app

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS UTILISEZ UN SMARTPHONE ANDROID > CES 21 APPLICATIONS POURRAIENT ÊTRE DANGEREUSES!

    Les chercheurs d’Avast ont découvert 21 applications Android dangereuses.

    En les téléchargeant, vous risquez de recevoir des dizaines de publicités non sollicitées sur votre smartphone.

    De Samsung à Huawei, les smartphones Android sont populaires dans le monde entier. Attention toutefois si vous utilisez un de ces smartphones : un nouveau rapport d’Avast vous invite à réévaluer les applications que vous avez installées, rapporte The Mirror.

    Des chercheurs d’Avast ont découvert 21 applications Android dangereuses qui, en les téléchargeant, vous imposeraient des dizaines de publicités non sollicitées.

    Ces applications se présentent comme des jeux amusants, mais contiennent secrètement un type de logiciel publicitaire appelé HiddenAds. Actuellement, elles ont été téléchargées près de 8 millions de fois et 19 sont encore disponibles sur la boutique Google Play Store.

    « Les développeurs de logiciels publicitaires utilisent de plus en plus les médias sociaux, comme le feraient les spécialistes du marketing. Cette fois, les utilisateurs ont déclaré avoir été ciblés par des publicités promouvant les jeux sur YouTube », a déclaré Jakub Vávra, analyste des menaces chez Avast.

    « En septembre, nous avons vu des logiciels publicitaires se répandre via TikTok. La popularité de ces réseaux sociaux en fait une plateforme publicitaire attrayante, également pour les cybercriminels, afin de cibler un public plus jeune », affirme le spécialiste. « Alors que Google fait tout son possible pour empêcher les publicités cachées de pénétrer dans son Play Store, les applications malveillantes continuent de trouver de nouveaux moyens de dissimuler leur véritable objectif, se glissant ainsi sur la plateforme puis sur les smartphones des utilisateurs ».

    « Les utilisateurs doivent être vigilants lorsqu’ils téléchargent des applications sur leur smartphone. Il leur est conseillé de vérifier le profil des applications, les évaluations et d’être attentifs aux nombreuses demandes d’autorisations des appareils », met en garde Jakub Vávra.

    Par ailleurs, lorsque vous cliquez sur le profil du développeur d’une application, il est probable qu’elle ne soit répertoriée qu’une seule fois. « Les développeurs de logiciels publicitaires ont tendance à n’avoir qu’une seule application sur Google Play, ce qui peut être suspect », indique Avast. « Ils font cela au cas où leurs profils seraient supprimés, afin de ne pas perdre toutes leurs applications ».

    Voici les 21 applications à supprimer de votre smartphone Android :

    • Shoot Them
    • Crush Car
    • Rolling Scroll
    • Helicopter Attack – NEW
    • Assassin Legend – 2020 NEW
    • Helicopter Shoot
    • Rugby Pass
    • Flying Skateboard
    • Iron it
    • Shooting Run
    • Plant Monster
    • Find Hidden
    • Find 5 Differences – 2020 NEW
    • Rotate Shape
    • Jump Jump
    • Find the Differences – Puzzle Game
    • Sway Man
    • Desert Against

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id269468

  • Imprimer

    L’APPLICATION DE TRAÇAGE NUMÉRIQUE BELGE «CORONALERT» EST DISPONIBLE

    « Coronalert », l’application belge de traçage numérique des contacts utilisée dans la lutte contre la propagation du coronavirus, est désormais accessible à l’ensemble de la population belge, indique mercredi le comité interfédéral Testing & Tracing (CIF).

    Le dispositif vient compléter le suivi des contacts téléphoniques et fera l’objet d’une campagne nationale diffusée sur les réseaux sociaux et par affichage à partir du 1er octobre.

