bourgmestres

  • Imprimer

    HUY-WAREMME-HANNUT > DES DÉROGATIONS « POSSIBLES » POUR CERTAINS ÉVÉNEMENTS

    Les bourgmestres peuvent accorder des dérogations pour dépasser la limite du nombre de spectateurs lors de certains événements. Manu Douette, Christophe Collignon et Michel Lemmens assurent que ça sera du « cas par cas ».

    C’est une des mesures du Conseil National de Sécurité de ce jeudi. Comme en juillet, les événements intérieurs peuvent accueillir jusqu’à 200 personnes, et 400 pour l’extérieur.

    Mais les bourgmestres peuvent désormais accorder des « dérogations », et ainsi permettre de dépasser cette limite sous certaines conditions, et avec l’accord des autorités supérieures.

    « Je n’ai pas encore … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/625283

    Pour le mayeur de Hannut, Manu Douette (MR), qui n’est a priori pas contre les dérogations. « Il faut retrouver un peu de l’animation. On va analyser chaque dossier en fonction des obligations sanitaires, à savoir de la distanciation sociale et du port du masque ». Selon lui, il faudrait cependant davantage privilégier les petits événements en plein air, comme le « dévernissage » du Centre culturel qui aura lieu le mois prochain devant la maison communale.

    Pour rappel, on ne compte plus les annulations d’événements de la région … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/625283

    Source non libre d’accès de Ro.Ma. > Sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT-BRAIVES-VILLERS-LE-BOUILLET : LES TROIS BOURGMESTRES EN JUSTICE CONTRE ELIA

    ggette_.jpg

    P. Guillaume et H. Jamar associés à C. Wéry pour valoir leurs droits.

    Les bourgmestres de Hannut, Braives et Villers-le-Bouillet ont organisé hier une conférence de presse pour annoncer qu’ils allaient ester en justice la société Elia et la Région wallonne.

    La ligne haute tension Tihange-Avernas qui traverse les trois communes n’a plus de permis d’urbanisme depuis 2009. Les trois bourgmestres, lassés d’attendre une régularisation de ce vide juridique, ont décidé d’attaquer la société Elia et la Région wallonne pour faire avancer le dossier.

    Tous les détails dans la Meuse Huy-Waremme d’hier mercredi.

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.sudinfo.be/794449 Photo > DDH