attention

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS ÊTES ALLÉS FAIRE VOS COURSES CHEZ LIDL > CE PRODUIT EST RETIRÉ DES RAYONS

    Attention si vous êtes allés faire vos courses chez LIDL: le produit est retiré des rayons et les consommateurs ne doivent pas le consommer!

    À cause de la présence de morceaux de verre, le produit est rappelé d’urgence et retiré de la vente par LIDL.

    La société Viangro S.A. retire le produit Linguine saumon-épinards 450g de la vente et le rappelle auprès des consommateurs suite à la présence possible de morceaux de verre.

    Les produits sont uniquement mis en vente chez Lidl. Lidl Belgique demande à ses clients de ne pas consommer les articles achetés, mais de les ramener à un magasin Lidl. Les clients seront naturellement remboursés avec ou sans ticket de caisse.

    Description du produit

    – Produit : Linguine saumon-épinards 450 > Marque : Chef Select

    – Date limite de consommation (DLC) (à consommer jusqu’au) : 05/10/2019 et 07/10/2019

    – Période de vente : du 30/09/2019 jusqu’au 02/10/2019

    – Nature de l’emballage : barquette en plastique

    – Poids : 450g

    Les produits ont été distribués par : Lidl Belgique

  • Imprimer

    « IL FAUT INFORMER LES JEUNES” > “NOTRE FILS DE 19 ANS EST MORT APRÈS AVOIR INHALÉ DU GAZ HILARANT.

    C'est la mode qui cartonne chez les ados : inhaler du protoxyde d'azote, un gaz à bon marché et en vente libre. Face à ce phénomène inquiétant, une famille endeuillée lance l'alerte.

    "Notre fils en a pris à deux reprises en une demi-heure. La seconde fois, il est tombé"

    Ce gaz légal, en vente libre partout pour quelques euros sous forme de capsules métalliques ou dans des aérosols d'air sec, est une substance détournée de son usage initial pour ses effets euphorisants.

    "Le soir de sa mort, Yohan avait réuni quelques amis à la maison. Ils ont pris l'apéritif et commencé leur " jeu" : chacun à leur tour, ils ont inhalé du gaz hilarant qu'ils avaient transvasé dans des ballons de baudruche. Notre fils en a pris à deux reprises en une demi-heure. La seconde fois, il est tombé. Ses amis ont d'abord cru à une blague.

    Puis, quand ils l'ont vu blanc comme un linge, les yeux révulsés, ils ont aussitôt prévenu les secours et commencé à lui faire un massage cardiaque. Cela n'a servi à rien. Le Samu a … La suite sur le site LIBRE de la source de l’article > https://www.closermag.fr/vecu/temoignages/notre-fils-de-19-ans-est-mort-apres-avoir-inhale-du-gaz-hilarant

    Source Par Coralie Vincent > https://www.closermag.fr

    Illustration > © SHUTTERSTOCK

  • Imprimer

    ATTENTION ALERTE > LES ARNAQUEURS SURFENT SUR LES … GILETS JAUNES

    La Computer Crime Unit met en garde les internautes qui pourraient avoir affaire à des arnaqueurs... Malheureusement toujours plus présents, ils redoublent d’imagination. Leur dernière idée ? Surfer sur le mouvement des Gilets Jaunes.

    C’est un lecteur de Verviers qui nous fait part de son énervement : « Sur mon adresse professionnelle, en moins de 10 jours, j’ai reçu plus de 200 mails. Et il s’agit de mails envoyés d’adresses qui semblent sérieuses. Ce sont des courriers des magasins Krefel, de Proximus… C’est très crédible sauf que je sais qu’il n’y a aucune raison que je gagne l’un ou l’autre prix »…

    L’homme a appelé Proximus qui confirme. L’opérateur reçoit de nombreux coups de fils pour des mails que l’entreprise n’a évidemment jamais envoyés.

    Commissaire à la Computer Crime Unit, Olivier Bogaert va dans le même sens.

