conférence

  • Imprimer

    HANNUT LUNDI 16 DÉCEMBRE AVEC LE CCH > CONFÉRENCE - CHRONIQUE D’UNE EX-BANQUIÈRE

    Chroniques d’une ex-banquière (CONFÉRENCE GESTICULÉE)

    > Aline Farès, conférencière et militante dans le secteur de la finance

    « La finance et les banques, c’est complexe, très complexe… une affaire d’experts. Alors circulez, et laissez ces messieurs faire leur travail. » Nous n’aurions donc rien à dire sur ces banques qui nous explosent à la figure, nous méprisent, mettent les gouvernements au pas et qu’on ne parvient pourtant pas à contourner tant leurs services nous sont devenus essentiels?

    aline-fares-21.jpgChroniques d’une ex-banquière, c’est une conférence gesticulée sur nos leviers d’action face à la finance et ses crises, portée par l’expérience atypique de son auteure !

    Aline Farès est conférencière et militante dans le secteur de la finance. Ancienne du groupe Dexia, ses recherches et activités militantes lui ont permis d’approfondir sa compréhension des mécanismes qui avaient conduit à la faillite du système financier et à son sauvetage aux frais de la population, et de commencer à œuvrer à sa transformation.

    > 16 décembre 2019 – 14h00

    Chroniques d’une ex-banquière sur Facebook > https://www.facebook.com/conferencegesticuleealinefares

    > Rue des Combattants, 1 à 4280 Hannut – Salle de l’Académie

    > Prix : 8€ / Article 27 : 1,25€

    > Réservations : 019/51.90.63 ou info@centreculturelhannut.be

    Possibilités d’abonnements pour les conférences – INFO : 019/51.90.63

    Contact : Adrienne Quairiat > Email : info@centreculturelhannut.be  > Téléphone : 019519063

  • Imprimer

    HANNUT LE 16 DÉCEMBRE AVEC LE CCH > CONFÉRENCE - CHRONIQUE D’UNE EX-BANQUIÈRE

    Chroniques d’une ex-banquière (CONFÉRENCE GESTICULÉE)

    > Aline Farès, conférencière et militante dans le secteur de la finance

    « La finance et les banques, c’est complexe, très complexe… une affaire d’experts. Alors circulez, et laissez ces messieurs faire leur travail. » Nous n’aurions donc rien à dire sur ces banques qui nous explosent à la figure, nous méprisent, mettent les gouvernements au pas et qu’on ne parvient pourtant pas à contourner tant leurs services nous sont devenus essentiels?

    Chroniques d’une ex-banquière, c’est une conférence gesticulée sur nos leviers d’action face à la finance et ses crises, portée par l’expérience atypique de son auteure !

    Aline Farès est conférencière et militante dans le secteur de la finance. Ancienne du groupe Dexia, ses recherches et activités militantes lui ont permis d’approfondir sa compréhension des mécanismes qui avaient conduit à la faillite du système financier et à son sauvetage aux frais de la population, et de commencer à œuvrer à sa transformation.

    > 16 décembre 2019 – 14h00

    Chroniques d’une ex-banquière sur Facebook > https://www.facebook.com/conferencegesticuleealinefares

    > Rue des Combattants, 1 à 4280 Hannut – Salle de l’Académie

    > Prix : 8€ / Article 27 : 1,25€

    > Réservations : 019/51.90.63 ou info@centreculturelhannut.be

    Possibilités d’abonnements pour les conférences – INFO : 019/51.90.63

    Contact : Adrienne Quairiat > Email : info@centreculturelhannut.be  > Téléphone : 019519063

  • Imprimer

    HANNUT CE MARDI 26 NOVEMBRE > CONFÉRENCE > UNE RÉFORME APPELÉE « PACTE D’EXCELLENCE »

    Par Jules JASSELETTE > Enseignant pendant 24 ans à la Ville de Liège - Ancien secrétaire permanent de la CGSP enseignement

    Ancien Président de la régionale de Liège de l’Association des Enseignants Socialistes > Ancien Échevin de l’Instruction publique de la Ville de Liège

    Une réforme appelée « pacte d’excellence » est largement mise en évidence positivement par les médias. Cette réforme a pour ambition (légitime) de lutter contre les inégalités à l’école, l’échec scolaire et les choix par relégation. On ne peut que souscrire à ces objectifs ambitieux et humanistes.

