annut

  • Imprimer

    MAUVAISE NOUVELLE > LA SAISON DES TIQUES A COMMENCÉ

    Le retour du beau temps signe aussi le début de la saison des tiques, rappelle mercredi Sciensano dans un communiqué.

    En 2019, le nombre de morsures rapportées était beaucoup moins élevé que les années précédentes, note l’Institut scientifique belge de santé.

    L’an dernier, 6.312 morsures de tiques ont été rapportées, contre 8.615 en 2018 et 9.220 en 2017. C’est en Flandre qu’elles ont été les plus nombreuses (53,5%). Viennent ensuite la Wallonie (45,4%) puis Bruxelles (1,1%).

    Afin de déterminer les régions les plus à risques, l’institut met aussi en rapport le nombre de morsures avec le nombre d’habitants. Il en ressort que l’incidence (nombre de morsures pour 100.000 habitants), était plus élevée en Wallonie (79) qu’au nord du pays (53).

     «Le nombre moins élevé de signalements de morsures en 2019 est probablement dû aux conditions météorologiques extrêmes», analyse l’épidémiologiste Tinne Lernout. L’année 2019 a en effet été marquée des températures douces en février, un mois de mai relativement froid, de fortes chaleurs en juin, juillet et août, et l’absence de précipitation durant près de 26 jours d’affilée à partir du 16 juin. Le nombre de morsures a baissé en juillet et est resté faible par la suite.

    Il faut éviter un maximum les morsures de tiques et contrôler son corps après avoir passé du temps dans la nature, insiste Sciensano. En cas de développement d’une plaque circulaire rouge à l’endroit de la morsure, ou de l’apparition de fièvre et douleurs musculaires après une morsure, l’institut conseille de consulter un médecin.

    Comme chaque année, Sciensano appelle les personnes mordues à le signaler via la plateforme TiquesNet sur son site. > https://tiquesnet.wiv-isp.be/

    Source libre Sudinfo/Belga sur > https://www.sudinfo.be/id177166

  • Imprimer

    VILLE DE HANNUT/INTRADEL > NOUVELLES RÈGLES POUR SÉCURISER AU MAXIMUM LES OUVRIERS DE COLLECTES DE DÉCHETS

    Nouvelles règles pour sécuriser au maximum vos ouvriers de collectes et afin d'éviter la volatilité des matières potentiellement contaminées.

    Collecte des déchets : nouvelles règles pour sécuriser au maximum vos ouvriers de collectes et afin d'éviter la volatilité des matières potentiellement contaminées.

    Au vu de la quantité de mouchoirs en papier utilisés, nous vous invitons à les jeter dans votre poubelle d'ordures ménagères MAIS en toute sécurité pour les ouvriers... Comment?

    En respectant les mesures suivantes :

    • Pour les COLLECTES DE DECHETS RESIDUELS EN CONTENEURS A PUCE : utilisez toujours un sac poubelle issus des magasins (noir, gris, transparent,...) pour mettre les déchets dans le conteneur
    • Pour les COLLECTES DE DECHETS RESIDUELS EN SAC PAYANT : doublez le sac payant avec un second sac poubelle issus des magasins (noir, gris, transparent,...) placé à l’intérieur du premier.
    • Le MOUCHOIR EN PAPIER utilisé va (pendant la période du Covid 19) dans le conteneur noir (ou sac de déchets ménagers résiduels) pour éviter tout risque de contamination.

    Durant la crise, il vous est donc demandé de TOUJOURS emballer vos déchets dans un SAC FERME avant de le placer dans le conteneur à puce.

    C'est le principe de DOUBLE PROTECTION.

    Infos complètes et mesures par ici : https://www.intradel.be/actualites/communication-officielle

    Source > Ville de Hannut

  • Imprimer

    HANNUT LUNDI 10 FÉVRIER > CYCLE D’ATELIERS DE PRÉPARATION À LA NAISSANCE > 9 MOIS ET APRÈS … ?

    L’asbl « l’Oasis Familiale » organise, en partenariat avec le Centre de planning et de consultation familiale et conjugale de l’Oasis Familiale, l’ONE et une sage-femme de la région, une série de cinq ateliers de préparation à la naissance gratuits

    Le premier et le deuxième de ces ateliers gratuits auront lieu dans les locaux de l’Oasis familiale Rue de Wavre, 22b à HANNUT

    Le lundi 10 février 2020 à 19h > L’accouchement > S’y préparer

    Bienvenues aux futures mamans mais aussi aux futurs papas !

    Renseignements :

    Centre de planning et de consultation familiale et conjugale de l’Oasis Familiale 

    22B rue de Wavre 4280 Hannut 019 51 11 10

    20A  avenue Edmond Leburton 4300 Waremme 019 33 22 39

    Un nouveau cycle d’ateliers de préparation à la naissance aura à nouveau lieu à Hannut de septembre à décembre 2020.

    N’hésitez pas à en informer des personnes de votre entourage qui pourraient être intéressées !

