plus

  • Imprimer

    500 EUROS EN PLUS PAR MOIS EN TOUTE LÉGALITÉ

    Avoir une activité complémentaire sans être taxé, cette nouvelle formule cartonne en Belgique

    Depuis le 15 juillet 2018, vous pouvez en effet gagner jusqu’à 6.250 euros par an en activité complémentaire. Tout ça, sans taxe.

    Donner des cours de sport, aider une ASBL pour sa gestion administrative, garder des enfants… Toutes ces activités peuvent apparaître comme un bon moyen d’arrondir ses fins de mois. Surtout que, depuis un an, vous pouvez gagner jusqu’à 6.250 euros… sans taxe.

    Une formule gagnante qu’ont choisie quelque 16.500 Belges depuis le 15 juillet 2018, date d’entrée en vigueur de cette disposition.

    Travaux d’entretien, conférenciers, nettoyage de pierres tombales, garde d’animaux, transport de personne… Le choix est vaste ! Et les règles sont plutôt souples.

    Pas besoin de s’inscrire comme indépendant complémentaire, ni même d’être engagé comme salarié : toutes nos informations.

    Les sportifs bénéficient de quelques avantages.

    Source libre de Belga en ligne > https://www.sudinfo.be/id141322

    NB > En bleu les liens vers les explications complémentaires sur site non libre

  • Imprimer

    RÉVOLUTION CHEZ FACEBOOK > LE RÉSEAU SOCIAL VA «DONNER PLUS DE CONTRÔLE AUX UTILISATEURS»

    Plus de contrôle aux utilisateurs sur la gestion de leurs données personnelles

    Facebook lance mardi « Off-Facebook Activity ». Ce nouvel outil permet aux utilisateurs des applications du géant américain d’internet de séparer leur activité en ligne de leur compte Facebook. Cette nouvelle fonctionnalité sera d’abord en phase de test en Irlande, Espagne et Corée du Sud, avant un déploiement « dans les prochains mois » dans le reste du monde.

    Cette nouvelle fonctionnalité doit permettre aux utilisateurs de dissocier les données récupérées par Facebook sur des applications ou des sites tiers, comme des sites de vente en ligne, et leurs comptes personnels sur le réseau social. Facebook liait jusqu’ici ces informations aux comptes de ses usagers afin de proposer notamment de la publicité ciblée.

    « Nous ne saurons pas quels sites internet tiers vous avez visité ni ce que vous y avez fait. Nous n’utiliserons pas ces données pour vous diffuser des publicités sur Facebook, Instagram ou Messenger », précise l’entreprise. Facebook s’attend à ce que le lancement de cet outil pèse sur ses revenus, mais affirme qu’il est plus important que les utilisateurs gardent le contrôle de leurs données

    En pratique, la nouvelle fonctionnalité, qui sera visible dans les réglages de confidentialité, ne permet pas d’effacer les données détenues par Facebook en provenance d’applications ou sites internet tiers --- mais elle permet, d’une certaine manière, de les anonymiser, Facebook ne pouvant plus faire le lien entre ces données et les profils d’usagers concernés.

    « Nous avions annoncé il y a un peu plus d’un an notre volonté de lancer un outil pour supprimer l’historique hors Facebook et déconnecter l’historique de navigation des profils des utilisateurs  », a rappelé Stephanie Max, responsable produits chez Facebook, lors d’une conférence de presse téléphonique.

    Ces données proviennent le plus souvent des outils de publicité en ligne, mais également du suivi du trafic sur les applications ou les sites. Elles comprennent les informations liées à l’appareil utilisé (marque et modèle, identifiant de connexion, etc.), qu’il s’agisse d’un ordinateur, d’un smartphone ou d’une tablette.

    « Nous utilisons en général ces données pour proposer de la publicité en rapport avec les produits ou les informations recherchées. Mais il nous semblait important d’apporter plus de transparence et de contrôle à nos utilisateurs sur ce type de données  », a ajouté Mme Max.

    Le nouvel onglet de réglage détaillera le type de données reçues par le réseau social, et permettra à l’utilisateur de les décorréler de son profil, soit partiellement soit totalement. « Nous dissocions les données mais continuons de les recevoir, elles sont en revanche anonymisées. Cela nous permet de faire des statistiques sur les interactions publicitaires, par exemple, mais sans savoir quels utilisateurs sont concernés », a souligné Stephanie Max.

    Facebook tente, avec cette fonctionnalité, de répondre au feu des critiques sur son usage des données personnelles, qui avaient notamment pris de l’ampleur dans la foulée de l’affaire Cambridge Analytica éclatée en mars 2018.

