photographe

  • Imprimer

    HANNUT > UN NOUVEAU STUDIO PHOTO EN PLEIN CENTRE-VILLE

    Depuis le 27 mai, un studio photo, Projet Boîte Noire, a été ouvert en plein centre-ville de Hannut, au 26 de la rue Albert 1er, par deux photographes professionnels, Mandy Marlier (27) et Gilles Maret (32).

    C’est en travaillant à la Fnac de Louvain-la-Neuve que Gilles et Mandy ont fait connaissance avant de collaborer ensemble pour divers projets pour finalement s’associer et ouvrir leur studio. « Dans notre travail, on est vraiment complémentaire.

    On a chacun notre façon de saisir les émotions et les détails qui font la différence. Le travail de photographe est assez nomade et on voulait un endroit à nous où on se sent bien pour accueillir les clients et discuter de leurs projets », explique Gilles.

    Un an de travaux

    Les travaux d’aménagement ont duré plus d’un an afin d’offrir à la clientèle un … / …

    … / … Permettre aux jeunes d’exposer

    Aménagé avec une galerie d’exposition, le Projet Boîte Noire désire également permettre aux jeunes photographes … / …

    >Fermé le jeudi et le dimanche, le studio est ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 18h et le samedi jusqu’à 12h30. À l’occasion de l’ouverture, les shootings de mariage sont à 1.300 euros.

    Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page Facebook Projet Boîte Noire ( https://www.facebook.com/projetboitenoire/) ou par téléphone au 019/65.63.98.

    Source > LA.MA sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    WASSEIGES: PIERRE EST “ STREET PHOTOGRAPHER ”

    1481141465_ID7923878_pierre_190407_H3Z7YZ_0 (1).JPG


    Pierre Mallien immortalise tous les moments de vie des Londoniens grâce à son appareil photo. Cet habitant de Meeffe est spécialisé dans la “ Street photography ”. Un art encore méconnu dans notre pays. Le principe? Prendre des clichés de personnes, dans la rue, lors de situations parfois cocasses. Tous les détails dans La Meuse Huy-Waremme de ce mercredi.

    Publié le Mercredi 18 Juillet 2012 à 08h01 > Photo Pierre Mallien lors d’un de ses nombreux voyages (D.R.)