athénée royale

  • Imprimer

    HANNUT CE MERCREDI 14/10 > L’ATHÉNÉE ROYAL LAURÉATE DE "eTWINNING" DES 3 COMMUNAUTÉS

    Les lauréats des Prix e Twinning de la Fédération Wallonie-Bruxelles :

    Ce mercredi, la Fédération Wallonie-Bruxelles à récompenser 12 écoles en Fédération Wallonie-Bruxelles.

    Un aperçu des projets est disponible sur la page https://groups.etwinning.net/123012/pages/page/1061009

    PRIX FONDAMENTAL :

    -« Cartoline dall’ Europa – Cartes postales d’Europe – Postcards from Europe » - présenté par Catherine TESCH de l’Athénée Royal de Hannut section fondamentale

    Enseignants de 2ème et 5ème  primaire de l'année scolaire 2019-2020 + Madame Annarita.

    Lieu : cérémonie en ligne

    !!! Travail d'équipe pour la préparation de la cérémonie : collègue-prof du secondaire, cuisinier, équipe ouvrière, équipe logistique et administrative !!!

    Ce projet "eTwinning" a permis un travail collaboratif  entre tous les secteurs de l'école

    Une vidéo à voir sur > https://www.youtube.com/watch

    ____________________________

    PREMIER PRIX ETWINNING en Fédération Wallonie-Bruxelles :

    Let’s practice office administration » – présenté par Marie-Sophie VANDENDAELE de l’IPES d’Ougrée

    PRIX SPECIAL CONFINEMENT

    View from a Room » – présenté par Carine SCHUTTERS du Collège Saint-Louis à Liège

    PRIX SPECIAL #eTw4Climate (thème eTwinning 2020)

    Gladiadores y aurigas contra el cambio climatico » - présenté par Pilar CARILLA de l’Athénée Royal de Beaumont

    PRIX ETWINNING VET SCHOOL

    - « Dis-moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es » et « Mon Smartphone, ami ou ennemi ? » - présentés par Joëlle SCHRAM du CEFA de Court-Saint-Etienne

    PRIX COLLABORATION :

    Faster, Higher, Stronger » - présenté par Sabine CALLENS du Collège Visitation - La Berlière

    PRIX CREATIVITE :

    Games of Maths » – présenté par Sabine VAN DEN BERGH de l’Institut Sainte-Marie à Arlon

    PRIX INTERCULTUREL :

    -“I want to get to know your country” – présenté par Vykinta SAULYTE de l’Institut de la Providence à Gosselies

    PRIX CITOYENNETE EUROPEENNE :

    Who I am as a Young European » – présenté par Vykinta SAULYTE du Lycée Mixte François de Sales à Gilly

    PRIX BELGICA (Sponsorisé par le Fonds Prince Philippe) :

    Sois Belge et exprime-toi » – présenté par Bérénice BOURGEOIS du Collège de la Lys à Comines

    PRIX NUMERIQUE (Sponsorisé par i3-Technologies) :

    Thèmes à TIC » – présenté par Olivier MELCHIOR de l’Institut Sainte-Marie à Jambes

    PRIX ERASMUS+ (en collaboration avec l’AEF-Europe) :

    The Effects of the Life of Anne Franck on Social Inclusion Today » présenté par Anne COLLET de l’Institut Notre-Dame à Arlon

    Des prix pour aller plus loin

    Ces écoles porteuses de projets de qualité seront récompensées par du matériel numérique leur permettant de poursuivre leurs échanges virtuels eTwinning et de mener à bien de futurs partenariats numériques (excepté Belgica, numérique et Erasmus+).

    Histoires d’eTwinning : des partenariats virtuels pour des échanges bien réels

    Les partenariats, entre minimum 2 classes du même pays ou de 2 pays différents, peuvent être mis sur pied, à l’initiative du personnel éducatif des écoles, à n’importe quel moment de l’année, pour n’importe quelle durée et en abordant toutes les matières. Les projets dépassent de loin les apprentissages linguistiques et peuvent s’inscrire dans le cadre de tous les cours, de l’histoire à la géographie, des sciences à la citoyenneté, selon une formule souple adaptable aux besoins et réalités de chaque classe participante.

    Au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles, 1500 enseignants « eTwinners » restent des pionniers courageux. Pour démarrer un partenariat craintes et obstacles sont à franchir, du numérique aux compétences linguistiques, avec l’aide du Bureau d’Assistance National offrant un soutien pédagogique et technique ainsi qu’avec le support du réseau d’Ambassadeurs eTwinning ou d’autres eTwinners expérimentés. Et pourtant, tous ceux qui ont goûté aux échanges eTwinning font les mêmes constats d’un regain de motivation chez les élèves et les enseignants qui trouvent un nouveau souffle dans ces projets en prise directe avec la réalité.

    Car il s’agit aussi de contribuer à une Europe interculturelle et multilingue en coopérant à travers des réalisations menées conjointement par des acteurs scolaires d’autres Communautés ou pays.

    La plus importante communauté d’Europe

    Le portail européen www.etwinning.net est devenu la première communauté(*) pour les écoles fondamentales et secondaires d’Europe, avec plus de 800 000 enseignants inscrits sur portail et plus de 100 000 projets menés à bien par plus de 200 000 établissements scolaires.

  • Imprimer

    L’ATHÉNÉE DE HANNUT OBTIENT LE LABEL eTWINNING 2020/2021

    Le label eTwinning School vient d’être accordé à 2139 établissements scolaires européens.

