cadeau

  • Imprimer

    LE BEAU GESTE DE COLRUYT EN CETTE PÉRIODE DE CORONAVIRUS: LES MAGASINS OFFRENT UN CADEAU À TOUS LEURS CLIENTS! (Photos)

    Colruyt distribue 6 millions de paires de poignées amovibles et réutilisables pour caddies à ses clients dans le but de lutter contre la propagation du Covid-19.

    Le supermarché Colruyt Meilleurs Prix offre à tous ses clients un set gratuit Clipeez®. Grâce à ces poignées pratiques, faciles à clipser et réutilisables, les clients n’ont plus à poser les mains sur leur caddie. Colruyt débute la distribution cette semaine à l’entrée de ses magasins et dans les points d’enlèvement Collect&Go, région par région. D’ici fin juillet, tous les clients auront reçu leur set. 

    Geert Gillis, directeur régional Colruyt Meilleurs Prix, explique : « Même si les mesures liées au coronavirus ont tendance à s’assouplir, la sécurité de nos clients et de nos collaborateurs reste notre priorité absolue. Toutes les mesures de précaution restent donc en vigueur et, là où c’est possible, nous les introduisons de la manière la plus efficace qui soit. Car garantir les meilleurs prix implique aussi de garder nos coûts aussi bas que possible. »

    Lors de sa recherche d’une méthode efficace pour désinfecter les caddies, Colruyt a trouvé un partenaire idéal en l’entreprise Clics Toys de Wuustwezel. Ce fabricant de jouets a développé Clipeez®, un outil pratique qui évite les multiples contacts avec le caddie. Il s’agit de poignées amovibles et réutilisables que les clients clipsent facilement sur la barre de leur caddie pour ne pas la toucher directement. Après le passage en magasin, les poignées s’enlèvent tout aussi facilement.

    hannut, blog, jcd, colruyt, poignées, cadeau

    Geert Gillis : « Dès aujourd’hui, nos collaborateurs affectés à la désinfection des caddies, à l’entrée des magasins, commencent la distribution des poignées aux clients. La prochaine étape sera de placer des points d’hygiène dans chaque magasin, avec du gel désinfectant que nos clients pourront utiliser s’ils n’ont pas leurs poignées Clipeez® avec eux. Les collaborateurs aujourd’hui en charge de la désinfection des caddies retrouveront alors leur rôle en magasin. »

    Colruyt distribue gratuitement 6 millions de paires de poignées, région par région. « La distribution débute cette semaine dans 4 régions, cela représente 30 magasins. D’ici fin juillet, tous nos clients auront reçu leur set Clipeez® » ajoute Geert Gillis. Et dès cet automne, ils seront disponibles à la vente dans les magasins Colruyt.

    Les poignées sont 100 % recyclables et réutilisables. Une fois les courses terminées, les clients les enlèvent et les gardent jusqu’à leur prochaine visite. Elles peuvent aussi être nettoyées au lave-vaisselle ou à l’eau et au savon liquide. Geert Gillis : « Les clients peuvent conserver leurs poignées avec leurs sacs de courses réutilisables, de manière à les avoir toujours avec eux. Les poignées Clipeez® sont un outil très pratique, amené à faire partie de la nouvelle normalité, tout comme le port du masque. D’ailleurs, nous invitons nos clients à faire usage de ces deux mesures lorsqu’ils viennent faire leurs courses ».

    Source libre d’accès > https://www.sudinfo.be/id203924

  • Imprimer

    MEILLEURS & PIRES SOUVENIRS DE NOS POLITIQUES

    Le cadeau idéal,  Un chèque-cadeau à la dérive

    222920_1913802217712_1621636468_1941118_4719364_n.jpg*  TOP >Hervé Jamar, bourgmestre de Hannut: “ J’ai le souvenir de ma première Saint-Valentin en tant que jeune marié. Nous étions allés manger aux Comtes de Champagne avec ma femme. C’était la première fois de ma vie que j’ai vu sabrer une bouteille de champagne! ”

    FLOP >Alexis Housiaux, bourgmestre de Huy: “ Je fête toujours la Saint-Valentin Pour moi, le cadeau idéal, c’est un chèque-cadeau à la Dérive. J’ai tellement de livres que c’est difficile de m’en offrir. ”

    >Hervé Jamar: “ Une fois, j’ai offert un bijou fantaisie à ma femme... Et il ne lui plaisait pas du tout.

    Le lendemain, elle a été l’échanger. Il n’était pas très joli, je m’en suis rendu compte par après.  

    téléchargement.jpg* >Alexis Housiaux: “ Mon pire souvenir, c’est une soirée au restaurant où nous sommes restés coincés par la neige. Pas de chance...

     Nous avons dû passer la nuit à l’hôtel, donc au final ce n’est pas si grave!

    Source > Sudpresse > Lundi 13 février 2012 n.c.