interné

  • Imprimer

    UN HANNUTOIS INTERNÉ APRÈS AVOIR FRAPPÉ LES MEMBRES DE SA FAMILLE

    Atteint d’un retard mental, un Hannutois de 32 ans poursuivi pour plusieurs préventions de coups au préjudice de ses grands-parents, son frère et sa maman, a reçu l’ordre d’être interné par le tribunal.

    Le 28 septembre 2018, l’homme aurait frappé sa mère au visage car celle-ci refusait de lui prêter sa voiture après qu’il ait abîmé le véhicule lors d’une sortie.

    Ayant déjà été mis sous observation à deux reprises pour une crise devant les forces de l’ordre et une tentative de suicide, le prévenu n’en est pas à son coup d’essai. Entre 2011 et 2016, sous l’emprise de l’alcool, il a giflé et menacé ses grands-parents chez qui il vivait. Il a également frappé son frère, pour une histoire d’argent. « Le prévenu est violent et ingérable depuis l’adolescence, avec une consommation excessive d’alcool, réclamant sans cesse de La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/403204

    Source > https://huy-waremme.lameuse.be