piratage

  • Imprimer

    LE COMPTE FACEBOOK D’UNE HANNUTOISE PIRATÉ PAR UN ESCROC

    Vivienne Volont, une Hannutoise de 59 ans, est désespérée.

    Un pirate informatique a pris le contrôle de son compte Facebook qu’il utilise pour commettre des escroqueries. « Je n’en peux plus. Je veux que cela s’arrête », implore-t-elle.

    Le cauchemar de cette Hannutoise a démarré le 22 février dernier lorsqu’elle a mis en vente des chaises sur MarketPlace. « Un acheteur m’a contacté assez vite. Il souhaitait que la livraison soit réalisée par le transporteur DPD », se souvient Vivienne Volont.

    La Hannutoise ne se méfie pas. Sur le compte DPD, elle renseigne son adresse e-mail et le numéro du compte bancaire où l’argent doit être versé, soit une cinquantaine d’euros. Et envoie même, comme il lui est demandé, une copie de sa carte d’identité.

    Le document est à peine renvoyé qu’une personne se faisant passer pour un employé de DPD l’appelle. « Il m’affirme qu’il y a un souci avec mon compte en banque ». La quinquagénaire s’étonne mais à ce moment-là ne fait pas le lien avec le fait que ce compte est vide. « Il était à zéro, je venais de payer toutes mes factures. »

    Elle lui propose alors de verser l’argent sur son second compte en banque. Celui sur lequel il y a encore quelques centaines d’euros...

    «Il salit mon nom »

    A partir de là tout va très vite. Par téléphone, l’escroc parvient à la convaincre de sortir sa carte bancaire, de la glisser dans le digipass puis à lui livrer son SecureCode. Le piège vient de se refermer sur la Hannutoise.

    « Ce n’est que le lendemain, en voulant payer mes courses au magasin que je me suis aperçue que mon compte était bloqué et qu’on m’avait pris pratiquement la totalité de ce qui s’y trouvait, soit 265,95 cents. ».

    Dans les jours qui suivent, elle constate que l’escroc qui a abusé de sa crédulité a aussi piraté sa boîte mail et son compte Facebook. « Et maintenant, depuis deux mois, il se sert de mon profil pour faire d’autres victimes. »

    … La suite de l’article pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/554448

    Claire Hardenne parmi les victimes

    Depuis fin février, l’escroc a déjà utilisé plusieurs fois le profil de Vivienne Volont pour appâter ses victimes. Claire Hardenne en fait partie. Début avril, l’opticienne hannutoise nous avait  … Lire l’article précédent sur ce blog > TOUCHÉE PAR LE CORONAVIRUS, UNE COMMERÇANTE HANNUTOISE A ÉTÉ ESCROQUÉE DE 6.000€ SUR INTERNET > https://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2020/04

    En attendant, elle a déposé plainte à la police de la zone Hesbaye-Ouest pour escroquerie et usurpation d’identité.

    Source non libre de l’ACTU en ligne sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    VOTRE COMPTE FACEBOOK PIRATÉ GRÂCE À VOTRE NUMÉRO DE GSM

    Chaque jour, des dizaines de Belges résilient leur numéro de GSM pour de multiples raisons.

    Certains d’entre eux ont utilisé sur leur smartphone l’application Facebook. Pour s’y connecter, ils ont utilisé leur adresse mail ou leur numéro de GSM. Et, c’est là que se trouve la faille.

    Une fois le numéro encodé dans l’app et l’abonnement résilié auprès de l’opérateur, il devient très facile de pirater votre compte Facebook et d’accéder à toutes vos données. Bien que la pratique reste marginale, elle existe bel et bien en Belgique.

    De l’argent exigé

    « Une personne qui souscrit un nouveau numéro de GSM peut en obtenir un qui est toujours lié au compte Facebook de son ancien utilisateur. Avec ce numéro, elle peut tenter de se connecter au réseau social. Si … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 17/08/2017

    Des posts insultants

    Les personnes malveillantes peuvent aussi utiliser les photos pour créer de faux profils sur les réseaux sociaux et monter, par exemple, des arnaques.

    Enfin, elles peuvent s’amuser à écrire sous le nom du profil Facebook. Elles peuvent … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 17/08/2017

    Source > ALISON VLT. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 17/08/2017

  • Imprimer

    L’ÉCHEVIN MANU DOUETTE DE HANNUT ENCORE PIRATÉ !

    1508475638_B971829716Z_1_20140119192620_000_GP81Q463H_1-0.jpg

    Hannut: après son profil Facebook, c'est le compte Twitter de l'échevin Douette qui a été piraté 

    En octobre 2012, un corbeau avait détourné le profil Facebook de Manu Douette. Un inconnu avait utilisé son image pour dire tout le mal qu’il pensait de l’échevin hannutois. Manu Douette avait immédiatement réagi et porté plainte. Un peu plus d’un an plus tard, rebelote ! Cette fois, c’est le compte Twitter du Hannutois qui a été piraté. Un faux Manu Douette a envoyé à quinzaine de ses « followers » des insultes et des liens vers des sites bizarres. 

    Décidément, Manu Douette n’a pas de chance avec ses outils virtuels de communication. Après son profil Facebook, mais aussi son mail personnel, voilà que c’est son compte Twitter qui a été piraté. 

     « Vendredi soir, je participais à une réunion à la commune lorsque j’ai reçu le SMS d’un ami, explique l’échevin de l’enseignement (MR). Il m’informait, que via mon Twitter, je lui avais envoyé un lien vers un site un peu bizarre, rempli de virus. J’ai pensé qu’il s’agissait d’un spam, mais quelques minutes plus tard, j’ai reçu un appel d’un autre ami. Il m’avertissait que je tenais des propos injurieux sur Twitter et me demandait ce qui se passait… »  

    Au total, Manu Douette a reçu une quinzaine d’appels émanant de personnes surprises par son comportement sur Twitter.  

    Il ne s’agissait évidemment pas de propos tenus par le véritable échevin. Un usurpateur a créé un faux profil à son nom pour diffuser des grossièretés et des liens vers des sites étranges. 

    Dès vendredi soir, le faux profil Twitter a été supprimé. 

    Plus de détails dans La Meuse Huy-Waremme papier d’hier lundi.

    Source A.BT sur > http://www.sudinfo.be/906286 Photo > M.L.