fouilles

  • Imprimer

    HANNUT > PAS DE SILEX SUR LE SITE DU FUTUR COMPLEXE PLOPSA

    À Hannut, tous les feux sont au vert pour le lancement du chantier du complexe aquatique Plopsa.

    La campagne de fouilles archéologiques est déjà terminée. « Le site était moins riche en découvertes que prévu.

    En route vers la mise en place du chantier qui devrait commencer fin juin au plus tard », a publié le bourgmestre Manu Douette sur sa page Facebook.

    Route de Landen, la campagne de fouilles archéologiques sur le site du futur complexe aquatique devait durer deux mois. Une semaine après son lancement, les archéologues du pôle liégeois de l’agence wallonne du patrimoine (AWAP) replient déjà bagage. « Nous sommes descendus jusqu’à 4 mètres de profondeur. Puis de là, nous avons encore effectué un petit trou de 10 cm de diamètre qui nous a permis de descendre encore plus bas, jusqu’à 9 mètres de profondeur. Mais malheureusement, nous n’avons trouvé aucun silex taillé qui aurait pu attester d’une présence humaine à la préhistoire », détaille l’archéologue Marie Thery qui coordonnait le chantier.

    Pas trop déçue ? « Non », sourit-elle, « cela … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/370786

    Ouvrir pour Halloween 2020

    Dès ce jeudi, le bourgmestre de Hannut a été informé de l’arrêt de la campagne de fouilles. Il a prévenu son homologue de Landen, la commune … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/370786

    La première pierre devrait être posée, au plus tôt, au cours de la première quinzaine de mai ; au plus tard, fin juin.

    L’ambition de Plopsa ? Ouvrir le complexe pour Halloween 2020. « C’est ce que le groupe s’était fixé lors de la signature de l’acte », conclut le bourgmestre.

    Source Marie-Claire Gillet > https://huy-waremme.lameuse.be/370786

  • Imprimer

    HANNUT > LE TERRAIN DU FUTUR COMPLEXE AQUATIQUE FOUILLÉ DEPUIS MARDI

    Les fouilles sur le site du futur complexe aquatique de la route de Landen ont débuté.

    Les archéologues du pôle liégeois de l’agence wallonne du patrimoine (AWAP) sont arrivés ce mardi matin. Le bourgmestre Manu Douette et le directeur financier, David Watrin, se sont rendus sur place et ont pu rencontrer l’équipe qui se compose de deux archéologues et de deux géologues, dont un provenant de l’Institut des Sciences naturelles de Bruxelles.

    Une première campagne de fouilles archéologiques avait déjà été menée en 2017. Les archéologues avaient pu explorer le terrain sur une profondeur de 60 à 70 cm.

    Cette fois, ils vont creuser jusqu’à 4 mètres de profondeur et descendre ainsi jusqu’aux couches du paléolithique (de 300.000 à 32.000 avant notre ère) et qui sait, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/03/2019

    … / … La commune de Landen en partenariat avec le groupe Plopsa, les élus ont approuvé l’acquisition, au prix de 19.211 euros, de deux parcelles de terrain sur lesquelles un bassin d’orage doit être aménagé.

    Ces parcelles sont situées … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/03/2019

    Source > votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/03/2019

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/366749

  • Imprimer

    HANNUT – COMPLEXE AQUATIQUE > DES FOUILLES AVANT LE CHANTIER DE PLOPSA

    Les archéologues vont explorer le terrain sur 4 mètres de profondeur

    À Hannut, une nouvelle campagne de fouilles archéologiques est en préparation route de Landen, sur le site du futur complexe aquatique récréatif, un projet porté par le groupe flamand Plopsa, en partenariat avec les communes de Hannut et Landen.

    Les archéologues sont attendus dans une dizaine de jours. Leur mission ? Trouver d’éventuelles traces humaines pendant la période comprise entre le paléolithique moyen (de -300.000 à -32.000) et le néolithique (-9.000 à -5300).  

    Dans le cadre de ce projet du complexe aquatique récréatif, une première campagne de fouilles archéologiques a déjà été menée en 2017. Les archéologiques du pôle liégeois de l’agence wallonne du patrimoine (AWAP) ont pu … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 12/03/2019

    ... / … Jusqu’en mai

    Plopsa a prévu de démarrer le chantier en mai, les scientifiques ont donc deux mois pour fouiller à nouveau les terres. Mais cette fois jusqu’à 4 mètres de profondeur, ce qui correspond à l’encaissement prévu pour les caves et les fondations du complexe aquatique ... / …

    Ce qui représente une belle … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 12/03/2019

    ... / … En cas de découverte d’éléments jugés « dignes d’intérêt », les fouilles pourraient être prolongées. Ce qui aurait pour effet de retarder le calendrier prévu par Plopsa qui, à ce stade, espère ouvrir ses bassins au public au printemps en 2021.

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 12/03/2019

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/358858