maroquinerie

  • Imprimer

    UN HANNUTOIS ARTISAN DE SACS DE LUXE > FABIAN VANESSE A REJOINT LES ATELIERS VENEOR

    Fabian Vanesse, l’artisan maroquinier hannutois, apporte son savoir-faire de 30 ans à Veneor, la jeune maison de maroquinerie haut de gamme.

    Il a rejoint les ateliers logés dans une des ailes du château de Hasselbroeck, à Jeuk (Gingelom). 

    Niché au cœur d’un parc de 5 hectares, le château de Hasselbrouck (18 e siècle) est situé dans le petit village de Jeuk (Gingelom), à cheval sur la frontière linguistique qui sépare Berloz en région wallonne de Gingelom, dans le Limbourg.

    Depuis 1840, il est la propriété des Sagehomme, une famille lainière, toujours active à ce jour : elle possède la dernière usine de lavage et carbonisage de la laine de Verviers.

    En 2004, Charles Sagehomme a hérité d’un vieil oncle sans descendance du château d’Hasselbrouck qui lui a permis de réaliser un vieux rêve : celui de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 23/06/2020

    high_d-20200622-GGP3EH.jpg

    … / … Entre les deux hommes, le courant est vite passé, et le partenariat vite conclu.

    … / … L’ambition est de sortir 6 modèles par an, 3 pour la saison d’été, 3 pour celle d’hiver avec un objectif de vente de 60 sacs par an.

    À ce jour, l’atelier de maroquinerie occupe 4 personnes et accueille régulièrement des élèves en formation. Une manière pour Fabian Vanesse de perpétuer un savoir-faire qui hélas se perd.

    Il a fait ses premières armes chez Hermès > Il y a 30 ans suite à un accident de moto survenu à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 23/06/2020

    De 400 à 600 € > >A ce stade, il n’existe aucune boutique où se fournir. Pour les commandes > info@veneor.com  ou  0497/42.15.42

    Retrouvez plus d’infos sur la marque et son histoire sur www.veneor.com

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/587286

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 23/06/2020

    L’article au grand complet également sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 23/06/2020

  • Imprimer

    NOUVEAU A HANNUT > FABIAN VANESSE OUVRE SON ATELIER

    Ce samedi, c’est le grand jour pour Fabian Vanesse.

    Le Hannutois va en effet ouvrir son nouvel atelier de maroquinerie. Grand de 300m², le bâtiment abritera un magasin doté d’une vitrine de 30m. Un pas de géant pour ce maroquinier de 48 ans qui vient de passer en société.

    Le magasin proposera du matériel d’équitation, des articles de chasse comme des housses de fusil et des trépieds, et bien évidemment des sacs en cuir. « Il y aura ainsi six nouveaux sacs pour la collection hiver », ajoute-t-il. « Une cordonnerie où l’on pourra réaliser des réparations liées au cuir sera également mise en place ».

    « Ça évolue très bien », dit Fabian Vanesse d’une voix enjouée. « J’ai engagé deux personnes : une vendeuse, ainsi qu’un ouvrier porteur d’un handicap. »

    Voilà l’objectif que s’était fixé le Hannutois. Il a tenu parole. « Je travaille avec le Centre d’apprentissage des métiers du cuir à Ciney », s’enthousiasme-t-il. « Dès l’ouverture du magasin, j’aurai deux stagiaires qui présentent un handicap. Je continuerai à engager, en donnant la chance à ces personnes. »

    DES ARMURIERS

    En parallèle, Fabian Vanesse s’est développé sur le marché français. « J’ai trouvé un commercial qui va faire la tournée des armuriers français. Nous en avons sélectionné 750, et rencontré une cinquantaine. Jusqu’à présent, aucun n’a refusé de travailler avec nous », sourit-il.

    Une belle issue pour cet artisan de 48 ans qui est passé par quelques épreuves. Après avoir perdu l’usage de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce 06/09/2016

    Source > JÉRÔME GUISSE sur > LA MEUSE H/W de ce 06/09/2016

    Voir l’article en ligne sur > http://www.lameuse.be