danger

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS AVEZ FAIT VOS COURSES CHEZ ALDI > « MENDIANTS » RAPPELÉ ET RETIRÉ DE LA VENTE

    Le produit, dont l’étiquette ne mentionne pas un allergène, rappelé et retiré de la vente

    L’enseigne Aldi a décidé de retirer de ses rayons et de procéder au rappel du produit « Mendiants Classic » de la marque Trader Joe’s car un allergène, en l’occurrence des amandes, n’est pas mentionné sur l’étiquette, dans la liste des ingrédients en français.

    Il s’agit de mendiants Classic (BIO) de 250g de la marque Trader Joe’s emballés en barquette. Les produits ont une date de durabilité minimale jusqu’au 23/05/2021 et ont été vendus dans les magasins Aldi.

    opt.1250w.png« L’ingestion des amandes peut déclencher des réactions allergiques chez certaines personnes sensibles. Nous informons donc le consommateur allergique à cet allergène que le produit mentionné ci-dessus en contient bien qu’il ne soit pas mentionné sur l’emballage. Le produit est toutefois parfaitement sain pour les consommateurs non allergiques », précise Aldi.

    Les consommateurs sont invités à ramener les produits en magasin, où ils seront remboursés, même sans ticket de caisse.

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS FAITES DES COMMANDES EN LIGNE > LE SPF ECONOMIE MET EN GARDE!

    Le nombre de signalements concernant des problèmes avec des achats en ligne a augmenté de 52 % en 2020, indique le SPF Economie vendredi.

    Il met en garde contre un concept qui gagne en popularité : le dropshipping, soit un système où la plateforme de commande ne gère pas elle-même les stocks.

    « En conséquence, les marchandises sont souvent en transit pendant des semaines ou des mois et ne répondent généralement pas aux attentes. Le produit n’apparait par exemple pas comme représenté sur les photos, il est de qualité inférieure, se dégrade rapidement ou s’avère même dangereux », avertit Chantal De Pauw, porte-parole du SPF Economie. « Dans la plupart des cas, la commande peut être renvoyée… en Chine ou dans un autre pays lointain, à vos frais, souvent supérieurs à la valeur du produit commandé. »

    Même si le dropshipping n’est pas illégal en soi, certaines de ces boutiques ont des pratiques trompeuses ou ont été créées de manière frauduleuse, soulève le SPF. « Et bien souvent, le vendeur ne contrôle pas suffisamment les produits du fournisseur externe. Il en résulte de nombreux cas de contrefaçons et des produits qui ne respectent pas les règles de sécurité européennes. »

    Certaines indications peuvent mettre la puce à l’oreille, rappelle le SPF. Il conseille de se méfier si la boutique en ligne ne mentionne aucune donnée d’identification ou de contact de l’entreprise, qu’elle ne peut être jointe que par le biais d’une adresse e-mail ou d’un formulaire de contact. Il suggère également de vérifier la réputation de la boutique dans un moteur de recherche et de s’interroger sur le réalisme des prix.

    « Si une offre vous semble trop belle pour être vraie, c’est souvent qu’elle ne l’est pas », rappelle-t-il. Enfin d’autres éléments peuvent suggérer une mauvaise affaire : un délai de livraison irréaliste ou l’absence d’adresse de retour en Belgique ou dans l’UE notamment.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id293990

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS AVEZ MAL À LA TÊTE, DES NAUSÉES, OU QUE VOS ENFANTS ONT DES MAUX DE VENTRE !

    En cette période plus fraîche, l’IRM met en garde contre les intoxications au CO, qui sont régulières en ce moment.

    Outre les alertes en cas de brouillard, chutes de neige ou températures négatives, l’IRM met en garde contre les intoxications au CO, en cette période hivernale. « Les accidents par monoxyde de carbone surviennent surtout durant la saison de chauffe, entre les mois d’octobre et de mars  », explique l’IRM sur son site.

    Chaque année, le tueur silencieux fait plus de mille victimes en Belgique, dont 2 à 3 % décèdent. « La plupart des intoxications surviennent à la maison et sont dues à un appareil de chauffage ou de production d’eau chaude.

    Les poêles individuels sont plus souvent impliqués que les installations de chauffage central. Les intoxications dans les salles de bain sont en général causées par un chauffe-bain au gaz », explique l’Institut royal météorologique belge.