    Centre de planning et de consultation familiale et conjugale agréé et subventionné par la région wallonne.

    Un projet réalisé avec le soutien de la Fondation Roi Baudouin, de la Loterie Nationale et de Cap48-Viva for Life

  • Imprimer

    VILLERS LE PEUPLIER (HANNUT) – ÉCONOMIE > DE 50.000 À 108.309 POULETS À L’ENGRAISSEMENT

    L’affichage a déjà commencé sur le site même de l’exploitation avicole, chemin de Champiotte à Villers-le-Peuplier mais ce n’est que le 28 janvier que le projet de la famille Wautelet-Coulouse sera soumis à enquête publique.

    S’agissant d’un permis unique de classe 1, la consultation populaire sera étalée sur un mois, soit jusqu’au 28 février (*).

    Projet2.jpgLes exploitants hannutois sollicitent d’une part, le renouvellement de l’autorisation de l’exploitation existante, soit 50.000 poulets à l’engraissement répartis dans 2 hangars de 1.133m² ; et d’autre part, l’autorisation de construire deux nouveaux hangars de 1.327 m² chacun dans le but de doubler la production actuelle et atteindre 108.309 poulets au total.

    Ces deux poulaillers supplémentaires sont prévus à l’arrière des deux bâtiments existants. « Nous avons commandé une étude paysagère à Aubry Stenuit, un architecte paysagiste de Avin, afin de  … La suite sur votre journal LA MEUSE H/ W de ce lundi 20/01/2020

    Source > Marie-Claire GILLET sur votre journal LA MEUSE H/ W de ce lundi 20/01/2020

  • Imprimer

    ENTITE HANNUTOISE > ETABLISSEMENT D’UN RECENSEMENT DU PETIT PATRIMOINE POPULAIRE WALLON

    Début 2019, l’Agence Wallonne du Patrimoine (AWaP) a lancé un appel à projet relatif à l’établissement d’un recensement du Petit Patrimoine Populaire Wallon.

    Un dossier de candidature a été rédigé et envoyé à l’AWaP et la Ville de Hannut a été sélectionnée.

    Nous disposons d’un délai d’un an afin de recenser tous les éléments qui constituent le petit patrimoine populaire sur l’entièreté du territoire communal.

    Chaque élément du petit patrimoine fera l’objet d’une notice descriptive et historique sur base du modèle de fiche établi par l’AWaP, ainsi que d’un reportage photographique détaillé.

    Que faut-il entendre par “Petit Patrimoine Populaire”?

    Voici la liste des éléments à prendre en compte :

    1. Les points d’eau : les fontaines, les perrons-fontaines, les pompes, les puits, les lavoirs, les abreuvoirs, les sources, les roues à aubes, les gargouilles et les cracheurs.
    2. Le petit patrimoine sacré : les croix, les calvaires, les potales, les bornes-potales, les reposoirs fixes, les clochetons d’appel, les cloches, les carillons et les orgues.
    3. Les ouvertures : les portes, les portails, les portiques, les préaux, les balcons, les loggias et les oriels.
    4. La signalisation : les enseignes suspendues, les enseignes en pierre, les colonnes Morris, les panneaux de signalisation, les balises, les anciennes devantures de magasin et les anciennes publicités de marques disparues.
    5. La délimitation : les bornes-frontières, les bornes de limites, les bornes topographiques, les bornes géodésiques, les bornes postales et les chasse-roues.
    6. L’éclairage : les réverbères, les candélabres et les consoles appliquées.
    7. La mesure du temps et de l’espace : Les horloges, les cadrans solaires, les tables d’orientation, les appareils extérieurs et fixes de mesure météorologique et les girouettes
    8. La justice et les libertés : les perrons, les croix de justice, les piloris et les arbres gibets.
    9. Le repos : les bans publics, les anciens petits abris de bus, de tram et de train, les fabriques de jardin, les gloriettes, les kiosques, les vespasiennes et empêche-pipis installés sur la voie publique.
    10. L’ornementation en fer : les pièces ouvragées de consolidation, de soutien et de rotation et les pièces ouvragées de protection.
    11. Le patrimoine militaire et la commémoration : les postes et tours de guet, les monuments aux morts, les témoins d’évènements du passé et les sculptures d’importance historique locale.
    12. Les arbres remarquables : les arbres liés à des croyances populaires ou à des pratiques religieuses, les arbres liés au folklore, à des légendes ou à des traditions, les arbres limites et les repères, les arbres de justice, les arbres commémoratifs et les arbres présentant un intérêt dendrologique particulier.
    13. Les outils anciens : les alambics, les meules, les pressoirs, les machines à tordre, les moulins à vent, les fours (à pain, à boulets, à chaux, à chanvre, ...), les travails à ferrer, les gabarits.
    14. L’art décoratif : les mosaïques, les peintures murales, les vitraux, les rosaces, les trompe-l’oeil et les panneaux décoratifs.
    15. Les biens relatifs à la faune, la flore et aux minéraux : les nichoirs, les pigeonniers, les colombiers, les poulaillers, les volières publiques, les canardières, les pédiluves, les serres, les pergolas, les murs de jardins clos et les murs en pierres sèches.
    16. Le transport : les petits éléments du patrimoine ferroviaire et vicinal, les ponts -bascules. (Dispositifs de pesage, du type bascule), les petits embarcadères, les tourniquets et les barrières.
    17. Les ateliers : les bergeries, les petites briqueteries, les ardoisières, les cabanes de cantonniers, les cabanes en pierres sèches, les petites forges, les glacières, les faïenceries, les saboteries, les ateliers de vanneries et les ateliers de tonneliers.

