carrasco

  • Imprimer

    (SUITE) > LE COLLÈGE DE HANNUT REFUSE LE PERMIS DE BÂTIR À CARRASCO

    L’arrivée à Hannut du Diable rouge Yannick Ferreira Carrasco et de son épouse, l’ex Miss Belgique Noémie Happart est de plus en plus compromise.

    Le couple people avait introduit une demande de permis de bâtir en vue de construire une villa prestigieuse dans l’avenue Paul Brien. Le Collège de la ville a suivi l’avis négatif de la Région : c’est non ! Trop de dérogations au règlement communal, estiment les élus.

    La Hesbaye, et en particulier Hannut, un terrain difficile à conquérir pour l’ailier bruxellois Carrasco et son épouse Noémie Happart qui peine à remporter leur match contre l’administration.

    Il y a un an, ils ont entrepris les démarches pour s’établir à Hannut, dans une des rues les plus huppées de la ville : l’avenue Paul Brien, une artère tranquille, située en bordure de campagne. Mais qui a surtout la réputation d’accueillir de luxueuses villas 4 façades. Comme celle que souhaitent construire les Carrasco qui ont acheté deux parcelles de terrain, soit … / … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/408134

    … / … «En Flandre, leur projet serait accepté» … / …

    A suivre donc …

    Source Marie-Claire GILLET > https://huy-waremme.lameuse.be

    LES ARTICLES PRÉCÉDENTS sur le sujet >

    03 mai 2019 > LE DIABLE ROUGE CARRASCO VEUT CONSTRUIRE À HANNUT > https://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2019/05/03

    10 juin 2019 > PEOPLE > CARRASCO À HANNUT ? CE N’EST PAS GAGNÉ ! > https://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2019/06/10

  • Imprimer

    PEOPLE > CARRASCO À HANNUT ? CE N’EST PAS GAGNÉ !

    La Région a rendu un avis défavorable pour la villa du Diable rouge et de sa femme Noémie Happart

    Le Diable rouge Yannick Ferreira Carrasco et son épouse, l’ex Miss Belgique Noémie Happart ne sont pas encore près de poser leurs valises à Hannut. Pour la seconde fois, leur projet immobilier de l’avenue Paul Brien vient d’être recalé par la Région wallonne. Cette semaine, le fonctionnaire-délégué à l’urbanisme a remis un avis négatif. Il recommande à la Ville de refuser le permis d’urbanisme. 

    La Hesbaye, et en particulier Hannut, un terrain difficile à conquérir pour l’ailier bruxellois Carrasco et son épouse Noémie Happart qui peine à remporter leur match contre l’administration.

    Il y a un an, ils ont entrepris les démarches pour s’établir dans une des rues les plus huppées de la ville, l’avenue Paul Brien, une artère tranquille, réputée pour ses luxueuses villas 4 façades, « Cette rue ? Un coup de cœur de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/06/2019

    Un avis souvent suivi

    … / … Trop aux yeux de la Ville qui dès le départ a reproché les trop nombreuses dérogations au Règlement communal d’urbanisme. Ce qui était pointé, … / …

    On s’y attendait

    … / … Qu’en va-t-il en ressortir ? Et surtout, les Carrasco sont-ils prêts à revoir une nouvelle fois les plans pour obtenir leur permis à Hannut ? … / …

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/06/2019

    3 mai 2019 > notre premier article sur > https://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2019/05/03/le-diable-rouge-carrasco-veut-construire-a-hannut

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/398728

  • Imprimer

    LE DIABLE ROUGE CARRASCO VEUT CONSTRUIRE À HANNUT

    Un Diable rouge bientôt en terre hesbignonne ? Possible.

    Le footballeur Yannick Ferreira Carrasco et son épouse Noémie Happart envisagent de s’établir à Hannut, dans l’avenue Paul Brien, une artère, qui toute comparaison gardée, est un peu le Beverly hills hannutois.

    Les démarches du couple ont débuté voici un peu plus d’un an et jusqu’ici le secret était bien gardé. Mais il se confirme que Yannick Ferreira Carrasco, le Diable Rouge qui évolue actuellement en Chine, au Dalian Yifang, et son épouse, l’ex Miss Belgique Noémie Happart ont bien introduit à l’Urbanisme de Hannut (en région liégeoise) une demande de permis de bâtir pour une villa dans une des rues les plus huppées de la ville : l’avenue Paul Brien en périphérie, avec sa vue imprenable sur la vaste campagne hesignonne et ses luxueuses villas 4 façades.

     « La région leur plaisait mais cette artère est un coup de coeur de Madame. La proximité des autoroutes a aussi pesé dans la balance  », confie … La suite en ligne pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/382406

    Source > Marie-Claire Gillet >  https://huy-waremme.lameuse.be