café

  • Imprimer

    BLEHEN (HANNUT) > LES BÉNÉVOLES ONT SAUVÉ LE CAFÉ DU VILLAGE

    Ils se relaient tous les dimanches derrière le comptoir pour servir de 9 heures à 14 heures

    C’est un constat, de nombreux villages wallons se transforment en cités dortoirs.

    La faute à l’emploi, concentré dans les centres urbains, aux magasins, rassemblés dans les zonings et aux cafés qui ferment, faute de clients… À Blehen, les villageois ont cependant décidé de s’unir pour sauver leur café « La Concorde ». Et ça marche ! Tous les dimanches, ils sont nombreux à se retrouver devant et derrière le comptoir. 

    C’est un café de village comme il n’en existe plus beaucoup. Avec des … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 04/09/2019

    « Le concept est ancien, introduit Jean-Yves Laruelle, l’un des bénévoles et également conseiller communal MR à Hannut. Il y a une vingtaine d’années, pour éviter que le café ne ferme, des gens de Blehen et des alentours se sont mobilisés pour tenir bénévolement le café. »

    Depuis, la formule … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 04/09/2019

    Le café est ouvert tous les dimanches de 9 à 14 heures. Les bénévoles se relaient tour à tour pour assurer le service. Un service effectué à la bonne franquette : … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 04/09/2019

    Le dimanche matin, ce sont en général les joueurs de cartes qui occupent les lieux, mais le café est aussi l’occasion de découvrir d’autres personnes : « Certains villageois … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 04/09/2019

    Le mot de Manu Douette

    « Ce café, c’est un symbole de la convivialité » 

     « Les membres de l’association sont venus nous trouver pour voir si la commune pouvait les aider à mener à bien les travaux, détaille le bourgmestre de Hannut Manu Douette. Actuellement, c’est l’ASBL qui est propriétaire du bâtiment, mais pour pouvoir … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 04/09/2019

    Source > votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 04/09/2019

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/432578

  • Imprimer

    HANNUT – HORECA > TAPAGE : UNE CHARTE POUR LES CAFETIERS

    En préparation, elle prévoit la musique en sourdine à partir de 3h et la fermeture des cafés à 4h

    Suite aux différentes plaintes pour tapage nocturne autour de la Grand-Place de Hannut, le bourgmestre Manu Douette a rencontré les cafetiers. Une charte destinée à réduire les nuisances est en préparation. 

    Le week-end passé, dans la nuit de samedi à dimanche, vers 3h du matin, les forces de l’ordre ont une nouvelle fois été appelées Grand-Place à Hannut. Cette fois pour une bagarre qui avait éclaté à hauteur du carrefour.

    Ce n’est pas la première fois que la police doit intervenir en cours de week-end au centre-ville où les tapages nocturnes et les plaintes des riverains sont devenues récurrents.

    Jeudi soir, lors du conseil communal, la conseillère H+ Pascale Désiront a rebondi sur ce nouveau fait pour interroger la majorité LMR sur l’avancement de la charte sécurité en cours d’élaboration avec les cafetiers de la Grand-Place. La Gestion centre-ville et la police de la zone Hesbaye-Ouest participent également aux travaux.

    « Un premier document martyr a … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 27/04/2019

    Source > Marie-Claire Gillet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 27/04/2019

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/380372

  • Imprimer

    LA SOLIVE > UN NOUVEAU BAR VIENT D’OUVRIR À HANNUT

    Depuis le 12 avril, la place Lucien Gustin à Hannut accueille un nouveau bar, La Solive.

    Tenu par Arif Gjoçaj, le café est ouvert chaque jour de 10h à 22h, à deux pas de la Grand-Place.

