co

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS AVEZ MAL À LA TÊTE, DES NAUSÉES, OU QUE VOS ENFANTS ONT DES MAUX DE VENTRE !

    En cette période plus fraîche, l’IRM met en garde contre les intoxications au CO, qui sont régulières en ce moment.

    Outre les alertes en cas de brouillard, chutes de neige ou températures négatives, l’IRM met en garde contre les intoxications au CO, en cette période hivernale. « Les accidents par monoxyde de carbone surviennent surtout durant la saison de chauffe, entre les mois d’octobre et de mars  », explique l’IRM sur son site.

    Chaque année, le tueur silencieux fait plus de mille victimes en Belgique, dont 2 à 3 % décèdent. « La plupart des intoxications surviennent à la maison et sont dues à un appareil de chauffage ou de production d’eau chaude.

    Les poêles individuels sont plus souvent impliqués que les installations de chauffage central. Les intoxications dans les salles de bain sont en général causées par un chauffe-bain au gaz », explique l’Institut royal météorologique belge.

    Si vous avez des maux de tête, des vertiges et des nausées, ou que vos enfants ont des maux de ventre, il pourrait s’agir d’une intoxication au CO. « Pensez surtout au CO quand un malaise survient dans une salle de bain équipée d’un chauffe-eau au gaz ou quand plusieurs personnes présentent ces symptômes en même temps. Sans intervention, ces symptômes peuvent évoluer vers une perte de conscience et même un décès ».

    Soyez donc très prudents.

    Retrouvez toutes les informations nécessaires sur le site de l’IRM.

    Source libre d’Actualité Santé de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id287229

    Illustration > Photonews

  • Imprimer

    INTOXICATION AU CO > CONSEILS DE LA COMMUNE DE HANNUT !

    Copie de images2CAQ0WN3.jpgProblématique

    Le CO est un gaz très dangereux pouvant même entraîner la mort.

    Il ne se sent pas

    Il ne se voit pas

    Il ne se goûte pas

    Il ne se perçoit pas au toucher

    D'où le nom de tueur silencieux. Tous les chauffe-eau à gaz et tous les appareils de chauffage fonctionnaient au gaz, charbon, mazout et pétrole nécessitent beaucoup d'air (oxygène) pour brûler correctement. Le gaz toxique CO se forme en cas de présence trop faible d'oxygène dans la pièce.

    Le CO ne peut pas se former avec des appareils électriques.

    Conseils de prévention

    • Veillez à aérer suffisamment. Il faut toujours prévoir une aération supplémentaire dans la pièce où se  trouve le chauffe-eau ou un appareil de chauffage sans conduit d'évacuation de la fumée.

    • La cheminée doit avoir un bon tirage. Si les gaz de combustion ne peuvent pas s'échapper via la  cheminée ou le conduit d'évacuation, du CO se formera dans la pièce.

    • Saviez-vous qu'une mauvaise aération peut empêcher l'appareil de bien fonctionner et le faire consommer davantage ?

    Utilisation de l'appareil en toute sécurité

    • Faites-le installer par un professionnel.

    • Faites-le entretenir régulièrement.

    • Utilisez-le de manière adéquate.

    • Prévoyez de préférence un conduit d'évacuation de la fumée au moment du placement.

    Chauffe-eau à gaz

    Environ la moitié des intoxications au CO sont causées par de petits chauffe-eau à gaz de 5 litres raccordés à une douche ou à une baignoire.

    Règles à respecter :

    • Conforme aux normes CE

    • Douche de min. 10 L

    • Baignoire de min. 13 L

    Les poêles et les chaudières de chauffage central doivent être correctement raccordées à une cheminée et être régulièrement entretenues par un homme de métier. Il est dangereux de laisser un poêle allumé en position basse. Cela diminue le tirage de la cheminée. Ne mettez donc jamais un trop grand poêle dans un petit local. En effet, vous aurez vite chaud et voudrez alors réduire l'allure du poêle, ce qui est extrêmement dangereux. Laissez le clapet d'oxygène d'un poêle à charbon et/ou à bois suffisamment ouvert. Les flammes doivent toujours pouvoir être suffisamment oxygénées.

    Veillez à ce l'air puisse arriver par une porte ou une fenêtre.

    Les appareils déplaçables fonctionnant au pétrole, au kérosène ou au gaz ne sont pas raccordés à une cheminée et vont donc consommer de l'oxygène dans la pièce. Ensuite, les gaz de combustion vont se répandre dans la pièce. Mieux vaut donc éviter d'utiliser de tels appareils, car ils sont très dangereux ! Vous comptez malgré tout y avoir recours ?

    Dans ce cas, utilisez ce genre d'appareil tout au plus 1 heure en continu.

    • Ne l'utilisez jamais pendant que vous dormez.

    • Aérez toujours la pièce lorsque vous utilisez l'appareil.

    Les appareils de chauffage électriques ne peuvent pas générer de CO. Leur utilisation offre donc plus de sécurité, mais leur coût est plus élevé en termes de consommation.

    Les cheminées et conduits d'évacuation de la fumée

    • Doivent dépasser au moins d'un mètre le bord de la toiture.

    • Ne peuvent pas être entravés par des arbres ni par de grands bâtiments.

    • Doivent être les plus rectilignes possibles.

    • Ne peuvent pas être constitués de conduits flexibles de hottes aspirantes.

    • Ne peuvent pas être fissurés ni troués, en ce compris dans la maison.

    • Ne peuvent pas être humides.

    • Doivent avoir des parois intérieures propres.

    • Doivent être bien isolés.

    Il existe également des chauffe-eau à gaz, des poêles à gaz et des brûleurs à gaz avec évacuation murale (également appelée: système à ventouse...). Ces appareils ne nécessitent pas de cheminée. Ils aspirent directement de l'extérieur l'oxygène nécessaire et vont immédiatement rejeter vers l'extérieur les gaz de combustion. Ces appareils sont très sûrs à conditions d'être correctement raccordés. Ils sont néanmoins un peu plus chers à l'achat.

    Que faire ?

    Comment reconnaître une intoxication au CO ?

    • Plusieurs personnes ou animaux se plaignent en même temps.

    • On se plaint à certains moments (en prenant un bain, une douche ou en faisant la vaisselle).

    • Les plaintes diminuent en présence d'air frais ou lorsqu'on est dehors.

    • Dépôts de suie sur les murs autour du chauffe-eau à gaz.

    • Condensation et humidité anormalement élevées dans la maison.

    • Attention à la couleur des flammes. Des flammes jaunes sont le signe d'une mauvaise combustion.

    Symptômes :

    • Maux de tête

    • Nausées

    • Évanouissement

    • mort

    Que faire en cas d'intoxication au CO ? Veillez avant tout à votre propre sécurité !

    • Ouvrez portes et fenêtres.
    • Eteignez l'appareil.

    • La personne est inconsciente : appelez le 112 et signalez qu'il s'agit d'une intoxication au CO.

    • La personne est consciente : faites-la sortir de la pièce et appelez le médecin.

    Vous soupçonnez un problème de CO ? Contactez votre commune pour voir comment elle peut vous venir en aide.

    Site général de prévention > http://www.hannut.be/votre-securite

    Source > Un conseil de la Commune de HANNUT