chaleur

  • Imprimer

    VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE SOUFFRE DE LA CHALEUR? VOICI QUELQUES CONSEILS POUR ÉVITER QU’IL AIT TROP CHAUD

    Quelques astuces existent pour aider vos animaux de compagnie à mieux supporter ces températures éprouvantes.

    Nos animaux de compagnie souffrent eux aussi de la canicule qui dure depuis plusieurs jours maintenant. Démunis, ils ont besoin d’une attention particulière de leurs maîtres pour éviter un coup de chaud.

    Voici donc quelques conseils pour aider vos compagnons poilus à traverser au mieux cette période difficile.

    En ce qui concerne les chiens, il est vivement déconseillé de sortir votre animal par fortes chaleurs. « N’allez pas vous promener, faire du vélo ou courir avec votre chien », explique le vétérinaire Rob Luckerath, à nos confrères du Nieuwsblad. Si vous tenez absolument à sortir votre chien, il vaut mieux le faire très tôt le matin, vers 5 heures, tant que l’air n’a pas encore eu le temps de se réchauffer. « Mais ne le faites certainement pas le soir quand le soleil vient de se coucher, il fait encore trop chaud ». Pour rafraîchir votre animal, vous pouvez installer une piscine pour enfants. Ou encore placer une serviette humide dans le réfrigérateur avant de le mettre sur le sol pour que votre chien puisse s’y allonger.

    Il est particulièrement important de vérifier que votre animal boive suffisamment. Et bien sûr, ne jamais laisser votre chien seul dans une voiture par temps caniculaire.

    Contrairement aux chiens, les chats peuvent supporter des températures plus élevées. Mais les fortes chaleurs sont aussi inconfortables pour eux. Comme pour votre chien, vous pouvez placer une serviette humide au sol. « S’ils deviennent essoufflés et commencent à haleter la bouche ouverte, alors ils sont en souffrance. Vous pouvez alors envelopper votre chat dans une serviette froide. Mais ne le mettez jamais dans un bain frais, cela peut provoquer un choc », prévient le vétérinaire, interrogé par le Nieuwsblad.

    À l’inverse des chiens et chats, les chevaux peuvent transpirer. « Mais ils ne doivent pas être dehors toute la journée sans abri », explique Christine Butaye, vétérinaire contactée par le Nieuwsblad. « S’ils se couchent, cela signifie qu’ils sont très faibles ». La vétérinaire conseille simplement de s’assurer que le cheval dispose d’un endroit à l’ombre et d’eau fraîche en continu. « À moins qu’il y ait de l’ombre, il vaut mieux éviter de les laisser dans le pré pendant la journée ».

    La canicule est particulièrement difficile à supporter pour les lapins et petits rongeurs. « Ils ne peuvent se rafraîchir que par les oreilles ». Le vétérinaire recommande donc de retirer les petites maisons dans les cages des hamsters et cochons d’Inde. Le plus simple reste de s’assurer qu’ils soient bien à l’ombre, car les rongeurs n’aiment pas l’humidité.

    De manière générale, vérifiez que vos animaux boivent suffisamment et changer leur eau plusieurs fois par jour pour vous assurer qu’elle reste bien fraîche.

  • Imprimer

    CANICULE > ATTENTION À CES 7 FAUSSES BONNES IDÉES…

    Si certains gestes permettent de mieux supporter la canicule, d’autres qui sont pourtant largement répandus et tenus pour vérité augmentent la chaleur.

    Canicule: attention à ces 7 fausses bonnes idées…

    Que faites-vous pour lutter contre la canicule ? Il est recommandé de rester au frais, de boire beaucoup d’eau à température ambiante… Mais si certaines pratiques sont vraiment efficaces, d’autres sont des fausses bonnes idées, comme le rappellent nos confrères français de L’Union.

