landen

  • Imprimer

    BON A SAVOIR > PRIX FIXÉS POUR LE PARKING SNCB DE LA GARE DE LANDEN (Source SNCB)

    La SNCB rendra ce parking payant à partir de septembre 2019.

    Ce parking sera fermé par des barrières début septembre. Dès lors, le stationnement payant sera introduit avec des tarifs préférentiels pour les voyageurs en train.

    Tarif :

    1,17€/heure pour les abonnés SNCB > 1,70€ pour les non-abonnés

    7€/jour pour les abonnés SNCB ou 16,97€/jour pour les non-abonnés

    34,7€/mois pour les abonnés SNCB ou 69,30€/mois pour les non-abonnés.

    90,60€/3 mois uniquement pour les abonnés SNCB

    362,30€/ans pour les abonnés SNCB uniquement !

    Une carte pour l'usage occasionnel (10x) sera vendue par la SNCB au prix de 42,40€ uniquement pour les abonnés SNCB

    Autres > Voir le tableau en source de référence ci-dessous sur le site de la SNCB

    La vente des abonnements commencera seulement environ 1 mois avant l’ouverture.

    Il s'agit d'une décision * regrettable * de la SNCB qui touche au pouvoir d'achat des navetteurs à l'heure où l'on parle de mobilité alternative et de favoriser les transports en commun.

    Source de référence > https://www.belgiantrain.be/fr/station-information/car-or-bike-at-station/b-parking/my-b-parking/landen

    ATTENTION > beaucoup d’erreurs de prix sur les réseaux sociaux ! > Voir la source de référence ci-dessus

  • Imprimer

    HANNUT > MAYA ET BUMBA COMMENCENT LA CONSTRUCTION DE PLOPSAQUA HANNUT-LANDEN (DOSSER COMPLET)

    Maya et Bumba commencent la construction de Plopsaqua Hannut-Landen

    La construction de Plopsaqua Hannut-Landen, le deuxième parc aquatique B9719516672Z.1_20190508130053_000+GMDDIC6E2.1-0.jpgdu groupe Plopsa, vient de démarrer à Hannut. Cela s'est passé en présence du Bourgmestre de Hannut, Emmanuel Douette, du Bourgmestre de Landen, Gino Debroux, du CEO de Plopsa, Steve Van den Kerkhof, de Bumba et de Maya l’Abeille. La construction débutera officiellement le lundi 13 mai et prendra 18 mois. Le coût de l’investissement est de 25 millions d'euros.

    En coopération avec les villes de Hannut et Landen, un parc aquatique de 4.800 m2 sera construit près de la frontière linguistique et au centre de la Belgique, le long de l'autoroute pour un accès optimal et facile. "Nous avons remarqué que le nombre de visiteurs à Plopsaqua De Panne a largement dépassé les attentes, avec un pourcentage élevé de visiteurs venant de tout le pays", déclare Steve Van den Kerkhof, CEO de Plopsa. "Nous avons donc vraiment ressenti la demande et le potentiel de construire un autre parc aquatique ailleurs en Belgique !"

    Les villes de Hannut et Landen contribuent également au nouveau complexe de natation, qui remplacera les piscines actuelles. En conséquence, les résidents bénéficieront d'un tarif d'entrée spécial et démocratique. Plopsaqua Hannut-Landen semblait être la meilleure option pour eux dans leur recherche d'une nouvelle piscine urbaine. "Grâce à une coopération intercommunale avec les villes de Hannut et Plopsa en tant que partenaires, nous garantissons d'une part que nos résidents peuvent profiter de tous les équipements de natation modernes et d'autre part que notre ville bénéficie de plus d’éclat, ce qui peut profiter au commerce et au tourisme. Les habitants de Landen attendent avec impatience la réalisation du parc aquatique. Je suis donc heureux que les travaux de construction puissent commencer ", déclare Gino Debroux, Bourgmestre de Landen. Emmanuel Douette, Bourgmestre de Hannut, se joint également à nous. “Nous devions trouver une solution originale pour financer un nouveau projet. Avec la Ville de Landen, nous avons décidé de conclure un partenariat avec un partenaire privé d’envergure qui pouvait apporter son expertise et une plus-value pour notre population."

