fishing

  • Imprimer

    BON À SAVOIR > ATTENTION À CETTE ARNAQUE AUX FAUX MAILS BANCAIRES …

    Attention aux faux mails bancaires ! Mireille de Fraipont (Trooz, en province de Liège) en a été victime et s’est vue déposséder de 2.301 euros sur son compte Visa.

    Une cybercriminalité qui est en augmentation.

    C’est une mésaventure qui se reproduit de plus en plus souvent dont a été victime Mireille, 67 ans, à Fraipont (Trooz).

    « Il y a un mois, j’ai reçu un mail de la BNP Paribas Fortis qui me demandait de mettre à jour et de réinitialiser mon lecteur de carte bancaire via mon « Espace PC banking ». J’ai cliqué sur le lien et j’ai fourni toutes les informations demandées concernant mon compte bancaire, d’autant que plusieurs champs de réponses étaient déjà pré-remplis », raconte Mireille.

    ► Deux jours plus tard, elle reçoit un mail lui indiquant que ses cartes étaient bloquées  : « On m’a confirmé qu’elles étaient bloquées en raison d’un mouvement suspect. »

    La somme de 2.301€ a été retirée de son compte Visa mais elle ne peut pas porter plainte : explications.

    Les textes en bleu sont des liens vers une extension de description > Réservé aux abonnés de la version digitale

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id295018/

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS RECEVEZ UN MESSAGE CONCERNANT VOTRE CARTE BANCAIRE !

    Febelfin met en garde ce vendredi contre les tentatives de phishing de cartes bancaires, de plus en plus nombreuses.

    Soyez vigilants si vous recevez un message concernant votre carte bancaire. Febelfin signale que de plus en plus de fraudes sont rapportées. L’organisme met en carte contre les tentatives de phishing de votre carte bancaire. Les fraudeurs déploient leurs fraudes par tous les moyens : e-mail, téléphone, SMS et courrier.

    En se faisant passer pour votre banque, ils prétextent que votre carte bancaire doit être remplacée et qu’une nouvelle sera envoyée prochainement. La lettre demande alors de renvoyer sa carte bancaire, avec ses codes PIN à une adresse donnée.

    Selon Febelfin, les fraudes seraient de plus en plus nombreuses ces derniers jours, notamment par courrier. Il arrive même que le fraudeur demande à la victime de couper la carte bancaire en deux, pour créer un sentiment de sécurité. Mais la carte bancaire n’est inutilisable que si la puce est coupée.

    Dans le cas de tentative en ligne, l’e-mail contient un lien vers un site web non protégé, où il est demandé d’entrer son code PIN. Febelfin rappelle donc que « jamais une banque ne demandera à ses clients le code Pin de leur carte bancaire ».

    Quelques conseils pour éviter d’être touché par la fraude :

    – Ne croyez pas n’importe quel e-mail, SMS ou courrier de « votre banque »

    – ne renvoyez jamais votre carte bancaire par la poste

    – Ne communiquez jamais les codes que vous employez sur le lecteur de carte, pas plus que le code pin de votre carte bancaire

    Que faire si vous êtes tombé dans le piège ? Appelez Card Stop au 070/344.344 pour bloquer votre carte. Informez votre banque de la fraude. Rassemblez toutes les données pour pouvoir prouver les faits et le dommage subi.

    Faites immédiatement une déclaration auprès de la police.

    Source libre de «Actualité » Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id294102

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS AVEZ UN COMPTE NETFLIX > LES TENTATIVES ONT AUGMENTÉ DE 646%!

    Voici quelques astuces pour mieux repérer les tentatives de phishing sur Netflix.

    Soyez vigilants si vous avez un compte Netflix. Avec le confinement, les tentatives d’escroquerie par phishing ont considérablement augmenté. Des chercheurs de Webroot ont lancé l’alerte, après avoir enregistré une croissance de 646 % des tentatives de fishing.

    « Les techniques de phishing évoluent et se modifient avec l’actualité », explique Kelvin Murray, chercheur pour la menace à Webroot. « Par le passé, on a vu de fausses actualités sur Conor McGregor et Elon Musk qui contenaient des liens malveillants, et maintenant on voit la même chose avec des infos liées à Netflix. Le fait que la plateforme de streaming ait gagné en popularité pendant le confinement n’est pas une coïncidence ».

    Les hackers viseraient également des utilisateurs de Youtube, de Twitch ou de la plateforme de HBO. Le phishing vise notamment à voler des informations sensibles comme les mots de passe, les noms d’utilisateurs ou encore les détails de cartes de crédit.

    « Pour se prémunir de ce genre d’attaques, les internautes devraient être formés à la sécurité sur le web et rester vigilants quant aux e-mails qu’ils reçoivent », poursuit Kelvin Murray.

