autocars

  • Imprimer

    HANNUT > L’AUTOCARISTE PEETERS INQUIET > « PAS DE CLIENTS »

    Depuis le 8 juin, les séjours d’un ou plusieurs jours sont autorisés en Belgique.

    A partir du lundi 15 juin, il sera possible d’en faire autant à l’étranger. Bonne nouvelle pour les autocaristes qui sont à l’arrêt depuis les 15 mars dernier.

    Le déconfinement peut enfin commencer et leurs activités reprendre sauf que dans la réalité, la situation est loin d’être si rose. « Oui, on peut tout reprendre, mais il y a un gros souci: nous n’avons pas de clients, déplore Jean-François Peeters, le CEO de « Voyages Peeters» à Hannut. « Aujourd’hui, personne ne veut prendre le car. C’est peut-être le syndrome de la cabane, je ne sais pas. Je ne veux pas être pessimiste mais je suis réaliste. Malgré les autorisations, nous sommes toujours dans une situation de statu quo. »

    Les Voyages Peeters disposent d’une flotte de 30 véhicules. Plus d’un 1/3 est encore à l’arrêt et sur la trentaine d’employés, plus de la moitié est encore en chômage temporaire. Seuls les déplacements pour le TEC et les voyages scolaires ont repris depuis le 18 mai.

    Au-delà de la crainte des clients, Jean-François Peeters doit … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 11/06/2020

    Source de Marie-Claire GILLET sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 11/06/2020

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/578305