    Toutefois, la mise en œuvre révèle des incohérences, des discours mensongers, des aberrations pédagogiques que les enseignants dénoncent à juste titre : il ne s’agit donc pas d’un pacte, car les enseignants rejettent massivement cette réforme (or parler de pacte, c’est parler d’un accord) : c’est donc un « non pacte »

    De plus l’examen du contenu de cette réforme met en évidence qu’elle conduira à une diminution phénoménale de la maîtrise des savoirs (particulièrement chez les enfants des classes sociales les moins favorisées) à davantage d’inégalités, à la suppression de l’enseignement technique (remplacé par une filière qualifiante adéquationniste) à une dualisation accrue du système éducatif, à un désengagement massif de la Communauté de son enseignement public (privatisation)au profit de l’école privée catholique

    (J’expliquerai, chiffres à l’appui, que le non pacte de non excellence, c’est un transfert de 60 millions d’euros vers l’école privée catholique) : il s’agit donc bien de « non excellence»

    PAF = 5€

    À la Maison de la Laïcité de Hannut > rue Albert 1er, 112 • 4280 Hannut

    Renseignements  > Pierre Verteneuil – pierre.verteneuil@gmail.com  > 0474/60 15 82 – 0473/78 55 01

    Sites > www.maisonlaicitehannut.be  > Facebook : @MLHDHannut

  • Imprimer

    HANNUT CE LUNDI 18 NOVEMBRE > AVEC LE CCH > CONFÉRENCE > LE PEINTRE "LE CARAVAGE"

    Pierre Somville, professeur ordinaire honoraire à la faculté de Philosophie et Lettres. Spécialiste de l’esthétique

    Pierre Somville viendra nous parler du peintre milanais connu pour sa peinture naturaliste et l’emploi du clair-obscur...

    Par des jeux lumineux qu’il transcrit en peinture, Le Caravage obtient un réalisme frappant qui rend ses scènes très expressives. Sa technique, dénommée « le caravagisme » influence de nombreux peintres du 17e siècle et après...

    Lundi 18 novembre 2019 - 14h00 > Rue des Combattants, 1 à 4280 Hannut - Salle de l'Académie

    > Prix : 8€ / Article 27

    > Réservations : 019/51.90.63 ou info@centreculturelhannut.be  

    Possibilités d'abonnements pour les conférences - INFO : 019/51.90.63

  • Imprimer

    HANNUT CE MERCREDI 13 NOVEMBRE > CONFÉRENCE > LE DROIT DE MOURIR DANS LA DIGNITÉ

    La Maison de la Laïcité « Henri Daix » de Hannut asbl vous invite à sa conférence-débat

    Mesdames Claudine Nottet et Martine Vanvoorden, antennes de l’ADMD, y parleront du droit de mourir dans la dignité et des droits du patient.

    Madame Viviane Dessouroux, de l’asbl AIDONS, donnera des informations sur le don d’organes.

    ENTREE GRATUITE > Ce mercredi 13 novembre à 14h > Maison de la Laïcité de Hannut, rue Albert 1er, 112 > 4280 Hannut

    Renseignements > Pierre Verteneuil – pierre.verteneuil@gmail.com > 0473 78 55 01

  • Imprimer

    HANNUT LE 18 NOVEMBRE > AVEC LE CCH > CONFÉRENCE > LE PEINTRE "LE CARAVAGE"

    Pierre Somville, professeur ordinaire honoraire à la faculté de Philosophie et Lettres. Spécialiste de l’esthétique

    Pierre Somville viendra nous parler du peintre milanais connu pour sa peinture naturaliste et l’emploi du clair-obscur...

    Par des jeux lumineux qu’il transcrit en peinture, Le Caravage obtient un réalisme frappant qui rend ses scènes très expressives. Sa technique, dénommée « le caravagisme » influence de nombreux peintres du 17e siècle et après...

    Lundi 18 novembre 2019 - 14h00 > Rue des Combattants, 1 à 4280 Hannut - Salle de l'Académie

    > Prix : 8€ / Article 27

    > Réservations : 019/51.90.63 ou info@centreculturelhannut.be  

    Possibilités d'abonnements pour les conférences - INFO : 019/51.90.63

  • Imprimer

    HANNUT LE 29 NOVEMBRE > CCH CINÉ-DÉBAT > « UN HÉRITAGE EMPOISONNÉ » > AVEC ISABELLE MASSON-LOODTS

    "Dans les années 1920, la Belgique et la France se sont débarrassés des rebuts chimiques du conflit dans des territoires défavorisés.