    Le groupe est depuis sous la pression des régulateurs, tant aux Etats-Unis que dans l’Union européenne, mais également d’une opinion publique de plus en plus inquiète de l’utilisation faite par les entreprises numériques des nombreuses données personnelles collectées.

    Source libre de AFP via > https://www.sudinfo.be/id136654

  • Imprimer

    DÉCOUVREZ LE TOP 10 DES MÉTIERS QUI GAGNENT LE PLUS!

    Connaissez-vous les 10 jobs les mieux payés en Belgique?

    Sans aucun doute, vous avez quelques petites idées. Et nous sommes prêts à parier que CEO se trouve dans votre liste. Eh bien, sans grande surprise, vous avez raison.

    Voici donc la liste des jobs les plus intéressants financièrement: avis aux amateurs en ce début d’année! Et pourquoi ne pas envisager une petite réorientation de carrière?

    1. CEO d’une grande entreprise

    D’après le SPF économie, les directeurs généraux des grandes entreprises sont nº1 dans le top 10 des meilleurs salaires. Ceux-ci gagnent environ 9.018 euros bruts par mois.

    1. ICT Manager

    Le numéro 2 est l’ICT Manager, soit un chef des services informatiques en français. D’après le SPF Economie, un tel poste rapporte 6.863 euros bruts en moyenne.

    1. Managers de services administratifs

    Les chefs de services administratifs ne sont pas à plaindre non plus. Ceux-ci gagnent environ 6.658 euros bruts par mois.

    1. Managers de services spécialisés

    Juste en dessous, nous retrouvons les managers dans des services spécialisés, où le salaire brut moyen est de 6.124 euros.

    1. Managers dans la vente, commercialisation, publicité, les relations publiques et la recherche&développement

    La vente, le marketing et la publicité peut être une branche d’activité intéressante. En tant que manager, le salaire brut moyen est de 6.091 euros.

    Pour les points 6, 7, 8, 9, 10 Lire la suite ici ...

    Source > http://www.jobsregions.be

  • Imprimer

    LIEGE: VERS LA FIN DES SACS BLEUS POUR LES PMC

    Si vous utilisez régulièrement des sacs bleus d’Intradel pour déposer vos plastiques et vos métaux, sachez qu’un projet-pilote va être lancé.

    Objectif: remplacer les sacs bleus par des sacs mauves, où l’on pourra, en outre, déposer des plastiques durs comme des pots de yaourts, des barquettes de margarine ou même des pots de fleurs.

    Dès le 1er janvier prochain, deux communes de notre province, Marchin et Hannut, vont participer à un projet-pilote de l’intercommunale Intradel.

    Leurs habitants vont, en effet, remplacer les sacs bleus qu’ils  Lire la suite ici ...

    Nouvelle filière de recyclage

    Pourquoi ce changement aujourd’hui? Parce qu’il existe désormais une filière de recyclage pour des déchets qui … Lire la suite ici ...

    Source > Charles Ledent sur > http://www.lameuse.be/1397098 > Photo montage B. squelin

  • Imprimer

    POURQUOI S'OBSTINE-T-ON A VOULOIR TOUJOURS GAGNER PLUS ?

    Argent_addict_2015_04_09_shutterstock_171432494_0.jpg

    Accro à l'argent. Ivre de pouvoir.

    Dans une longue tribune publiée dans le New York Times et intitulée Pour l'amour de l’argent, Sam Polk, 34 ans, raconte comment il a été huit ans durant un addict de Wall Street.

    À l'issue de sa première année à Bank of America, Sam Polk n'en croit pas ses yeux. Il engrange un bonus de 40 000 dollars. Sa motivation décuple. Il se consacre sans compter au travail, grimpant petit à petit les échelons de Wall Street, devenant un trader de contrats d'échange sur risque de crédit. Citi Bank lui offre un contrat de deux ans à raison de 1,75 million par an. En 2010, son bonus explose à 3,6 millions de dollars. Mais l'avarice le tient. Ce n'est plus assez. Il demande 8,5 millions à son chef, qui accepte d'entrer en matière s'il travaille plusieurs années pour la société. C'est le tournant. Sam Polk refuse.

    Dans un article de l'IRL Review, journal académique américain, Jeffery Pfeffer, professeur de comportement organisationnel à l'Université Stanford (Californie, États-Unis), et ses collègues démontrent que l'argent appelle l'argent. Plus on en gagne, grâce à son travail, plus on en souhaite. Pour parvenir à cette conclusion, ils ont démontré que l'argent gagné en travaillant a plus d'importance pour une personne que celui gagné au Lotto, par exemple, ou grâce à des placements financiers. Une étude quantitative menée sur un panel de consommateurs anglais entre 1991 et 2009, ainsi que deux expériences auprès de groupes de plusieurs dizaines de participants leur ont permis de vérifier ce fait.

