fishing

  • Imprimer

    LES INTERNAUTES INVITÉS À SE MONTRER PRUDENTS > LE PHISHING A TOUJOURS PLUS LA PÊCHE EN BELGIQUE

    Le nombre de signalements de tentatives de phishing -fraude en ligne au moyen de faux courriels, sites ou messages- est en forte progression en Belgique.

    Durant le mois de mai dernier, 282.392 cas ont été signalés via la plate-forme safeonweb.be  . Celle-ci n’en avait reçu que 149.000 en mai de l’an dernier, selon des chiffres du Centre pour la cybersécurité (CCB) fournis par la Première ministre Sophie Wilmès en réponse à une question du député Steven Matheï (CD&V).

    Durant toute l’année 2018, 648.000 signalements ont été reçus par la plate-forme, contre 1,7 million l’année suivante.

    Cette tendance à la hausse d’année en année se confirme. Durant les 5 premiers mois de 2020, près de 1,3 million de signalements ont déjà été reçus.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id232226

    Illustration > Belgaimage

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS RECEVEZ CE MESSAGE CONCERNANT VOTRE CARTE BANCAIRE > C’EST PEUT-ÊTRE UNE TENTATIVE DE PHISHING!

    Attention si vous recevez ce message concernant votre carte bancaire: c’est peut-être une tentative de phishing!

    La police met en garde contre une nouvelle tentative de phishing par e-mail.

    Soyez vigilants si vous avez récemment reçu un e-mail vous informant que votre carte bancaire avait été bloquée par Card Stop suite à une tentative de piratage de vos données.

    Il s’agit d’une tentative de phishing. « Les fraudeurs recherchent les coordonnées bancaires de leurs victimes. Le modus operandi consiste à envoyer un message contenant un lien vers un site web – presque parfaitement – contrefait.

    Une fois c’est Bpost, une autre fois, c’est votre banque. Et maintenant, c’est Card Stop (070/344 344) par exemple, qui sert à bloquer cartes et comptes en cas de perte ou de vol », explique la police de Lokeren sur ses réseaux sociaux.

    Le lien se cache ici dans le « bouton » pour débloquer votre compte.

    Si vous recevez ce genre d’e-mails, la police conseille de les transmettre à suspect@safeonweb.be et de ne surtout pas y répondre.

  • Imprimer

    FRAUDE À LA BANQUE EN LIGNE > PLUS DE 2,5 MILLIONS SOUTIRÉS AUX CLIENTS !

    C’est Febelfin qui tire (une fois de plus !) la sonnette d’alarme.

    Ne communiquez jamais vos codes bancaires ! En 2017, 3.205 cas de fraude à la banque en ligne ont été recensés. Leurs auteurs ont réussi, dans ce cadre, à mettre la main sur 2.524.332 euros. Les fraudeurs continuent essentiellement de recourir à la technique de l’hameçonnage (phishing).

    Ils envoient le plus souvent un courriel au nom d’une banque ou d’une autre institution officielle (comme la police ou un Service public fédéral) afin de gagner la confiance de leurs victimes.

    Dans ce courriel figure un lien qui mène vers un faux site internet où la victime est invitée à introduire ses codes bancaires.

    Une fois les codes en leur possession, les fraudeurs peuvent se connecter sur le véritable site de banque en ligne de leurs victimes et signer ainsi des paiements frauduleux.

    Huit fois plus > Inquiétant, en 2016, Febelfin n’avait détecté « que » 475 fraudes … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 07/03/2018

    Source > M.SP. Sur > votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 07/03/2018

  • Imprimer

    ATTENTION: "CANDY CRUSH", LE CÉLÈBRE JEU, A ÉTÉ PIRATÉ

    1938045987_B972174498Z_1_20140306191543_000_GUB22O35J_1-0.jpg

    Vous êtes très nombreux à jouer à "Candy Crush", sur vos smartphone et tablettes.

    Mais attention, des petits malins ont réussi à mettre au point une arnaque pour vous dérober de l’argent.

    Candy Crush", qui passionne des dizaines de milliers de Belges sur smartphone et tablette, a été piraté expliquent nos confrères de RTL.be.

    Il s’agit d’un cas de fishing. Plusieurs d’entre vous ont sûrement vu apparaître une fenêtre pop-up alors qu’ils étaient en train de jouer, les invitant à se reconnecter à Facebook pour obtenir des bonus.

    C’est évidemment une arnaque puisque le joueur est déjà connecté à facebook. Ne communiquez pas vos données.

    Source > Sudinfo.be sur > http://www.sudinfo.be/953107