    Je n’ai pas faim donc je ne mange pas

    Lors d’une période de canicule ou de forte chaleur, il est conseillé de manger des aliments en forte teneur en eau comme les fraises, les concombres, la pastèque, la salade, les radis, des haricots mungo germés, des courgettes, du fenouil, de la tomate, du chou-fleur, des poivrons, du melon, de la pastèque… Mais aussi les sorbets, les laitages comme les yaourts et le fromage blanc. Il est donc conseillé de manger même en l’absence d’appétit et de ne surtout pas attendre pour s’alimenter. Il ne faut en revanche pas manger trop gras, car la digestion d’un tel repas entraîne un effort à l’organisme qui entraîne une hausse de la température corporelle.

    Mettre la climatisation à fond

    Si l’utilisation d’un climatiseur est recommandé, le mettre à la température la plus fraîche ne l’est en revanche pas. Dans l’idéal, il faut régler le thermostat au maximum 5 degrés en dessous de la température extérieure. Si jamais malgré cela, la température reste excessive, un écart entre le dehors et l’intérieur de 8 à 10 degrés est acceptable. Un écart supplémentaire fragilise l’organisme et augmente le risque de tomber malade. Un soin particulier est aussi à porter à l’entretien, des filtres…

    Je bois des boissons brûlantes

    Une légende dit que dans le désert, les peuples consomment des boissons brûlantes pour lutter efficacement contre la chaleur. Mais ce n’est pas forcément une bonne idée. La température du corps est de 37 degrés. Consommer un liquide supérieur à cette température obligera le corps à transpirer et donc entraînera une déshydratation pour éliminer la chaleur stockée. De surcroît, la caféine contenue dans des boissons comme le thé ou le café a un effet diurétique. Dans l’idéal, il faut consommer des boissons entre 12 et 14ºC.

    Lorsque je dors j’oriente le ventilateur sur mon visage

    Une personne qui dort avec le ventilateur pointé sur le visage va se dessécher les sinus, la gorge et les yeux. Cette personne prend donc le risque de se réveiller avec des maux de tête et le nez bouché. Pour profiter au mieux de la chaleur, il est conseillé de reculer le ventilateur, de l’orienter différemment et de placer un récipient d’eau devant pour humidifier l’air. D’une manière générale, il est recommandé de se mouiller le corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches. Ces dernières ne doivent pas être prises glacées.

    Je me force à boire au moins trois litres d’eau par jour

    Lors d’un épisode caniculaire, il est recommandé de boire beaucoup d’eau. Mais il ne faut pas se forcer. En général, consommer entre 1,5 et 2 litres d’eau par jour est suffisant. En cas de surconsommation, le corps sera obligé d’évacuer le surplus soit en transpirant, soit en faisant davantage fonctionner les reins et la vessie, ce qui fatiguera l’organisme. Si en une seule journée, plus de 5 litres sont absorbées sans faire le moindre effort physique, la personne peut être également victime d’hyponatrémie, c’est-à-dire un déficit de sodium. Une réaction en chaîne peut potentiellement conduire à un gonflement des cellules, y compris celles du cerveau et donc, la mort.

    Pour m’hydrater rien de mieux qu’une bière

    Oui, l’alcool déshydrate. C’est aussi ce phénomène qui provoque la « gueule de bois » ressentie au lendemain d’un excès. Ce n’est donc clairement pas une bonne idée de consommer de l’alcool durant la canicule. Il vaut mieux rester à l’eau ! La bière fraîche ou le verre de vin en terrasse sont donc à consommer avec modération.

    De même, la caféine contenue dans des boissons comme le thé ou le café, ainsi que les aliments trop gras ou à base de sucre sont à limiter car ils ont un effet diurétique à l’instar de l’alcool.

    Pour boire j’attends d’avoir soif

    Si un individu ressent la sensation de soif c’est qu’il est déjà trop tard. En effet cela veut dire que votre corps vous avertit qu’il souffre de déshydratation. De plus, les experts conseillent de boire régulièrement en petite quantité plutôt que beaucoup d’un seul coup. «  Un taux d’hydratation régulier est préférable à une alternance de phases de déshydratation et de réhydratation  ». D’autres symptômes sont aussi signe de déshydratation comme les céphalées, les vertiges ou la sensation de fatigue.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id234038

  • Imprimer

    HUY-WAREMME-HANNUT > CHALEURS > PHASE D’ALERTE & PLAN CANICULE !