    Un thème unique

    Le nouveau complexe de natation disposera d'un espace qui sera entièrement aménagé autour de l'univers coloré du cirque de Bumba. Maya l’Abeille, qui est extrêmement populaire auprès des néerlandophones et des francophones, disposera également de sa propre zone où la nature dans toute sa beauté est centrale. De plus, un éclairage scénographique adapté à chaque environnement est utilisé. De cette façon, les visiteurs seront plongés dans des thèmes et des mondes de vie différents et l'expérience sera complètement différente de celle d'une piscine subtropicale classique.

    La séance de photos officielle avec le Bourgmestre de Hannut, Emmanuel Douette, le Bourgmestre deLanden, Gino Debroux, le CEO de Plopsa, Steve Van den Kerkhof, Bumba et Maya l’Abeille a eu lieu ce matin. La construction de Plopsaqua Hannut-Landen, avec un coût d’investissement de 25 millions d'euros, va officiellement démarrer. Le tout nouveau complexe de natation offrira un espace de détente et de loisirs ainsi que de sport et d'éducation. En plus d'une piscine de 25 mètres à huit couloirs et d'une piscine d'instruction à quatre couloirs qui répondra au grand nombre d'écoles et de groupes attendus, il y aura aussi une vaste aire récréative avec trois toboggans spectaculaires, dont le Sky Drop de 19 mètres de haut, une piscine à vagues, une rivière sauvage, une maison de jeux, un jacuzzi, une piscine extérieure, un bain de soleil et un sauna.

    Source > Communiqué de Presse de PLOPSAQUA

    PETIT RETOUR EN ARRIERE >>>

                    Notre piscine étant vieillissante, et après avoir envisagé la possibilité d’une réfection de celle-ci, il a bien fallu constater que nous devions trouver une solution originale pour financer un nouveau projet.

    Plopsa01.jpgPour ce qui est de l’ancien bassin, nous devons encore envisager sa reconversion. Pour ce qui est du nouveau, nous souhaitions trouver des collaborations car il était impossible de financer seuls une nouvelle infrastructure avec un bassin sportif et un bassin d’apprentissage.

    Nous nous sommes alors tournés vers nos partenaires naturels, les communes. Après plusieurs appels à différentes communes, la solution nous est venue en regardant par-delà la frontière linguistique et nous avons décidé de conclure un partenariat avec la Ville de Landen qui avait également besoin de rénover sa piscine.

    Le fait de sortir de notre zone de confort et de travailler avec une commune néerlandophone est quelque chose d’enrichissant. Outre l’image positive intéressante qui pourrait encourager d’autres partenariats de ce type, c’est notre horizon de développement qui s’en trouve élargi : au-delà des clivages Nord-Sud.

    Ensuite, nous avons défini nos attentes et nous nous sommes mis à la recherche d’un partenaire privé d’envergure qui pourrait apporter son expertise et une plus-value au projet.

    Nous l’avons trouvé à l’issue d’une procédure de marché public en la personne de Plopsa et avons scellé nos engagements pour 25 années. Nous tenions en effet à apporter des garanties à notre population dans le temps.

    Le partenariat entre les Villes de Landen, Hannut et Plopsa va permettre de mener à bien un projet ambitieux sur le plan économique et environnemental : en 2020, un des plus grands centres aquatiques belges respectueux de l’environnement verra le jour sur un terrain limitrophe entre Hannut et Landen.

    2020 ? Vraiment ?

    Oui, vraiment, le dossier a passé toutes les étapes administratives :

    • 22 décembre 2016 : le Conseil communal vote la Convention de collaboration entre les villes de Hannut et Landen relative à l’étude de faisabilité
    • 1er juin 2017 : une Convention de partenariat entre les deux villes organisant le marché conjoint est conclue et l’on vote le Guide de sélection pour un « complexe aquatique récréatif »
    • 18 août 2017 : le Collège communal retient les candidatures de trois sociétés
    • 24 août 2017 : le Conseil communal vote le Guide d’attribution pour un « complexe aquatique récréatif »
    • 21 décembre 2017 : le Collège communal retient l’offre de Plopsa et envoi le dossier à notre tutelle
    • 9 février 2018 : Annonce officielle du Contrat de collaboration entre Plopsa, Landen et Hannut
    • 12 juillet 2018 : Signature du contrat finalisé
    • 8 octobre 2018 : Dépôt du permis d’urbanisme
    • 31 octobre 2018 : Début de l’enquête publique
    • 8 février 2019 : Obtention du permis d’urbanisme