    Si vous avez des maux de tête, des vertiges et des nausées, ou que vos enfants ont des maux de ventre, il pourrait s’agir d’une intoxication au CO. « Pensez surtout au CO quand un malaise survient dans une salle de bain équipée d’un chauffe-eau au gaz ou quand plusieurs personnes présentent ces symptômes en même temps. Sans intervention, ces symptômes peuvent évoluer vers une perte de conscience et même un décès ».

    Soyez donc très prudents.

    Retrouvez toutes les informations nécessaires sur le site de l’IRM.

    Source libre d’Actualité Santé de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id287229

    Illustration > Photonews

  • Imprimer

    HANNUT > APPEL À LA VIGILANCE! > MESSAGE DE NOTRE ZONE DE POLICE.

    La nuit de mercredi à jeudi, plusieurs vols dans véhicules ont eu lieu sur le territoire de Hannut, plus précisément à Grand-Hallet.

    Parmi les objets volés, on peut citer des GPS, des lunettes, un portefeuille ou encore un ordinateur. Un point commun à tous ces vols : le véhicule « visité » n’était pas verrouillé.

    Nous vous invitons dès lors à respecter ces quelques règles de prudence :

    -verrouillez votre véhicule lorsque vous le quittez - même pour un court instant

    - ne laissez pas d’objets de valeurs dans le véhicule

    - ne laissez aucun objet visible qui pourrait attirer l’attention d’un voleur potentiel

    Source de M.D > Z de police Hesbaye O sur FB

  • Imprimer

    ANDROID: SI VOUS AVEZ TÉLÉCHARGÉ L’UNE DE CES 6 APPLICATIONS, DÉSINSTALLEZ-LA AU PLUS VITE!

    Vous utilisez un appareil sous Android ? Soyez vigilant : le système d’exploitation a mis évidence 6 applications dans lesquelles se cache un dangereux virus appelé « Joker ».

    Selon la société Pradeo, spécialisée dans la cybersécurité, le malware Joker se cache dans 6 applications disponibles sur Google Play Store. Bien que la plateforme soit sécurisée, certains virus parviennent à glisser entre les mailles du filet.

    Le malware Joker s’introduit dans votre smartphone une fois que vous avez téléchargé une application infectée. Sa vocation est d’inscrire les utilisateurs à des services et abonnements payants sans autorisation et, surtout, sans que vous ne vous en rendiez compte.

    Voici la liste complète de ces applications :

    Safety AppLock (applock.safety.protect.apps)

    Convenient Scanner 2 (com.convenient.scanner.tb)

    Push Message-Texting&SMS (sms.pushmessage.messaging)

    Emoji Wallpaper (tw.hdwallpaperthemes.emoji.wallpaper)

    Separate Doc Scanner (sk.pdf.separatedoc.scanner)

    Fingertip GameBox (com.theone.finger.games)

    Extrêmement discret, le malware ne laisse pratiquement aucune trace. Pour ne pas éveiller les soupçons, il est même capable de supprimer les SMS suspects arrivant sur votre smartphone. Pour vous en débarrasser, rendez-vous dans les réglages de votre appareil pour identifier toutes les applications suspectes et les désinstaller.

    https://www.sudinfo.be/id245762

    Illustration > 123fr

  • Imprimer

    ATTENTION À CE RAPPEL DE PRODUIT > L’AFSCA ET LA MARQUE METTENT EN GARDE!

    Delhaize demande à ses clients d’être attentifs à l’étiquette de l’article « Delhaize Comme Chez Soi Pickles 340 ml ».

    Chaque jour, Delhaize effectue des centaines de contrôles de qualité en interne afin de garantir à tout moment la qualité et la sécurité alimentaire de ses produits. Delhaize ne laisse rien au hasard.

    Lors d’un de ces contrôles de qualité, il a été constaté que l’allergène « moutarde » ne figurait pas sur l’emballage du produit « DLL Comme Chez Soi Pickles 340 ml ».

    Il est donc demandé aux clients allergiques à la moutarde qui ont acheté ce produit de le rapporter dans un magasin Delhaize. Le remboursement de chaque article incriminé est garanti.

    Les consommateurs qui ne sont pas allergiques ou intolérants à la moutarde peuvent consommer ce produit sans risque.

    Entre-temps, Delhaize a déjà retiré des rayons tous les produits concernés et renforcé les contrôles vis-à-vis du produit et du fournisseur. Delhaize tient à s’excuser pour les désagréments occasionnés.

