cote belge

  • Imprimer

    BON A SAVOIR > LA SNCB SUPPRIME DES TRAINS À DESTINATION DE LA CÔTE

    La SNCB va tout de même réduire son offre de trains à destination de la mer cet été, a indiqué la gouverneure faisant fonction en Flandre occidentale, Anne Martens, à l’issue d’une concertation avec les ministres compétents, les bourgmestres des villes côtières et la SNCB.

    « Après une analyse du nombre de visiteurs s’étant rendus à la Côte ces dernières semaines, il semble que les communes desservies par le train aient atteint une saturation en termes de nombre de touristes, qui ne leur permet pas de garantir à tout moment la sécurité sanitaire et le respect des mesures applicables dans le cadre du Covid », pointe de son côté le cabinet du ministre de la Mobilité, François Bellot.

    Pour le prochain week-end du 15 août, un nombre précis de voyageurs quotidiens par commune du littoral sera établi, en fonction de la taille de la station balnéaire : 10.000 visiteurs pour Ostende, 6.000 pour Blankenberge, 2.000 pour Knokke-Heist, 4.000 pour Zeebrugge et 2.000 pour la Panne, selon les chiffres fournis par le cabinet.

    Le taux d’occupation de chaque train ne pourra en outre pas dépasser les 80 %. La SNCB sera chargée de veiller au respect de ce seuil, et la police sera appelée en renfort dans les grandes gares.

    La SNCB mettra rapidement en place une communication adéquate afin que les voyageurs soient informés de la situation en temps réel. L’offre adaptée sera communiquée vendredi sur les différents canaux de la compagnie ferroviaire.

    Ces mesures seront évaluées lundi et le gouverneur décidera mardi prochain si celles-ci doivent être reconduites, conclut le cabinet.

    Source libre de Belga via Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id234597

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS ALLEZ À LA MER: LE PORT DU MASQUE EST DÉSORMAIS OBLIGATOIRE SUR TOUTES LES DIGUES DE LA CÔTE BELGE!

    Si ce jeudi trois communes avaient pris la décision de rendre le masque obligatoire sur leur digue, le gouverneur a étendu cette obligation à l’ensemble de la province.

    Ce jeudi, le Conseil national de sécurité a pris la décision de rendre le port du masque obligatoire dans les rues commerçantes et les lieux très fréquentés.

    Dans la foulée de cette annonce, quatre communes de la Côte belge (à savoir Blankenberge, Nieuwpoort, Zeebruges et De Haan) avaient décidé de rendre la protection buccale obligatoire sur la digue.

    Ce vendredi, après consultation avec tous les bourgmestres, le gouverneur de la province a décidé d’étendre cette obligation à l’ensemble des communes de la côte. La règle est désormais provinciale. « C’est une décision provinciale qui a été prise après une vidéoconférence avec les bourgmestres cet après-midi. Tout le monde n’avait pas prévu de rendre obligatoire le port du masque buccal sur la digue, mais je veux avant tout de la clarté et de l’uniformité », a expliqué au Nieuwsblad le gouverneur.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id226223

    Illustration > Belga

  • Imprimer

    BON À SAVOIR > BIENTOT DES AMENDES EN CAS DE NON-RESPECT DES INTERDICTIONS DE BAIGNADE A LA COTE?

    Des baigneurs ont été repérés ce week-end: bientôt des amendes en cas de non-respect des interdictions de baignade à la Côte?

    Le gouverneur de Flandre occidentale Carl Decaluwé souhaite punir plus sévèrement toute personne se baignant dans la mer malgré une interdiction. «Quiconque se baignerait en dehors des zones autorisées devrait recevoir une amende.

    Des zones de baignade surveillée ont été mises en place le week-end dernier au littoral, mais uniquement à Blankenberge et au Coq. Pourtant, des baigneurs ont été observés dans d’autres communes de la Côte. En théorie, toute personne qui nage dans la mer malgré une interdiction s’expose à une amende de 250 euros, mais, dans la pratique, aucune n’est administrée. Pour le gouverneur, «les gens qui ne se plient pas aux … Lire la suite ici ...

    Source > Belga via > http://www.sudinfo.be Illustration > Archives Photonews

  • Imprimer

    CET ÉTÉ SUR LA CÔTE BELGE, ON RECENSE LES MÉDUSES

    h-20-1092433-1201865707.jpg

    Les personnes se promenant sur les plages belges cet été, ainsi que les pêcheurs et les autres habitués de la Mer du Nord sont encouragés à signaler sur le site Waarnemingen.be les méduses qu’ils rencontrent. L’appel a été lancé vendredi par un communiqué de l’association Strandwerkgroep België (http://www.strandwerkgroep.be/), qui regroupe des amoureux du bord de mer.

    Les signalements, qui doivent mentionner la date, le lieu exact, une estimation du nombre de méduses et contenir si possible une photo, aideront Dinh Thi Hai Yen, étudiante en biologie à la VUB. Sa recherche concerne principalement le lien entre les températures hivernales et l’apparition plus ou moins nombreuses de méduses communes en été. Selon l’étudiante, l’été 2013 pourrait être faste en termes de nombre de méduses à la côte belge, car l’hiver dernier a été très froid.

    L’étudiante s’intéresse également au mode de déplacement de ces animaux, qui serait similaire à celui d’une tâche d’huile sur l’eau. Les courants et le vent pourraient permettre de prédire où les méduses vont échouer en masse. Les méduses communes sont reconnaissables à leurs quatre petites «oreilles» centrales, roses ou blanches.

    Elles sont présentes quasi chaque année sur les plages belges, de mai à août.

    Source > Belga > http://www.sudinfo.be/761443