    Et donc les travaux ont commencé ? Non, pas à ce moment-là car comme pour tout chantier de cette ampleur, la région wallonne a effectué des fouilles sur le terrain afin de vérifier que le site n’était pas d’intérêt archéologique :

    • 15 mars 2019 : Conclusion du protocole d’évaluation des fouilles archéologiques
    • 25 avril 2019 : Notification de la fin de la période de fouilles

                    Et maintenant ?

    Maintenant il est temps de donner le top départ pour la construction ! Les grues sont sur place et le chantier démarrera ce lundi 13 mai.

                    L’ouverture est prévue dans le dernier trimestre de 2020.

    Source > Ville de Hannut & Landen

  • Imprimer

    LE PARKING PAYANT À LA GARE DE LANDEN DÈS OCTOBRE: IL SERA MOINS CHER QUE PRÉVU

    La SNCB ne reviendra pas sur sa décision : à partir d’octobre prochain, le parking de la gare de Landen sera bien payant mais le prix à la journée sera moins cher que prévu.

    C’est ce qu’a indiqué jeudi soir le bourgmestre de Hannut qui répondait à une interpellation de la conseillère socialiste Carine Renson

    Mercredi, les autorités communales de Hannut et Landen ont pu rencontrer les responsables de la gestion des parkings de la SNCB. « Leur décision est prise, ils n’en changeront pas », a tout de suite prévenu le bourgmestre Manu Douette. « Ils ont eu des plaintes des navetteurs qui ne parvenaient plus à se garer. Partout où les parkings sont arrivés à saturation et c’est le cas à Saint-Trond, Diest, Tirlemont mais aussi à Landen, cela deviendra payant. »

    >Le paiement à Landen devrait être opérationnel en automne, la date du mois d’octobre est avancée.

    >Le prix proposé initialement a été revu à la baisse.

    Source en ligne libre > https://www.sudinfo.be/id99633

    Illustration > Capture GOOGLE

    Un dossier complet en ligne pour les abonnés :

    >Le parking payant à la gare de Landen: 1,5€ au lieu de 3€!

    >Bientôt une extension

    >Ligne de bus 127

    Le dossier sur > https://huy-waremme.lameuse.be/340830

  • Imprimer

    HANNUT – MOBILITÉ > UN PARKING PAYANT À LA GARE DE LANDEN

    Manu Douette veut chercher des alternatives au projet de la SNCB prévu au second semestre

    Selon le bourgmestre de Hannut, Manu Douette, nombreux sont les navetteurs qui optent pour la gare de Landen plutôt que celle de Waremme pour se rendre à Bruxelles.

    Après avoir appris que le parking de la gare flamande allait devenir payant, il a entamé les discussions pour trouver d’autres solutions et ne pas pénaliser les navetteurs.  

    Le parking de la gare de Landen est « saturé. » Voilà le constat que dresse Vincent Bayer, porte-parole de la SNCB. « Nos clients n’y trouvent bien souvent aucune place », déplore-t-il. En cause selon lui : les commerçants aux alentours qui s’y garent.

    « Or depuis deux ans, on note une augmentation de la fréquentation de la gare de Landen pour les trains à destination de Bruxelles », continue-t-il. « Voilà pourquoi on compte rendre le parking payant lors de la seconde moitié de l’année. »

    Au niveau des tarifs, rien n’est encore arrêté selon Vincent Bayer. « Il ne sera toutefois pas le même pour les navetteurs, car le but est de les favoriser. Les frais de parking seront déductibles fiscalement ou remboursables par certains employeurs. Nous allons augmenter également la surface du parking vélo. »

    De son côté, le bourgmestre de Hannut Manu Douette « a eu vent d’un tarif de 1,5 euro par jour pour les navetteurs. On fait des efforts pour augmenter la mobilité douce, le covoiturage et les transports en commun, et voilà qu’on vient mettre un parking payant », déplore-t-il.

