banques

  • Imprimer

    BON À SAVOIR > ATTENTION À CETTE ARNAQUE AUX FAUX MAILS BANCAIRES …

    Attention aux faux mails bancaires ! Mireille de Fraipont (Trooz, en province de Liège) en a été victime et s’est vue déposséder de 2.301 euros sur son compte Visa.

    Une cybercriminalité qui est en augmentation.

    C’est une mésaventure qui se reproduit de plus en plus souvent dont a été victime Mireille, 67 ans, à Fraipont (Trooz).

    « Il y a un mois, j’ai reçu un mail de la BNP Paribas Fortis qui me demandait de mettre à jour et de réinitialiser mon lecteur de carte bancaire via mon « Espace PC banking ». J’ai cliqué sur le lien et j’ai fourni toutes les informations demandées concernant mon compte bancaire, d’autant que plusieurs champs de réponses étaient déjà pré-remplis », raconte Mireille.

    ► Deux jours plus tard, elle reçoit un mail lui indiquant que ses cartes étaient bloquées  : « On m’a confirmé qu’elles étaient bloquées en raison d’un mouvement suspect. »

    La somme de 2.301€ a été retirée de son compte Visa mais elle ne peut pas porter plainte : explications.

    Les textes en bleu sont des liens vers une extension de description > Réservé aux abonnés de la version digitale

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id295018/

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS RECEVEZ UN MESSAGE CONCERNANT VOTRE CARTE BANCAIRE !

    Febelfin met en garde ce vendredi contre les tentatives de phishing de cartes bancaires, de plus en plus nombreuses.

    Soyez vigilants si vous recevez un message concernant votre carte bancaire. Febelfin signale que de plus en plus de fraudes sont rapportées. L’organisme met en carte contre les tentatives de phishing de votre carte bancaire. Les fraudeurs déploient leurs fraudes par tous les moyens : e-mail, téléphone, SMS et courrier.

    En se faisant passer pour votre banque, ils prétextent que votre carte bancaire doit être remplacée et qu’une nouvelle sera envoyée prochainement. La lettre demande alors de renvoyer sa carte bancaire, avec ses codes PIN à une adresse donnée.

    Selon Febelfin, les fraudes seraient de plus en plus nombreuses ces derniers jours, notamment par courrier. Il arrive même que le fraudeur demande à la victime de couper la carte bancaire en deux, pour créer un sentiment de sécurité. Mais la carte bancaire n’est inutilisable que si la puce est coupée.

    Dans le cas de tentative en ligne, l’e-mail contient un lien vers un site web non protégé, où il est demandé d’entrer son code PIN. Febelfin rappelle donc que « jamais une banque ne demandera à ses clients le code Pin de leur carte bancaire ».

    Quelques conseils pour éviter d’être touché par la fraude :

    – Ne croyez pas n’importe quel e-mail, SMS ou courrier de « votre banque »

    – ne renvoyez jamais votre carte bancaire par la poste

    – Ne communiquez jamais les codes que vous employez sur le lecteur de carte, pas plus que le code pin de votre carte bancaire

    Que faire si vous êtes tombé dans le piège ? Appelez Card Stop au 070/344.344 pour bloquer votre carte. Informez votre banque de la fraude. Rassemblez toutes les données pour pouvoir prouver les faits et le dommage subi.

    Faites immédiatement une déclaration auprès de la police.

    Source libre de «Actualité » Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id294102

  • Imprimer

    «INFO CARDSTOP», «METTEZ VOTRE CARTE À JOUR»…: ATTENTION SI VOUS RECEVEZ CE MESSAGE DE VOTRE BANQUE

    La police fédérale lance un avertissement ce jeudi pour éviter de gros problèmes à de nombreux Belges.

    Un simple message qui peut vous coûter cher si vous avez le malheur de cliquer dessus et de dévoiler vos informations. Alors, pour vous éviter de gros problèmes, la police fédérale lance aujourd’hui un avertissement concernant plusieurs messages qui émaneraient de votre banque ou de votre opérateur mobile.

    Que ce soit par SMS ou par mail, les fraudeurs tentent de vous appâter avec un message alarmant.

    Sauf qu’une fois que vous cliquez dessus, vous arrivez sur un faux site qui va tout simplement tenter d’obtenir vos données et ainsi vous arnaquer.

    Le message est donc clair : soyez vigilants et « ne tombez pas dans le panneau », ces SMS et mails sont faux.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id241931

  • Imprimer

    ARNAQUE !!! «VOTRE BANQUE RENCONTRE DES PROBLEMES DE SECURITE» ???? =

    Attention à ce nouveau type d’arnaque qui peut vous faire perdre beaucoup d’argent

    C’est une fraude qui touche tous les clients de toutes les banques en Belgique et qui pousse Febelfin a lancé une mise en garde ce mardi.