     « Les arnaqueurs jouent sur deux tableaux. Soit, vous avez gagné quelque chose et, en général, c’est un beau prix. Soit, ils misent sur l’inquiétude : à savoir, vous n’avez pas payé une facture et c’est, cette fois, la dernière échéance », nous dit-il…

    Et maintenant les Gilets jaunes...

    Si dans les mails que vous recevez des fraudeurs, de grossières erreurs (orthographe, adresse…) peuvent apparaître, ils surfent sur des enseignes connues : Ikea, Fnac, Delhaize, bpost… qui fait que la victime est en confiance. Ils jonglent aussi avec l’actualité.

     « Une des dernières arnaques via les réseaux sociaux ou les mails concernait les Gilets jaunes. On vous demandait de répondre à un grand sondage, avec à la clé… un gain de 500 euros ». But de ces opérations : avoir évidemment toutes vos coordonnées bancaires… non pas pour vous verser mais bien vous soutirer de l’argent. Les arnaques sont de plus en plus pointues, les fraudeurs s’adressant à vous par courrier puis par téléphone en inventant par exemple qu’ils agissent de la part de votre banque…

    Et c’est souvent très crédible puisque le nombre de victimes qui tombent dans le piège est en augmentation ! « Si l’on vous soutire de l’argent, portez plainte sans hésitation.

    Si vous craignez des arnaques, signalez-le aussi », nous dit le commissaire. Sur safeonweb.be

    Source en ligne libre par M.SP. > https://www.sudinfo.be/id107874

    Illustration > 123RF

  • Imprimer

    RAPPEL D’ASSIETTES «REINE DES NEIGES» ET «PRINCESSES» > POSSIBLE MIGRATION DE MÉLAMINE ET DE FORMALDÉHYDE VERS LES ALIMENTS!

    La société Cardiff rappelle ses assiettes « Reine des neiges » et « Princesses », de marque Trudeau, en raison d’un dépassement des limites de migration légales en mélamine et en formaldéhyde, indique mardi la chaîne de magasins Trafic.

    Ces substances sont donc susceptibles de migrer vers les aliments que contiennent les assiettes.

    En accord avec l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), les produits sont donc rappelés car susceptibles de présenter un risque pour la santé du consommateur.

    Les assiettes « Reine des neiges » sont vendues depuis août 2016, portent le numéro de lot #1015 et leur référence est MFAPL. Les assiettes « Princesses » sont vendues depuis décembre 2017, portent le numéro de lot #916 et la référence MPAPL.

    Les produits ont été distribués dans les magasins Trafic en Belgique.

    Les consommateurs peuvent rendre les assiettes dans le point de vente où ils les ont acquises, sans reçu. Ils seront remboursés.

    Pour plus d’informations, le service client est disponible via l’adresse e-mail info.client@trafic.com ou au numéro 071/68.12.71.

    Source libre Par Belga du 5 Mars 2019 à 19h15 > https://www.sudinfo.be/id105721

  • Imprimer

    FAILLE DE SÉCURITÉ CHEZ WHATSAPP > UNE FEMME A PU LIRE LES MESSAGES DE QUELQU’UN D’AUTRE

    Une faille sur WhatsApp vient d’être découverte. Le bug : des messages liés à un numéro ont été consultables après que ce numéro a été réattribué.

    WhatsApp, le service de messagerie instantané, a un gros bug. La technologie utilisée permet normalement la sécurité des échanges car ils sont liés à un numéro de téléphone unique.

    Mais une utilisatrice de l’application a publié sur Twitter qu’elle a pu voir les messages de quelqu’un d’autre. Son téléphone est neuf et sa carte SIM également. Elle a pu lire les messages de la personne à qui appartenait le numéro avant.

    WhatsApp avait normalement la possibilité de l’attribution d’un nouveau numéro de téléphone. Ce problème ne survient que quand on change de numéro ou lorsque l’on a un nouvel abonnement.

