danger

  • Imprimer

    ALERTE > RAPPEL DE PRODUIT (SLIME) DANS LES MAGASINS ACTION

    Le bore, trop présent dans le produit en question, est l’élément de base commun constituant l’acide borique et le borax, qui composent les mélanges de « slime »

    La chaîne de magasin Action a retiré de la vente une pâte à slime en raison de la présence de bore à un taux supérieur à la limite réglementaire. Ces jouets peuvent provoquer des brûlures chimiques, des allergies, des saignements de nez et des maux de gorge.

    B9718658080Z.1_20190221113153_000+GTVD18MQR.1-0.jpg

    Le produit rappelé est le « Colour Oil Slime » de la marque « Toys », référence GSC-11 / 62.0458.080, EAN : 8713219267196.

    Ce rappel de produit concerne, pour l’instant, les magasins situés en France.

    Si vous possédez ce jouet, vous devez absolument arrêter de l’utiliser et le ramener en magasin pour remboursement.

    Source libre > https://www.sudinfo.be/id103369

    Source première > https://www.estrepublicain.fr/actualite

  • Imprimer

    EN BELGIQUE, DES ADOLESCENTS UTILISENT DU SIROP POUR LA TOUX COMME DROGUE !

    L’Agence fédérale des médicaments met en garde contre ses dangers

    L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé a mis en garde contre l’utilisation par les adolescents de sirop pour la toux, à des fins psychotropes.

    Mardi, l’AFMPS (Agence fédérale des médicaments et des produits de santé) a prévenu les pharmaciens d’un phénomène prenant de l’ampleur, notamment chez les adolescents. À des fins récréatives et psychotropes, de plus en plus de personnes utilisent le dextrométhorphane présent dans les sirops pour la toux.

    Évidemment, en petite quantité, ces sirops sont de simples médicaments, délivrés sur ordonnance, ou même en vente libre. Mais s’ils sont consommés abusivement, cela devient une drogue, la « DXM », pouvant faire naître des effets allant de l’euphorie, à une sensation de distorsion visuelle et temporelle (impression que le temps ralentit), jusqu’à une sensation de mort imminente, pour les prises les plus importantes.

     « En cas de surdosage, le dextrométhorphane peut provoquer, entre autres, confusion, somnolence, vertige, stupeur, agitation, convulsions, dépression respiratoire, mydriase, troubles du système nerveux central, syndrome sérotoninergique voire coma, détaille l’AFMPS. La consommation simultanée d’alcool peut amplifier ces effets. »

    En conséquence, l’agence fédérale des médicaments met en garde les pharmaciens : « Comme pour tous les médicaments, les pharmaciens doivent s’assurer de leur bon usage et ne devraient pas les délivrer en cas de suspicion d’usage abusif.

    La prudence est particulièrement recommandée chez les adolescents et les jeunes adultes, ainsi que chez les patients ayant des antécédents d’abus de médicaments ou de substances psychoactives. »

    Source libre > https://www.sudinfo.be/id103343

    Illustration > Capture d’écran YouTube

  • Imprimer

    TEST-ACHATS A MENÉ L’ENQUÊTE > NOCIFS, LES BAUMES À LÈVRES POUR ENFANTS !

    Pas moins de 15 baumes à lèvres sur 21 ciblant les enfants et les high_d-20190129-3QZT7A.jpgjeunes adolescents contiennent des hydrocarbures saturés (MOSH) et aromatiques (MOAH), alerte Test-Achats ce mardi.

    Les premiers sont suspectés d’être cancérogènes.

    Quant aux MOAH, ils risquent de s’accumuler dans les organes et entraîner des tumeurs bénignes dans les ganglions lymphatiques, le foie et la rate.

    Ces substances avaient déjà été retrouvées dans les baumes à lèvres pour adultes. De plus, leur présence n’est mentionnée ni sur l’emballage, ni dans la liste des ingrédients, déplore l’organisation de défense des consommateurs. Sur un échantillon de 21 baumes testés, seuls trois ne contiennent aucune de ces substances.

    Résultats des tests sur www.testachats.be/comparerbaumealevres

    Source > sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi

  • Imprimer

    RAPPELS DE PRODUITS DR. OETKER > LA PRÉSENCE D’ALLERGÈNES A ÉTÉ DÉCELÉE DANS PLUSIEURS DE LEURS PRODUITS PAR L’AFSCA

    Suite à un contrôle de l’AFSCA, plusieurs produits de la marque Dr. Oetker ont été retirés de la vente

    L’AFSCA a décelé, lors d’un contrôle, la présence d’allergènes dans plusieurs produits de la marque Dr Oetker sans que ceux-ci ne soient mentionnés sur l’étiquette. La société a donc décidé, en accord avec l’AFSCA, de retirer ces produits de la vente.

