chantier

  • Imprimer

    HANNUT > CHANTIER DE PLOPSAQUA > LE GRAND BASSIN EST CREUSÉ & LES CAVES TERMINÉES.

    Rue de Landen, le chantier du méga complexe aquatique Plospaqua se poursuit. David Watrin, le directeur financier de la ville qui suit ce dossier fait le point sur les travaux : « les murs des caves sont construits.

    Les ouvriers sont occupés de couler une dalle de béton pour les refermer. »

    On a aussi appris que le grand bassin, 25 mètres de long sur 16 de large, avait été creusé. « Ils doivent couler la dalle de béton qui constituera le fond du bassin », indique encore le directeur financier.

    Pour rappel, l’investissement de ce méga projet est estimé de 25 à 30 millions d’ € dont 500.000 € apportés chaque année, pendant 25 ans, par chacune des deux … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 22/10/2019

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 22/10/2019

    Illustrations > JCD

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/460649

    IMG_0172.JPG

  • Imprimer

    HANNUT > PAS DE SILEX SUR LE SITE DU FUTUR COMPLEXE PLOPSA

    À Hannut, tous les feux sont au vert pour le lancement du chantier du complexe aquatique Plopsa.

    La campagne de fouilles archéologiques est déjà terminée. « Le site était moins riche en découvertes que prévu.

    En route vers la mise en place du chantier qui devrait commencer fin juin au plus tard », a publié le bourgmestre Manu Douette sur sa page Facebook.

    Route de Landen, la campagne de fouilles archéologiques sur le site du futur complexe aquatique devait durer deux mois. Une semaine après son lancement, les archéologues du pôle liégeois de l’agence wallonne du patrimoine (AWAP) replient déjà bagage. « Nous sommes descendus jusqu’à 4 mètres de profondeur. Puis de là, nous avons encore effectué un petit trou de 10 cm de diamètre qui nous a permis de descendre encore plus bas, jusqu’à 9 mètres de profondeur. Mais malheureusement, nous n’avons trouvé aucun silex taillé qui aurait pu attester d’une présence humaine à la préhistoire », détaille l’archéologue Marie Thery qui coordonnait le chantier.

    Pas trop déçue ? « Non », sourit-elle, « cela … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/370786

    Ouvrir pour Halloween 2020

    Dès ce jeudi, le bourgmestre de Hannut a été informé de l’arrêt de la campagne de fouilles. Il a prévenu son homologue de Landen, la commune … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/370786

    La première pierre devrait être posée, au plus tôt, au cours de la première quinzaine de mai ; au plus tard, fin juin.

    L’ambition de Plopsa ? Ouvrir le complexe pour Halloween 2020. « C’est ce que le groupe s’était fixé lors de la signature de l’acte », conclut le bourgmestre.

    Source Marie-Claire Gillet > https://huy-waremme.lameuse.be/370786

  • Imprimer

    HANNUT > LE TERRAIN DU FUTUR COMPLEXE AQUATIQUE FOUILLÉ DEPUIS MARDI

    Les fouilles sur le site du futur complexe aquatique de la route de Landen ont débuté.

    Les archéologues du pôle liégeois de l’agence wallonne du patrimoine (AWAP) sont arrivés ce mardi matin. Le bourgmestre Manu Douette et le directeur financier, David Watrin, se sont rendus sur place et ont pu rencontrer l’équipe qui se compose de deux archéologues et de deux géologues, dont un provenant de l’Institut des Sciences naturelles de Bruxelles.

    Une première campagne de fouilles archéologiques avait déjà été menée en 2017. Les archéologues avaient pu explorer le terrain sur une profondeur de 60 à 70 cm.

    Cette fois, ils vont creuser jusqu’à 4 mètres de profondeur et descendre ainsi jusqu’aux couches du paléolithique (de 300.000 à 32.000 avant notre ère) et qui sait, … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/03/2019

    … / … La commune de Landen en partenariat avec le groupe Plopsa, les élus ont approuvé l’acquisition, au prix de 19.211 euros, de deux parcelles de terrain sur lesquelles un bassin d’orage doit être aménagé.