    Âgé de 49 ans, cet Hannutois d’adoption depuis maintenant 16 ans est déjà propriétaire, avec son frère, de deux cafés sur Liège et Saint-Georges. « Je suis dans l’HORECA depuis de nombreuses années. Cela faisait un moment que je voulais ouvrir sur Hannut et quand j’ai vu que les Hannutois était demandeurs pour retrouver un café chaleureux et convivial, j’ai sauté sur l’occasion. Je considère que respecter la tranquillité de ses voisins est essentiel dans tout bon commerce », soutient Arif.

    hannut,blog,jcd,nouveau,bar,café,place gustin,la solive

    Dans l’établissement de 42 places, le tenancier a tenu à aménager les lieux avec de nombreux fauteuils pour rappeler le côté cosy et chaleureux auquel il tient. La Solive tient son nom d’un coin calme et reposant de Hannut où il est possible de se balader et de faire un tour en barque. Au travers de son café, c’est une ambiance qu’Arif espère reproduire. « Hannut est une ville qui bouge énormément, avec de nombreuses festivités. J’ai voulu amener en plein centre un petit coin de paradis où il fait bon de se relaxer autour d’un verre ou de discuter affaires », confie le gérant.

    … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > http://huy-waremme.lameuse.be/221660

    Source LA.MA.sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    LA SOLIVE sur Facebook > https://www.facebook.com/lasolive.lasolive.1

  • Imprimer

    HANNUT > ILS LE FRAPPENT PUIS CRÈVENT LES PNEUS DE L’AUTO

    Deux hommes sont poursuivis à Huy pour des faits de violence commis le 31 octobre 2015 au café Le Spike à Hannut.

    Ce soir-là, ils s’en sont pris à un client du café, un lincentois d’une trentaine d’années.

    Celui-ci a d’abord reçu un coup de boule à l’intérieur de l’établissement, puis quand il est sorti, toute une bande, dit-il, lui a sauté dessus et roué de coups avant que deux d’entre eux ne s’attaquent à sa Ford Focus en crevant les 4 pneus avec un couteau. Toute la scène a été filmée par les caméras de surveillance. Ce qui a permis d’identifier formellement les auteurs de l’agression.

    La victime réclame un préjudice de 792 euros pour les dégâts à la voiture et pour la paire de lunettes cassées.

    Des deux prévenus, Sébastien, 36 ans de Burdinne, est le seul à s’être présenté ce mardi devant le tribunal correctionnel de Huy. Il conteste avoir porté un coup de boule. « C’est lui qui est venu sur moi pour me frapper », se défend-il.

    Selon le gérant de l’époque, Eric De Backer, une femme serait à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 24/05/2017

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 24/05/2017

    L’article complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/85603

  • Imprimer

    HANNUT > LE CAFÉ LE FORUM MENACÉ DE FAILLITE

    Elle pourrait être prononcée ce mercredi par le tribunal de commerce 

    En cas de faillite, il y aura un nouveau repreneur.

    Le café Le Forum de Hannut est dans une mauvaise passe. La SPRL Horeca Fun qui l’exploite est citée ce mercredi à comparaître devant le tribunal de commerce de Huy pour faillite.  

    Depuis août 2013, l’établissement implanté rue Zénobe Gramme est exploité par Quentin Lacanne. D’après nos informations, le Hannutois, qui est également le patron du café des Sports à Hannut, connaîtrait des difficultés financières.

    Sa société Horeca Fun basée à Villers-le-Peuplier est citée par le SPF Finances à comparaître ce mercredi devant la division hutoise du tribunal de commerce de Liège pour faillite.

    Si celle-ci est prononcée, Quentin Lacanne n’aura alors tenu que trois ans à la tête du bistrot le plus emblématique de Hannut.

    En 2013, il partait pourtant confiant. « Ce qui m’a poussé à reprendre le Forum? Un peu de folie et aussi une question de rentabilité », nous confiait-il, emballé, à l’époque. Son ambition était de refaire de ce café le lieu de rendez-vous des jeunes. « Notre objectif n’est pas de fermer à 6 h du matin » , insistait-il aussi. Une manière de rassurer les riverains très remontés sur les anciens gestionnaires qui avaient transformé les lieux en boîte de nuit. C’est d’ailleurs à cette époque que le bourgmestre avait décrété un couvre-feu et pris un arrêté de police imposant une heure de fermeture aux cafetiers.

    Autant de promesses qui ont été tenues.

