arnaque

  • Imprimer

    HANNUT >ATTENTION > FAUX BUREAU DE RECOUVREMENT... VRAIE ARNAQUE !

    Vous avez reçu une lettre, un e-mail ou un appel d’un bureau de recouvrement sans savoir pour quelle raison ?

    Vous n’êtes pas le seul.

    L'Inspection économique du SPF Economie est submergée de signalements relatifs à de faux bureaux de recouvrement, qui mettent les consommateurs sous pression de manière agressive pour qu’ils paient de prétendues dettes.

    Toutes les informations & Que faire si vous êtes contacté ? > https://news.economie.fgov.be/183419-faux-bureau

    Source > Ville de Hannut

  • Imprimer

    UNE ÉNORME ARNAQUE TOUCHE ACTUELLEMENT LES CLIENTS DE PROXIMUS: 2.000 € DE PRÉJUDICE PAR VICTIME!

    Voici comment les arnaqueurs s’y prennent pour flouer les clients de l’opérateur télécom et ainsi empoché en un éclair de juteux « bénéfices » qui sont directement transférés à Singapour… 2.000 € de préjudice par victime !

    Une grosse arnaque touche actuellement les clients de Proximus. Des SMS frauduleux provenant du numéro publicitaire « 8850 » les invitent à se faire rembourser une facture de l’opérateur télécom soi-disant payée en doublon…

    À la clé ? Un double retrait sur leur compte bancaire de près de 2.000 euros ! Public cible ? Les plus de cinquante ans ! « La police tient à rappeler que le Digipass sert à payer des transactions et jamais à en recevoir ».

    Voici le mode opératoire utilisé par les malfaiteurs

    Proximus a réagi  !

    Source libre de Belga sur > https://www.sudinfo.be/id153088

    L’article au grand complet pour les abonnés à la version digitale > https://namur.lameuse.be/477670

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS AVEZ REÇU UN SMS DU SPF FINANCES > C’EST UNE TENTATIVE DE PHISHING!

    Le SPF Finances a mis en garde jeudi contre une tentative de phishing (« hameçonnage »).

    Le SPF Finances met en garde contre des SMS frauduleux qui circulent actuellement. Ces SMS vous demandent de rembourser une prétendue dette envers le SPF Finances.

    75472920_2605937456153114_7185136667349483520_o.pngNe répondez jamais à de telles demandes ! Le SPF Finances ne vous réclamera jamais de paiement via un SMS !

    Effectuer un paiement au SPF Finances est uniquement possible via les moyens suivants :

    En ligne via MyMinfin

    Par virement sur l'un de nos comptes officiels dont la structure est la suivante BEXX 6792 XXXX XXXX XXXX

    Dans l'un de nos infocenters

    Vous voulez vérifier si vous avez une dette envers le SPF Finances ? Rendez-vous sur www.myminfin.be > Mes paiements.

  • Imprimer

    ARNAQUE AUX BINGOS DANS UN ÉTABLISSEMENT À HANNUT …

    Un serveur appelle à la vigilance, les tricheurs ont affirmé avoir gagné 600 euros

    Patrick, serveur dans un établissement de Hannut, lance un appel à la vigilance : deux individus tentent de mener des arnaques aux bingos.

    Les faits se sont déroulés lundi, vers 17 heures. « Deux individus à l’accent slave sont entrés dans l’établissement et sont restés longtemps auprès du bingo. Ils ont affirmé avoir gagné 600 euros avec la machine.

    Mais ils avaient triché. Heureusement, nous nous en étions rendu compte et nous ne leur avons pas donné la somme d’argent. Il faut être vigilant car l’arnaque est discrète » explique Patrick.

    ►► Les individus utilisent une mini-foreuse pour tricher  !

    Comment ils procèdent > L’article au complet pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/475803

    L’article libre en ligne sur > https://www.sudinfo.be/id152403

    L’article complet sur site non libre sur > https://huy-waremme.lameuse.be/475803

    Source > https://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    ATTENTION, SOYEZ PRUDENTS > COLRUYT MET EN GARDE SES CLIENTS CONTRE CETTE ARNAQUE

    Gare aux faux SMS ! Dans une publication récente, Colruyt met en garde contre la diffusion massive d’une arnaque SMS proposant aux clients non-avertis de cliquer sur un lien pour gagner un prix.

    Dans un communiqué tombé aujourd’hui, Colruyt a souhaité protéger ses clients les plus vulnérables face à un type d’arnaque très répandu actuellement.

    « Faites attention aux faux SMS, e-mails et posts sur les réseaux sociaux ! Depuis peu, ce sont des SMS et e-mails qui sont aussi envoyés pour vous signaler que vous avez gagné un prix. Vérifiez toujours l’expéditeur du message, mail ou site. Cette communication indique que vous êtes le gagnant d’un prix et vous invite à cliquer sur un lien. Ces services n’ont rien à voir avec notre entreprise. Ne cliquez donc PAS sur le lien.

    Cliquez ici pour plus d’informations et comment reconnaître des messages frauduleux : https ://bit.ly/2riSO9t, voir ‘Spam’. »

    Source > LA MEUSE

  • Imprimer

    BON A SAVOIR > LA MISE EN GARDE DE PROXIMUS > ATTENTION AU PHISHING!

    La société de télécommunication Proximus met en garde contre une nouvelle arnaque fréquemment utilisée en ligne > Le phishing !

    Le phishing, cette pratique de plus en plus utilisée par les arnaqueurs… Mais le phishing, qu’est-ce que c’est au juste ?