    B9721596204Z.1_20191115104107_000+G0VETNF0L.1-0.jpgInformations produit :

    Nom : Pickles 340 ml

    Marque : Delhaize Comme Chez Soi

    Code EAN : 5400111009568

    Numéro de lot : Tous

    Date de péremption (À consommer jusqu’au) : Toutes les dates sont concernées

    Pour de plus amples informations, les clients peuvent s’adresser à notre service Clients au numéro gratuit : 0800/95 713

    Date de fin d’affichage : 27/11/2019

    Source libre > https://www.sudinfo.be/id151700

  • Imprimer

    HANNUT > UNE CARTOUCHE «GAZ HILARANT» RETROUVÉE SUR LA GRAND-PLACE > LA POLICE MET EN GARDE

    Le protoxyde d’azote est devenu la drogue récréative (mais pas sans risque), chez les ados.

    Ce gaz courant est en vente libre dans n’importe quelles grandes surfaces en petite bonbonne métallique, de celle qu’on utilise, par exemple, pour fabriquer de la crème chantilly. Pour la première, une de ces cartouches en aluminium sur la Grand-Place de Hannut. La police met en garde.

    Le protoxyde d’azote est devenu la drogue récréative (mais pas sans risque), chez les ados. En France comme en Belgique. Ce gaz courant est en vente libre dans n’importe quelles grandes surfaces en petite bonbonne métallique, de celle qu’on utilise, par exemple, pour fabriquer de la crème chantilly.

    Transféré dans des ballons de baudruche puis aspiré par la bouche, il procure un effet euphorisant rapide et provoque des fous rires incontrôlables. D’où son surnom de « gaz hilarant ». Ces effets pratiquement instantanés disparaissent en quelques minutes.

    À Molenbeek, à Liège, à Mouscron, pour ne citer que ces villes-là, des bonbonnes de protoxyde d’azote ont été retrouvées sur des places publiques.

    Hannut n’y échappe pas. « Le phénomène est nouveau chez nous.

    Pour la première fois, il y a 3 semaines, nous avons retrouvé une de ces cartouches en aluminium sur la Grand-Place de Hannut. Nous devons être en alerte car c’est dangereux », indique le commissaire Dodion.

    Rappelons que l’inhalation de ce gaz n’est pas sans risque. À forte dose, ce gaz hilarant peut entraîner des complications respiratoires.

    Source libre en ligne > https://www.sudinfo.be/id151581

  • Imprimer

    BON A SAVOIR > PRUDENCE SI VOUS AVEZ CETTE APPLICATION SUR VOTRE SMARTPHONE ANDROID

    Prudence si vous avez cette application sur votre smartphone Android: dépêchez-vous de la supprimer, «elle peut acheter secrètement du contenu»

    L’application téléchargée par des millions d’utilisateurs Android aurait secrètement fait des demandes d’achats de contenu « premium » sans la permission ou la connaissance des utilisateurs.

    Si comme des millions d’utilisateurs Android vous avez téléchargé l’application ai.type (un clavier alternatif pour votre smartphone), dépêchez-vous de la supprimer. En effet, plusieurs utilisateurs ont eu la mauvaise surprise de découvrir que l’app demandait secrètement d’acheter des contenus « premium » sans la permission ou la connaissance des utilisateurs, rapporte le Mirror.

    Ai.type était disponible au téléchargement sur Google Play jusqu’en juin 2019, date à laquelle l’application a été supprimée. Celle-ci aurait été téléchargée par plus de 40 millions d’utilisateurs à travers le monde. Un rapport publié par Upstream Systems indique que l’application est à l’origine de millions de demandes de transactions mobiles suspectes, dont beaucoup ont été identifiées et bloquées par le système anti-fraude de l’entreprise, Secure-D. Les transactions provenaient de plus de 110 000 appareils.

    Un nouveau problème de sécurité pour Google après que l’entreprise technologique Sophos a mis en garde les utilisateurs de smartphone Android mi-octobre contre 15 applications ! Selon les experts, elles contiendraient des logiciels malveillants.

    Il est donc conseillé de les supprimer. Si elles ne sont plus disponibles sur le Google Play Store, ces applications sont toujours installées sur pas moins de 1,3 million d’appareils, relate The Mirror.

    Voici la liste des logiciels contenant une possibilité de vol de vos données personnelles :

    • Flash On Calls & Messages
    • Read QR Code
    • Imagine Magic
    • Generate Elves
    • Savexpense
    • QR Artifact
    • Find Your Phone : Whistle
    • Auto Cut Out Pro
    • Background Cut Out
    • Photo Background
    • ImageProcessing
    • Background Cut Out New
    • Auto Cut Out

    Source libre de la Rédaction sur > https://www.sudinfo.be/id149904

    Illustration 123RF