    Téléchargeable via iOS ou Android, l’application « Coronalert » fonctionne avec des écrans verts et rouges. Un écran vert signifie que l’utilisateur présente un faible risque et qu’il n’a pas eu de contact à haut risque. Dans le cas contraire, l’application affichera un écran rouge.

    L’utilisateur qui présente des symptômes du Covid-19 sera conseillé de prendre contact avec son médecin. En cas d’absence de symptômes malgré un risque de contagion, l’application suggérera à l’utilisateur de joindre le centre de contact afin d’effectuer un test de dépistage.

    Quiconque se soumet à un test peut en recevoir le résultat via l’application et informer ses contacts à haut risque. Pour ce faire, le médecin généraliste doit indiquer le code de test spécifique de l’application lorsqu’il prescrit le test.

    Toute personne qui reçoit un code pour un test via le centre de contact peut le relier au code de l’application par un formulaire sur le site coronalert.be. « Nous demandons donc aux utilisateurs de l’application de fournir leur code lors du premier contact avec le médecin. De cette façon, les médecins n’ont plus besoin de modifier le formulaire », explique la présidente du comité interfédéral Testing & Tracing, Karine Moykens.

    Une vaste campagne nationale sera lancée via les médias sociaux et par affichage à partir du 1er octobre.

    Sous le slogan « ça suffit ! J’active l’appli », la campagne visera à encourager le plus grand nombre de citoyens à installer et utiliser l’application de traçage afin de vaincre le coronavirus.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id258319

    Illustration > BELGA

  • Imprimer

    ANDROID: SI VOUS AVEZ TÉLÉCHARGÉ L’UNE DE CES 6 APPLICATIONS, DÉSINSTALLEZ-LA AU PLUS VITE!

    Vous utilisez un appareil sous Android ? Soyez vigilant : le système d’exploitation a mis évidence 6 applications dans lesquelles se cache un dangereux virus appelé « Joker ».

    Selon la société Pradeo, spécialisée dans la cybersécurité, le malware Joker se cache dans 6 applications disponibles sur Google Play Store. Bien que la plateforme soit sécurisée, certains virus parviennent à glisser entre les mailles du filet.

    Le malware Joker s’introduit dans votre smartphone une fois que vous avez téléchargé une application infectée. Sa vocation est d’inscrire les utilisateurs à des services et abonnements payants sans autorisation et, surtout, sans que vous ne vous en rendiez compte.

    Voici la liste complète de ces applications :

    Safety AppLock (applock.safety.protect.apps)

    Convenient Scanner 2 (com.convenient.scanner.tb)

    Push Message-Texting&SMS (sms.pushmessage.messaging)

    Emoji Wallpaper (tw.hdwallpaperthemes.emoji.wallpaper)

    Separate Doc Scanner (sk.pdf.separatedoc.scanner)

    Fingertip GameBox (com.theone.finger.games)

    Extrêmement discret, le malware ne laisse pratiquement aucune trace. Pour ne pas éveiller les soupçons, il est même capable de supprimer les SMS suspects arrivant sur votre smartphone. Pour vous en débarrasser, rendez-vous dans les réglages de votre appareil pour identifier toutes les applications suspectes et les désinstaller.

    https://www.sudinfo.be/id245762

    Illustration > 123fr

  • Imprimer

    LES EXPERTS AVERTISSENT LES UTILISATEURS ANDROID > ATTENTION SI VOUS AVEZ TÉLÉCHARGÉ CES APPLICATIONS, SUPPRIMEZ-LES CAR ÇA PEUT VOUS COÛTER TRÈS CHER!

    Des applications présentes sur le Google Play Store contiennent des « fleeceware ».

    Les utilisateurs de smartphone Android sont sans cesse mis en garde contre des applications malveillantes présentes sur le play store. Si certaines peuvent donner accès à vos données personnelles, 23 nouvelles contiennent ce que l’on appelle des « fleeceware ».

