danger

  • Imprimer

    HANNUT > APPEL À LA VIGILANCE! > MESSAGE DE NOTRE ZONE DE POLICE.

    La nuit de mercredi à jeudi, plusieurs vols dans véhicules ont eu lieu sur le territoire de Hannut, plus précisément à Grand-Hallet.

    Parmi les objets volés, on peut citer des GPS, des lunettes, un portefeuille ou encore un ordinateur. Un point commun à tous ces vols : le véhicule « visité » n’était pas verrouillé.

    Nous vous invitons dès lors à respecter ces quelques règles de prudence :

    -verrouillez votre véhicule lorsque vous le quittez - même pour un court instant

    - ne laissez pas d’objets de valeurs dans le véhicule

    - ne laissez aucun objet visible qui pourrait attirer l’attention d’un voleur potentiel

    Source de M.D > Z de police Hesbaye O sur FB

  • Imprimer

    ANDROID: SI VOUS AVEZ TÉLÉCHARGÉ L’UNE DE CES 6 APPLICATIONS, DÉSINSTALLEZ-LA AU PLUS VITE!

    Vous utilisez un appareil sous Android ? Soyez vigilant : le système d’exploitation a mis évidence 6 applications dans lesquelles se cache un dangereux virus appelé « Joker ».

    Selon la société Pradeo, spécialisée dans la cybersécurité, le malware Joker se cache dans 6 applications disponibles sur Google Play Store. Bien que la plateforme soit sécurisée, certains virus parviennent à glisser entre les mailles du filet.

    Le malware Joker s’introduit dans votre smartphone une fois que vous avez téléchargé une application infectée. Sa vocation est d’inscrire les utilisateurs à des services et abonnements payants sans autorisation et, surtout, sans que vous ne vous en rendiez compte.

    Voici la liste complète de ces applications :

    Safety AppLock (applock.safety.protect.apps)

    Convenient Scanner 2 (com.convenient.scanner.tb)

    Push Message-Texting&SMS (sms.pushmessage.messaging)

    Emoji Wallpaper (tw.hdwallpaperthemes.emoji.wallpaper)

    Separate Doc Scanner (sk.pdf.separatedoc.scanner)

    Fingertip GameBox (com.theone.finger.games)

    Extrêmement discret, le malware ne laisse pratiquement aucune trace. Pour ne pas éveiller les soupçons, il est même capable de supprimer les SMS suspects arrivant sur votre smartphone. Pour vous en débarrasser, rendez-vous dans les réglages de votre appareil pour identifier toutes les applications suspectes et les désinstaller.

    https://www.sudinfo.be/id245762

    Illustration > 123fr

  • Imprimer

    ATTENTION À CE RAPPEL DE PRODUIT > L’AFSCA ET LA MARQUE METTENT EN GARDE!

    Delhaize demande à ses clients d’être attentifs à l’étiquette de l’article « Delhaize Comme Chez Soi Pickles 340 ml ».

    Chaque jour, Delhaize effectue des centaines de contrôles de qualité en interne afin de garantir à tout moment la qualité et la sécurité alimentaire de ses produits. Delhaize ne laisse rien au hasard.

    Lors d’un de ces contrôles de qualité, il a été constaté que l’allergène « moutarde » ne figurait pas sur l’emballage du produit « DLL Comme Chez Soi Pickles 340 ml ».

    Il est donc demandé aux clients allergiques à la moutarde qui ont acheté ce produit de le rapporter dans un magasin Delhaize. Le remboursement de chaque article incriminé est garanti.

    Les consommateurs qui ne sont pas allergiques ou intolérants à la moutarde peuvent consommer ce produit sans risque.

    Entre-temps, Delhaize a déjà retiré des rayons tous les produits concernés et renforcé les contrôles vis-à-vis du produit et du fournisseur. Delhaize tient à s’excuser pour les désagréments occasionnés.

