annut

  • Imprimer

    LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS EN BELGIQUE: UNE NOUVELLE RÈGLE ENTRE EN VIGUEUR CE LUNDI!

    À partir d’aujourd’hui, vous pouvez retourner dans les magasins avec une autre personne. Que celle-ci fasse partie de votre bulle de cinq ou non.

    Depuis les premières décisions concernant la lutte contre le coronavirus, la question des magasins a toujours été sur la table. Et après le premier relâchement, le Conseil national de sécurité avait décidé de resserrer la vis fin juillet en réinstaurant la limitation à une seule personne pour faire ses courses.

    Une contrainte qui n’est plus à partir de ce lundi 24 août puisque, comme annoncé par Sophie Wilmès jeudi dernier, il est désormais possible de faire ses courses à deux, sans limite de temps. Cette personne supplémentaire peut faire partie de votre bulle de cinq ou non, il faudra simplement garder la distance de 1,5 mètre. Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas concernés par cette règle.

    Attention tout de même. Les magasins gardent le dernier mot dans l’application de cette nouvelle mesure. En effet, ils ont la possibilité de ne pas appliquer cette règle de deux personnes et de toujours limiter les courses à une seule personne. « Les achats sont effectués soit seul, soit, sauf décision contraire de l’exploitant du magasin, en compagnie d’une personne et ce, dans le respect de la distance de 1,5 mètre si celle-ci ne fait pas partie du même ménage ou des cinq personnes de la bulle. Par dérogation, un ou deux adultes peuvent accompagner les mineurs vivant sous le même toit ou une personne ayant besoin d’une assistance », explique clairement la disposition publiée ce samedi au Moniteur Belge.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id240467

    Illustration > Belga

  • Imprimer

    HUY-WAREMME-HANNUT > DES DÉROGATIONS « POSSIBLES » POUR CERTAINS ÉVÉNEMENTS

    Les bourgmestres peuvent accorder des dérogations pour dépasser la limite du nombre de spectateurs lors de certains événements. Manu Douette, Christophe Collignon et Michel Lemmens assurent que ça sera du « cas par cas ».

    C’est une des mesures du Conseil National de Sécurité de ce jeudi. Comme en juillet, les événements intérieurs peuvent accueillir jusqu’à 200 personnes, et 400 pour l’extérieur.

    Mais les bourgmestres peuvent désormais accorder des « dérogations », et ainsi permettre de dépasser cette limite sous certaines conditions, et avec l’accord des autorités supérieures.

    « Je n’ai pas encore … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/625283

    Pour le mayeur de Hannut, Manu Douette (MR), qui n’est a priori pas contre les dérogations. « Il faut retrouver un peu de l’animation. On va analyser chaque dossier en fonction des obligations sanitaires, à savoir de la distanciation sociale et du port du masque ». Selon lui, il faudrait cependant davantage privilégier les petits événements en plein air, comme le « dévernissage » du Centre culturel qui aura lieu le mois prochain devant la maison communale.

    Pour rappel, on ne compte plus les annulations d’événements de la région … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/625283

    Source non libre d’accès de Ro.Ma. > Sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    CORONAVIRUS EN BELGIQUE > LE SEUIL D’ALERTE EST DÉPASSÉ DANS 182 COMMUNES! > À HANNUT = 16,571/20 …

    Le rebond des contaminations au coronavirus n’est pas le même dans chaque commune. Où en est-on chez vous ?

    Le nombre moyen d’infections au coronavirus continue d’augmenter et est passé à 465,4 par jour entre le 23 et le 29 juillet, indique dimanche l’Institut de santé publique Sciensano dans la mise à jour des données de son tableau de bord.

    Cela représente une augmentation de 78 % par rapport à la semaine précédente. Le nombre d’infections en Belgique s’élève désormais à 69.402, contre 68.751 samedi.