    Il s’agit de préparations pour pâtisseries qui contiennent des produits laitiers et des protéines de lait non mentionné sur l’étiquette.

    Si vous présentez une allergie au gluten, au lait et/ou au soya, la société TURK FOOD IMPEX demande de ne pas consommer ce produit et de bien vouloir le ramener au point de vente.

    Description des produits concernés :

    DR OETKER KREM SANTI CIKOLATA 80 GR / SLAGSHUIL CHOCOLADE 80 GR

    Problématique : allergène lait (produits laitiers, protéines du lait) non mentionné sur l’étiquette

    • Catégorie de produit : préparations pour pâtisseries
    • Marque : Dr. Oetker
    • Date de péremption (DDM) : 10/2019
    • Période de vente : 2018-2019
    • Emballage, poids : 80 g

    DR OETKER KREM SANTI EKONOMIK BOY 300 GR

    Problématique : allergène lait (produits laitiers, protéines du lait) non mentionné sur l’étiquette

    • Catégorie de produit : préparations pour pâtisseries
    • Marque : Dr. Oetker
    • Date de péremption (DDM) : 04/2019
    • Période de vente : 2018-2019
    • Emballage, poids : 300g

    DR OETKER CIKOLATA HARFLER VE RAKAMLAR 60 GR

    Problématique : allergène lait (produits laitiers) non mentionné sur l’étiquette

    • Catégorie de produit : préparations pour pâtisseries
    • Marque : Dr. Oetker
    • Date de péremption (DDM) : 04/2019
    • Période de vente : 2018-2019
    • Emballage, poids : 60g

    DR OETKER UN / KOSTEBEK PASTA 450 GR MODERN TARIFLER

    Problématique : allergènes lait (produits laitiers, protéines du lait) et blé (gluten) non mentionnés sur l’étiquette

    • Catégorie de produit : préparations pour pâtisseries
    • Marque : Dr. Oetker
    • Date de péremption (DDM) : 05/2019
    • Période de vente : 2018-2019
    • Emballage, poids : 450 g

    DR OETKER TATLI KEKBURGER-WHOPPIE PIE

    Problématique : allergènes lait (produits laitiers, protéines du lait) et blé (gluten) non mentionnés sur l’étiquette

    • Catégorie de produit : préparations pour pâtisseries
    • Marque : Dr. Oetker
    • Date de péremption (DDM) : 03/2019
    • Période de vente : 2018-2019
    • Emballage, poids : 277 g

    DR OETKER TATLI CIKOLATA SELALESI -KAKAO GLAZURLU 195 GR

    Problématique : allergènes blé (gluten) et soja (lécithine de soja) non mentionnés sur l’étiquette

    • Catégorie de produit : préparations pour pâtisseries
    • Marque : Dr. Oetker
    • Date de péremption (DDM) : 05.2019
    • Période de vente : 2018-2019
    • Emballage, poids : 195 g

    DR OETKER TATLI CIKOLATA SUFLE 180 GR

    Problématique : allergènes blé (gluten) et soja (lécithine de soja) non mentionnés sur l’étiquette

    • Catégorie de produit : préparations pour pâtisseries
    • Marque : Dr. Oetker
    • Date de péremption (DDM) : 01/2018
    • Période de vente : 2018-2019
    • Emballage, poids : 180 g

    DR OETKER TATLI PROFITEROL 360 GR

    – Problématique : allergènes lait (produits laitiers, protéines du lait) et blé (gluten) non mentionnés sur l’étiquette

    • Catégorie de produit : préparations pour pâtisseries
    • Marque : Dr. Oetker
    • Date de péremption (DDM) : 02/2020
    • Période de vente : 2018-2019
    • Emballage, poids : 360 g

    DR OETKER TATLI MUHALEBI SAKIZLI 150 GR

    – Problématique : allergène blé (gluten) non mentionné sur l’étiquette

    • Catégorie de produit : préparations pour pâtisseries
    • Marque : Dr. Oetker
    • Date de péremption (DLC – date limite de consommation) : 11/2019
    • Période de vente : 2018-2019
    • Emballage, poids : 150 g

    DR OETKER EXPRES SALEP 80 GR

    – Problématique : allergène lait (produits laitiers) non mentionné sur l’étiquette

    • Catégorie de produit : préparations pour pâtisseries
    • Marque : Dr. Oetker
    • Date de péremption (DLC – date limite de consommation) : 06/2019
    • Période de vente : 2018-2019
    • Emballage, poids : 80 g

    Source en ligne libre > https://www.sudinfo.be/id98380

  • Imprimer

    RAPPEL IMPORTANT DE LA VILLE DE HANNUT > FEU D’ARTIFICE PRÉCAUTIONS D’USAGE > ATTENTION A VOS ANIMAUX

    A l’approche des fêtes de fin d’année, la Zone de secours diffuse diverses recommandations afin de sensibiliser les habitants à certains risques inhérents à cette période de l’année.