    Ces parcelles sont situées … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/03/2019

    Source > votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 28/03/2019

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/366749

  • Imprimer

    HANNUT – COMPLEXE AQUATIQUE > DES FOUILLES AVANT LE CHANTIER DE PLOPSA

    Les archéologues vont explorer le terrain sur 4 mètres de profondeur

    À Hannut, une nouvelle campagne de fouilles archéologiques est en préparation route de Landen, sur le site du futur complexe aquatique récréatif, un projet porté par le groupe flamand Plopsa, en partenariat avec les communes de Hannut et Landen.

    Les archéologues sont attendus dans une dizaine de jours. Leur mission ? Trouver d’éventuelles traces humaines pendant la période comprise entre le paléolithique moyen (de -300.000 à -32.000) et le néolithique (-9.000 à -5300).  

    Dans le cadre de ce projet du complexe aquatique récréatif, une première campagne de fouilles archéologiques a déjà été menée en 2017. Les archéologiques du pôle liégeois de l’agence wallonne du patrimoine (AWAP) ont pu … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 12/03/2019

    ... / … Jusqu’en mai

    Plopsa a prévu de démarrer le chantier en mai, les scientifiques ont donc deux mois pour fouiller à nouveau les terres. Mais cette fois jusqu’à 4 mètres de profondeur, ce qui correspond à l’encaissement prévu pour les caves et les fondations du complexe aquatique ... / …

    Ce qui représente une belle … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 12/03/2019

    ... / … En cas de découverte d’éléments jugés « dignes d’intérêt », les fouilles pourraient être prolongées. Ce qui aurait pour effet de retarder le calendrier prévu par Plopsa qui, à ce stade, espère ouvrir ses bassins au public au printemps en 2021.

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 12/03/2019

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/358858

  • Imprimer

    HANNUT - TRAVAUX > PLOPSAQUA > DÉBUT DU CHANTIER AU PRINTEMPS

    Le chantier du nouveau parc Plopsaqua à Hannut devrait commencer au printemps: ce sera l’un des plus grands complexes aquatiques de Wallonie

    Aucune réclamation n’a été enregistrée lors de l’enquête publique. Le permis est attendu en février

    Le long de la route de Landen, un haut panneau publicitaire annonce déjà depuis plusieurs semaines la construction imminente de ce qui sera l’un des plus grands complexes aquatiques de Wallonie.

    Après plus d’un an d’instruction, le dossier est arrivé au terme de la procédure. En octobre dernier, la Ville de Hannut, en tant que propriétaire du terrain, a introduit la demande de permis. Une enquête publique a été menée et s’est clôturée sur une seule observation venant d’un agriculteur. « Il s’inquiétait de l’incidence du parc sur son activité agricole », se souvient le bourgmestre. « Nous avons tenu à le rassurer, il pourra toujours moissonner son champ, il n’y a aucun risque pour les retombées de poussières dans les bassins extérieurs. ».

    Le permis unique (urbanisme et environnement) est attendu pour février. « Dès que nous l’avons, Plopsa peut démarrer les travaux » se réjouit déjà Manu Douette qui attend ce moment avec impatience.