    L’opposition des populations locales a été balayée par l’urgence des décisions et par les pressions exercées par les lobbies industriels et agricoles. L’actualité révèle que le déni des craintes exprimées à l’époque a favorisé un oubli délétère.

    Les habitants du nord du département de la Meuse subissent encore aujourd’hui les conséquences de l’amnésie qui a entouré la pollution de leurs terres. Or 100 kilomètres plus au sud, à Bure, d’autres citoyens luttent contre un projet de poubelle nucléaire. Alors qu’un siècle a suffi pour faire oublier le danger des pollutions héritées de 14-18, notre mémoire permettra-t-elle de préserver les générations futures de déchets qui resteront dangereux pour plusieurs millénaires ?".

    Déni démocratique, enfouissement de la mémoire, dangerosité des déchets radioactifs.. Éléments d’une société et d’une économie violente à laquelle nous résistons. Éléments traités avec humilité et honnêteté par Isabelle Masson-Loodts dans son film : « Un héritage empoisonné ».

    A l’issue de la projection, le Centre culturel vous invite à venir élargir votre réflexion à ce sujet lors d'un débat.

    Le film > Un héritage empoisonné le film

    Alors qu'un siècle a suffi pour faire oublier le danger, pourtant encore réel, des rebuts de 14-18, comment croire que notre mémoire permettra de maintenir la vigilance des générations futures autour des déchets nucléaires qui resteront dangereux pour plusieurs millénaires ?

    "Un héritage empoisonné" est un film documentaire d'Isabelle Masson-Loodts, produit par Ambiances... asbl, Promenons-nous dans les bois (EJTlabo) et Luna Blue.

    Durée: 57 minutes > Première diffusion en Belgique sur La Une, RTBF, le 8 novembre 2018.

    > 29 novembre 2019 - 20h > Rue des Combattants, 1 à 4280 (Salle de l'Académie)

    TARIF : 5€ / 3€ pour les moins de 18 ans

    INFOS ET RÉSERVATIONS : 019/51.90.63 ou info@centreculturelhannut.be

    L’évènement sur Facebook > https://www.facebook.com/events/395087088083011/

  • Imprimer

    HANNUT VENDREDI 11 OCTOBRE > AVEC LE CCH > CONFÉRENCE GESTICULÉE > LE BURNOUT, HONTE OU MÉTAMORPHOSE ?

    Le Centre culturel de Hannut propose un programme plus étoffé, plus diversifié avec un concept original de conférences gesticulées

    C'est quoi une conférence gesticulée ?

    C'est quand la conférence gesticule, le savoir circule.

    C'est allier une expérience de vie à un savoir scientifique.

    C'est en faire une conférence mise en scène.

    D’un côté, il y a les savoirs chauds : Camille Latin viendra nous parler de son expérience de "burnouté", un passage de sa vie. Ce n’est pas de la fiction mais bien un récit du réel.

    De l’autre, il y a les savoirs froids : la théorie, ce que contient les livres, le discours des experts sur le burn-out.

    CAMILLE LANTIN, juriste de formation, spécialisée en droit social

    Adaptabilité, performance, efficacité, hyper connexion, compétition, tous ces mots sont les diktats du monde moderne, auxquels on se soumet insidieusement dans le travail.

    Pour qui, pourquoi ?

    Face à ces diktats, le burnout vient brutalement nous rappeler nos limites et nous questionne sur le sens de nos actions et de notre soumission.

    Le burnout, honte ou métamorphose ?

    Phénomène de société, combattre le burn-out semble être le nouvel enjeu du monde du travail. Combien sommes-nous aujourd’hui à dire « j’ai mal à mon travail » ?

    De la description des causes en passant par les symptômes, à l’incompréhension, tout en se questionnant sur la nécessité de lutter ou de fuir, cette conférence gesticulée dresse, de façon tragi-comique, le parcours émouvant d’une « burnoutée » qui s’en sort métamorphosée.

    > 11 octobre 2019 - 20h00 > Rue des Combattants, 1 à 4280 Hannut - Salle de l'Académie

    > Prix : 10€ / Article 27 : 1,25€

    > Réservations : 019/51.90.63 ou info@centreculturelhannut.be

    Possibilités d'abonnements pour les conférences - INFO : 019/51.90.63

    Plus d'informations sur la conférence : https://www.centreculturelhannut.be/conf%C3%A9rence-gesticul%C3%A9e-burn-out/