fusion

  • Imprimer

    UNION DES VOYAGES PEETERS DE HANNUT ET DES VOYAGES ANGELINA

    Les autocaristes Peeters et Angelina s’associent pour proposer une flotte plus importante et encore mieux répondre aux demandes des clients. Chacun garde son nom et ses chauffeurs.

    Les sociétés autocaristes « Voyages Peeters » de Hannut et « Voyages Angelina » de Namur viennent d’annoncer officiellement leur union dans un communiqué.

     « Les opérations des deux sociétés sont mutualisées. Chacune conserve son nom et rien ne change », indique Jean-François Peeters, CEO des Voyages Peeters. « La décision de regrouper les deux sociétés s’inscrit dans une logique de complémentarité et dans un souhait de renforcer la flexibilité de l’offre par une flotte plus importante. Les services que nous offrons se complètent, Le fait de s’adjoindre les services et l’expérience des Voyages Angelina va nous permettre de mieux répondre aux attentes de nos clients, en augmentant les offres des voyages organisés (groupes, scolaires et individuels) » ajoute-t-il.

     « Les attentes des clients évoluent mais ceux-ci sont … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/481143

    Belle croissance des voyages en car

    Les voyages en cars ont bénéficié d’une belle croissance ces … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/481143

    Source > Marc Gérardy sur site non libre > https://huy-waremme.lameuse.be

    Illustration > Jean-Luc Verboomen (à gauche) et Jean-François Peeters. - D.R.

    L’article au grand complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce vendredi 29/11/2019

  • Imprimer

    WASSEIGES: PAS DE FUSION DES ÉCOLES

    L’histoire faisait grand bruit à Wasseiges depuis quelque temps.

    La discussion autour d’une hypothétique fusion des écoles a finalement débouché sur l’abandon pure et simple de cette idée. Après discussion avec les instituteurs des écoles et avoir entendu les parents, le Collège a estimé qu’ils n’étaient pas prêts pour ce changement… purement administratif.

    Il y a quelques semaines, le groupe Alliance, groupe de l’opposition à la commune de Wasseiges, fustigeait la majorité. La cause ? L’évocation d’une fusion administrative des écoles. « Le bruit s’est très vite répandu et les instituteurs et parents ont pris peur. Mais ce n’était encore qu’une hypothèse. On ne serait jamais passé de force, d’ailleurs on ne l’a pas fait, on a pris la peine de réunir et d’écouter les instituteurs. Et on a estimé qu’ils n’étaient pas encore prêts, tout simplement », explique le bourgmestre Thomas Courtois (UC). L’idée était d’envisager une fusion des directions des trois implantations, à savoir celles de Meeffe, d’Ambresin et de Wasseiges. « On a entendu beaucoup de rumeurs, et … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/85935

    Source > CYNTHIA CHAROT sur http://huy-waremme.lameuse.be

    L’article complet également sur votre Journal LA MEUSE H/W ce vendredi 26/05/2017 ou le journal « Scan » en ligne > http://journal.sudinfo.be/journal.php

  • Imprimer

    FOOT (P2A): MIS EN LIQUIDATION, HANNUT POURRAIT NE PAS ÊTRE RÉTROGRADÉ CETTE ANNÉE

    248819987_B971946251Z_1_20140204185810_000_G6A1SVJ14_1-0.jpg

    Hannut va peut-être fusionner avec Patro lensois pour éviter la relégation

    Depuis quelques mois et l’annonce de la faillite du club, beaucoup de bruits circulent au sein du RFC Hannutois. Si, dans un premier temps, il était prévu que le club soit rétrogradé au terme de cette saison, il n’en sera peut-être finalement rien.

    Mis en liquidation suite à un redressement fiscal où 50.000 euros sont dus en termes d’impôts sur les personnes physiques et 15.000 à titre de TVA, le club de football de Hannut devrait être rétrogradé dans un futur proche ou éloigné. «  On imagine mal quelqu’un venir apurer cette somme. D’autant plus que ces chiffres ne tiennent pas compte de la dette du club, qui était déjà présente lorsque j’ai repris la présidence. En tout, ce sont 300.000 euros qu’il faut trouver pour apurer le club  », explique Benoît Robert, le président hannutois.

    Or, suite à cette liquidation, s’il était prévu que Hannut soit rétrogradé au terme de la saison en P3, il n’en sera peut-être finalement rien. En effet, si le travail du curateur suit actuellement son cours, le dossier doit néanmoins être bouclé avant le 31 mars prochain. Si ça ne devait pas être le cas, cela signifierait que Hannut prolongerait son bail d’un an en 2e provinciale. «  On jouerait encore en P2 lors du championnat 2014/2015, avant de redescendre en P3 lors de la saison 2015/2016 tout en partant avec 9 points de retard sur nos adversaires. Si nous avions la chance de poursuivre en P2 la saison prochaine, notre objectif serait de faire notre maximum pour rejoindre la P1 la saison suivante. Dans ce cas, on serait alors rétrogradé en P2 et on éviterait un passage par la P3. C’est d’ailleurs déjà envisageable cette saison si on venait à se qualifier et à gagner le tour final  », explique le président hannutois, Benoît Robert, conscient que son club sera forcément rétrogradé un jour ou l’autre. Reste à savoir quand et dans quelle division ?

    Dans La Meuse Huy-Waremme de ce mercredi 5 février, nous avons également abordé d’autres sujets : la fusion avec Lensois, la présidence, le futur entraîneur...

    Source > O.J. sur > http://www.sudinfo.be/926996 Photo > Serge Gerbehaye