autre chose

  • Imprimer

    HANNUT > ST NICOLAS RECEVRA CHAQUE ENFANT PAR VISIOCONFÉRENCE GRÂCE À « AUTRE CHOSE »

    Le magasin de jouets « Autre Chose » (Hannut) organise des rencontres individuelles avec Saint Nicolas par visioconférence.

    Une manière de conserver un lien avec le grand saint malgré la crise du coronavirus.

    L’épidémie de coronavirus n’effraie visiblement pas Saint Nicolas, qui compte coûte que coûte rencontrer les enfants de Hesbaye ! Si le traditionnel passage sur les genoux du grand saint semble difficilement réalisable cette année, Diego Dumont, gérant du magasin de jouets Autre Chose à Hannut, a contacté le « patron des écoliers » et a pu trouver un arrangement avec lui : des rencontres individuelles par visioconférence !

    « Cela fait une dizaine d’années que le Saint vient chez nous et c’est toujours un beau moment. Cette année-ci, avec la crise, les enfants ont encore plus besoin de ce personnage bienveillant. Alors je me suis dit pourquoi pas la visioconférence ».

    Beaucoup de demandes

    Le Hannutois a tenu à organiser de « vraies rencontres personnalisées » d’environ La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://lameuse-huy-waremme.sudinfo.be/689361

    Source non libre d’accès de Sudinfo sur > https://lameuse-huy-waremme.sudinfo.be

    Le magasin « Autre Chose » sur Facebook > https://www.facebook.com/autrechose.be

    Site WEB > https://www.autrechose.be/

  • Imprimer

    HANNUT CE MARDI 13 > RENCONTRE ET DÉDICACES AVEC FRANÇOIS GEMENNE

    121154763_3397173033670292_5375115738081960467_o.jpg

  • Imprimer

    HANNUT CE MARDI 29/09 > RENCONTRE & DÉDICACES AVEC VÉRONIQUE GALLO

    119174001_3314878415233088_6474469386364543657_o1.jpg

  • Imprimer

    HANNUT > LE MAGASIN « AUTRE CHOSE » MAJORE DE 10% LES CHÈQUES DISTRIBUÉS PAR LA VILLE

    Chez « Autre chose » (magasin de jouets à Hannut), les mesures de relance économique des instances communales ont été accueillies avec beaucoup d’enthousiasme.

    Pour rappel, la Ville de Hannut a décidé de distribuer à tous ses citoyens deux chèques à dépenser dans les établissements de la commune (un « chèque plaisir » de 20€ et un « chèque Horeca » de 5€).

    Pour soutenir l’initiative, les gérants d’« Autre chose » ont décidé de « majorer la valeur des chèques de 10% ».

    « La commune de Hannut a pris une très bonne initiative. On veut aussi faire un geste. Par exemple, si quelqu’un achète pour 10€, on n’enlève que 9€ du chèque », explique le gérant Diego Dumont.

    Le commerçant assure avoir entrepris les démarches pour s’assurer de la légalité de son action. « On a demandé l’autorisation  … La suite de l’article disponible pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/592307/

    Source de RO.MA sur site non libre > https://huy-waremme.lameuse.be

    L’article au grand complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 30/06/2020

    A lire également sur le Web & sur votre journal de ce mardi 30/06 > Le Hannutois Luc Bawin signe un 3ème roman engagé et humaniste > https://huy-waremme.lameuse.be/592270

  • Imprimer

    HANNUT CE MARDI 30 JUIN > RENCONTRE/DÉDICACES AVEC LUC BAWIN > ORGANISÉ PAR « AUTRE CHOSE »

    Nous avons adoré le nouveau roman de Luc Bawin, "Soustractions". C'est avec et grâce à lui que nous relançons nos rencontres littéraires.

    Cette rencontre sera très Hannutoise, car elle vous permettra aussi de découvrir ou redécouvrir La Capsulerie, un de nos "HORECA" qui a besoin de notre soutien et qui sera privatisée pour l'occasion.

    Attention, suite aux mesures contre la propagation de l'épidémie toujours en vigueur,  nous ne pourrons accepter que 20 personnes par séance et uniquement sur réservation par téléphone 019/63 72 67. La première séance aura lieu à 18h30 et la 2ème à 20h30.

    OU > « LA CAPSULERIE » > Rue de Tirlemont 7 > 4280 Hannut > 0476 40 36 60

    Mais de quoi nous parle ce livre?

    De la filiation, de nos origines.... > Voici ce que nous en disions après la première lecture:

    "Rarement, dans un roman, je me suis autant retrouvé dans chaque ligne, dans chaque phrase, dans chaque situation. Est-ce parce que c’est proche ou au contraire parce que c’est universel ?

