dernier concert

  • Imprimer

    « LA DÎME » (WASSEIGES) > DERNIER CONCERT CE SAMEDI 30/11 À 20h30 AVEC > « NINA NEW DAWN »

    Le Der des Ders ! > Nous y sommes, c'est le dernier.

    Quel bonheur que ce soit autour des œuvres de Nina Simone que cette soirée s'articule : de la forme et du fond, de la création et un vrai discours qui rappelle et bouscule. Et comme chaque année à la même époque, nous accueillerons nos amis d'Amnesty International, pour nous rappeler à la vigilance en matière de droits humains.

    A la fin de cet ultime concert, nous laisserons s'éteindre les dernières bougies, nous viderons le bar et les frigos, nous laisserons la Dîme se pelotonner pour un long hiver et rentrerons chacun chez nous, des étoiles plein les yeux

    Nina Simone... est l'une des chanteuses les plus écoutées dans le monde. Elle est une référence absolue pour des musiciens d'horizons différents, jazz, rock, pop, musique classique ou contemporaine.

    Son implication et ses prises de position sont une source de réflexion pour toute personne s'interrogeant sur le devoir de résistance. Cependant le grand public connaît peu de choses de sa vie, de ses aspirations premières ou de sa célébrité sacrifiée à un militantisme radical. À  l'heure où les inégalités sociales se renforcent et favorisent l'exclusion, lui rendre hommage nous paraît une évidence. Quinze ans après sa mort, son œuvre trouve toujours une résonance percutante face au recul des libertés fondamentales pourtant si chèrement acquises.

    Nina New Dawn est un spectacle musical qui s'articule autour de l’œuvre de la chanteuse dont le combat pour les droits civiques aux États Unis, et pour les droits des femmes, garde tout son sens face à la marche du monde actuel. En écho au caractère rebelle de l'artiste, il revisite l'univers musical de Nina Simone avec des sonorités contemporaines, aux frontières du jazz, du rock et de l'électro.

    La trame narrative s'appuie sur un répertoire de morceaux charnières qui évoquent tant la sphère privée de l'artiste que son engagement politique. Des extraits d'interviews faits à différentes périodes de sa vie viennent ponctuer le set et sont interprétés par la chanteuse-comédienne. Ainsi incarnés sur scène, les propos de Nina Simone révèlent leur dimension intemporelle et universelle.

    Une dimension poétique supplémentaire et un autre regard sur les morceaux sont révélés par la projection des vidéos de June Peduzzi, en résonance avec la musique.

    Avec >>> Delphine Gardin, voix - Sam Gerstmans, basse et contrebasse - Stephan Pougin, percussions, batterie - Laurent Stelleman, guitare - Tom Vanderschueren, piano - June Peduzzi, visuels

    Pour découvrir

    Attention, retour au système de la prévente

    15€ > 12€ prévente > 5€ étudiant moins de 26 ans > 1,25€ Art.27

    Formule dîner-spectacle : c'est déjà complet pour les repas ! Des desserts seront en vente, au profit des actions d'Amnesty International.

    Ferme de la Dîme > 248 rue du Baron d'Obin > 4219 Wasseiges > 0498 13 22 70 > ferme@deladime.net

    Ce concert sera le dernier.

    Nous espérons de tout cœur que la Ferme de la Dîme trouvera des repreneurs qui continuent à faire vivre ce lieu magnifique.

    DIME 111.jpg

    Merci à tous ceux qui ont participé à cette aventure merveilleuse, merci aux artistes qui ont habité la salle de leurs créations, musiciens, comédiens, circassiens, magiciens, plasticiens, photographes... 400 concerts, représentations, expositions, ce n'est pas rien !

    Merci aux spectateurs qui n'ont pas hésité, en certaines époques, à braver les conditions parfois précaires (de moins en moins) pour venir les découvrir. Merci à tous ceux qui nous ont soutenus financièrement, les généreux donateurs et sponsors, les membres. Merci aux pouvoirs publics, Fédération Wallonie-Bruxelles, Région Wallonne, Province de Liège et commune de Wasseiges qui nous ont accordé quelques moyens pour tenir bon durant 24 années. Merci à tous les bénévoles, ceux d'un soir et les fidèles sans qui rien n'aurait pu exister. Merci aux administrateurs qui ont accepté de croire que c'était possible. Merci aux travailleurs qui se sont succédé dans le projet, Maurice, Marc, Jérémie, Marcel, Simon, Florence, Laurent, Emmanuelle, Bertrand, Dorine, Patrick...

    Merci à Benoît, qui a partagé ce rêve durant près de vingt ans.

    Merci aux enfants, les nôtres et les autres, pour lesquels nous avons tenté de réenchanter ce petit coin du monde.