jardin

  • Imprimer

    OUVRIR GRATUITEMENT SON JARDIN AUX CAMPEURS ? LE CONCEPT SÉDUIT À HUY-WAREMME

    Depuis son lancement en juin, le site « Welcome to My Garden » rencontre un beau succès dans l’arrondissement de Huy-Waremme.

    Le principe ? Laisser des voyageurs - à pied ou à vélo - installer leur tente dans votre jardin pour la nuit. Basé sur le principe de solidarité citoyenne, ce concept invite au partage d’expérience et séduit les randonneurs en mal de zones de bivouac légales.

    Accueillir des gens dans votre jardin et les laisser planter leurs tentes pour la nuit vous semble totalement saugrenu ? Pour des dizaines de personnes de l’arrondissement de Huy-Waremme, ce principe novateur basé sur la solidarité citoyenne est devenu une réalité.

    Lancé en juin par trois jeunes Belges désireux d’augmenter le nombre de zones de bivouac dans notre pays - où le camping sauvage est interdit - la plateforme «Welcome To My Garden» veut recenser tous les spots où planter gratuitement sa tente chez l’habitant. L’initiative s’adresse aux voyageurs adeptes du slow travel, c’est-à-dire ceux qui se déplacent à vélo ou à pied, et non aux personnes qui voyagent à l’aide d’un véhicule motorisé. Le concept rencontre un succès croissant dans notre région, où plusieurs citoyens ont franchi le cap en ouvrant leur jardin aux inconnus. Leur motivation ? Faciliter la tâche des voyageurs qui transitent par la région et partager des instants de vie marquants.

    Krista (Braives) : « en faire profiter les autres » ... / ...

    Pierre-Yves et Marie (Marchin) : « éviter une nuit dans l’illégalité » ... / ...

    Sigrid, hébergeuse à Modave : « Chacun offre ce qu’il peut » ... / ...

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/609926

    Le site > https://welcometomygarden.org/

    Sur Facebook des exemples > https://www.facebook.com/Welcome2mygarden/

    Source non libre d’accès de P.Tar sur l’Actu > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT - RECTIFICATIF > LE JARDIN DU GOUVERNEUR OUVERT AUX FAMILLES

    Rectificatif de ce jour !

    Message de madame Jamar ce jour à 14h28

    FLASH!!!!!


    Ma proposition du 24/03/20 de prêter notre jardin aux familles est INTERDITE depuis ce 26/03/20 dès 14h28 par le CNS.
    Je suis désolée.
    Merci en tout cas pour l'intérêt que vous avez porté à ma proposition et pour vos nombreux partages

     

    L’invitation est lancée par Catherine Robert-Jamar. Elle s‘adresse aux personnes qui en sont privé

    Une chouette initiative bienvenue pour ceux qui vivent confinés dans un appartement en ville: Catherine Robert, l’épouse du gouverneur de la Province de Liège, invite les familles à pousser la porte de leur jardin.

    Cette météo clémente qui nous accompagne depuis plusieurs jours rend le confinement encore plus difficile. Surtout pour ceux qui vivent en appartement.

    En cette période de quarantaine, Catherine Robert, l’épouse de Hervé Jamar, le gouverneur de la province de Liège, a conscience de la chance qu’elle a de disposer d’un espace vert rue Albert Ier, en plein centre-ville. « Nous n’avons plus de petits enfants à la maison, pourquoi ne pas en faire profiter ceux qui n’en ont pas. »

    L’idée a germé un matin, dit-elle, alors qu’elle déjeunait comme tous les jours, le regard tourné vers son jardin/verger. « J’ai surtout pensé aux gens qui habitent en face de chez moi, dans les immeubles à appartements. Nous avons 23 ares, entièrement entourés de haies, auxquels on peut accéder par une entrée indépendante de notre habitation », détaille la Hannutoise.

    Elle attend les visiteurs

    Sur un coup de tête, sans concerter ni son mari, ni son fils, le 1er échevin Martin Jamar, elle a lancé sur son profil FB (catherine.robertjamar) une invitation à toutes les familles à la recherche d’un peu d‘espace de détente. Elle y a ajouté les conditions d’accès en lien avec les consignes de distanciation sociale : une famille à la fois, « une heure maximum par famille pour que chacun puisse en profiter ». >>> … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi26/03/2020

    Source > Marie-Claire GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi26/03/2020

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/538641

  • Imprimer

    CE SAMEDI 06 MAI À HANNUT > INFORMATION SUR LES PLANTES SAUVAGES COMMESTIBLE !