    Une vague de forte chaleur va toucher la Belgique cette semaine.

    … / … Plusieurs communes de l’arrondissement de Huy-Waremme sont actuellement en phase d’avertissement du plan forte chaleur et pics d’ozone et sont prêtes à passer en phase d’alerte.

    À Hannut, la Ville réitère son plan canicule en collaboration avec la zone de secours Hesbaye. « Chaque jour, lors de périodes de fortes chaleurs, un contact sera pris avec les personnes préalablement inscrites via la Commune ou le CPAS afin de s’inquiéter de leur état de santé et de savoir si elles ne manquent de rien, » nous informent les autorités communales.

    Si vous souhaitez vous inscrire à ce plan, téléphonez au service social au 019/51.93.86.

    Source partielle > J.Re. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce lundi 24/06/2019

    Pour plus d’informations, consultez régulièrement le site internet ou la page Facebook de votre commune.

    Et si votre température corporelle s’élève à 40º, appelez immédiatement le 112.

  • Imprimer

    PUIS-JE RESTER À LA MAISON S'IL FAIT TROP CHAUD AU BUREAU?

    sun_10.jpg

    L’été est là. Pour ceux qui n’ont pas l’airco au travail, l’atmosphère sera probablement très lourde.

    Mais votre employeur est obligé de prendre certaines mesures par cette chaleur. Que dit le Règlement général pour la protection du travail?

    A partir de quelle température l’employeur doit-il intervenir?

    La température maximale à partir de laquelle votre employeur doit intervenir dépend du travail que vous effectuez. Cette température est fixée sur le WGT-Index (Wet Bulb Globe Temperature). Cet index prend en compte la température et l'humidité de l'air et est  mesurée à l'aide d'un thermomètre à globe humide. Ce type de thermomètre indique une température inférieure (de 5 degrés environ) à celle des thermomètres d'intérieur habituels. La chaleur maximale autorisée est:

    -Travail léger (=150 Kcal/heure d'effort physique): 29 WBGT, par exemple 29°C avec 100% d'humidité de l'air ou 31°C avec 75% d'humidité de l'air.

    -Travail mi-lourd (=250 Kcal/heure d'effort physique): 26 WBGT

    -Travail lourd (=350 Kcal/heure d'effort physique): 22 WBGT, par exemple 28°C avec 75% d'humidité de l'air.

    La mesure de la température à ne pas dépasser, se fait sur le lieu de travail. Ce n'est que lorsque les travailleurs travaillent à l'extérieur que l'on mesurera la température extérieure.

    Quelles mesures doit-il prendre?

    Si la température maximale est dépassée, l'employeur est tenu de prendre les mesures suivantes:

    -Les travailleurs exposés aux rayons directs du soleil reçoivent des moyens de protection individuels ou collectifs. C'est au médecin du travail qu'il revient de déterminer au préalable quels moyens de protection sont indiqués (lunettes de soleil, parasols, ...) et de quelle manière ils peuvent être utilisés;

    -L’employeur doit mettre des boissons fraîches adaptées à la disposition des travailleurs. Dans ce cas-ci, également, c'est le médecin du travail qui détermine ce qu'il convient d'entendre par boissons fraîches appropriées;

    -L’employeur doit, endéans les 48 heures suivant le moment où le dépassement de température a été constaté, prévoir une ventilation artificielle au sein des locaux de travail.

    Si le désagrément se poursuit au-delà de ces 48 heures, l'employeur doit introduire un système de présence limitée sur le lieu de travail et de temps de repos. A mesure que la température augmente, les travailleurs ont droit à des pauses plus longues. On ne peut donc pas tout simplement décider de rester à la maison.

    Avec la collaboration de SD Worx

    Source > Texte: SD Worx sur > http://www.references.be

    température / Droits et obligations / Santé /Contrat