    Avoir osé mêler adoption, filiation, origine, parentalité, accueil, humain, militantisme, etc. dans une histoire courte était une gageure, mais c’est fabuleusement réussi. "

    Source > https://www.facebook.com/events/291571675546548/

  • Imprimer

    HANNUT CE MARDI 30 JUIN > RENCONTRE/DÉDICACES AVEC LUC BAWIN > ORGANISÉ PAR « AUTRE CHOSE »

    Nous avons adoré le nouveau roman de Luc Bawin, "Soustractions". C'est avec et grâce à lui que nous relançons nos rencontres littéraires.

    Cette rencontre sera très Hannutoise, car elle vous permettra aussi de découvrir ou redécouvrir La Capsulerie, un de nos "HORECA" qui a besoin de notre soutien et qui sera privatisée pour l'occasion. .

    Attention, suite aux mesures contre la propagation de l'épidémie toujours en vigueur,  nous ne pourrons accepter que 20 personnes par séance et uniquement sur réservation par téléphone 019/63 72 67. La première séance aura lieu à 18h30 et la 2ème à 20h30.

    OU >     LA CAPSULERIE > Rue de Tirlemont 7 > 4280 Hannut > 0476 40 36 60

    Mais de quoi nous parle ce livre?

    De la filiation, de nos origines.... > Voici ce que nous en disions après la première lecture:

    "Rarement, dans un roman, je me suis autant retrouvé dans chaque ligne, dans chaque phrase, dans chaque situation. Est-ce parce que c’est proche ou au contraire parce que c’est universel ?

    Avoir osé mêler adoption, filiation, origine, parentalité, accueil, humain, militantisme, etc. dans une histoire courte était une gageure, mais c’est fabuleusement réussi. "

    Source > https://www.facebook.com/events/291571675546548/

  • Imprimer

    HANNUT CE JEUDI 17 OCTOBRE > CHEZ « AUTRE CHOSE » > RENCONTRE AVEC MARIE BERNADETTE MARS

    Ce jeudi 17 octobre nous avons le plaisir de recevoir l'auteure Marie Bernadette Mars pour son 2 ème roman "L'échelle des Zagoria".

    Passionnée de littérature et de photographie, elle est sensible à la condition de la femme à travers les lieux et les époques.

    Léa, photographe de vingt-cinq ans, passe souvent voir sa grand-mère Stamatia qui, selon les méandres de la mémoire, parle, raconte, invente peut-être. Des liens de plus en plus denses se tissent entre les deux femmes. Au fil des conversations, Léa se demande pourquoi sa grand-mère, qui a quitté la Grèce une cinquantaine d’années auparavant, n’a jamais parlé de son passé. Arrivée en fin de vie, Stamatia demande à Léa d’entreprendre à sa place le voyage aux Zagoria où elle n’est jamais retournée.

    Avec en toile de fond la guerre civile et la dictature des Colonels en Grèce, ce roman inscrit une relation familiale dans l’histoire européenne du XXe siècle. Il évoque la marge de liberté de femmes face à l’oppression, l’importance de la transmission, transmission par les mots, par la simple présence, par l’histoire, par la photo.

    Autre chose ce Jeudi 17 octobre 2019 de 20:00 à 23:00 > Rue Albert 1er, 40, 4280 Hannut

    L’évènement sur Facebook > https://www.facebook.com/events/722230061585184/

  • Imprimer

    HANNUT CE JEUDI 17 OCTOBRE > CHEZ « AURE CHOSE » > RENCONTRE AVEC MARIE BERNADETTE MARS

    Ce jeudi 17 octobre nous avons le plaisir de recevoir l'auteure Marie Bernadette Mars pour son 2 ème roman "L'échelle des Zagoria".

    Passionnée de littérature et de photographie, elle est sensible à la condition de la femme à travers les lieux et les époques.

    Léa, photographe de vingt-cinq ans, passe souvent voir sa grand-mère Stamatia qui, selon les méandres de la mémoire, parle, raconte, invente peut-être. Des liens de plus en plus denses se tissent entre les deux femmes. Au fil des conversations, Léa se demande pourquoi sa grand-mère, qui a quitté la Grèce une cinquantaine d’années auparavant, n’a jamais parlé de son passé. Arrivée en fin de vie, Stamatia demande à Léa d’entreprendre à sa place le voyage aux Zagoria où elle n’est jamais retournée.

    Avec en toile de fond la guerre civile et la dictature des Colonels en Grèce, ce roman inscrit une relation familiale dans l’histoire européenne du XXe siècle. Il évoque la marge de liberté de femmes face à l’oppression, l’importance de la transmission, transmission par les mots, par la simple présence, par l’histoire, par la photo.

    Autre chose ce Jeudi 17 octobre 2019 de 20:00 à 23:00 > Rue Albert 1er, 40, 4280 Hannut

    L’évènement sur Facebook > https://www.facebook.com/events/722230061585184/