    Donc il faut faire attention si vous changez de numéro de téléphone. La personne qui le récupérerait pourrait être en mesure de lire vos messages

    Source en ligne libre > https://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    SRI HANNUT > ATTENTION AUX RISQUES D’INCENDIE DANS L’HABITATION EN FIN D’ANNÉE

    A l’approche des fêtes de fin d’année, la Zone de secours diffuse diverses recommandations afin de sensibiliser les habitants à certains risques inhérents à cette période de l’année.

    Les fêtes de fin d’année sont une période agréable et conviviale. Mais chaque année, on enregistre de nombreux incidents notamment avec des bougies qui mettent le feu aux rideaux, des sapins qui s’enflamment en un éclair de temps et embrasent tout le salon ou des appareils à fondue qui occasionnent un incendie (ou des brûlures).

    Nous vous donnons ci-dessous les conseils nécessaires pour une belle fin d'année en toute sécurité !

    Sapin et décorations de Noël

    • Vous préférez un sapin de Noël naturel ? Dans ce cas, achetez-en un avec racine. Arrosez-le régulièrement pour éviter qu'il ne sèche et pour limiter les risques d'incendie.
    • Utilisez de préférence un éclairage LED : ce type d'éclairage produit moins de chaleur et en plus, il consomme moins. Vérifiez les fils de vos lampions pour vous assurer qu'ils ne sont pas endommagés.
    • Ne déposez pas votre sapin trop près de rideaux ou autres objets pouvant facilement prendre feu, comme un poêle de chauffage ou un feu ouvert.
    • Eteignez les lampions lorsque vous allez dormir ou que vous sortez de chez vous.

    Bougies : convivialité ET sécurité

    • Placez les bougies sur un support stable que vous aurez déposé sur une surface plane. Et, mieux encore, mettez-les dans un support en verre de manière à les protéger des courants d'air.
    • Ne laissez jamais d'enfants seuls dans une pièce où brûlent des bougies. Pas même pour un bref instant.
    • Placez vos bougeoirs ou photophores dans un endroit où vous pouvez les voir. Ne les déposez pas à proximité de matières inflammables, comme des rideaux ou la décoration.   

    Fondue et gourmet

    Pour votre appareil à fondue ou gourmet, utilisez de la pâte ou du gel à brûler. N'utilisez pas d'éthanol ou d'alcool à brûler. Mieux encore vaut utiliser un appareil électrique. Veillez à ce que personne ne puisse trébucher sur le fil.

    Assurez-vous que l'appareil de fondue ou de gourmet se trouve sur une surface incombustible lors de l'utilisation et qu'il n'y a pas de matériaux inflammables à proximité.

    N’essayez pas d’éteindre un feu de friteuse ou une cocotte de fondue en utilisant de l’eau. Utilisez avec précaution la couverture anti-feu et ensuite coupez la source d’énergie (électrique, gaz).

    Feux d'artifice : pour éviter de devoir appeler les pompiers

    Laissez les professionnels s'occuper des feux d'artifice.

    Si vous souhaitez quand même en tirer un vous-même, achetez uniquement des feux d'artifice accompagnés d'un mode d'emploi dans votre langue et lisez celui-ci préalablement à l'utilisation.

    Utilisez une cigarette ou une mèche d'allumage pour la mise à feu.

    Ne tirez qu'une seule fois le feu d'artifice, n'essayez pas une seconde fois.

    Désignez un Bob pour allumer le feu d'artifice.

    Gardez à l’esprit que différentes villes et communes interdisent l’utilisation de feux d’artifice, à moins que les autorités locales aient délivré une autorisation à cet effet. Informez-vous donc auprès de votre administration communale avant d’utiliser des feux d’artifice.

    Lanternes célestes

    Ces lampions proviennent de pays où ils sont lâchés dans la mer. Ils suivent le cours imprévisible du vent. Or si de telles lanternes volantes allumées tombent sur des bâtiments ou des arbres, elles peuvent occasionner un incendie.

    Soyez conscient que la zone de secours Hesbaye émet toujours un avis défavorable aux communes pour le lâcher de lanternes célestes par le biais d’un règlement de police ou du règlement zonal d’incendie.