    Alors que les fraudeurs approchaient auparavant leurs victimes principalement par le biais de messages (e-mails, SMS, médias sociaux, WhatsApp, etc.), ils le font désormais de plus en plus souvent par téléphone, indique ce mardi Febelfin.

    Il détaille le mode opératoire des arnaqueurs. « L’escroc se fait passer pour un employé de la banque du client et opère alors selon deux scénarios :

    • il annonce au client que sa banque rencontre des problèmes de sécurité et lui demande de transférer son argent vers un compte « sûr » ;
    • il demande au client ses codes bancaires personnels et pille ainsi lui-même le compte de sa victime ».

    La fédération d’institutions financières belge le rappelle : « une banque ne demandera jamais de codes bancaires par téléphone et n’appellera jamais ses clients pour leur demander de transférer de l’argent. Toute personne qui s’entend présenter une telle demande doit avoir conscience qu’il s’agit d’une arnaque et qu’elle va se retrouver escroquée. »

    Les fraudeurs sont extrêmement inventifs et recherchent sans cesse de nouveaux procédés pour tromper leurs victimes. Alors qu’auparavant, leur méthode consistait souvent à envoyer des messages à leurs victimes pour essayer de récupérer leurs codes bancaires personnels (la fameuse technique de l’hameçonnage ou phishing), ils semblent désormais élargir leur terrain de chasse. « Déguisés » en employés de banque, ils appellent des clients sans méfiance. Leur seul objectif : leur dérober leur argent. Si vous recevez un tel appel téléphonique, vous pouvez vous protéger en ne donnant pas suite aux demandes des fraudeurs. Et soyez sûr/e d’une chose, une banque n’appellera jamais ses clients pour leur demander leurs codes bancaires personnels ou les inviter à transférer de l’argent. Ce genre de demande correspond toujours à une arnaque.

    Les escrocs sont à l’œuvre

    Les fraudeurs appellent leurs victimes par téléphone. Parfois, ils réussissent même à appeler d’un numéro semblable à celui de la banque. En général, ils signalent – dans un français correct, d’ailleurs – que la banque rencontre des problèmes de sécurité. Les clients sont invités à transférer leur argent sur un compte présenté comme sûr, ce « pour éviter tout risque éventuel ». En réalité, ce compte est celui d’une mule et il sert seulement à transférer l’argent de la victime vers le compte des fraudeurs.

    Par ailleurs, il arrive que les fraudeurs demandent les codes bancaires personnels de leurs victimes par téléphone. Il s’agit d’une forme d’hameçonnage (phishing). Même si les fraudeurs « hameçonnent » généralement leurs victimes en envoyant des messages (e-mails, SMS, médias sociaux, WhatsApp…), le téléphone est aussi un instrument de fraude potentiel. Et quiconque transmet ses codes ouvre grand la porte de son compte aux fraudeurs.

    Mise en garde pour éviter cette fraude téléphonique

    Il n’y a qu’une seule mise en garde qui vaille vraiment : quiconque est invité à transmettre ses codes ou à transférer son argent vers un autre compte doit avoir conscience qu’il s’agit d’une arnaque.

    Peu importe que cette question ait été posée par message ou par téléphone. La banque ne demandera jamais à ses clients d’effectuer une telle transaction.

    Étapes à suivre en cas de fraude sur votre compte bancaire

    Si vous avez malgré tout donné suite à la demande des escrocs, faites les démarches que voici :

    1. Appelez Card Stop au 070 344 344.
    2. Contactez la banque au plus vite.
    3. Déposez plainte auprès de la police.

    Source de Sudinfo sur site libre d’accès > https://www.sudinfo.be/id210868

  • Imprimer

    DES FRAUDEURS TENTENT DE PROFITER DES PROBLÈMES TECHNIQUES CHEZ ARGENTA POUR ARNAQUER DES CLIENTS

    Des personnes mal intentionnées ont tenté de tirer profit des déboires techniques vécus chez Argenta ces dernières heures.

    Plusieurs clients de la banque ont en effet signalé des tentatives de «phishing» ou hameçonnage. «Nous sommes au courant.

    Notre département Securitymonitoring suit l’affaire de près en permanence et fait fermer les sites de phishing», a réagi une porte-parole de la banque.

    Argenta avertit ses clients de ne pas répondre aux mails leur demandant de communiquer leurs codes. En cas de doute, il est recommandé de … La suite sur > http://www.sudinfo.be/id47129/article/2018-04-04

    Source > Belga sur > http://www.sudinfo.be/id47129