    Vous l’aurez compris, ce travail est conséquent. C’est pourquoi nous faisons appel à toute personne désireuse de nous aider à réaliser ce recensement.

    Les éléments du petit patrimoine wallon si modestes parfois sont chacun un témoignage du passé, des usages et coutumes de ceux qui nous ont précédés. Repères discrets d’expressions populaires, ils sont les reflets d’usages perdus ou de pratiques encore vivaces.

    Alors si vous désirez nous aider ou obtenir plus de renseignements sur ce projet, n’hésitez pas à contacter Daniel Vanderslycken, Service du patrimoine au 019/51 91 91 ou au 0478/23 34 24 ou encore > daniel.vanderslycken@hannut.be

    Source > Hannut-Actu N° 126 décembre 2019

  • Imprimer

    HANNUT DU 06 AU 08 DÉCEMBRE > EXPOSITION ORNITHOLOGIQUE DU CLUB « LA VOLIÈRE »

    Club ornithologique « la volière » de Hannut

    Du 6 au 8 décembre 2019 > dans la salle omnisports > du Collège Sainte – Croix > route de Namur Hannut

    Le 6/12/2019 enlogement à 17 h 30

    Le 7/12/2019 jugement

    Le 8/12/2019 ouverture à 9 h > Remise des prix à 15 h > délogement à 18 h

    info : Dejardin m-l > gsm 0476311914

  • Imprimer

    HANNUT CE LUNDI 18 NOVEMBRE > AVEC LE CCH > CONFÉRENCE > LE PEINTRE "LE CARAVAGE"

    Pierre Somville, professeur ordinaire honoraire à la faculté de Philosophie et Lettres. Spécialiste de l’esthétique

    Pierre Somville viendra nous parler du peintre milanais connu pour sa peinture naturaliste et l’emploi du clair-obscur...

    Par des jeux lumineux qu’il transcrit en peinture, Le Caravage obtient un réalisme frappant qui rend ses scènes très expressives. Sa technique, dénommée « le caravagisme » influence de nombreux peintres du 17e siècle et après...

    Lundi 18 novembre 2019 - 14h00 > Rue des Combattants, 1 à 4280 Hannut - Salle de l'Académie

    > Prix : 8€ / Article 27

    > Réservations : 019/51.90.63 ou info@centreculturelhannut.be  

    Possibilités d'abonnements pour les conférences - INFO : 019/51.90.63

  • Imprimer

    HANNUT > UNE CARTOUCHE «GAZ HILARANT» RETROUVÉE SUR LA GRAND-PLACE > LA POLICE MET EN GARDE

    Le protoxyde d’azote est devenu la drogue récréative (mais pas sans risque), chez les ados.

    Ce gaz courant est en vente libre dans n’importe quelles grandes surfaces en petite bonbonne métallique, de celle qu’on utilise, par exemple, pour fabriquer de la crème chantilly. Pour la première, une de ces cartouches en aluminium sur la Grand-Place de Hannut. La police met en garde.

    Le protoxyde d’azote est devenu la drogue récréative (mais pas sans risque), chez les ados. En France comme en Belgique. Ce gaz courant est en vente libre dans n’importe quelles grandes surfaces en petite bonbonne métallique, de celle qu’on utilise, par exemple, pour fabriquer de la crème chantilly.

    Transféré dans des ballons de baudruche puis aspiré par la bouche, il procure un effet euphorisant rapide et provoque des fous rires incontrôlables. D’où son surnom de « gaz hilarant ». Ces effets pratiquement instantanés disparaissent en quelques minutes.

    À Molenbeek, à Liège, à Mouscron, pour ne citer que ces villes-là, des bonbonnes de protoxyde d’azote ont été retrouvées sur des places publiques.

    Hannut n’y échappe pas. « Le phénomène est nouveau chez nous.

    Pour la première fois, il y a 3 semaines, nous avons retrouvé une de ces cartouches en aluminium sur la Grand-Place de Hannut. Nous devons être en alerte car c’est dangereux », indique le commissaire Dodion.

    Rappelons que l’inhalation de ce gaz n’est pas sans risque. À forte dose, ce gaz hilarant peut entraîner des complications respiratoires.

    Source libre en ligne > https://www.sudinfo.be/id151581