    Nombreux sont en effet ceux qui considèrent leur rémunération comme une preuve de reconnaissance de leur compétence, de leur intelligence. « Ce qui rend alors l'argent addictif, parce que plus vous en avez, plus vous en voulez », explique M. Pfeiffer. Ces salariés souffrent de l'ivresse des cimes… salariales. Pour lutter contre cette toxicomanie, le professeur préconise de la taxer davantage comme cela se fait classiquement pour limiter le tabagisme, par exemple.

    Et à ce titre, l'Europe pourrait bientôt imiter la Suisse qui, voici un peu plus d'un an, imposait de nouvelles règles pour encadrer les rémunérations des CEO. En tout cas, la Commission européenne vient de présenter un projet assez proche, à savoir : soumettre les rémunérations des top managers des sociétés cotées à un vote contraignant des actionnaires, chaque année lors de l'assemblée générale. Cette règle obligerait les grands groupes à publier leur politique de rémunération puis à organiser un vote. Pour éviter la désintox.

    Source > Texte: Rafal Naczyk sur > http://www.references.be

  • Imprimer

    GAGNE-T-ON PLUS DANS UNE GRANDE ENTREPRISE ?

    Gain_salarial_taille_entreprise_2015_logo_02_23_shutterstock_128148935.jpg

    La réponse à cette question est sans surprise « oui ».

    L’Enquête des salaires 2014 a en effet révélé que les grandes entreprises disposent de plus de moyens leur permettant d’offrir une rémunération attrayante à leurs collaborateurs.

    Par rapport à une PME de moins de 10 travailleurs, un collaborateur gagnera un salaire 7,3 % plus élevé dans une entreprise de 10 à 49 employés, et 9,1 % plus important dans une société comptant entre 50 et 199 travailleurs. Une différence qui peut même atteindre 16 % dans les entreprises de plus de 500 personnes.

    Les résultats indiquent également que cette différence cesse d’être fortement marquée à partir de 1000 collaborateur

     

    Gain_salarial_taille_entreprise_2015_02_23.jpg

     

    Source : Enquête des salaires 2014 >Texte: Rédaction sur > http://www.references.be

  • Imprimer

    LEVER DE LA PLUS GROSSE LUNE DE L’ANNÉE 2014 > CE 10 AOÛT 2014

    banniere195.png

    Aux amateurs de magnifiques photos > Lever de la plus grosse lune de l’année   2014 > Ce 10 août

    Lever de la Super Moon à 20hr 37’ > À l’horizon “Est” Azimut 108° (Pour Hannut)

    Cette Super Pleine  Lune  se trouvera à 357.181km de votre maison, de votre environnement,de votre château, de votre église, lors de son ascension  après 20hr 37 ou quelques  minutes plus tard suivant votre  position (altitude).Soyez patient.

    A ne pas rater cette Super “MOON golfière” :

    Durée du spectacle : quelque 45 minutes

    Coucher du Soleil : à 21hr 01

    Possibilités pour photos magiques ! Je vous souhaite pour le 10 août …un ciel clément et une parfaite “Luna Vision”!

    Source > Roger APPLINCOURT > Photo > http://www.univers-astronomie

  • Imprimer

    LENS-ST-SERVAIS: PLUS D'INTERNET NI DE TÉLÉ DANS TOUT LE VILLAGE

    442779623.jpg

    C’est comme si Lens-Saint-Servais, sur la commune de Geer, était revenu au Moyen-Âge.

    Selon Monique Léonard, une riveraine en colère, tous les ménages du village abonnés à Belgacom sont privés, depuis avant-hier, de télévision, de téléphone et d’internet. « Je les ai contactés et le problème sera réglé le 2 août prochain. Et pour tous ceux qui utilisent internet pour le boulot ? Ils s’en foutent apparemment », lance-t-elle.

    Selon Monique Léonard, qui vit depuis 17 ans à Lens-Saint-Servais, la coupure se serait produite mardi matin et concerne tous les ménages du village qui sont abonnés à l’opérateur Belgacom.

    Ni une, ni deux, Monique a contacté son opérateur pour savoir ce qu’il se passait. Et surtout, pour être certaine de récupérer un jour sa situation comme elle l’était avant. «  Ils m’ont carrément répondu qu’ils n’étaient pas au courant de l’affaire  », continue-t-elle.

    Tous les détails dans La Meuse d’hier jeudi.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/777490 Photo D.R.