    Il s’agit de l’ensemble des techniques qu’utilisent les personnes mal intentionnées sur internet pour obtenir vos coordonnées bancaires, mots de passe et autres informations personnelles. Le phishing est un crime commis en ligne, dont les victimes sont approchées par e-mail, téléphone ou messages privés, par une personne qui se prétend être une vraie entreprise, afin de créer une relation de confiance dans le but d’escroquer plus facilement la victime.

    Proximus donne un exemple de phishing très fréquent. « Vous avez, par exemple, gagné un smartphone ou un beau voyage, et vous n’avez que quelques minutes pour « réclamer votre prix ». Vous devez alors cliquer sur un lien, et payer une somme (souvent minime) en ligne. Pour couvrir les frais d’envoi par exemple. Vous devez alors entrer vos données bancaires, ou remplir une petite enquête. » expliquent-ils. La compagnie de télécommunication prévient ses clients de ne « surtout pas cliquer sur le lien que comporte le message ».

    Que faire en cas de phishing ?

    Selon Proximus, il est facile de reconnaître le phishing si l’on est attentif. Pour cela il faudra bien analyser le message.

    Celui-ci : « comporte généralement une pression au niveau du temps, et vous n’avez que quelques minutes pour réagir.

    Il est totalement inattendu. Vous n’avez par exemple jamais participé à un concours pour tenter de remporter ce smartphone. Ou vous n’êtes même pas client(e) au sein de l’entreprise en question.

    Des informations confidentielles vous sont demandées, comme le numéro et le code CVC de votre carte de crédit. Voire même votre code pin.

    L’adresse du site web qui vous envoie le message n’a rien à voir avec l’entreprise. Faites également bien attention car cela peut parfois prendre une forme semblable : « Proximus » ou encore « proximus.winthis.com ».

    Le message vous est adressé de manière vague. Il commence généralement par « Monsieur/Madame », ou par votre adresse mail » explique opérateur téléphonique.

    Si malgré tout, vous êtes victime de phishing, Proximus vous conseille de « ne jamais cliquer sur le lien dans le message même de f ermer votre navigateur, d’effectuer une mise à jour de sécurité et un scan éventuel de virus sur votre appareil, ainsi que de bloquer tous les pop-ups dans votre navigateur. »

    Dans le cas extrême où vous avez déjà payé le montant demandé mais que vous pensez avoir été victime de phishing, pensez à bloquer le plus vite possible vos cartes bancaires via Cardstop : 070344344.

    Source libre > https://www.sudinfo.be/id138954

    Illustration 123RF

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS VOYEZ CETTE PUBLICATION DANS VOTRE FIL D’ACTUALITÉ FACEBOOK

    Ne cliquez pas dessus c’est une arnaque, Lidl n’offre pas 50 euros!

    Prudence si vous voyez ce post Facebook attrayant partagé par l’un de vos amis Facebook car il s’agit d’une arnaque !

    L’offre est attirante, simple et efficace. Depuis plusieurs jours, une publication pour un bon de 50 euros à valoir chez Lidl est partagée en masse par les utilisateurs Facebook qui se laisse tenter par cette promotion « facile ».

    Et si vous la voyez tant défiler dans votre fil d’actualité, c’est parce qu’il s’agit évidemment d’une arnaque. Une fois que vous cliquez sur le lien, un post est automatiquement partagé sur votre propre profil. Mais attention, l’escroquerie ne s’arrête pas là puisqu’une fois sur le site censé vous offrir le « coupon de 50 euros chez Lidl », on vous demande de répondre à une série de questions.

    De plus, contrairement au post Facebook qui annonce qu’en partageant la publication « tout le monde recevra un coupon de 50 euros », on remarque qu’ici on annonce qu’il s’agira d’un tirage au sort.

    Bref, évitez de répondre aux questions car au terme de celles-ci, il vous sera demandé d’envoyer un message à un numéro surtaxé ! Lidl est conscient de ce genre d’arnaques : « Nous sommes navrés de ces agissements frauduleux et appelons à votre vigilance à l’égard de ces pratiques qui peuvent paraître très réalistes. Vous trouverez ci-après les procédures à suivre si vous êtes confrontés à de tels cas ».

    La marque précise sur son site qu’elle n’est « en aucun cas à l’origine de ces appels et / ou envoi d’emails ».

    Source libre de la rédaction > https://www.sudinfo.be/id127057

    B9720068517Z.1_20190626104500_000+G1JDUALFI.1-0.png.jpg

  • Imprimer

    PRENEZ GARDE > DE FAUX e-mails AU NOM DU SERVICE PUBLIC FÉDÉRAL FINANCES CIRCULENT

    De faux e-mails circulent actuellement au nom du Service public fédéral Finances, avertit ce dernier sur son site internet. Le SPF Finances a déposé plainte.

    « Il s’agit d’e-mails en français ayant comme sujet ’Demande de renseignements’. On peut les reconnaître à l’adresse de l’expéditeur qui contient l’extension @minfin-fed.org’ alors que les adresses e-mails officielles du SPF se terminent par ’@minfin.fed.be’». Les personnes recevant ce courriel sont invitées à ne pas réagir.

    Test-Achats a également averti d’une fraude au nom du SPF Finances, en néerlandais cette fois. L’organisation de consommateurs affirme avoir reçu de nombreuses plaintes de gens inquiets par un courrier contenant une injonction à payer « au nom du Roi ». Les escrocs se font passer pour le fisc et demandent d’effectuer un paiement immédiat.

    Le SPF Finances confirme être régulièrement victime d’escrocs intervenant en son nom.

    Source libre par BELGA via > https://www.sudinfo.be/id121170

    Illustration > DR