hydrogène vert

  • Imprimer

    HANNUT > MANU DOUETTE > AU PARLEMENT DE WALLONIE CE 19 FÉVRIER > LE RÔLE PRÉPONDÉRANT DE L’HYDROGÈNE VERT

    Communiqué de presse du Député-Bourgmestre Manu Douette suite à sa déclaration d’intérêt régional déposée au Parlement de Wallonie ce 19 février 2020 sur l’importance du développement de l’hydrogène dans la transition énergétique

    Ce mercredi 19 février 2020, le Député-Bourgmestre Manu Douette a interpellé, en séance plénière, le Parlement de Wallonie sur le rôle prépondérant que l’hydrogène va jouer dans la transition énergétique de nos sociétés. Il a appelé tous les wallons, citoyens, politiques et entreprises, oeuvrant à cette transition énergétique, à propulser la Wallonie comme locomotive du développement de l’hydrogène vert.

    De plus en plus de voix annoncent que le modèle “tout à l’électrique” risque de coûter plus cher que l’essence et le diesel. Les batteries électriques qui fleurissent dans les différents domaines de notre société ne seraient qu’un système transitoire en attendant le développement de l’hydrogène vert. Il est en tout cas certain que l’hydrogène vert fera partie du mix énergétique nécessaire à nos sociétés pour réussir leur transition

    La Wallonie ne doit pas se tromper de wagon en développant le tout à l’électrique qui risque de s’avérer finalement une solution partielle, inadaptée et financièrement coûteuse.

    L’hydrogène vert peut répondre à deux enjeux essentiels de la transition énergétique.

    Tout d’abord, la décarbonation du secteur des transports. Les véhicules à hydrogène, équipés d’une pile à combustible, transforment l’hydrogène en électricité et en vapeur d’eau.

    Mais cette solution n’est favorable pour l’environnement que si l’hydrogène est produit à partir de sources d’énergie renouvelable ou décarbonée. Une alternative aux batteries électriques des voitures qui présente des avantages en termes de plus longue autonomie et de temps de recharge réduit.

    Ensuite, l’hydrogène permet de pallier la variabilité de certaines énergies renouvelables avec la possibilité de stocker l’hydrogène. L’hydrogène vert est produit par électrolyse de l’eau en utilisant les excédents de la production électrique, éolienne et photovoltaïque. La production de cette électricité “verte” n’émettant pas de CO2, l’hydrogène qui en découle est lui-même décarboné.

    L’hydrogène s’avère être actuellement le moyen le plus prometteur de stockage massif d’électricité. Cette production d’hydrogène grâce au surplus d’énergie renouvelable représente un cercle vertueux pour la transition énergétique enclenchée en Wallonie.

    Enfin, le développement de l’hydrogène vert ouvre les portes d’une production et d’une gestion électrique décentralisée autour de communautés d’énergie locales qui stockeraient l’électricité issue des panneaux photovoltaïques.

    A l’heure actuelle, le développement de l’hydrogène vert est faible. 95% de l’hydrogène produit aujourd’hui est basé sur les énergies fossiles. Le défi sera donc la transformation des mentalités pour la fin de l’utilisation des énergies fossiles tant au niveau du transport que de l’industrie. Sur le plan technique, rien ne s’oppose à la production d’hydrogène en masse. C’est plutôt une question de baisse des coûts, et pour cela, il faut industrialiser et massifier ce procédé. L’hydrogène sera une solution écologique et de flexibilité, mais la transition énergétique passe aussi par la sobriété et l’efficacité énergétique.

    L’Allemagne possède actuellement une ligne de train alimentée par l’hydrogène et dès 2022, 41 trains seront alimentés en hydrogène. Il est donc primordial d’accrocher le bon wagon de la transition énergétique en développant une solution d’avenir, verte et décentralisable localement.

    Manu Douette appelle tous les acteurs wallons dans le domaine de l’énergie à prendre le train de l’hydrogène en marche pour faire de la Wallonie une pionnière, un acteur européen de l’hydrogène.

    Source > Somville Julien > Collaborateur du Député-Bourgmestre Manu Douette

    Tout savoir sur l’Hydrogène > https://fr.wikipedia.org/wiki/Hydrog