    En Belgique, 14 ont été labellisés dont 6 en Fédération Wallonie Bruxelles. Pour le réseau Wallonie Bruxelles Enseignement, c‘est l’Athénée Royal de Hannut qui l’a obtenu.

    eTwinning est une action européenne qui fait partie du programme Erasmus +. Elle offre aux enseignants des 44 pays participants la possibilité de mener des projets à distance avec leurs élèves à l’aide d’outils numériques tels que messagerie, visioconférence, WhatsApp.

    En mars 2020, plus de 790.000 enseignants étaient inscrits dans la communauté eTwinning en ligne dont une dizaine provenant de l’Athénée Royal de Hannut. « Il s’agit principalement des professeurs de langue, anglais, allemand et espagnol », précise la préfète de l’Athénée, Lara Spyrou.

    Deux projets primés

    L’adhésion à ce projet d’échange et d’apprentissage remonte à plusieurs années. « En tant qu’établissement pratiquant l’immersion en anglais, cela semblait …

    … / … La cuisine en italien pour les petits

    Hannut fait partie des 2139 écoles européennes lauréates 2020-2021, 6 seulement se trouvent en Fédération Wallonie-Bruxelles.

    Pour le réseau Wallonie Bruxelles Enseignement, Hannut est la seule à l’obtenir.

    Lara Spyrou attribue cette reconnaissance « à la quantité et à la qualité des projets et au nombre d’enseignants investis dans e-twinning, aussi bien dans le secondaire que dans le fondamental, ce qui est plus rare ».

    Elle cite à cet égard le projet émanant des élèves de la classe de 5e primaire de Catherine Tesch qui touche à la cuisine italienne. Une opportunité pour  … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/548732

    Source non libre d’accès de Marie-Claire GILLET sur > https://huy-waremme.lameuse.be

    L’article au grand complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 23/04/2020

  • Imprimer

    HANNUT > 900.000 EUROS POUR L’ATHÉNÉE

    Huit nouvelles classes numériques pour plus de modernité

    C’est officiel, après moins de 2 ans de travaux, les huit nouvelles classes de secondaire construites à l’Athénée Royal de Hannut sont désormais accessibles aux élèves.

    Avec 4 classes équipées d’un tableau interactif et 4 autres munies d’un rétro projecteur, l’Athénée se voit un peu plus modernisée. Un projet de près de 900.000 euros financé entièrement par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

    L’on investit de plus en plus dans l’enseignement dans l’arrondissement de Hannut. En effet, avec l’inauguration de la nouvelle école de Grand-Hallet le 21 mai dernier, l’Athénée Royal vient, ce vendredi, d’ouvrir les portes de son nouvel établissement secondaire. « Le premier coup de pelle a été donné en août 2014 », explique Sabine Haot, ancienne préfète de l’Athénée qui a porté ce projet et actuelle chargée de mission au service général de l’enseignement organisé par la Fédération Wallonie Bruxelles. C’est ainsi que les élèves du secondaire ont pu découvrir 8 nouvelles classes flambant neuves et équipées à la pointe de la technologie. « Cela devenait nécessaire, en 2004, nous avions déjà installé 8 nouvelles classes et à partir de 2011 nous avons constaté un déficit de 1.300 m 2 . » Les écoliers étaient donc à l’étroit. Et le mot est faible lorsqu’on sait que le nombre d’élèves fréquentant l’Athénée Royal a pratiquement doublé en 16 ans. Il est passé de 400 en 2000 à près de 700 étudiants en 2016. « En 2013 une étude de terrain a dès lors été réalisée et, près de deux ans plus tard, nous y voilà. »

    Un bâtiment moderne, spacieux, et tout équipé de plus ou moins 900m 2 s’est ainsi greffé au bloc « A » de l’infrastructure scolaire hannutoise. « Il y a 4 classes au rez-de-chaussée munies de data projecteurs et 4 autres situées à l’étage qui ont un tableau interactif. Chaque classe fait plus ou moins 16m 2 et permet ainsi d’accueillir 30 élèves en même temps. Voici de quoi alléger les horaires. » Un ascenseur a également été placé dans cette nouvelle infrastructure. Et qui dit nouvelle construction, dit basse énergie. « La lumière s’actionne et s’éteint dans les couloirs à l’aide d’un détecteur sensoriel. » Puisque la tendance est aujourd’hui à l’économie et l’écologie, les blocs des murs sont restés apparents afin de limiter les coûts de rafraîchissement.

    Un très beau projet qui a... > La suite dans votre Journal LA MEUSE de ce 01/06/2016

    Source > C.L. Dans votre Journal LA MEUSE de ce 01/06/2016

  • Imprimer

    L’ATHÉNÉE ROYALE DE HANNUT AU SPECTACLE DE RAMON SANCHEZ > « DALI C’EST MOI » !

    photo.JPG

    Une centaine d'élèves de l'Athénée de Hannut ont assisté ce 10 janvier à une représentation du spectacle "Dali, c'est moi" proposé par l'excellent comédien Angel Ramos Sanchez. 

    hannut,blog,jcd,cch,ramos sanchez,athénée royale,dali c'est moiRendu célèbre pour son rôle de Péppé dans la pièce "En attendant Julio" , pièce diffusée de nombreuses fois en télévision. Une nouvelle fois, la pièce a été suivie d'un échange nourri entre élèves et le comédien, qui les a remerciés pour ce contact particulièrement agréable et privilégié.  

    Source >CCH