oies

  • Imprimer

    LA FIN DU GAVAGE DES OIES EN WALLONIE > PROCHAIN COMBAT DE CARLO DI ANTONIO

    La fin du gavage des oies sera le prochain combat d’ici à la fin de la législature en 2019 de ministre wallon du Bien-être animal, Carlo Di Antonio (CDH).

    C’est ce que l’on peut lire dans La Dernière Heure.

    La Flandre va interdire le gavage des oies sur son territoire mais ce n’est pas encore le cas en Wallonie, or 9 des 10 producteurs de foie gras belges y sont actifs.

     «Le ministre est favorable à l’interdiction du gavage des oies et des canards», tranche la porte-parole de Carlo Di Antonio. «Ce sera le prochain combat d’ici à la fin de la législature. L’un des problèmes vient de la nomenclature européenne, que le ministre n’a malheureusement pas réussi à faire évoluer». Le règlement européen donne l’appellation foie gras à un foie d’au moins 300 grammes. Un poids qu’on ne pourrait obtenir que par un gavage forcé. «Aujourd’hui, le code précise qu’il est interdit de nourrir de force un animal», explique-t-on du côté du cabinet Di Antonio. «Mais les exploitations wallonnes de foie gras bénéficient d’une exception pour exercer».

    Producteurs wallons exemplaires

    Le ministre-Président wallon, Willy Borsus, et René Collin (CDH), ministre de l’Agriculture, voient d’un mauvais œil cette interdiction du gavage qui signerait de facto la mort d’une série d’entreprises wallonnes.

     «Le gouvernement wallon n’est pas favorable à ce stade à un changement de législation sur le gavage», confirme le cabinet Borsus. «L’engraissement par gavage ne génère pas de souffrance, comme l’ont démontré des études scientifiques», ajoute le cabinet de René Collin. «Les producteurs wallons sont exemplaires».

    Source libre > Belga sur > http://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    CONNAISSEZ-VOUS L’ASBL « LE PETIT ELEVAGE DE HESBAYE » ? > C’EST PRÈS DE CHEZ VOUS !

    Logo1.jpg

    Le Petit Elevage de Hesbaye est une asbl dont l'objectif est de faire découvrir et de promouvoir le petit élevage (poules, lapins, pigeons, canards, oies,...).

    En répondant au mieux aux situations actuelles et futures. Revenons à ses débuts...

    Du constat de Patrick Willems de l'absence d’asbl défendant ce type d'activité en Hesbaye à la création d'un petit groupe de travail, c'est en fin d'année 2013 que le Petit Elevage de Hesbaye fut reconnu en tant qu’asbl.

     Par la participation à de nombreux événements tels les journées de vaccination et  d'information, elle souhaite favoriser les échanges et le partage d'expérience entre les éleveurs. Progressivement, elle met en place un maximum d'outils pour aider le débutant et l'encourager dans ses démarches. Mais c'est à travers les vitrines (foires, marchés), les salons-ventes et l'organisation de journées pédagogiques qu'elle suscite la curiosité du grand public avec succès.

     Petits et grands ont donc la possibilité de découvrir un domaine qui ne laisse jamais indifférent.

     Qui sait, c'est peut-être vous, le prochain amateur d'animaux de basse-cour ?

    Raison pour laquelle le Petit Elevage de Hesbaye asbl vous invite le 3 et 4  octobre 2015 à son second salon-vente, afin d'y découvrir une multitude d'animaux à plumes et à poils.

    Venez nous rencontrer et partager cette passion.

    Cet événement aura lieu à la pépinière Jardi-Style à Avin (rue de Namur, 151). Vous pouvez également nous rejoindre sur Facebook via le groupe Petit élevage de Hesbaye

    Si vous souhaitez de plus amples informations, vous pouvez écrire à l'adresse suivante, rue du Centre 15, 4280 Blehen ou consulter le site www.petitelevagedehesbaye.be

    E-mail : petitelevagedehesbaye@hotmail.com