    Mais qu’est-ce qu’un « fleeceware » ? Il s’agit du comportement secret d’une application qui va vous facturer des centaines d’euros en frais d’abonnement.

    Jagadeesh Chandraiah, expert en la matière, explique : « Vous vous inscrivez une fois et vous vous retrouvez abonné à un tas d’applications différentes. Les utilisateurs s’abonnent parfois sans le savoir à des centaines de dollars d’abonnements à des applications ».

    Les hackers redoublent de créativité. « Certaines applications qui facturent un abonnement affichent toujours les coûts ou les termes importants dans des polices grises sur fond blanc, ou en utilisant des polices incroyablement petites qui se fondent pratiquement dans l’arrière-plan de la sollicitation d’abonnement », met en garde le spécialiste.

    Voici la liste des applications à supprimer :

    • photoconverter.fileconverter.jpegconverter
    • recoverydeleted.recoveryphoto.photobackup
    • screenrecorder.gamerecorder.screenrecording
    • photogridmixer.instagrid
    • compressvideo.videoextractor
    • smartsearch.imagessearch
    • emmcs.wallpapper
    • wallpaper.work.application
    • gametris.wallpaper.application
    • tell.shortvideo
    • csxykk.fontmoji
    • video.magician
    • el2020xstar.xstar
    • dev.palmistryastrology
    • dev.furturescope
    • fortunemirror
    • itools.prankcallfreelite
    • isocial.fakechat
    • old.me
    • myreplica.celebritylikeme.pro
    • nineteen.pokeradar
    • pokemongo.ivgocalculator
    • hy.gscanner
  • Imprimer

    LE CENTRE DE CRISE CONFIRME LA CRÉATION D’UNE APPLICATION DE TRAÇAGE EN BELGIQUE: «CE SERA LA MÊME APPLICATION POUR TOUT LE PAYS»

    Lors du nouveau cycle de conférence de presse du centre de crise, il a été confirmé qu’une application de traçage complémentaire au centre de contact était en cours de développement.

    La Belgique va également avoir son application de traçage dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

    L’information a été confirmée ce lundi 20 juillet par Karine Moykens, responsable du tracing en Belgique, lors du point de presse du Centre de crise.

    Elle a abordé les mesures qui seraient prises sur le long terme pour avoir un meilleur suivi des malades et de l’infection dans le pays. Parmi celles-ci, donc, une application de traçage. « On va développer une application qui sera complémentaire au traçage manuel par les centres de contacts. Ça sera la même application pour tout le pays, pour tous les habitants.

    Elle sera construite avec le plus grand respect pour la vie privée et en tenant compte de l’opéabilité avec les pays avoisinants », a-t-elle déclaré.

    Plus de précisions et d’informations sur cette app’ seront données après le 15 août, a précisé Karine Moykens.

    (Vidéos sur le site source)

    Source libre d’accès de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id224321

    Illustration BELGA image

  • Imprimer

    ATTENTION SI VOUS AVEZ CES APPLICATIONS SUR VOTRE SMARTPHONE …

    Elles contiennent le virus le plus important pour Android, supprimez-les!

    Onze nouvelles applications disponibles sur Android sont pointées du doigt par des chercheurs qui mettent en garde contre leur dangerosité.

    Si les smartphones tournant sous Android sont parmi les plus populaires dans le monde, ils sont également les plus vulnérables. Ils font donc régulièrement vérifier les applications qui sont installées sur nos machines car, régulièrement, des chercheurs découvrent des applications malveillantes et dangereuses.

    Cette fois, c’est onze applications qui sont mises en évidence par les chercheurs de Check Point. Comme l’explique le Mirror, celles-ci contiennent un malware assez puissant nommé « Joker ». Il s’agit d’un des virus les plus importants sur Android. Car malgré son retrait du store de Google, celui-ci parvient à modifier son code pour passer entre les mailles du filet. Et donc toujours se propager.

