poulets

  • Imprimer

    BRAIVES > L’ÉLEVAGE DE 25.000 POULETS ABANDONNÉ

    L’agriculteur villois, Raphaël Bolly, laisse tomber son projet suite à la pétition des riverains.

    Face aux vives critiques de la centaine de riverains et à la pétition qui circule, Raphaël Bolly a décidé de laisser tomber son projet d’exploiter un poulailler de 25 000 poulets de chair. Dépité, l’agriculteur se sent jugé sans avoir pu se défendre face à ses détracteurs.  

    Voir notre publication d’hier sur ce blog > https://hannut.blogs.sudinfo.be/archive

    Alors qu’il avait introduit une demande de permis unique pour la création d’un poulailler de 25.000 poulets de chair, ainsi qu’un hangar pour stocker les machines et les récoltes, dans les campagnes entre Ville-en-Hesbaye et Oteppe, Raphaël Bolly a décidé de laisser tomber son projet. En cause : de vives critiques et une pétition des riverains !

    « Vendredi soir, il y a eu une réunion d’information organisée par les riverains à laquelle je n’étais même pas convié. Ces derniers ont critiqué le projet sans avoir pris connaissance du dossier. Sans compter les nombreuses dérives qui ont suivi sur les réseaux sociaux » , explique l’agriculteur villois, qui préfère en rester là car il sent que ce combat est perdu d’avance.

    « Ce n’est pas de la lâcheté mais les contestataires ont bien fait comprendre qu’ils feraient tout pour que mon projet ne voit pas le jour. Jusqu’à aller au Conseil d’État. Je savais que certaines personnes seraient … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 21/11/2017

    Source > Olivier Joie sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 21/11/2017 > Ou la version digitale .PDF > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    L’article complet en ligne pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/155956

  • Imprimer

    A BRAIVES, UNE DEMANDE DE PERMIS POUR 25.000 POULETS

    « Sans ce projet, je suis à la rue »  

    À Braives, c’est une demande de permis unique pour un poulailler industriel de 25.000 poulets d’engraissement qui a été introduite il y a un mois par Raphaël Bolly,un agriculteur de Ville-en-Hesbaye.

    Il justifie sa demande par un besoin de diversification. « La ferme ainsi que les 2/3 de terres que nous louons viennent d’être vendus. Il ne me reste que 52 hectares de culture, c’est insuffisant pour vivre. »

    Raphaël Bolly a donc introduit une demande pour un nouveau site d’exploitation dans les campagnes de Ville-en-Hesbaye. « Il regroupera deux hangars : le premier pour les machines et les récoltes, le second pour le poulailler ».

    L’enquête publique est imminente. Elle démarrera dès que le dossier sera rentré de la Région wallonne. Anticipant ce retour, l’administration communale a déjà informé les riverains du projet.

    L’ambition des autorités est de  … La Suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017

    … / … Ce vendredi soir, à l’initiative de quelques-uns, une assemblée citoyenne s’est tenue à la salle de l’Amitié Villoise. Selon Michel Hellas, porte-parole des riverains, entre 80 et 100 personnes y ont assisté. « La majorité de ceux qui étaient présents est défavorable au projet.

    … / … Une pétition circule actuellement à Ciplet et Ville-en-Hesbaye. « Ce lundi, nous demanderons à rencontrer le bourgmestre ».

    Jean-Charles Bolly, le père de Raphaël et ancien échevin de Braives, regrette cette … La Suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017

     « En septembre 2018, au plus tartd, je dois avoir quitté la ferme de Ville-en-Hesbaye. Si je ne peux pas construire, je suis à la rue, sans boulot et donc, sans argent. »

    Source > Marie-Claire Gillet > Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017 ou en .PDF pour les abonnés > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/155412

  • Imprimer

    WASSEIGES - AGRICULTURE > 170.000 POULETS À MEEFFE

    Une vingtaine de personnes a assisté ce dimanche à la réunion d’information sur le site

    En 2012, la famille Pirard de Wasseiges se lançait dans l’exploitation avicole avec un élevage de 39.600 poulets à l’engraissement. Trois ans plus tard, il doublait la capacité de production pour atteindre 85.000 unités.

    Aujourd’hui, elle souhaite passer à 170.000 poulets. Une demande de permis a été introduite.  

    La réunion d’information préalable à l’étude d’incidence relative à cette demande de permis unique pour l’extension de l’exploitation avait lieu ce dimanche soir, à 19h. Comme en 2015, lors de la toute première demande d’extension, elle s’est tenue sur le site même de l’exploitation, dans les campagnes wasseigeoises, entre Meeffe et Acosse.

    Les promoteurs, la SPRL D’Aux Bâtis, gérée par Jacques Pirard (54) et son épouse Edith (50), et leur fils Damien (26), tous trois agriculteurs dans la localité, ont profité de la pause entre deux cycles d’engraissement (de 42 jours) pour ouvrir les portes des poulaillers aux riverains.

    Une vingtaine de personnes étaient … La Suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017

    … / … Damien Pirard a bon espoir d’obtenir le feu vert, même s’il reconnaît « que le nombre peut faire peur ». « Depuis que nous avons ouvert notre premier poulailler (en 2012 avec 39.600 poulets, ndlr) , nous n’avons jamais eu de réclamations. Il y a bien un voisin qui m’a dit un jour que cela sentait mauvais mais … La Suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017

    … / … Le bourgmestre Thomas Courtois (Union Communale) abonde : « au début de l’entreprise, il y a eu quelques inquiétudes, quelques réclamations mais pas énormément, mais aucunes plaintes ne nous est parvenues. »

    S’agissant d’un projet de classe I, une étude d’incidence est … La Suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017

    Source > Marie-Claire Gillet > Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 20/11/2017 ou en .PDF pour les abonnés > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/155401