plopsaqua

  • Imprimer

    HANNUT – LOISIRS > PLOPSAQUA > LES TRAVAUX ONT REPRIS

    Le bâtiment et la tour d’accès aux toboggans terminés pour Noël

    Le chantier du futur complexe aquatique de Hannut a repris depuis quelques jours rue de Landen. Suivant le planning des travaux, qui a été respecté jusqu’ici, la construction des caves est prévue cette semaine. 

    De la rue de Landen, l’un des plus gros chantiers de cette législature est à peine visible. À ce stade des travaux qui ont repris lundi passé, difficile de s’imaginer à quoi ressemblera le futur Plopsaqua de Hannut.

    Et ce sera encore le cas dans les prochaines semaines vu que, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 19/08/2019

    Contournement > le trafic perturbé

    Les travaux de raccordement à l’électricité, l’eau et le gaz au futur complexe sont prévus pour fin septembre, début octobre de cette année. Seul, le chantier de raccordement à l’électricité devrait avoir un impact sur la circulation.

    Une tranchée de 3 km doit être creusée au départ de la caserne des pompiers de la zone de secours de Hesbaye. Cette tranchée suivra ensuite un tracé qui emprunte une partie du contournement (de la caserne jusqu’au rond-point du tracteur), puis la rue de Landen.

    Conséquences… La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 19/08/2019

    Source > Marie-Claire GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 19/08/2019

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/425249

  • Imprimer

    VILLE DE HANNUT > INFORMATION SUR LES TRAVAUX > COMPLEXE AQUATIQUE POLPSA / HANNUT-LANDEN.

    Après le collège et le conseil de zone de secours (pompiers) de ce matin, topo sur le chantier de notre nouvelle piscine.

    Les travaux avancent bien, la dalle de béton de la cave est en cours de réalisation. Elle sera terminée juste avant les congés de la construction. Vivement le mois d’aout pour commencer l’élévation des caves.

    Vraiment sympa de voir ce chantier avancer de la sorte.

    Source (Propos de) > Manu Douette sur FB

    Illustrations > Ville de Hannut par MD

    67085200_10217729963253863_2992214371213508608_n.jpg

  • Imprimer

    HANNUT - POUR LE FUTUR PARC AQUATIQUE > PLOPSA RECHERCHE UN CHEF DE PROJET

    Plopsa va attribuer à ses nouveaux employés une «prime de signature» pouvant s’élever jusqu’à 10.000 euros.

    La somme sera versée avec le premier salaire. «Nous nous trouvons sur un marché très compétitif.», justifie le CEO de Plopsa Steve Van den Kerkhof. «Parfois, à la fin d’un entretien, les personnes nous répondent qu’elles vont y réfléchir car elles peuvent être engagées dans deux ou trois endroits.»

    Des bonus de signature existent déjà dans le monde sportif et dans certaines entreprises, pour des profils plus élevés. «Chèques-repas, assurance groupe, bonus annuels et un salaire attractif... c’est ce qu’offre pratiquement tout le monde. Avec le bonus de signature, nous essayons de rendre l’emploi encore plus attrayant et d’anticiper la concurrence», explique le CEO.

    Le montant du bonus sera toujours mentionné sur l’offre d’emploi de Plopsa. Il pourra fluctuer en fonction des circonstances. «Nous recherchons par exemple un chef de projet supplémentaire pour le parc d’attractions aquatiques de Landen-Hannut en cours de construction. Nous voulons aller très vite et proposons un bonus de 10.000 euros.»

    Le système comporte quelques conditions. Ainsi, la personne doit rester davantage que 6 mois dans l’entreprise, sinon elle devra rembourser son bonus.

    Pour être tenu au courant, votre adresse mail (en bas à droite) de > https://www.plopsajobs.be/fr

    Ou > Déposer votre CV spontanément sur > https://www.plopsajobs.be/index.php/page/applicants/bb/1/command/enrollqs/qsuid/833ec68f235a53e856a7402e507541db/cms_categorie/9119

    Plus d’info dès que possible …. A suivre

  • Imprimer

    HANNUT > MAYA ET BUMBA COMMENCENT LA CONSTRUCTION DE PLOPSAQUA HANNUT-LANDEN (DOSSER COMPLET)

    Maya et Bumba commencent la construction de Plopsaqua Hannut-Landen

    La construction de Plopsaqua Hannut-Landen, le deuxième parc aquatique B9719516672Z.1_20190508130053_000+GMDDIC6E2.1-0.jpgdu groupe Plopsa, vient de démarrer à Hannut. Cela s'est passé en présence du Bourgmestre de Hannut, Emmanuel Douette, du Bourgmestre de Landen, Gino Debroux, du CEO de Plopsa, Steve Van den Kerkhof, de Bumba et de Maya l’Abeille. La construction débutera officiellement le lundi 13 mai et prendra 18 mois. Le coût de l’investissement est de 25 millions d'euros.