    « Cette fois, l’acteur malveillant derrière Joker a adopté une ancienne technique du paysage des menaces PC conventionnelles et l’a utilisée dans le monde des applications mobiles pour éviter la détection par Google », explique l’un des chercheurs. Le malware se serait donc caché dans des « applications apparemment légitimes » et a installé des logiciels malveillants « supplémentaires » sur les appareils d’utilisateurs sans méfiance.

    Une fois installé, le malware « souscrit l’utilisateur à des services premium à son insu ou sans son consentement », précise Check Point. Si les applications ne sont désormais plus disponibles sur le Play Store, les utilisateurs ayant installé les apps en question doivent rapidement les supprimer.

    Il est ensuite conseillé de vérifier ses factures pour voir si vous avez souscrit, sans le vouloir, à un abonnement et ainsi vous désabonner.

    Les 11 applications dangereuses

    • imagecompress.android
    • contact.withme.texts
    • hmvoice.friendsms
    • relax.relaxation.androidsms
    • cheery.message.sendsms
    • cheery.message.sendsms
    • peason.lovinglovemessage
    • file.recovefiles
    • LPlocker.lockapps
    • remindme.alram
    • training.memorygame
  • Imprimer

    VOUS UTILISEZ L’APPLICATION WAZE ? > VOICI UNE BONNE NOUVELLE POUR VOTRE SÉCURITÉ

    Les utilisateurs de l’application GPS seront désormais alertés lorsqu’ils approchent d’un passage à niveaux.

    En Belgique, plus d’1,5 million de personnes utilisent l’application Waze.

    Jusqu’il y a peu, celle-ci ne mentionnait pas forcément les passages à niveaux. Pourtant, on en compte plus de 1.700 dans notre pays et, malheureusement, au moins 10 personnes perdent la vie chaque année en traversant des voies.

    Mais ça, c’était avant. En effet, comme l’annonce RTL, Infrabel et Waze vont s’associer afin d’alerter les automobilistes dès qu’ils arrivent près d’un passage à niveau.

    Concrètement, dès qu’il approchera d’un des 1.200 passages répertoriés par l’application, le conducteur recevra une alerte de l’application.

    L’objectif étant clairement de diminuer le nombre d’accident, qui est d’environ 50 par an.

    Source libre d’accès et vidéo de RTL sur > https://www.sudinfo.be/id199665

  • Imprimer

    FÊTER À DISTANCE, C’EST POSSIBLE ! > LE SUCCÈS DE L’App HOUSEPARTY

    Pour fêter son anniversaire à distance, une multitude d’applications d’appels vidéo existent.

    Les plus connues seront probablement Skype, Messenger et WhatsApp. Les deux premières permettent de regrouper pas moins de 50 personnes en même temps tandis que via l’appli au téléphone vert, seules 4 personnes peuvent participer à l’appel simultanément.

    Sur Androïd, appeler sa famille et ses amis en vidéo est aussi possible grâce à Hangouts (maximum 25 personnes), l’équivalent de FaceTime (maximum 32 personnes), disponible quant à lui sur les appareils Apple.

    Mais les anniversaires sont aussi l’occasion d’explorer d’autres applications, plus ludiques. Nous avons par exemple découvert Houseparty qui rencontre un beau succès en cette période de confinement. Ici, le nombre de participants est plus limité (8), mais l’application a l’avantage de proposer des jeux, comme un pictionnary, des questions-réponses, Time’s Up… Idéal pour passer un chouette moment avec ses proches ! Petit bémol toutefois : elle n’est disponible qu’en anglais.

    Enfin, si vous êtes un fan de films et séries, Netflix a lancé une extension disponible sur Chrome, baptisée « Netflix Party ». Grâce à elle, plusieurs personnes regardent en même temps la même chose, tout en discutant entre elles.

    Fini les soirées seul dans le divan, surtout le jour de votre anniversaire !

    Source > Sa.B. sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi24/03/2020