    À ses yeux, cette décision risque de freiner et démotiver les navetteurs nombreux à Hannut. Selon lui, trois quarts de ces derniers optent pour la gare de Landen plutôt que celle de Waremme. « Je me pose la question de l’impact de la mesure sur la fréquentation des transports en commun. On peut imaginer que les navetteurs accèdent gratuitement à une partie du parking, et les commerçants à une autre », commente le mayeur.

    Manu Douette compte prendre un maximum de renseignements sur la situation. « J’ai contacté le cabinet du ministre François Bellot, ainsi que la députée Caroline Cassart », indique-t-il. Cette dernière cherche à « défendre les navetteurs » et note que la ligne de conduite de la SNCB n’est pas uniforme, certains parkings étant gratuits et d’autres non.

    Le mayeur compte contacter le bourgmestre de Landen. « L’ancien collège avait déjà émis des réserves face à un parking payant devant leur gare », étaye-t-il. « J’aimerais savoir si la SNCB connaît le nombre de navetteurs qui seront impactés. Il y a peut-être d’autres formules à trouver, car ce n’est pas impossible que des navetteurs commencent à se garer de manière sauvage. »

    Enfin, Manu Douette voit également une alternative dans le bus. « On va essayer d’améliorer la ligne 127, même si ça ne dépend pas vraiment de la commune. » Il cite enfin le parking de covoiturage à l’arrière de l’académie, dans la rue des Combattants. « C’est un parking d’une cinquantaine de places qui a récemment été rénové, et que l’on pourra mettre en avant », conclut-il.

    Source > J.G. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 12/01/2019

    Illustration > Smiley toerist

    L’article en ligne au grand Complet sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    PLOPSAQUA HANNUT-LANDEN > UNE ENTRÉE GRATUITE POUR > DE PANNE > HASSELT OU COO

    Plopsa et les villes de Hannut et Landen sont particulièrement heureux d’annoncer la construction de Plopsaqua Hannut-Landen.

    Le parc aquatique flambant neuf, qui viendra remplacer les piscines communales actuelles, ouvrira ses portes en 2020. En tant qu’habitant, vous bénéficierez d’un tarif avantageux et d’un accès garanti.

    Dans l’attente de l’ouverture, Plopsa et les villes de Hannut et Landen ont le plaisir de vous inviter dans un des autres parcs Plopsa belges: Plopsaland De Panne, Plopsa Indoor Hasselt et Plopsa Coo.

    En tant qu’habitant d'une des deux entités et uniquement, vous bénéficiez avec votre famille, jusqu’au 30 juin 2018, d’un accès gratuit à l’un des parcs indiqués ci-dessus contre remise d'une lettre originale qui vous sera transmise via un toutes-boîtes. Il vous suffira de compléter la souche et de la présenter avec votre carte d’identité à l'entrée d'un des parcs Plopsa.

    IMPORTANT! Cette offre est uniquement valable aux caisses de Plopsaland De Panne, Plopsaqua De Panne, Plopsa Indoor Hasselt et Plopsa Coo et pas dans les points de prévente!

    Chaque habitant a droit une seule fois à un accès gratuit. Qui vient en voiture peut acheter un ticket de parking au guichet d’informations ou à la caisse du parc concerné.

    Nous espérons pouvoir vous accueillir avec toute votre famille et vous souhaitons une agréable visite !

    Plopsaland & Plopsaqua De Panne | De Pannelaan 68 | 8660 De Panne | 058-42 02 02

    Plopsa Indoor Hasselt | Gouverneur Verwilghensingel 70 | 3500 Hasselt | 011-29 30 40

    Plopsa Coo | Grand Coo 4 | 4970 Stavelot | 080-68 42 65

    Source > Hannut-Actu N° 109 > Avril 2018

  • Imprimer

    HANNUT > UNE VOITURE A PRIS FEU SAMEDI À 5H DU MATIN ROUTE DE LANDEN

    Les pompiers de Hannut de la zone de secours de Hesbaye ont été appelés ce samedi aux alentours de 5 heures du matin, dans une propriété située le long de la route de Landen à Hannut.