    En coopération avec les villes de Hannut et Landen, un parc aquatique de 4.800 m2 sera construit près de la frontière linguistique et au centre de la Belgique, le long de l'autoroute pour un accès optimal et facile. "Nous avons remarqué que le nombre de visiteurs à Plopsaqua De Panne a largement dépassé les attentes, avec un pourcentage élevé de visiteurs venant de tout le pays", déclare Steve Van den Kerkhof, CEO de Plopsa. "Nous avons donc vraiment ressenti la demande et le potentiel de construire un autre parc aquatique ailleurs en Belgique !"

    Les villes de Hannut et Landen contribuent également au nouveau complexe de natation, qui remplacera les piscines actuelles. En conséquence, les résidents bénéficieront d'un tarif d'entrée spécial et démocratique. Plopsaqua Hannut-Landen semblait être la meilleure option pour eux dans leur recherche d'une nouvelle piscine urbaine. "Grâce à une coopération intercommunale avec les villes de Hannut et Plopsa en tant que partenaires, nous garantissons d'une part que nos résidents peuvent profiter de tous les équipements de natation modernes et d'autre part que notre ville bénéficie de plus d’éclat, ce qui peut profiter au commerce et au tourisme. Les habitants de Landen attendent avec impatience la réalisation du parc aquatique. Je suis donc heureux que les travaux de construction puissent commencer ", déclare Gino Debroux, Bourgmestre de Landen. Emmanuel Douette, Bourgmestre de Hannut, se joint également à nous. “Nous devions trouver une solution originale pour financer un nouveau projet. Avec la Ville de Landen, nous avons décidé de conclure un partenariat avec un partenaire privé d’envergure qui pouvait apporter son expertise et une plus-value pour notre population."

    Un thème unique

    Le nouveau complexe de natation disposera d'un espace qui sera entièrement aménagé autour de l'univers coloré du cirque de Bumba. Maya l’Abeille, qui est extrêmement populaire auprès des néerlandophones et des francophones, disposera également de sa propre zone où la nature dans toute sa beauté est centrale. De plus, un éclairage scénographique adapté à chaque environnement est utilisé. De cette façon, les visiteurs seront plongés dans des thèmes et des mondes de vie différents et l'expérience sera complètement différente de celle d'une piscine subtropicale classique.

    La séance de photos officielle avec le Bourgmestre de Hannut, Emmanuel Douette, le Bourgmestre deLanden, Gino Debroux, le CEO de Plopsa, Steve Van den Kerkhof, Bumba et Maya l’Abeille a eu lieu ce matin. La construction de Plopsaqua Hannut-Landen, avec un coût d’investissement de 25 millions d'euros, va officiellement démarrer. Le tout nouveau complexe de natation offrira un espace de détente et de loisirs ainsi que de sport et d'éducation. En plus d'une piscine de 25 mètres à huit couloirs et d'une piscine d'instruction à quatre couloirs qui répondra au grand nombre d'écoles et de groupes attendus, il y aura aussi une vaste aire récréative avec trois toboggans spectaculaires, dont le Sky Drop de 19 mètres de haut, une piscine à vagues, une rivière sauvage, une maison de jeux, un jacuzzi, une piscine extérieure, un bain de soleil et un sauna.

    Source > Communiqué de Presse de PLOPSAQUA

    PETIT RETOUR EN ARRIERE >>>

                    Notre piscine étant vieillissante, et après avoir envisagé la possibilité d’une réfection de celle-ci, il a bien fallu constater que nous devions trouver une solution originale pour financer un nouveau projet.

    Plopsa01.jpgPour ce qui est de l’ancien bassin, nous devons encore envisager sa reconversion. Pour ce qui est du nouveau, nous souhaitions trouver des collaborations car il était impossible de financer seuls une nouvelle infrastructure avec un bassin sportif et un bassin d’apprentissage.

    Nous nous sommes alors tournés vers nos partenaires naturels, les communes. Après plusieurs appels à différentes communes, la solution nous est venue en regardant par-delà la frontière linguistique et nous avons décidé de conclure un partenariat avec la Ville de Landen qui avait également besoin de rénover sa piscine.