    Un dernier conseil pour la fin de l'année: un détecteur de fumée n'est pas seulement un bon cadeau, il double également votre chance de survie dans un incendie domestique. Ce n'est pas un cadeau cher ... mais il vaut une vie!

    Télécharger ici la notice complète > Ne-gachez-pas-votre-fete2018.pdf

    Par ailleurs, le SPF intérieur a rassemblé 20 conseils pour la fin d’année en autant d’images. Vous pouvez les télécharger via ce lien WeTransfer : https://we.tl/t-rM1B9MtvMV

    La Zone annoncera un conseil par jour sur son site internet.

    Source > Gauthier Viatour > Secrétaire de la Zone de secours Hesbaye

  • Imprimer

    RAPPEL IMPORTANT DE LA VILLE DE HANNUT > FEU D’ARTIFICE PRÉCAUTIONS D’USAGE!

    Les fêtes de fin d’année approchent et peut-être envisagez-vous de magnifier votre réveillon et d’éblouir vos convives en tirant un feu d’artifice.

    Attention cependant, des feux d’artifice de mauvaise qualité ou mal utilisés peuvent vite transformer une soirée de rêve en un véritable cauchemar.

    Brûlures, cécité,… chaque année de trop nombreuses personnes sont victimes d’accidents aux séquelles parfois irréversibles.

    Suivez donc ces conseils pour ne pas gâcher votre fête :

    Source > Ville de Hannut

    197-18-infographie-fr-WEB.jpg

  • Imprimer

    FRAUDE INFORMATIQUE > PAYPAL > MÉFIEZ-VOUS DES ARNAQUES !

    Un conseil : suivez les procédures habituelles 

    Face à l’augmentation des escroqueries liées aux comptes Paypal ces derniers mois, la police fédérale met en garde. 

     « Si vous l’utilisez, vous le savez, son principe de fonctionnement est très simple », explique Olivier Bogaert, commissaire de la Computer Crime Unit, l’unité de lutte contre la criminalité informatique de la police fédérale.

    « Lors de la création de votre compte, vous fournissez vos coordonnées et vous choisissez une adresse mail qui deviendra votre identifiant unique. Le service est gratuit si vous l’utilisez pour payer un achat. Il est payant, via le prélèvement d’un petit pourcentage, si vous êtes le vendeur. Dans ce dernier cas, soit Paypal vous fait parvenir une facture que vous payez via votre compte bancaire soit, la société prélève cette commission sur la carte de crédit dont vous avez communiqué les coordonnées. »

    Lorsque vous vendez, l’acheteur demande à régler via Paypal et c’est là que, visiblement, survient de plus en plus un cas d’arnaque bien particulier. Une victime en a fait les frais récemment : « Françoise, alors qu’elle a vendu son objet 100 euros, a vu son compte crédité de 1.000 euros. Son acheteur la contacte, s’excusant, il a fait une erreur de manipulation et demande qu’elle lui retourne les 900 euros qu’il a versés par erreur. Et de demander que ce montant lui soit envoyé en utilisant les coordonnées d’un compte qu’il lui fournit. Confiante et pensant lui rendre service, Françoise s’exécute et verse les 900 euros. »

    Erreur fatale. Elle aurait dû se renseigner et vérifier qu’il s’agissait bien d’une procédure habituelle de Paypal. Ce n’était pas le cas. « Dans le cas d’une vente via ce service, le remboursement pouvait intervenir par un simple renvoi de la somme vers le compte Paypal de l’acheteur. Mais, dans notre histoire, l’acheteur n’était pas le titulaire du compte Paypal, mais bien un escroc qui en utilisait les coordonnées, vraisemblablement obtenues par phishing. Françoise est doublement victime : de la somme qu’elle a envoyée mais aussi de ce même montant que lui réclame désormais le légitime titulaire du compte qui a été utilisé. »

    Tout aussi interpellant, le cas de ce jeune … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 07/04/2018

    Source > J.M. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 07/04/2018

    Autre article connexe sur la page de votre journal > « Les escrocs tentent de profiter des plus fragiles »