    B9721596204Z.1_20191115104107_000+G0VETNF0L.1-0.jpgInformations produit :

    Nom : Pickles 340 ml

    Marque : Delhaize Comme Chez Soi

    Code EAN : 5400111009568

    Numéro de lot : Tous

    Date de péremption (À consommer jusqu’au) : Toutes les dates sont concernées

    Pour de plus amples informations, les clients peuvent s’adresser à notre service Clients au numéro gratuit : 0800/95 713

    Date de fin d’affichage : 27/11/2019

    Source libre > https://www.sudinfo.be/id151700

  • Imprimer

    HANNUT > UNE CARTOUCHE «GAZ HILARANT» RETROUVÉE SUR LA GRAND-PLACE > LA POLICE MET EN GARDE

    Le protoxyde d’azote est devenu la drogue récréative (mais pas sans risque), chez les ados.

    Ce gaz courant est en vente libre dans n’importe quelles grandes surfaces en petite bonbonne métallique, de celle qu’on utilise, par exemple, pour fabriquer de la crème chantilly. Pour la première, une de ces cartouches en aluminium sur la Grand-Place de Hannut. La police met en garde.

    Le protoxyde d’azote est devenu la drogue récréative (mais pas sans risque), chez les ados. En France comme en Belgique. Ce gaz courant est en vente libre dans n’importe quelles grandes surfaces en petite bonbonne métallique, de celle qu’on utilise, par exemple, pour fabriquer de la crème chantilly.

    Transféré dans des ballons de baudruche puis aspiré par la bouche, il procure un effet euphorisant rapide et provoque des fous rires incontrôlables. D’où son surnom de « gaz hilarant ». Ces effets pratiquement instantanés disparaissent en quelques minutes.

    À Molenbeek, à Liège, à Mouscron, pour ne citer que ces villes-là, des bonbonnes de protoxyde d’azote ont été retrouvées sur des places publiques.

    Hannut n’y échappe pas. « Le phénomène est nouveau chez nous.

    Pour la première fois, il y a 3 semaines, nous avons retrouvé une de ces cartouches en aluminium sur la Grand-Place de Hannut. Nous devons être en alerte car c’est dangereux », indique le commissaire Dodion.

    Rappelons que l’inhalation de ce gaz n’est pas sans risque. À forte dose, ce gaz hilarant peut entraîner des complications respiratoires.

    Source libre en ligne > https://www.sudinfo.be/id151581

  • Imprimer

    BON A SAVOIR > PRUDENCE SI VOUS AVEZ CETTE APPLICATION SUR VOTRE SMARTPHONE ANDROID

    Prudence si vous avez cette application sur votre smartphone Android: dépêchez-vous de la supprimer, «elle peut acheter secrètement du contenu»

    L’application téléchargée par des millions d’utilisateurs Android aurait secrètement fait des demandes d’achats de contenu « premium » sans la permission ou la connaissance des utilisateurs.

    Si comme des millions d’utilisateurs Android vous avez téléchargé l’application ai.type (un clavier alternatif pour votre smartphone), dépêchez-vous de la supprimer. En effet, plusieurs utilisateurs ont eu la mauvaise surprise de découvrir que l’app demandait secrètement d’acheter des contenus « premium » sans la permission ou la connaissance des utilisateurs, rapporte le Mirror.

    Ai.type était disponible au téléchargement sur Google Play jusqu’en juin 2019, date à laquelle l’application a été supprimée. Celle-ci aurait été téléchargée par plus de 40 millions d’utilisateurs à travers le monde. Un rapport publié par Upstream Systems indique que l’application est à l’origine de millions de demandes de transactions mobiles suspectes, dont beaucoup ont été identifiées et bloquées par le système anti-fraude de l’entreprise, Secure-D. Les transactions provenaient de plus de 110 000 appareils.

    Un nouveau problème de sécurité pour Google après que l’entreprise technologique Sophos a mis en garde les utilisateurs de smartphone Android mi-octobre contre 15 applications ! Selon les experts, elles contiendraient des logiciels malveillants.

    Il est donc conseillé de les supprimer. Si elles ne sont plus disponibles sur le Google Play Store, ces applications sont toujours installées sur pas moins de 1,3 million d’appareils, relate The Mirror.

