prudence

  • Imprimer

    PRUDENCE ! > DE NOUVEAUX FAUX E-MAILS AU NOM DU SPF FINANCES EN CIRCULATION

    Le SPF Stratégie et Appui informe mardi d'une tentative de phishing en circulation depuis le 15 juin et met en garde les utilisateurs de l'eBox.

    Un e-mail indique aux utilisateurs qu'ils peuvent bénéficier d'une indemnisation corona auprès du SPF Finances et les redirige vers un site web qui est une copie de myebox.be

    Sur ce site, "on vous demandera de vous connecter et de compléter vos coordonnées bancaires. Ne le faites en aucun cas", enjoint le SPF.

    L'administration rappelle que Myebox envoie uniquement des notifications depuis l'adresse myebox.noreply@bosa.fgov.be . et que les messages officiels provenant de Myebox s'adressent toujours à leur destinataire en mentionnant leur nom et non via "Chère Madame, Cher Monsieur". En cliquant sur le lien contenu dans l'e-mail frauduleux, l'utilisateur est redirigé vers un site web dont l'URL est www.corona-compensatie.be .

    "Il ne s'agit (donc) pas d'un site de l'administration fédérale", ponctue le SPF.

    Plus d'informations sur www.safeonweb.be

    Source libre d’accès de RTl sur > https://www.rtl.be/info/belgique/societe/prudence-de-nouveaux-faux-e-mails-au-nom-du-spf-finances

  • Imprimer

    BON A SAVOIR > PRUDENCE SI VOUS AVEZ CETTE APPLICATION SUR VOTRE SMARTPHONE ANDROID

    Prudence si vous avez cette application sur votre smartphone Android: dépêchez-vous de la supprimer, «elle peut acheter secrètement du contenu»

    L’application téléchargée par des millions d’utilisateurs Android aurait secrètement fait des demandes d’achats de contenu « premium » sans la permission ou la connaissance des utilisateurs.

    Si comme des millions d’utilisateurs Android vous avez téléchargé l’application ai.type (un clavier alternatif pour votre smartphone), dépêchez-vous de la supprimer. En effet, plusieurs utilisateurs ont eu la mauvaise surprise de découvrir que l’app demandait secrètement d’acheter des contenus « premium » sans la permission ou la connaissance des utilisateurs, rapporte le Mirror.

    Ai.type était disponible au téléchargement sur Google Play jusqu’en juin 2019, date à laquelle l’application a été supprimée. Celle-ci aurait été téléchargée par plus de 40 millions d’utilisateurs à travers le monde. Un rapport publié par Upstream Systems indique que l’application est à l’origine de millions de demandes de transactions mobiles suspectes, dont beaucoup ont été identifiées et bloquées par le système anti-fraude de l’entreprise, Secure-D. Les transactions provenaient de plus de 110 000 appareils.

    Un nouveau problème de sécurité pour Google après que l’entreprise technologique Sophos a mis en garde les utilisateurs de smartphone Android mi-octobre contre 15 applications ! Selon les experts, elles contiendraient des logiciels malveillants.

    Il est donc conseillé de les supprimer. Si elles ne sont plus disponibles sur le Google Play Store, ces applications sont toujours installées sur pas moins de 1,3 million d’appareils, relate The Mirror.

    Voici la liste des logiciels contenant une possibilité de vol de vos données personnelles :

    • Flash On Calls & Messages
    • Read QR Code
    • Imagine Magic
    • Generate Elves
    • Savexpense
    • QR Artifact
    • Find Your Phone : Whistle
    • Auto Cut Out Pro
    • Background Cut Out
    • Photo Background
    • ImageProcessing
    • Background Cut Out New
    • Auto Cut Out

    Source libre de la Rédaction sur > https://www.sudinfo.be/id149904

    Illustration 123RF