banques

  • Imprimer

    ARNAQUE !!! «VOTRE BANQUE RENCONTRE DES PROBLEMES DE SECURITE» ???? =

    Attention à ce nouveau type d’arnaque qui peut vous faire perdre beaucoup d’argent

    C’est une fraude qui touche tous les clients de toutes les banques en Belgique et qui pousse Febelfin a lancé une mise en garde ce mardi.

    Alors que les fraudeurs approchaient auparavant leurs victimes principalement par le biais de messages (e-mails, SMS, médias sociaux, WhatsApp, etc.), ils le font désormais de plus en plus souvent par téléphone, indique ce mardi Febelfin.

    Il détaille le mode opératoire des arnaqueurs. « L’escroc se fait passer pour un employé de la banque du client et opère alors selon deux scénarios :

    • il annonce au client que sa banque rencontre des problèmes de sécurité et lui demande de transférer son argent vers un compte « sûr » ;
    • il demande au client ses codes bancaires personnels et pille ainsi lui-même le compte de sa victime ».

    La fédération d’institutions financières belge le rappelle : « une banque ne demandera jamais de codes bancaires par téléphone et n’appellera jamais ses clients pour leur demander de transférer de l’argent. Toute personne qui s’entend présenter une telle demande doit avoir conscience qu’il s’agit d’une arnaque et qu’elle va se retrouver escroquée. »

    Les fraudeurs sont extrêmement inventifs et recherchent sans cesse de nouveaux procédés pour tromper leurs victimes. Alors qu’auparavant, leur méthode consistait souvent à envoyer des messages à leurs victimes pour essayer de récupérer leurs codes bancaires personnels (la fameuse technique de l’hameçonnage ou phishing), ils semblent désormais élargir leur terrain de chasse. « Déguisés » en employés de banque, ils appellent des clients sans méfiance. Leur seul objectif : leur dérober leur argent. Si vous recevez un tel appel téléphonique, vous pouvez vous protéger en ne donnant pas suite aux demandes des fraudeurs. Et soyez sûr/e d’une chose, une banque n’appellera jamais ses clients pour leur demander leurs codes bancaires personnels ou les inviter à transférer de l’argent. Ce genre de demande correspond toujours à une arnaque.

    Les escrocs sont à l’œuvre

    Les fraudeurs appellent leurs victimes par téléphone. Parfois, ils réussissent même à appeler d’un numéro semblable à celui de la banque. En général, ils signalent – dans un français correct, d’ailleurs – que la banque rencontre des problèmes de sécurité. Les clients sont invités à transférer leur argent sur un compte présenté comme sûr, ce « pour éviter tout risque éventuel ». En réalité, ce compte est celui d’une mule et il sert seulement à transférer l’argent de la victime vers le compte des fraudeurs.

    Par ailleurs, il arrive que les fraudeurs demandent les codes bancaires personnels de leurs victimes par téléphone. Il s’agit d’une forme d’hameçonnage (phishing). Même si les fraudeurs « hameçonnent » généralement leurs victimes en envoyant des messages (e-mails, SMS, médias sociaux, WhatsApp…), le téléphone est aussi un instrument de fraude potentiel. Et quiconque transmet ses codes ouvre grand la porte de son compte aux fraudeurs.

    Mise en garde pour éviter cette fraude téléphonique

    Il n’y a qu’une seule mise en garde qui vaille vraiment : quiconque est invité à transmettre ses codes ou à transférer son argent vers un autre compte doit avoir conscience qu’il s’agit d’une arnaque.

    Peu importe que cette question ait été posée par message ou par téléphone. La banque ne demandera jamais à ses clients d’effectuer une telle transaction.

    Étapes à suivre en cas de fraude sur votre compte bancaire

    Si vous avez malgré tout donné suite à la demande des escrocs, faites les démarches que voici :

    1. Appelez Card Stop au 070 344 344.
    2. Contactez la banque au plus vite.
    3. Déposez plainte auprès de la police.

    Source de Sudinfo sur site libre d’accès > https://www.sudinfo.be/id210868

  • Imprimer

    DES FRAUDEURS TENTENT DE PROFITER DES PROBLÈMES TECHNIQUES CHEZ ARGENTA POUR ARNAQUER DES CLIENTS

    Des personnes mal intentionnées ont tenté de tirer profit des déboires techniques vécus chez Argenta ces dernières heures.

    Plusieurs clients de la banque ont en effet signalé des tentatives de «phishing» ou hameçonnage. «Nous sommes au courant.

    Notre département Securitymonitoring suit l’affaire de près en permanence et fait fermer les sites de phishing», a réagi une porte-parole de la banque.

    Argenta avertit ses clients de ne pas répondre aux mails leur demandant de communiquer leurs codes. En cas de doute, il est recommandé de … La suite sur > http://www.sudinfo.be/id47129/article/2018-04-04

    Source > Belga sur > http://www.sudinfo.be/id47129