eau

  • Imprimer

    BON À SAVOIR > NOUVELLE AIDE DE 40€ POUR VOTRE FACTURE D’EAU

    Pour la deuxième vague du coronavirus, le Gouvernement wallon a prévu une nouvelle aide de 40€ pour votre facture d’eau : 70.000 foyers l’ont demandé !

    Vous avez été touché par le chômage temporaire à cause du coronavirus ? Saviez-vous que vous pouvez obtenir une réduction de 40 € sur votre facture d’eau. Plus de 70.000 foyers l’ont déjà demandé

    En avril dernier, alors que l’Europe était frappée par le premier confinement, le Gouvernement wallon mettait en place une série de mesures pour aider les ménages touchés par la crise du coronavirus.

    Et concrètement, en matière de distribution d’eau courante, les coupures devenaient interdites et une réduction forfaitaire de 40 euros était accordée à tous les travailleurs concernés par le chômage temporaire.

    Ce « geste » sur la facture, des dizaines de milliers de ménages, dont un membre a dû avoir recours au fameux chômage temporaire coronavirus, peuvent en bénéficier. Et il est encore possible de demander cette intervention !

    Attention : vous avez jusqu’au 30 novembre

    Une nouvelle demande peut être introduite avec la deuxième vague : voici comment faire

    Source de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id277957

    Illustration > 123RF

  • Imprimer

    LA SWDE INVITE À LA VIGILANCE DANS LES CONSOMMATIONS D’EAU POUR LES PROCHAINS JOURS.

    A partir de ce jeudi 6 août, nous allons vivre un épisode de canicule durant une semaine.

    Ces fortes températures s’ajouteront à une situation de sécheresse qui commence à s’étendre un peu plus sur le territoire régional, dont une des conséquences est le tarissement des équipements individuels de récolte d’eau de pluie.

    Pour rappel, entre l’Ascension et la Pentecôte, ces conditions météorologiques, combinées aux règles de confinement prises dans le cadre la lutte contre la propagation du COVID – 19, avaient entraîné de fortes consommations que les capacités de production et de transport des infrastructures de la SWDE ont parfois eu du mal à suivre. Même si nous ne sommes plus dans la même situation de confinement obligatoire, nous pouvons estimer que les consommations résidentielles seront plus élevées cet été 2020 que lors d’un été normal.

    En conséquence il est indispensable d’être attentif au niveau des consommations d’eau durant les prochains jours.

    Depuis le mois de mai, le dispositif interne de la SWDE en matière de gestion des effets de la sécheresse est activé et nous avons mis en place de nombreuses actions pour garantir l’alimentation en eau.

    La SWDE collabore également pleinement avec la Cellule de crise de la Région wallonne pour évaluer régulièrement l’état de la situation et les mesures à prendre.

    Celle-ci a appelé, ce mercredi 5 août à un usage responsable de l’eau du robinet.

  • Imprimer

    HANNUT – POLITIQUE > UN DEVIS DE 170.000 € QUI PASSE MAL POUR LE RACCORDEMENT EN EAU DE PLOPSAQUA

    En découvrant le devis de la SWDE pour le raccordement en eau du complexe aquatique Plopsaqua, le député-bourgmestre Manu Douette a failli s’étrangler : 170.000 € !

    Dans l’opposition, on s’inquiète par contre des conséquences de la future consommation supplémentaire pour les Hannutois. 

    Pour l’approvisionnement en eau des bassins du complexe aquatique Plopsaqua, un renforcement et une extension du réseau d’eau doivent être prochainement réalisés. Le but étant non seulement de garantir une alimentation mais aussi une pression suffisante. Laquelle sera possible en couplant deux châteaux d’eau, celui de Crehen et celui de Hannut.

    Techniquement, pas de souci donc. Ce qui coince, c’est le prix demandé par la SWDE : « Je ne vous cache pas ma surprise quand j’ai reçu le devis : 170.000 TVAC », a lancé le bourgmestre mardi soir, lors du conseil communal. « Une partie du montant est liée … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 29/08/2019

    … / … Les autorités communales se sont aussi étonnées du montant, « qui ne correspond pas à celui donné initialement. »

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 29/08/2019

    L’article complet disponible pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/429766

  • Imprimer

    VERS UNE HAUSSE DE LA FACTURE D’EAU POUR CERTAINS CLIENTS? LES DÉTENTEURS D’UN PUITS OU D’UNE CITERNE DANS LE VISEUR DES OPÉRATEURS PUBLICS!

    Va-t-on revoir en profondeur la manière dont on calcule le prix de l’eau ?

    Avant le scrutin, les opérateurs publics de l’eau ont remis un mémorandum aux différents partis politiques.

    Pour eux, il est temps de revoir des règles qui auront bientôt 15 ans. Et ils proposent des changements qui pourraient profondément modifier le montant que vous payez pour votre consommation d’eau…

    Dans moins de 100 jours, les Belges retourneront aux urnes. Dans les états-majors des partis politiques, on peaufine les dernières lignes des programmes. Aquawal, l’Union professionnelle des opérateurs publics du cycle de l’eau, a publié un mémorandum. Lequel reprend toute une série de propositions dont certaines pourraient révolutionner votre facture d’eau. Gros plan sur ces dernières.