    Les tentatives de phishing peuvent se repérer grâce à plusieurs éléments : l’adresse e-mail ne correspond pas à celle du site web officiel, l’e-mail ne contient pas votre vrai nom mais des formules comme « cher client », il fait référence à une certaine urgence comme le fait de devoir réagir immédiatement, etc.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id234489

    Illustration > Isopix

  • Imprimer

    LES INTERNAUTES INVITÉS À SE MONTRER PRUDENTS > LE PHISHING A TOUJOURS PLUS LA PÊCHE EN BELGIQUE

    Le nombre de signalements de tentatives de phishing -fraude en ligne au moyen de faux courriels, sites ou messages- est en forte progression en Belgique.

    Durant le mois de mai dernier, 282.392 cas ont été signalés via la plate-forme safeonweb.be  . Celle-ci n’en avait reçu que 149.000 en mai de l’an dernier, selon des chiffres du Centre pour la cybersécurité (CCB) fournis par la Première ministre Sophie Wilmès en réponse à une question du député Steven Matheï (CD&V).

    Durant toute l’année 2018, 648.000 signalements ont été reçus par la plate-forme, contre 1,7 million l’année suivante.

    Cette tendance à la hausse d’année en année se confirme. Durant les 5 premiers mois de 2020, près de 1,3 million de signalements ont déjà été reçus.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id232226

    Illustration > Belgaimage

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS RECEVEZ CE MESSAGE CONCERNANT VOTRE CARTE BANCAIRE > C’EST PEUT-ÊTRE UNE TENTATIVE DE PHISHING!

    Attention si vous recevez ce message concernant votre carte bancaire: c’est peut-être une tentative de phishing!

    La police met en garde contre une nouvelle tentative de phishing par e-mail.

    Soyez vigilants si vous avez récemment reçu un e-mail vous informant que votre carte bancaire avait été bloquée par Card Stop suite à une tentative de piratage de vos données.

    Il s’agit d’une tentative de phishing. « Les fraudeurs recherchent les coordonnées bancaires de leurs victimes. Le modus operandi consiste à envoyer un message contenant un lien vers un site web – presque parfaitement – contrefait.

    Une fois c’est Bpost, une autre fois, c’est votre banque. Et maintenant, c’est Card Stop (070/344 344) par exemple, qui sert à bloquer cartes et comptes en cas de perte ou de vol », explique la police de Lokeren sur ses réseaux sociaux.

    Le lien se cache ici dans le « bouton » pour débloquer votre compte.

    Si vous recevez ce genre d’e-mails, la police conseille de les transmettre à suspect@safeonweb.be et de ne surtout pas y répondre.

  • Imprimer

    FRAUDE À LA BANQUE EN LIGNE > PLUS DE 2,5 MILLIONS SOUTIRÉS AUX CLIENTS !

    C’est Febelfin qui tire (une fois de plus !) la sonnette d’alarme.

    Ne communiquez jamais vos codes bancaires ! En 2017, 3.205 cas de fraude à la banque en ligne ont été recensés. Leurs auteurs ont réussi, dans ce cadre, à mettre la main sur 2.524.332 euros. Les fraudeurs continuent essentiellement de recourir à la technique de l’hameçonnage (phishing).

    Ils envoient le plus souvent un courriel au nom d’une banque ou d’une autre institution officielle (comme la police ou un Service public fédéral) afin de gagner la confiance de leurs victimes.

    Dans ce courriel figure un lien qui mène vers un faux site internet où la victime est invitée à introduire ses codes bancaires.

    Une fois les codes en leur possession, les fraudeurs peuvent se connecter sur le véritable site de banque en ligne de leurs victimes et signer ainsi des paiements frauduleux.

    Huit fois plus > Inquiétant, en 2016, Febelfin n’avait détecté « que » 475 fraudes … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 07/03/2018

    Source > M.SP. Sur > votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 07/03/2018

  • Imprimer

    ATTENTION: "CANDY CRUSH", LE CÉLÈBRE JEU, A ÉTÉ PIRATÉ

    1938045987_B972174498Z_1_20140306191543_000_GUB22O35J_1-0.jpg

    Vous êtes très nombreux à jouer à "Candy Crush", sur vos smartphone et tablettes.

    Mais attention, des petits malins ont réussi à mettre au point une arnaque pour vous dérober de l’argent.

    Candy Crush", qui passionne des dizaines de milliers de Belges sur smartphone et tablette, a été piraté expliquent nos confrères de RTL.be.

    Il s’agit d’un cas de fishing. Plusieurs d’entre vous ont sûrement vu apparaître une fenêtre pop-up alors qu’ils étaient en train de jouer, les invitant à se reconnecter à Facebook pour obtenir des bonus.

    C’est évidemment une arnaque puisque le joueur est déjà connecté à facebook. Ne communiquez pas vos données.

    Source > Sudinfo.be sur > http://www.sudinfo.be/953107