    Dans de nombreuses communes, le nombre de cas de Covid-19 continue de grimper. Et dans certaines d’entre elles, le fameux « seuil d’alarme » (20 nouvelles contaminations pour 100.000 habitants en une semaine) a même été atteint ou dépassé. Attention donc que ce « seuil d’alarme » est à relativiser dans certaines communes, les plus petites d’entre elles peuvent en effet rapidement le dépasser avec un seul cas.

    Aujourd’hui, 182 communes ont dépassé le « seuil d’alarme » selon les dernières données consolidées de Sciensano. Vérifiez dans la carte ci-dessous si votre commune en fait partie (la « Cumulative Incidence » sera donc supérieure ou égale à 20).

    Enfin, voici la carte et le tableau reprenant le nombre de cas signalés dans votre commune hier, depuis le début de la phase 3 du déconfinement (le 8 juin) et depuis le début de l’épidémie.

    Voir la carte interactive en accès libre sur > https://www.sudinfo.be/id230300

    Source de Sudinfo > https://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    CORONAVIRUS > AUGMENTATION DE 11% DE LA MOYENNE DES NOUVEAUX CAS

    B9723078384Z.1_20200330103518_000+GPPFQ9OG8.1-0.jpg

    Ça grimpe pour le 6e jour d’affilée, aucun nouveau décès recensé ces dernières 24h

    Mardi, Sciensano recense 74 cas de Covid-19 de plus que la veille ce qui porte à 62.781 le nombre total de cas relevés en Belgique. Il y a eu en moyenne 95,3 cas enregistrés quotidiennement au cours de sept derniers jours, soit une augmentation de 11 %.

    La hausse des cas semble se limiter aux provinces d’Anvers, du Limbourg et de Liège, souligne Sciensano. La plupart des nouvelles infections surviennent actuellement dans la population active (20-59 ans).

    Lundi, il y a eu neuf admissions à l’hôpital pour cinq sorties, en tout 138 personnes étaient encore hospitalisées pour la Covid-19, dont 23 aux soins intensifs. Aucun décès n’a été déploré au cours des 24 dernières heures.

    Le nombre total de cas de Covid-19 est fortement sous-estimé dans notre pays, en raison du manque de disponibilité des tests en début d’épidémie, qui avait contraint à ne dépister que les cas les plus graves.

    Source libre d’accès de Belga via Sudinfo > https://www.sudinfo.be/id221441

  • Imprimer

    ENTITÉ HANNUTOISE > DISTRIBUTION DES MASQUES

    Les masques en tissu arrivent !

    La commune de Hannut en a commandé un par habitant. Ces derniers seront distribués dans les prochaines semaines.

    Ecouter le message du Bourgmestre Manu Douette sur le site de Radio Compile > http://www.radiocompile.net/podcast/un-par-personne-voici-comment-seront-distribues-les-masques-a-hannut

    Source en ligne libre d’accès > http://www.radiocompile.net

    Illustration > Sudinfo

  • Imprimer

    CREHEN (HANNUT) > UNE OVATION DES VOISINS POUR SES 96 ANS

    C’est une belle surprise qui attendait Alfred Maurice ce dimanche, devant chez lui, rue de Thisnes à Crehen (Hannut).

    L’ancien peintre qui a vécu toute sa vie dans le village a reçu une ovation de ses voisins, tous sortis pour marquer leur sympathie envers le monsieur qui fêtait ses 96 printemps.

    Dans le respect de la distanciation sociale, une trentaine de personnes ont souhaité un joyeux anniversaire à l’aîné de leur rue, à travers leurs applaudissements et leurs chants. Le principal intéressé était visiblement ému de cette attention.

     « Tous les voisins étaient là, remarque Alfred Maurice. Ça m’a fait plaisir. Je n’étais pas  … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/550433

    Si les habitants ont fêté l’anniversaire d’Alfred Maurice malgré le confinement, nul doute que le village lui réservera une grande fête pour ses cents ans.