    « L’Horeca marche bien »

    Il y a quelques mois, Quentin Lacanne avait confié la tenue du Forum au Waremmien Kevin Streel qui avait entrepris des travaux pour les 50 ans du bistrot.

    En cas de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 20/12/2016

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 20/12/2016

  • Imprimer

    NOUVEAUTÉ: LE CAFÉ OÙ L’ON VIENT TRAVAILLER À LIÈGE

    L’Office Café a donc récemment ouvert ses portes au numéro 26 de la rue Souverain-Pont, à Liège. 

    Voilà donc un nouveau lieu de travail et complexe événementiel en cité ardente. Son principe ?

    On ne paie pas pour ce qu’on consomme mais bien pour le temps qu’on y passe. Des boissons chaudes et des en-cas sont disponibles à volonté pour tout qui a envie de venir travailler ou tout simplement faire une pause dans une atmosphère cosy et design. 

    À l’origine du projet, il y a Alice Caterina, juriste de formation, qui, depuis toujours, avait envie de se lancer en tant qu’indépendante. «Le concept existe à Paris, c’est l’Anticafé», explique-t-elle. L’Anticafé se veut espace de partage, entre le café et l’espace de coworking (lieu où on vient travailler et échanger des idées avec les gens présents). «Mon idée, c’était d’apporter le concept à Liège. On paie selon le temps qu’on a passé dans l’établissement. C’est la seule chose qu’on paie», ajoute-t- elle. 

    Sur place, pour un prix modique, le client a à sa disposition des boissons chaudes (cafés, thés…) et un café gourmand composé d’encas sucrés (muffins, tranches de cake, cookies…) et salés (toasts, tapenades…). Dans le futur, l’Office Café pourrait même proposer une formule de lunchs (payants), en partenariat avec … Lire la suite ici ....

    Source > LAURENCE BRIQUET sur http://www.jobsregions.be

  • Imprimer

    HANNUT: BAGARRE ENTRE DEUX BANDES AU CAFE LE FORUM

    2115004368_B974503635Z_1_20150112183059_000_GCB3PBVB6_1-0.jpg

    Bagarre entre deux bandes au café le Forum, une batte de baseball saisie par la police

    La police de la zone Hesbaye-Ouest est intervenue ce vendredi au café le Forum à Hannut.

    Il s’agissait d’un affrontement entre deux bandes qui avaient visiblement des comptes à régler ensemble.

    L’une provenait de la région, l’autre du Brabant wallon. Les policiers ont réussi à rapidement calmer les choses, il n’y a pas eu … Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.lameuse.be/1188456

  • Imprimer

    HANNUT: 475 EUROS D'AMENDE POUR JOSÉ, LE PATRON DU CAFÉ LE SQUARE QUI LAISSE SES CLIENTS FUMER

    167669657_B972552858Z_1_20140423204328_000_GMU2B3N8R_1-0.jpg

    José André, le patron du café le Square à Hannut a été condamné ce mercredi à payer 475 euros d’amende. Le motif : il laisse fumer ses clients dans son établissement.

    « Je suis le propriétaire de mon café », avait-il expliqué devant le juge Marchal. « Je ne veux pas interdire à mes clients de fumer à l’intérieur, d’abord parce que je considère que cela fait partie des libertés individuelles et qu’on n’a pas à me l’interdire. Mais aussi, parce que je ne me sens pas légitime pour faire la police dans l’établissement. Je ne suis pas policier. Je n’ai pas l’autorité pour interdire quoi que ce soit ».

    Tous les détails dans La Meuse Huy-Waremme de ce jeudi.

    Source > Rédaction en ligne de DT sur > http://www.sudinfo.be/991305

    Nos articles précédents

    Article du 21/08/2012 > CE CAFETIER LAISSE SES CLIENTS FUMER, MALGRÉ L'INTERDICTION > ICI

    Article du 31/05/2013 > «JE REVENDIQUE LE DROIT DE FUMER DANS MON CAFÉ!» > ICI

    Article du 28/03/2014 > LA SAGA HANNUTOISE DE JOSÉ ANDRÉ PATRON « DU SQUARE » CONTINUE > ICI