    Les fêtes de fin d’année sont une période agréable et conviviale. Mais chaque année, on enregistre de nombreux incidents notamment avec des bougies qui mettent le feu aux rideaux, des sapins qui s’enflamment en un éclair de temps et embrasent tout le salon ou des appareils à fondue qui occasionnent un incendie (ou des brûlures).

    Nous vous donnons ci-dessous les conseils nécessaires pour une belle fin d'année en toute sécurité !

    Sapin et décorations de Noël

    • Vous préférez un sapin de Noël naturel ? Dans ce cas, achetez-en un avec racine. Arrosez-le régulièrement pour éviter qu'il ne sèche et pour limiter les risques d'incendie.
    • Utilisez de préférence un éclairage LED : ce type d'éclairage produit moins de chaleur et en plus, il consomme moins. Vérifiez les fils de vos lampions pour vous assurer qu'ils ne sont pas endommagés.
    • Ne déposez pas votre sapin trop près de rideaux ou autres objets pouvant facilement prendre feu, comme un poêle de chauffage ou un feu ouvert.
    • Eteignez les lampions lorsque vous allez dormir ou que vous sortez de chez vous.

    Bougies : convivialité ET sécurité

    • Placez les bougies sur un support stable que vous aurez déposé sur une surface plane. Et, mieux encore, mettez-les dans un support en verre de manière à les protéger des courants d'air.
    • Ne laissez jamais d'enfants seuls dans une pièce où brûlent des bougies. Pas même pour un bref instant.
    • Placez vos bougeoirs ou photophores dans un endroit où vous pouvez les voir. Ne les déposez pas à proximité de matières inflammables, comme des rideaux ou la décoration.   

    Fondue et gourmet

    Pour votre appareil à fondue ou gourmet, utilisez de la pâte ou du gel à brûler. N'utilisez pas d'éthanol ou d'alcool à brûler. Mieux encore vaut utiliser un appareil électrique. Veillez à ce que personne ne puisse trébucher sur le fil.

    • Assurez-vous que l'appareil de fondue ou de gourmet se trouve sur une surface incombustible lors de l'utilisation et qu'il n'y a pas de matériaux inflammables à proximité.
    • N’essayez pas d’éteindre un feu de friteuse ou une cocotte de fondue en utilisant de l’eau. Utilisez avec précaution la couverture anti-feu et ensuite coupez la source d’énergie (électrique, gaz).
    • Feux d'artifice : pour éviter de devoir appeler les pompiers
    • Laissez les professionnels s'occuper des feux d'artifice.
    • Si vous souhaitez quand même en tirer un vous-même, achetez uniquement des feux d'artifice accompagnés d'un mode d'emploi dans votre langue et lisez celui-ci préalablement à l'utilisation.
    • Utilisez une cigarette ou une mèche d'allumage pour la mise à feu.
    • Ne tirez qu'une seule fois le feu d'artifice, n'essayez pas une seconde fois.
    • Désignez un Bob pour allumer le feu d'artifice.

    Gardez à l’esprit que différentes villes et communes interdisent l’utilisation de feux d’artifice, à moins que les autorités locales aient délivré une autorisation à cet effet. Informez-vous donc auprès de votre administration communale avant d’utiliser des feux d’artifice.

    Lanternes célestes

    Ces lampions proviennent de pays où ils sont lâchés dans la mer. Ils suivent le cours imprévisible du vent. Or si de telles lanternes volantes allumées tombent sur des bâtiments ou des arbres, elles peuvent occasionner un incendie.

    Soyez conscient que la zone de secours Hesbaye émet toujours un avis défavorable aux communes pour le lâcher de lanternes célestes par le biais d’un règlement de police ou du règlement zonal d’incendie.

    Un dernier conseil pour la fin de l'année: un détecteur de fumée n'est pas seulement un bon cadeau, il double également votre chance de survie dans un incendie domestique. Ce n'est pas un cadeau cher ... mais il vaut une vie!

    Télécharger ici la notice complète >  Ne-gachez-pas-votre-fete2018.pdf

    Par ailleurs, le SPF intérieur a rassemblé 20 conseils pour la fin d’année en autant d’images. Vous pouvez les télécharger via ce lien WeTransfer : https://we.tl/t-rM1B9MtvMV

    La Zone annoncera un conseil par jour sur son site internet.

    Source > Gauthier Viatour > Secrétaire de la Zone de secours Hesbaye

  • Imprimer

    UN DANGER POUR LES ÉTUDIANTS > LA RILATINE FAIT SON GRAND RETOUR SUR LES CAMPUS

    Si le médicament permet de ne pas sentir les effets de la fatigue, il peut créer une dépendance

    Cette substance, notamment prescrite aux enfants hyperactifs, est utilisée par les étudiants comme psychostimulant. Un usage qui peut être extrêmement nocif à leur santé. 