    Le fait de sortir de notre zone de confort et de travailler avec une commune néerlandophone est quelque chose d’enrichissant. Outre l’image positive intéressante qui pourrait encourager d’autres partenariats de ce type, c’est notre horizon de développement qui s’en trouve élargi : au-delà des clivages Nord-Sud.

    Ensuite, nous avons défini nos attentes et nous nous sommes mis à la recherche d’un partenaire privé d’envergure qui pourrait apporter son expertise et une plus-value au projet.

    Nous l’avons trouvé à l’issue d’une procédure de marché public en la personne de Plopsa et avons scellé nos engagements pour 25 années. Nous tenions en effet à apporter des garanties à notre population dans le temps.

    Le partenariat entre les Villes de Landen, Hannut et Plopsa va permettre de mener à bien un projet ambitieux sur le plan économique et environnemental : en 2020, un des plus grands centres aquatiques belges respectueux de l’environnement verra le jour sur un terrain limitrophe entre Hannut et Landen.

    2020 ? Vraiment ?

    Oui, vraiment, le dossier a passé toutes les étapes administratives :

    • 22 décembre 2016 : le Conseil communal vote la Convention de collaboration entre les villes de Hannut et Landen relative à l’étude de faisabilité
    • 1er juin 2017 : une Convention de partenariat entre les deux villes organisant le marché conjoint est conclue et l’on vote le Guide de sélection pour un « complexe aquatique récréatif »
    • 18 août 2017 : le Collège communal retient les candidatures de trois sociétés
    • 24 août 2017 : le Conseil communal vote le Guide d’attribution pour un « complexe aquatique récréatif »
    • 21 décembre 2017 : le Collège communal retient l’offre de Plopsa et envoi le dossier à notre tutelle
    • 9 février 2018 : Annonce officielle du Contrat de collaboration entre Plopsa, Landen et Hannut
    • 12 juillet 2018 : Signature du contrat finalisé
    • 8 octobre 2018 : Dépôt du permis d’urbanisme
    • 31 octobre 2018 : Début de l’enquête publique
    • 8 février 2019 : Obtention du permis d’urbanisme

    Et donc les travaux ont commencé ? Non, pas à ce moment-là car comme pour tout chantier de cette ampleur, la région wallonne a effectué des fouilles sur le terrain afin de vérifier que le site n’était pas d’intérêt archéologique :

    • 15 mars 2019 : Conclusion du protocole d’évaluation des fouilles archéologiques
    • 25 avril 2019 : Notification de la fin de la période de fouilles

                    Et maintenant ?

    Maintenant il est temps de donner le top départ pour la construction ! Les grues sont sur place et le chantier démarrera ce lundi 13 mai.

                    L’ouverture est prévue dans le dernier trimestre de 2020.

    Source > Ville de Hannut & Landen

  • Imprimer

    HANNUT > C’EST PARTI POUR LA CONSTRUCTION DU PLOPSAQUA!

    Le premier coup de pelle symbolique pour la construction de Plopsaqua Hannut-Landen, le deuxième parc aquatique du groupe Plopsa, a été donné à Hannut.

    Cela s'est passé en présence du bourgmestre de Hannut, Manu Douette, du bourgmestre de Landen, Gino Debroux, du CEO de Plopsa, Steve Van den Kerkhof, de Bumba et de Maya l’Abeille.

    Le chantier de construction débutera officiellement ce lundi 13 mai et prendra 18 mois. Le coût de l’investissement est de 25 millions d'euros.

    En coopération avec les villes de Hannut et Landen, un parc aquatique de 4.800 m2 sera construit près de la frontière linguistique et au centre de la Belgique, le long de l'autoroute pour … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/385393

    Un thème unique

    Le nouveau complexe de natation disposera d'un espace qui sera entièrement aménagé autour de l'univers coloré du cirque de Bumba. Maya l’Abeille, qui est extrêmement populaire auprès des néerlandophones et des francophones, disposera également de … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/385393

    La séance de photos officielle … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/385393

    Source > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT > PAS DE SILEX SUR LE SITE DU FUTUR COMPLEXE PLOPSA

    À Hannut, tous les feux sont au vert pour le lancement du chantier du complexe aquatique Plopsa.

    La campagne de fouilles archéologiques est déjà terminée. « Le site était moins riche en découvertes que prévu.

