annulation

  • Imprimer

    HANNUT > MANU DOUETTE RENONCE À SON BAL DU BOURGMESTRE: «ÇA ME FAIT MAL!»

    À Hannut, en raison de la crise sanitaire, le bal du bourgmestre traditionnellement organisé à la mi-novembre n’aura pas lieu. « Ça me fait mal, c’est un peu notre pré-nouvel an », a réagi Manu Douette.

    En 25 ans d’existence, c’est la seconde fois qu’il est annulé.

    Le Covid a eu donc raison du bal du bourgmestre de Hannut où l’événement, très populaire, attire chaque année entre 2.000 et 3.000 personnes au Marché Couvert. Manu Douette n’a pas attendu le prochain Conseil National de Sécurité de ce mercredi pour prendre sa décision.

    Au retour des vacances, elle lui est apparue comme une évidence. « Quelle que soit l’issue du CNS de mercredi, on ne pourra pas organiser un événement qui rassemble plus de 2.000 personnes. Et le maintenir en se limitant à 200 personnes comme l’imposent les mesures actuelles n’était pas rentable », indique Manu Douette, le cœur lourd.

    Très lourd : « ça me fait mal. Ce bal, c’est un peu notre La suite pour les abonnés à le version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/647811

    Le 2ème en 25 ans

    Depuis 1995, l’année de son lancement, c’est la seconde fois que le bal du bourgmestre est annulé. « En 2012, il devait avoir lieu en pleine campagne électorale. Hervé (Jamar qui était bourgmestre à l’époque, ndlr) était candidat. Il avait été supprimé car les affiches du bal risquaient d’être comptabilisées dans les frais de campagne », se souvient Manu Douette.

    Bon an mal an, la soirée permet de La suite pour les abonnés à le version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/647811

    Dans l’arrondissement de Huy-Waremme, c’est le premier bal de bourgmestre qui est annulé. Il y a fort à parier qu’il ne sera pas le seul.

    Source non libre de Marie-Claire GILLET sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT > DOULOUREUSES NOUVELLES POUR LES « PETITS MARCHÉS ARTISANAUX »

    Vu la décision du Conseil National de Sécurité du 20 août de prolonger jusqu’à fin septembre 2020 la majorité des mesures qui empêchent la tenue des Petits Marchés artisanaux depuis avril 2020, l’équipe et le Collège communal prennent la difficile décision d’ANNULER :

    Les Petits Marchés des dimanches 6 septembre et 4 octobre.

    Les événements en intérieur étant soumis, eux aussi, à des règles strictes jusqu’à fin septembre, au moins.

     L’équipe a complété - hier - le formulaire COVID EVENT RISK MODEL obligatoire dans le cadre du maintien ou non du prochain Village des Saveurs.

     Le résultat est malheureusement - et clairement - ROUGE.

     (Même en adaptant plusieurs critères).

    Ce qui contraint l’équipe et le Collège communal à ANNULER également le VILLAGE DES SAVEURS des 17/18 octobre, au Marché couvert.

     (Même si certaines mesures étaient levées fin septembre, l’équipe n’aurait plus le temps d’organiser un tel événement et d’en assurer une promotion correcte).

     Il est reporté aux 16/17 octobre 2021.

    Nous espérons que la situation sanitaire permettra la tenue de la saison 2021 dès le mois d’avril.

    L’équipe procédera au remboursement des sommes versées jusqu’ici à chaque artisan à partir du 1er septembre (c’est une situation inédite qui nécessite une gestion rigoureuse des nombreux paiements effectués).

    Nous espérons pouvoir « sauver » le Marché de Noël des 5 et 6 décembre, à la faveur de l’allègement de certaines mesures Covid qui seraient annoncées fin septembre 2020.

     Il resterait alors 2 mois pour s’y atteler.

    L’équipe a une pensée solidaire envers tout ce secteur artisanal/culturel/événementiel à l’arrêt depuis 5 mois et qui n’entrevoit pas le bout du tunnel.

    Ce sont des décisions qui se prennent la mort dans l’âme.

         Tant l’enthousiasme de l’équipe est intact.

                 Mais il faut raison garder.

     Et, en plein contexte de rentrée scolaire et de retours de vacances, espérer des jours meilleurs.

    Prenez soin de vous.