    La cause ? Un violent incendie s’est déclaré à l’arrière d’une voiture stationnée à proximité de l’habitation de son propriétaire. Il n’y a pas eu de blessé, mais le véhicule est complètement calciné.

    Les policiers de la zone Hesbaye Ouest se sont également rendus sur place et ont constaté les faits. Une enquête est en cours pour déterminer l’origine de l’incendie.

    Source > CYC sur http://www.lameuse.be/1861267

    Illustration > GOOGLE

  • Imprimer

    HANNUT > PREMIER « PLOUF » EN 2020 DANS LE NOUVEAU COMPLEXE AQUATIQUE

    Un million d’euros par an pour les deux communes

    Hannut et Landen ont fixé leurs exigences minimales pour leur projet commun de complexe aquatique. Part communale annuelle d’un million et construction espérée dès 2019.

    Deux bassins de natation, une piscine à vagues, des toboggans, une piscine extérieure, une rivière sauvage, etc. Hannut et Landen ont présenté leur projet commun de complexe aquatique sur un terrain de 2,5 hectares situé rue de Landen à Hannut, à 5 kilomètres des deux centres villes. « C’est un projet ambitieux, idéalement situé, qui nécessite de trouver un partenaire privé, car une piscine représente un investissement important. Ce complexe aquatique constitue un attrait touristique pour les deux communes », annonce Manu Douette (MR), bourgmestre de Hannut.

    L’intervention publique maximum est fixée à 1 million d’euros par an pour les deux communes (à titre comparatif, la perte d’exploitation des deux piscines est estimée à 700.000 euros par an), tandis que la phase d’étude et de construction est estimée entre 20 et 30 millions d’euros, par un promoteur. « Cette intervention communale comprend l’étude et la construction, l’exploitation et la maintenance, ainsi que la compensation pour le tarif préférentiel accordé aux habitants de Hannut et de Landen », poursuit le mayeur wallon, car les citoyens des deux entités bénéficient d’un tarif avantageux. « Le prix d’entrée maximum pour nos habitants est de 5 euros par adulte, 3 euros par enfant et senior et 1,5 euro par élève des écoles.

    Nous avons aussi envisagé un abonnement annuel de 100 euros par adulte et 60 euros pour les enfants et seniors. Les clubs sportifs agréés paient 6 euros par couloir par heure », détaille Gino Debroux (sp.a), le bourgmestre de Landen. Ce tarif vaut pour un accès à tout le parc aquatique.

    584_ConfPres_Parc_Aquatique_ 003.jpg

    Les deux communes ont établi un programme d’exigences minimales pour le futur promoteur. Ce complexe doit donc au moins comprendre … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 02/06/2017

    Source > JULIEN MARIQUE sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 02/06/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/88772

  • Imprimer

    PROJET DE PARC AQUATIQUE À HANNUT: UNE CONVENTION AVEC LANDEN!

    Ce jeudi, les conseillers communaux de Hannut seront appelés à approuver la convention de collaboration avec Landen.

    Cette convention concerne le projet de complexe aquatique que les deux communes envisagent de construire ensemble à Hannut.

    «  Il s’agit d’un acte purement administratif mais qui est important dans la mesure où il formalise par écrit notre collaboration avec Landen », résume le bourgmestre de Hannut. Ce document est rédigé dans les deux langues, français/néerlandais. Il sera soumis également aux conseillers de Landen ce mardi soir.

    Au travers de cette convention, les deux communes formalisent les différentes étapes du projet. Ainsi, elles s’engagent à mandater un bureau d’étude chargé d’étudier la faisabilité du projet, tant du point de vue urbanistique, qu’économique et financier. « Le but est d’obtenir de ces experts la meilleure formule pour lancer un appel public  », précise Manu Douette qui espère arriver au terme de toute la procédure fin 2017.

    C’est d’ailleurs écrit dans … La suite (Pour les abonnés à LA MEUSE H/W édition digitale) sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    Source > Marie-Claire Gillet sur > http://huy-waremme.lameuse.be/2016-12-19