    En route vers la mise en place du chantier qui devrait commencer fin juin au plus tard », a publié le bourgmestre Manu Douette sur sa page Facebook.

    Route de Landen, la campagne de fouilles archéologiques sur le site du futur complexe aquatique devait durer deux mois. Une semaine après son lancement, les archéologues du pôle liégeois de l’agence wallonne du patrimoine (AWAP) replient déjà bagage. « Nous sommes descendus jusqu’à 4 mètres de profondeur. Puis de là, nous avons encore effectué un petit trou de 10 cm de diamètre qui nous a permis de descendre encore plus bas, jusqu’à 9 mètres de profondeur. Mais malheureusement, nous n’avons trouvé aucun silex taillé qui aurait pu attester d’une présence humaine à la préhistoire », détaille l’archéologue Marie Thery qui coordonnait le chantier.

    Pas trop déçue ? « Non », sourit-elle, « cela … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/370786

    Ouvrir pour Halloween 2020

    Dès ce jeudi, le bourgmestre de Hannut a été informé de l’arrêt de la campagne de fouilles. Il a prévenu son homologue de Landen, la commune … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/370786

    La première pierre devrait être posée, au plus tôt, au cours de la première quinzaine de mai ; au plus tard, fin juin.

    L’ambition de Plopsa ? Ouvrir le complexe pour Halloween 2020. « C’est ce que le groupe s’était fixé lors de la signature de l’acte », conclut le bourgmestre.

    Source Marie-Claire Gillet > https://huy-waremme.lameuse.be/370786

  • Imprimer

    HANNUT > LE TERRAIN DU FUTUR COMPLEXE AQUATIQUE FOUILLÉ DEPUIS MARDI

    Les fouilles sur le site du futur complexe aquatique de la route de Landen ont débuté.

    Les archéologues du pôle liégeois de l’agence wallonne du patrimoine (AWAP) sont arrivés ce mardi matin. Le bourgmestre Manu Douette et le directeur financier, David Watrin, se sont rendus sur place et ont pu rencontrer l’équipe qui se compose de deux archéologues et de deux géologues, dont un provenant de l’Institut des Sciences naturelles de Bruxelles.

    Une première campagne de fouilles archéologiques avait déjà été menée en 2017. Les archéologues avaient pu explorer le terrain sur une profondeur de 60 à 70 cm.

    Cette fois, ils vont creuser jusqu’à 4 mètres de profondeur et descendre ainsi jusqu’aux couches du paléolithique (de 300.000 à 32.000 avant notre ère) et qui sait, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/03/2019

    … / … La commune de Landen en partenariat avec le groupe Plopsa, les élus ont approuvé l’acquisition, au prix de 19.211 euros, de deux parcelles de terrain sur lesquelles un bassin d’orage doit être aménagé.

    Ces parcelles sont situées … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/03/2019

    Source > votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/03/2019

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/366749

  • Imprimer

    HANNUT – COMPLEXE AQUATIQUE > DES FOUILLES AVANT LE CHANTIER DE PLOPSA

    Les archéologues vont explorer le terrain sur 4 mètres de profondeur

    À Hannut, une nouvelle campagne de fouilles archéologiques est en préparation route de Landen, sur le site du futur complexe aquatique récréatif, un projet porté par le groupe flamand Plopsa, en partenariat avec les communes de Hannut et Landen.

    Les archéologues sont attendus dans une dizaine de jours. Leur mission ? Trouver d’éventuelles traces humaines pendant la période comprise entre le paléolithique moyen (de -300.000 à -32.000) et le néolithique (-9.000 à -5300).  

    Dans le cadre de ce projet du complexe aquatique récréatif, une première campagne de fouilles archéologiques a déjà été menée en 2017. Les archéologiques du pôle liégeois de l’agence wallonne du patrimoine (AWAP) ont pu … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 12/03/2019

    ... / … Jusqu’en mai

    Plopsa a prévu de démarrer le chantier en mai, les scientifiques ont donc deux mois pour fouiller à nouveau les terres. Mais cette fois jusqu’à 4 mètres de profondeur, ce qui correspond à l’encaissement prévu pour les caves et les fondations du complexe aquatique ... / …

    Ce qui représente une belle … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 12/03/2019

    ... / … En cas de découverte d’éléments jugés « dignes d’intérêt », les fouilles pourraient être prolongées. Ce qui aurait pour effet de retarder le calendrier prévu par Plopsa qui, à ce stade, espère ouvrir ses bassins au public au printemps en 2021.

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 12/03/2019

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/358858