    Source > Pol O sur Facebook

  • Imprimer

    BLEHEN (HANNUT) > ANNULATION DE LA FÊTE DE LA RÉPUBLIQUE LIBRE DE BLEHEN 2020

    Communiqué de presse

    Blehinoises, Blehinois, Hannutoises, Hannutois, chers amis,

    C'est avec beaucoup de tristesse que nous avons pris la décision d'annuler notre fête de la République libre de Blehen qui devait se dérouler le premier week-end de Juillet.

     Il en va de l'intérêt général et nous suivons ainsi les recommandations qui interdisent la plupart des rassemblements de foule jusqu'au 31 Août 2020 pour freiner la propagation du COVID-19.

     Il en va de même pour la fête des voisins qui devait se dérouler le 16 mai prochain.

     Pour les infos concernant la suite des activités du comité des fêtes, nous vous tiendrons bien entendu informé...

            D'ici-là, prenez soin de vous et de vos proches.

                            A très bientôt. > Le Comité des Fêtes de Blehen.

  • Imprimer

    BELGIQUE > TOUTES LES CÉLÉBRATIONS RELIGIEUSES PUBLIQUES ANNULÉES JUSQU’AU 19 AVRIL INCLUS

    Les évêques de Belgique ont décidé de prolonger la suspension de toutes les célébrations religieuses publiques jusqu’au 19 avril inclus

    En raison de la pandémie de coronavirus, indiquent-ils lundi dans un communiqué. Tous les services liturgiques de la Semaine Sainte (5-12 avril 2020) sont dès lors suspendus.

    Pour le Dimanche des Rameaux, quelques célébrations en cercle fermé sont prévues en vue de diffusions à la radio, à la télévision ou en livestream. Les Rameaux bénis ne seront toutefois pas disponibles, pour éviter tout rassemblement. Les Saintes Huiles seront par ailleurs distribuées « après la pandémie, selon les directives de chaque diocèse ».

    Pour le Jeudi Saint, Vendredi Saint, la Veillée pascale et Pâques, des célébrations avec quelques personnes, avec respect de la distance de sécurité, auront lieu pour être diffusées. Le sacrement de réconciliation individuel ne sera pas conféré. « Les évêques de Belgique autorisent les fidèles à reporter leur confession pascale à une date ultérieure », annoncent-ils.

    Quant aux baptêmes d’adultes, les évêques leur proposeront « dès que possible » une autre date. De même pour les baptêmes et mariages religieux, qui sont reportés « jusqu’à ce que ces célébrations soient à nouveau possibles ».

    Les célébrations de la confirmation et de la première communion prévues jusqu’au 19 avril ne pourront pas non plus avoir lieu. Pour celles prévues après le 19 avril, les évêques « communiqueront les informations nécessaires le plus tôt possible et dès que les mesures du gouvernement le permettront ».

    Enfin, les églises restent ouvertes pour la prière individuelle et le recueillement, sauf décision contraire de la commune.

    « L’information sur les services liturgiques diffusés à la radio, à la télévision ou en livestream pendant la Semaine Sainte sera disponible sur le site de cathobel.be/ et de kerknet.be/ ainsi que sur les sites diocésains ou vicariaux. »

    Le pape prononcera lui un message de bénédiction « Urbi et Orbi » vendredi à 18h00, rapporte Cathobel sur son site internet.

    Source > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    BONNE NOUVELLE > DANS LES COMMERCES > LES SUPPLÉMENTS AVEC BANCONTACT, C’EST FINI EN JANVIER 2018

    La directive est européenne mais le ministre, notamment en charge des Consommateurs, Kris Peeters va s’assurer qu’elle soit d’application chez nous dès le 18 janvier 2018.

    « Je vais, en collaboration avec la Banque Nationale de Belgique, mettre en œuvre le plus rapidement possible la directive européenne », annonce le ministre. « L’interdiction de demander des coûts supplémentaires sera transposée dans le Code de droit économique.

    En conséquence, le consommateur ne pourra plus être surtaxé quand il utilisera sa carte de paiement. »

    Un commerçant sur 10

    Un commerçant sur dix continue à réclamer un supplément quand le client paye un montant inférieur à 10 euros avec une carte de paiement, c’est ce qui ressort d’une enquête du SNI (le syndicat neutre des … LA SUITE sur votre journal LA MEUSE de ce 20/06/2017

    Source > M.SP. Sur votre journal LA MEUSE de ce 20/06/2017