    Les messages de jeunes étudiants cherchant de la Ritaline commencent à émerger sur le web en raison du blocus. « Recherche cachets Rilatine à de bons prix. Rachat cachets ou ordonnance. Très longue session, besoin bonne quantité », commente un universitaire sur un forum destiné à des futurs architectes.

    Mais qu’est-ce que la Rilatine et quels sont les effets désirés ? Ce médicament est prescrit aux enfants et adolescents souffrant de troubles du comportement. Il est notamment utilisé dans les traitements liés aux déficits de l’attention associés ou non à l’hyperactivité. Il permet aux universitaires de booster leur étude durant les examens. Pour obtenir ce stimulant, ils rachètent généralement des médicaments ou des ordonnances à des amis à qui les médecins en prescrivent … / …

    De la colère à la dépression …

    « L’usage de Rilatine   peut déclencher une schizophrénie » …

    … Le dossier complet sur votre journal LA MEUSE de ce mardi 22/05/2018

    Source > Alison Vlt > sur votre journal LA MEUSE de ce mardi 22/05/2018

    Illustration > 123RF via Sudpresse

  • Imprimer

    LE SLIME, UN JEU QUI PEUT ÊTRE DANGEREUX > INQUIÉTUDE DU MILIEU MÉDICAL

    Pour être parfait, le « Slime » doit être visqueux, élastique et gluant.

    Cette pâte, qui signifie « bave » en anglais, cartonne dans les cours de récréation en primaire et en secondaire. Il peut être acheté directement en magasin ou fabriqué à la maison. La recette est simple et peu onéreuse, elle se compose de colle blanche, d’eau et d’acide borique.

    De graves brûlures

    Mais ce jeu inoffensif en apparence n’est pas sans risque pour la santé. La France et l’Angleterre lancent une alerte. L’acide borique peut provoquer des brûlures chimiques, des allergies et des maux de gorge. De nombreux enfants ont dû être hospitalisés pour soigner des brûlures au troisième degré.

    En Belgique, le Centre Antipoisons a déjà reçu, cette année, une quinzaine d’appels. « Il s’agit en général d’ingestion de faibles quantités par de jeunes enfants. Quelques cas d’irritation des yeux et de la peau nous ont également été signalés », affirme Dr. Martine Mostin, la directrice générale.

    « Il faut donc bien lire les étiquettes avant de commencer, ainsi que se laver soigneusement les mains après la préparation et après l’utilisation pour éviter le contact prolongé avec la peau. Il est essentiel de faire attention à ne pas se frotter les yeux, de choisir plutôt des colorants de type alimentaire, de ne pas manger en cours de travail et bien sûr de garder le « slime » hors de portée des plus jeunes. »

    Source > Alison Vlt. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 05/05/2018

    Illustration > lacapitale

  • Imprimer

    L'AFFICHAGE DES CHASSES N'EST PAS OBLIGATOIRE > PROMENEURS EN DANGER!

    Nous sommes en pleine période de chasse et plusieurs incidents, heureusement sans gravité, nous reviennent.

    Le dernier remonte au 26 novembre dernier. Michel, un Namurois, s’est retrouvé au beau milieu d’une partie de chasse, alors qu’il se baladait paisiblement dans les bois à Gesves. Les affiches étaient mal placées ou inexistantes. La faute à qui ? À personne ! Les chasseurs ne sont pas obligés de placer ces affiches. Pas très rassurant. Le ministre Collin promet… de rectifier le tir.

    panneau-signalisation-chasse-en-cours.jpgNous avons tous déjà vu ces affichettes punaisées sur les troncs d’arbre ou sur les piquets de clôture, à l’entrée des bois. On y voit un dessin (un chasseur qui pointe son fusil) ainsi que les dates des journées de chasse. Avec la mention « passage interdit » (affiche rouge) ou « Pour votre sécurité » (affiche jaune d’avertissement). On s’y fie à 100 % et, en toute logique, s’il n’y a pas d’affiche, on se dit qu’il n’y a pas de chasse et donc, qu’on peut y aller, qu’il n’y a aucun danger.

    Détrompez-vous ! Ces affiches, placées par les chasseurs, ne sont pas obligatoires  ! Le chasseur peut demander l’interdiction de circulation à l’occasion d’une chasse, mais il n’est pas obligé de le faire !images.png

    En fait, en matière de chasse, les autorités publiques s’appuient sur la responsabilité totale du chasseur. « Le chasseur est responsable de son tir », indique Pierre Wiliquet, attaché de presse de René Collin, ministre wallon de la Forêt et du Tourisme.

    Source Libre c’accès > M.R. et F.De H. Sur > http://www.sudinfo.be/2010324

    Illustration > ©V.Lorent.