    Vous souhaitez agir en faveur de la biodiversité et faire de votre jardin un lieu accueillant pour diverses espèces en leur offrant le gîte et le couvert ?

    Le samedi 6 mai 2017 à 14h, le Service Cadre de Vie de la Ville de Hannut et l’asbl Natagora vous propose de venir découvrir les trucs et astuces pour un jardin au naturel lors d’une conférence à la salle des mariages de l’Hôtel de Ville de Hannut (23 rue de Landen).

     En pièce jointe, l’affiche relative à cette activité.

    Inscription obligatoire pour 5 mai par mail : environnement@hannut.be ou au 019/51.93.68. (Activité gratuite).

    Source > Thérèse Torrekens - Eco-conseillère Ville de Hannut

  • Imprimer

    RAPPEL > DECHETS MENAGERS BRULES EN PLEIN AIR = AIR POLLUE ! > AUTANT SAVOIR …

    Le Saviez-vous ?

    Un kilo de déchets ménagers brûlé en plein air pollue au­tant l’environnement que le traitement de dix tonnes d’or­dures dans un incinérateur agréé.

    Les solutions :

    • Les recyparcs
    • Le compostage à domicile
    • Le ramassage des containers verts

    Que dit la loi ?

    L’incinération des déchets de jardin tels que les déchets vé­gétaux secs provenant de l’entretien normal de jardins, est tolérée sous certaines conditions conformément aux Codes Rural et Forestier. Les feux allumés en plein air doivent être situés à plus de 100 mètres des habitations et à plus de 25 mètres des bois et forêts.

    Par temps de grand vent, tout type de feu est formellement interdit.

    L’incinération de déchets ménagers tels que papiers, car­tons, emballages, bouteilles en plastique ou autres déchets toxiques est strictement interdite par la loi (articles 7 et 11 du décret régional du 27 juin 2006 relatif aux déchets), sous peine de sanctions pénales allant de 50 à 100.000 euros.

    Pour plus d’info, consultez la brochure “Cessez le feu” sur le site www.intradel.be (disponible en version papier à l’accueil de l’administration communale)

    Ou contactez l’agent constatateur environnemental Mélanie Courmont : melanie.courmont@hannut.be & 019/630.518

  • Imprimer

    HANNUT > CE SAMEDI 28 MAI « LE JARDIN AU NATUREL »

  • Imprimer

    HANNUT > PETIT MESSAGE PUBLICITAIRE POUR NOTRE ENTREPRISE DE TRAVAIL ADAPTÉ !

    10342796_10152705908311768_6938000238329397052_n.jpg

    A l'approche de l'hiver, notamment, elle peut vous rendre un service de qualité et ... local ...

    Bientôt sur le marché hebdomadaire du lundi à Hannut.

    N'hésitez pas !

    Et partagez, massivement !

     

    10298686_10152705909716768_3903801712662839359_n.jpg

     

    Source > P.O.

  • Imprimer

    HANNUT > MIEUX CONNAITRE LES PAPILLONS DE NOS JARDINS CE 05/07

    Projet2.jpg

  • Imprimer

    UN PARC À PAPILLONS AVEC LA GESTION CENTRE-VILLE DE HANNUT !> VOTER !

    Projet3.jpg

    Nous avons le projet de faire un parc à papillons et un potager dans le petit parc à côté de l'église, alors pour nous aider et rendre votre ville plus belle.

    Il vous suffit juste de cliquer et voter sur le lien ci-...dessous

    http://www.fintroameliorevotrequartier.be/project/76/

    Description du projet

    Nous sommes voisins d’un parc aménagé mais dont la fréquentation reste peu importante, (l’éclairage a été installé, un sentier en pierraille qui invite à la promenade a été créé, des tables Pic-Nic sont commandées). Assis sur les bancs nous avons une vue sur un parking et l’agitation de la rue. Nous avons donc imaginé placer un lierre sur le grillage afin d’isoler le parc. Nous voulons également ramener des papillons dans la ville. Pour cela nous avons décidé de faire un « tapis » de plantes appropriées. Nous souhaitons réaliser un coin vert et « nature » permettant ainsi aux occupants du parc de profiter d'une pause verdure en centre-ville entourés de papillons. Nous voudrions aussi créer un potager pour les personnes du quartier. Il s’agit d’une population un peu fragilisée qu’il nous plairait d’insérer dans la vie de cet espace en centre- ville.

    Source > https://www.facebook.com/GCVhannut