    Or, le secteur de l’eau fait face à un constat : il faut pouvoir pallier l’effet de la baisse de consommation d’eau sur le financement des investissements. « Une idée pourrait être d’augmenter la partie fixe de la facture d’eau, c’est-à-dire celle dont doit s’acquitter l’usager qui ne consomme pas ou peu d’eau », précise Aquawal dans son memorandum.

    Si cette hausse serait compensée, elle permettrait de viser certains clients en particulier, qui devraient davantage payer.

    Mais parmi les autres demandes du secteur, il y a celle qui vise les détenteurs d’une citerne et d’un puits. L’objectif des opérateurs ? Amener plus d’équité. Une idée qui ne plaira pas forcément à tous les détenteurs...

    Source en ligne libre https://www.sudinfo.be/id102933

    Illustration > Montage SP

    Le dossier complet en ligne pour les abonnés à la version digitale > https://www.lameuse.be/349068

  • Imprimer

    DANGER > LIDL RAPPELLE LES BOUTEILLES D’EAU DE SOURCE SASKIA DE 2 LITRES

    La société Gie Roxane St.Amand demande aux clients de Lidl de ramener le produit «Saskia eau de source 2L - EAN 2002 2952», annonce Lidl vendredi dans un communiqué.

    Les lots concernés ont pour date limite de consommation le 27/05/2020 en combinaison avec le numéro du lot: CCEA ou CCEB ou CCEC ou CCED ou CCEE ou CCEF ou CCEG ou CCFA ou CCFB ou CCFC ou CCFD ou CCFE ou CCFF ou CCFG.

     «Au cours d’un contrôle de qualité interne, il a été établi qu’il y a un risque que des morceaux de plastique pointus soient présents à l’extérieur du goulot de la bouteille (filetage).

    Cela pourrait causer des blessures à l’utilisateur aux mains, à l’ouverture de la bouteille», précise Lidl.

    Les consommateurs sont invités à ramener leurs bouteilles dans un magasin Lidl.

    Source > Belga via > http://www.sudinfo.be/id57238

  • Imprimer

    HANNUT > AVIS A LA POPULATION > ENQUETE PUBLIQUE

    bandeau_0-539x189.jpg

    Conformément aux dispositions du code de l’eau, le collège vous informe de la tenue d’une enquête publique, du 1er juin 2015 au 8 janvier 2016 concernant les problématiques suivantes :

    • Les deuxièmes projets de Plans de gestion par District Hydrographique (PgDH2)

    • Les premiers projets de Plans de gestion des risques d’inondation (PgRi)

    Les dossiers soumis à enquête sont disponibles au Service environnement, tous les matins du lundi au samedi et sur le site http://environnement.wallonie.be/enquete-eau

    Source > Ville de Hannut > > Hannut-Actu N°80 de mai.

  • Imprimer

    VILLE DE HANNUT > ENQUÊTE PUBLIQUE > DONNONS VIE À L’EAU !

    SPW-DG03-Eau-Affiche-A3-2.jpg

    Enjeux pour une meilleure protection de l’eau en Wallonie.

    Enquête publique du 16/09/2013 au 17/03/2014.

    Contact : > Laurence Meens – Conseillère Environnement > Rue de Landen, 23 – 4280 Hannut

    Téléphone : 019/ 51 93 84 > Fax : 019/51.93.55

    E-Mail : mailto:environnement@hannut.be

    En téléchargement > Le dossier complet de la région Wallonne > 10652.RW-DGO3_brochure_FR_LD.pdf

    Source > http://www.hannut.be

  • Imprimer

    LE PRIX DE L'EAU POTABLE A AUGMENTÉ DE 64% EN SIX ANS

    638182546_ID7837410_webeauph_140334_H3XM0F_0.JPGLe prix de l’eau potable en Belgique a augmenté de 64% en six ans. principalement à cause de l’augmentation des frais d’épuration et d’assainissement, en conséquence d’une directive européenne, indique jeudi le SPF Economie. C’est le consommateur wallon qui paie le plus.

    En 2011, le prix total de l’eau (TVAC) s’élevait à 3,85 euros par m3, pour 2,35 euros en 2005. Cette augmentation est en grande partie imputable à l’augmentation des frais d’épuration et d’assainissement (+175,4%), conséquence d’une directive européenne réorganisant tout le secteur en Belgique.

    Ces frais ont principalement augmenté en Flandre (+187,5 %) et en Wallonie (+169,1 %). En Région bruxelloise, le coût du traitement de l’eau a augmenté de “seulement” 102,1%.

    Par contre, l’augmentation de la redevance fixe (+33,4%) et des dépenses pour la consommation réelle d’eau (+20,9%) sont restées relativement limitées sur la même période, note le SPF Economie dans son étude.

    Au niveau régional, en 2011, le consommateur le plus heureux se trouvait en région bruxelloise. Il payait 3,42 euros par m3 d’eau potable, pour 3,83 euros en Flandre et 4,03 euros en Wallonie.

    Le prix moyen de l’eau a le plus augmenté en Flandre: +69,3% en 2011 par rapport à 2005. En Wallonie et à Bruxelles, l’augmentation a été plus limitée, avec respectivement +59,1% et +49,1%.

    Source > Sudpresse > Publié le Jeudi 21 Juin 2012 à 14h05 > Photonews