    Le dossier complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 16/01/2019

    Autres dossiers développés sur le WEB

    Une consommation d’eau de 25.000 m³ par an > la Société wallonne des Eaux (SWDE) a prévu de renforcer ses équipements en doublant l’alimentation en eau ... / …

    120.000 véhicules en + sur la route de Landen > Entre 300 et 400.000 visiteurs par an sont attendus au Plopsaqua de Hannut. C’est 100.000 de plus qu’à La Panne. « Cette différence s’explique par le nombre d’étudiants qui vont fréquenter les bassins … / …

    Quel impact commercial? Attirer les visiteurs dans le centre > En moyenne, on estime qu’un visiteur quitte le complexe aquatique après s’être amusé quatre heures dans les bassins.D’où cette question cruciale pour les autorités communales, les commerces et le secteur Horeca : comment l’attirer pour le reste de la journée dans la ville, voire dans la commune ? … / …

    Fouilles archéologiques > Recherche des terres de l’ère glaciaire et du Jurassique > Sur le site où doit être construit le complexe aquatique, un premier chantier de fouilles archéologiques a déjà été mené … / …

    Le dossier complet en ligne sur > https://huy-waremme.lameuse.be/333099

    Source > Marie-Claire Gillet sur site libre > https://www.sudinfo.be/id96407

     

  • Imprimer

    HANNUT > BON A SAVOIR > UNE GRUE INSTALLÉE PROCHAINEMENT RUE ALBERT 1ER AU CHANTIER ESPACE « DONEUX »

    Le chantier de l’espace Doneux, rue Albert Ier, à Hannut, va bientôt entrer dans sa seconde phase qui implique l’installation d’une grue pendant 7 mois.

    La grue sera installée le 24 janvier.

    En vue de minimiser l’impact sur la mobilité et la circulation, des dispositions ont été prises pour que la circulation soit maintenue sur les deux bandes.

    Les livraisons et les déchargements en semaine auront lieu de 8h30 à 15h30, à l’exclusion du mercredi où ils sont interdits.

  • Imprimer

    HANNUT: LE CONTOURNEMENT À L'ARRÊT JUSQU'AU PRINTEMPS

    1037400326_ID8321854_hannut1_175116_H4697C_0.jpgLes travaux du contournement de Hannut ont déjà bien avancé. Mais alors que le premier coup de pelle a été donné début septembre, le chantier va être à l’arrêt pendant quelques mois. Pendant ce temps, la Région wallonne devra procéder aux dernières expropriations.

    Les distributeurs d’eau et d’électricité devront, quant à eux, faire les raccordements. Normalement, ces travaux devraient être terminés d’ici un an.

    Le reportage d’un hannutois sur ce blog > ICI

    Plus de détails dans La Meuse Huy-Waremme de ce samedi.

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Samedi 17 Novembre 2012 à 13h00 Le chantier à la rue de Villers.

  • Imprimer

    BRAIVES: DEUX OUVRIERS BLESSÉS PAR DU BÉTON LORS D'UN ACCIDENT DE TRAVAIL À BRAIVES

    134224874_ID8189239_beton_185351_H4453V_0.jpgDeux ouvriers ont été grièvement blessés lundi en début d’après-midi sur le chantier d’une maison en construction à Braives, en province de Liège, a-t-on appris lundi soir auprès de la police de la zone Hesbaye-Ouest.

    Les pompiers de Hannut ont été appelés à intervenir lundi, à 13H15, rue de Brivioulle, à Braives, pour prendre en charge deux ouvriers blessés par du béton. Lors de la mise en route de la pompe à béton, celle-ci aurait fait un bruit inhabituel. Le béton est alors sorti violemment de la pompe. La pression fut telle que du béton a été projeté contre le sol avant de rebondir dans la figure de deux ouvriers, les blessant grièvement. Les deux ouvriers, un Héronnais de 32 ans et un Namurois de 41 ans, ont été pris en charge par les ambulanciers hannutois et transportés dans deux hôpitaux de la région. L’un d’eux est blessé au niveau de la figure et souffre également de brûlures aux mains et de gonflements au visage. Le second ouvrier est blessé aux mains et se plaint de douleurs au niveau de la nuque. Leurs jours ne sont pas en danger.

    Une enquête a été ouverte par la police locale. L’auditorat du travail de Huy a été prévenu.

    Source > Sudpresse > Mis à jour le Lundi 8 Octobre 2012 à 18h57 > Photo prétexte: D.R.