mauvaises idées

  • Imprimer

    CANICULE > ATTENTION À CES 7 FAUSSES BONNES IDÉES…

    Si certains gestes permettent de mieux supporter la canicule, d’autres qui sont pourtant largement répandus et tenus pour vérité augmentent la chaleur.

    Canicule: attention à ces 7 fausses bonnes idées…

    Que faites-vous pour lutter contre la canicule ? Il est recommandé de rester au frais, de boire beaucoup d’eau à température ambiante… Mais si certaines pratiques sont vraiment efficaces, d’autres sont des fausses bonnes idées, comme le rappellent nos confrères français de L’Union.

    Je n’ai pas faim donc je ne mange pas

    Lors d’une période de canicule ou de forte chaleur, il est conseillé de manger des aliments en forte teneur en eau comme les fraises, les concombres, la pastèque, la salade, les radis, des haricots mungo germés, des courgettes, du fenouil, de la tomate, du chou-fleur, des poivrons, du melon, de la pastèque… Mais aussi les sorbets, les laitages comme les yaourts et le fromage blanc. Il est donc conseillé de manger même en l’absence d’appétit et de ne surtout pas attendre pour s’alimenter. Il ne faut en revanche pas manger trop gras, car la digestion d’un tel repas entraîne un effort à l’organisme qui entraîne une hausse de la température corporelle.

    Mettre la climatisation à fond

    Si l’utilisation d’un climatiseur est recommandé, le mettre à la température la plus fraîche ne l’est en revanche pas. Dans l’idéal, il faut régler le thermostat au maximum 5 degrés en dessous de la température extérieure. Si jamais malgré cela, la température reste excessive, un écart entre le dehors et l’intérieur de 8 à 10 degrés est acceptable. Un écart supplémentaire fragilise l’organisme et augmente le risque de tomber malade. Un soin particulier est aussi à porter à l’entretien, des filtres…

    Je bois des boissons brûlantes

    Une légende dit que dans le désert, les peuples consomment des boissons brûlantes pour lutter efficacement contre la chaleur. Mais ce n’est pas forcément une bonne idée. La température du corps est de 37 degrés. Consommer un liquide supérieur à cette température obligera le corps à transpirer et donc entraînera une déshydratation pour éliminer la chaleur stockée. De surcroît, la caféine contenue dans des boissons comme le thé ou le café a un effet diurétique. Dans l’idéal, il faut consommer des boissons entre 12 et 14ºC.

    Lorsque je dors j’oriente le ventilateur sur mon visage

    Une personne qui dort avec le ventilateur pointé sur le visage va se dessécher les sinus, la gorge et les yeux. Cette personne prend donc le risque de se réveiller avec des maux de tête et le nez bouché. Pour profiter au mieux de la chaleur, il est conseillé de reculer le ventilateur, de l’orienter différemment et de placer un récipient d’eau devant pour humidifier l’air. D’une manière générale, il est recommandé de se mouiller le corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches. Ces dernières ne doivent pas être prises glacées.

    Je me force à boire au moins trois litres d’eau par jour

    Lors d’un épisode caniculaire, il est recommandé de boire beaucoup d’eau. Mais il ne faut pas se forcer. En général, consommer entre 1,5 et 2 litres d’eau par jour est suffisant. En cas de surconsommation, le corps sera obligé d’évacuer le surplus soit en transpirant, soit en faisant davantage fonctionner les reins et la vessie, ce qui fatiguera l’organisme. Si en une seule journée, plus de 5 litres sont absorbées sans faire le moindre effort physique, la personne peut être également victime d’hyponatrémie, c’est-à-dire un déficit de sodium. Une réaction en chaîne peut potentiellement conduire à un gonflement des cellules, y compris celles du cerveau et donc, la mort.

    Pour m’hydrater rien de mieux qu’une bière

    Oui, l’alcool déshydrate. C’est aussi ce phénomène qui provoque la « gueule de bois » ressentie au lendemain d’un excès. Ce n’est donc clairement pas une bonne idée de consommer de l’alcool durant la canicule. Il vaut mieux rester à l’eau ! La bière fraîche ou le verre de vin en terrasse sont donc à consommer avec modération.

    De même, la caféine contenue dans des boissons comme le thé ou le café, ainsi que les aliments trop gras ou à base de sucre sont à limiter car ils ont un effet diurétique à l’instar de l’alcool.

    Pour boire j’attends d’avoir soif

    Si un individu ressent la sensation de soif c’est qu’il est déjà trop tard. En effet cela veut dire que votre corps vous avertit qu’il souffre de déshydratation. De plus, les experts conseillent de boire régulièrement en petite quantité plutôt que beaucoup d’un seul coup. «  Un taux d’hydratation régulier est préférable à une alternance de phases de déshydratation et de réhydratation  ». D’autres symptômes sont aussi signe de déshydratation comme les céphalées, les vertiges ou la sensation de fatigue.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id234038