    Source non libre d’accès de P.Tar. Sur > https://huy-waremme.lameuse.be

    Voir une vidéo sur le site de Radio Compile > http://www.radiocompile.net/confine-cet-habitant-de-crehen-fete-ses-96-ans-sous-les-applaudissements-de-ses-voisins-video

  • Imprimer

    THISNES (HANNUT) NOUVEAUTÉ > UN COUPLE DE THISNES PRÉPARE UN ATELIER DE PÂTISSERIE SANS LACTOSE (VIDÉO)

    Ce couple de Thisnes va lancer son propre atelier de pâtisserie sans lactose.

    Une nouveauté qu’ils étaient déjà venus nous présenter dans Place aux Jeunes. Le crowdfunding vient d’être lancé.

    Maël Roche et Priscille Delacourt habitent à Thisnes, où ils ont récemment emménagé. Ce couple de pâtissiers a décidé de créer son propre atelier de pâtisserie, avec une particularité: tout est sans lactose.

    Prénommé Pâtiss’on, cet atelier permettra de répondre à une demande croissante de ces produits, qui seront préparés par le duo directement dans leur habitation actuelle. Profitant de la crise du coronavirus pour finaliser leur travail, le couple a décidé de lancer son opération de financement participatif.

    Le duo à la base de ce projet ne sort pas de nulle part. Maël Roche est pâtissier de formation et a exercé des années dans la restauration haut de gamme, avant de rejoindre un magasin de pâtisserie Bruxellois. Il a aujourd’hui l’intention de lancer son propre projet. Sa compagne, Priscille, est chef cuisinier dans la collectivité. Elle a fait ses armes dans quelques restaurants avant de devenir chef de cuisine dans une maison de repos pendant plus de 3 ans

    Les axes de Pâtiss’on

    Le projet se divise en deux aspects La suite de l’article sur le site libre d’accès de Radio Compile > http://www.radiocompile.net/nouveaute-a-hannut-ce-couple-de-thisnes-prepare-un-atelier-de-patisserie-sans-lactose-video

    Source > Votre web radio, > http://www.radiocompile.net

  • Imprimer

    TOUCHÉE PAR LE CORONAVIRUS, UNE COMMERÇANTE HANNUTOISE A ÉTÉ ESCROQUÉE DE 6.000€ SUR INTERNET

    «Affaiblie par la maladie, j’ai mordu à l’hameçon»

    Claire Hardenne, une commerçante hannutoise, a été victime mardi passé d’une escroquerie sur Internet qui lui a coûté... 6.270 euros !

    annut, blog, jcd, claire hardenne, arnaqueElle a déposé plainte à la zone de police Hesbaye-Ouest où une enquête est en cours.

    Depuis le début du confinement, l’opticienne Claire Hardenne établie sur la place Henri Hallet à Hannut cumule les ennuis. Le 15 mars dernier, soit deux jours après le début du confinement imposé par les autorités fédérales, elle a contracté le Covid-19.

    Elle n’a pas subi le test de dépistage mais tous les symptômes indiquent qu’elle a bien été affectée par la maladie : température, douleurs musculaires « au point que je ne savais plus enfiler mes chaussettes » dit-elle. Et la semaine passée, alors qu’elle n’était pas encore complètement rétablie, une nouvelle tuile lui est tombée sur la tête.

    Claire a été victime d’une escroquerie : voici ce qu’il s’est passé.

    « Affaiblie par la maladie, j’ai mordu à l’hameçon » : la commerçante veut mettre en garde la population contre ces pratiques.

    Source de Marie-Claire GILLET sur site libre d’accès > https://www.sudinfo.be/id179763

    Si pétillante d’habitude, Claire Hardenne a perdu son sourire suite à cette escroquerie. - Photo d’archives

    Liens en bleu = vers un article plus développé réservés aux abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/545869

    UNE ARNAQUE BIEN CONNUE DE LA POLICE !

    Selon le chef de zone ff, Pascal Dodion, l’escroquerie dont a été victime la Hannutoise est assez généralisée. « C’est une arnaque bien rôdée.