    Voici la liste des logiciels contenant une possibilité de vol de vos données personnelles :

    • Flash On Calls & Messages
    • Read QR Code
    • Imagine Magic
    • Generate Elves
    • Savexpense
    • QR Artifact
    • Find Your Phone : Whistle
    • Auto Cut Out Pro
    • Background Cut Out
    • Photo Background
    • ImageProcessing
    • Background Cut Out New
    • Auto Cut Out

    Source libre de la Rédaction sur > https://www.sudinfo.be/id149904

    Illustration 123RF

  • Imprimer

    ALERTE > RAPPEL DE PRODUIT (SLIME) DANS LES MAGASINS ACTION

    Le bore, trop présent dans le produit en question, est l’élément de base commun constituant l’acide borique et le borax, qui composent les mélanges de « slime »

    La chaîne de magasin Action a retiré de la vente une pâte à slime en raison de la présence de bore à un taux supérieur à la limite réglementaire. Ces jouets peuvent provoquer des brûlures chimiques, des allergies, des saignements de nez et des maux de gorge.

    B9718658080Z.1_20190221113153_000+GTVD18MQR.1-0.jpg

    Le produit rappelé est le « Colour Oil Slime » de la marque « Toys », référence GSC-11 / 62.0458.080, EAN : 8713219267196.

    Ce rappel de produit concerne, pour l’instant, les magasins situés en France.

    Si vous possédez ce jouet, vous devez absolument arrêter de l’utiliser et le ramener en magasin pour remboursement.

    Source libre > https://www.sudinfo.be/id103369

    Source première > https://www.estrepublicain.fr/actualite

  • Imprimer

    EN BELGIQUE, DES ADOLESCENTS UTILISENT DU SIROP POUR LA TOUX COMME DROGUE !

    L’Agence fédérale des médicaments met en garde contre ses dangers

    L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé a mis en garde contre l’utilisation par les adolescents de sirop pour la toux, à des fins psychotropes.

    Mardi, l’AFMPS (Agence fédérale des médicaments et des produits de santé) a prévenu les pharmaciens d’un phénomène prenant de l’ampleur, notamment chez les adolescents. À des fins récréatives et psychotropes, de plus en plus de personnes utilisent le dextrométhorphane présent dans les sirops pour la toux.

    Évidemment, en petite quantité, ces sirops sont de simples médicaments, délivrés sur ordonnance, ou même en vente libre. Mais s’ils sont consommés abusivement, cela devient une drogue, la « DXM », pouvant faire naître des effets allant de l’euphorie, à une sensation de distorsion visuelle et temporelle (impression que le temps ralentit), jusqu’à une sensation de mort imminente, pour les prises les plus importantes.

     « En cas de surdosage, le dextrométhorphane peut provoquer, entre autres, confusion, somnolence, vertige, stupeur, agitation, convulsions, dépression respiratoire, mydriase, troubles du système nerveux central, syndrome sérotoninergique voire coma, détaille l’AFMPS. La consommation simultanée d’alcool peut amplifier ces effets. »

    En conséquence, l’agence fédérale des médicaments met en garde les pharmaciens : « Comme pour tous les médicaments, les pharmaciens doivent s’assurer de leur bon usage et ne devraient pas les délivrer en cas de suspicion d’usage abusif.

    La prudence est particulièrement recommandée chez les adolescents et les jeunes adultes, ainsi que chez les patients ayant des antécédents d’abus de médicaments ou de substances psychoactives. »

    Source libre > https://www.sudinfo.be/id103343

    Illustration > Capture d’écran YouTube

  • Imprimer

    TEST-ACHATS A MENÉ L’ENQUÊTE > NOCIFS, LES BAUMES À LÈVRES POUR ENFANTS !

    Pas moins de 15 baumes à lèvres sur 21 ciblant les enfants et les high_d-20190129-3QZT7A.jpgjeunes adolescents contiennent des hydrocarbures saturés (MOSH) et aromatiques (MOAH), alerte Test-Achats ce mardi.

    Les premiers sont suspectés d’être cancérogènes.

    Quant aux MOAH, ils risquent de s’accumuler dans les organes et entraîner des tumeurs bénignes dans les ganglions lymphatiques, le foie et la rate.

    Ces substances avaient déjà été retrouvées dans les baumes à lèvres pour adultes. De plus, leur présence n’est mentionnée ni sur l’emballage, ni dans la liste des ingrédients, déplore l’organisation de défense des consommateurs. Sur un échantillon de 21 baumes testés, seuls trois ne contiennent aucune de ces substances.

    Résultats des tests sur www.testachats.be/comparerbaumealevres

    Source > sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi