu’il envisage d’introduire un recours auprès de la Région wallonne. « Et s’il le faut, j’irai devant le Conseil d’état.

    Source non libre d’accès de Marie-Claire GILLET sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT - ECONOMIE/URBANISME > 3ème REFUS POUR LA STATION-ESSENCE Q8 RUE DE LANDEN

    Le projet de la société Verlaine à nouveau recalé

    Frank et Paul Pirotte de la sprl Verlaine à Verlaine à nouveau recalés.

    Pour la 3ème fois, le Collège de Hannut leur a refusé le permis pour la construction d’une station-essence Q8, rue de Landen à Hannut.  

    Depuis 2016, les gestionnaires de cette société verlainoise spécialisée dans le commerce de détails de carburants automobiles tentent de faire passer leur projet … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 13/11/2019

    … / … Sur une ancienne décharge

    Jusqu’ici, leur projet qui prévoit 4 îlots de pompe avec double distribution, deux bornes de recharges électriques pour 4 véhicules, a toujours été recalé par les autorités communales.

    A deux reprises, le Collège a dit non. Parmi les arguments projet … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 13/11/2019

    … / … Une forte mobilisation

    ... / … Les riverains qui s’étaient mobilisés en nombre contre le projet sont soulagés. Rappelons que lors de l’enquête publique, plus de 250 personnes s’étaient manifestées.

    Source > Marie-Claire GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jour

    L’article complet en ligne pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/471816

  • Imprimer

    HANNUT: LE PATRO LENSOIS REFUSE DE JOUER SUR LE TERRAIN DU RFC HANNUTOIS, IL DEVRA PAYER SES PROPRES TRAVAUX

    446689830_B976085481Z_1_20150716194916_000_GBM4SLN6D_2-0.jpg

    Promu à l’échelon national, le Patro Lensois ne dispose pas d’un terrain de football aux normes.

    La Ville a proposé aux deux clubs, le Patro Lensois et le RFC Hannutois, de partager le stade de ce dernier.

    Une solution temporaire que Lensois refuse. Les Patronnés doivent donc faire plusieurs aménagements que la Ville ne financera pas.

    La promotion du Patro Lensois à l’échelon national a son lot de conséquences. La situation des infrastructures pose … Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne de F.L. sur > http://www.sudinfo.be/133427

  • Imprimer

    LINCENT: IL NE PEUT PAS LOUER SON APPARTEMENT A CAUSE... D'UN MANQUE DE LUMIERE

    1998426338_B973927853Z_1_20141029190229_000_G273CN8QM_1-0.jpg

    Une interrogation au Conseil communal a débouché sur une drôle d’histoire

    Les services régionaux de l’urbanisme ont refusé d’octroyer un permis à des Lincentois qui venaient de terminer l’aménagement d’une grange en appartement. La raison ? Un manque de lumière naturelle observé à l’étage. Une situation que regrette le bourgmestre de Lincent, car la commune d’Hesbaye occidentale manque de logements

    La grange, transformée en appartement, manque de … Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne de JM sur > http://www.sudinfo.be/1135931