alain bronckart

  • Imprimer

    HANNUT > NOUVEAU QUARTIER À LA GARE > LA SCULPTURE D’ALAIN BRONCKART EN ATTENTE

    En mémoire des quatre Hannutois décédés dans l’explosion de la rue Léopold à Liège, un monument sera érigé au centre de ce nouveau quartier.

    Benoît et Aurélie Robert, le papa et la sœur d’Alexis, ont choisi une œuvre de l’artiste et directeur du centre culturel de Hannut, Alain Bronckart.

    Il s’agit d’une sculpture en acier corten que le Remicourtois avait imaginé voici 10 ans pour « habiller », le rond-point du Quick, sur la route de Huy, à Hannut. Le projet est tombé à l’eau mais l’artiste a conservé la maquette dans ses cartons.

     « Je serai super heureux quand elle sera placée, c’est un beau projet et un beau symbole », se réjouit Alain Bronckart. La maquette et le dessin de l’œuvre ont déjà … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/510403

    Source Marie-Claire GILLET sur site non libre > https://huy-waremme.lameuse.be

    Illustration > - Asymetrie/Benoît Robert/Thomas&Piron

    L’article au grand complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 30/01/2020

  • Imprimer

    HANNUT > RETOUR D’ALAIN BRONCKART SUR LES ANTENNES RADIO > AVEC UNE ÉMISSION 100 % CULTURELLE

    Alain Bronckart (Directeur du Centre Culturel de Hannut) nous annonce officiellement son retour à la radio via les réseaux sociaux !

    Il animera dès janvier une émission hebdomadaire de 50' à destination des auditeurs de toute la Belgique francophone.

    PASSEUR D’ART, L’ÉMISSION QUI DONNERA LA PAROLE AUX ARTISTES ET AUX ACTEURS DU MONDE DES ARTS > sur « RCF »

    Une nouvelle émission 100 % culturelle qui tente de vous offrir ce que vous pourriez aimer.

    Il recevra des artistes ainsi que des invités qui n’ont qu’une envie : partager leur amour des arts avec vous.

    © Passeur d’art, magazine hebdomadaire.

    Pourquoi est-il important qu’une radio encourage et soutienne les artistes ?

    La Culture et les Beaux-Arts sont de merveilleux outils de démocratie !

    L’Art, c’est ce qui nous permet d’entrer en relation avec l’autre. Il ouvre et alimente nos imaginaires et nous pose comme des êtres libres, acteurs du monde qui nous entourent. L’Art est un espace de rencontre, d’expression et, aussi, d’expérimentation. Il suscite le dialogue et l’ouverture à l’autre. Il encourage les citoyens à s’exprimer, à mieux se connaitre, à découvrir de nouveaux horizons et à s’épanouir. L’Art est la clé d’une société démocratique digne de ce nom.

    Par le biais de cette nouvelle émission, la radio a pour vocation d’inciter les auditeurs à participer activement à la vie artistique belge.

    L’ART : CŒUR ET ÂME DE LA DÉMOCRATIE

    Émission décontractée, informative, instructive et divertissante.

    Au programme : des invités, acteurs culturels, artistes, en alternance avec une programmation musicale privilégiant les artistes de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

    Les chroniqueurs :

    - Lucien Rama, critique d’art international et membre du Conseil national des arts plastiques.

    - Alexandre Pintiaux, Avocat au Barreau de Bruxelles, spécialiste des droits de l’art.

    - Jimmy Beltrame, journaliste culturel

    >> Écouter en direct ou http://www.maradio.be/files/player/rcfliege

    >> La page de la radio: RCF Liège 93.8 FM

    La page générale de RCF > https://rcf.be/

    RCF Liège > http://rcf.be/category/liege-cat

    Généralités. RCF constitue un réseau réparti sur deux pays, la France et la Belgique. Ce réseau est constitué de 64 stations de radio locales, ayant chacune plusieurs fréquences FM à disposition, le nombre de fréquences total étant de 270.

    Source > Le post d’Alain B hier sur FB (Avec son aimable autorisation)

    Plus d’info sur les jours & heures de passage de l’émission dans quelques semaines !

  • Imprimer

    HANNUT > LE PRINCE LAURENT AU MICRO D’ALAIN BRONCKART

    C’est ce vendredi que s’ouvre la foire de Libramont, le rendez-vous annuel et incontournable de tous les agriculteurs du pays.

    Depuis une quinzaine d’années, c’est aussi celui d’Alain Bronckart. Pendant 4 jours, le Remicourtois abandonne sa casquette de président du centre culturel de Hannut pour celle d’animateur.

    En 15 ans de présence à la foire de Libramont, Alain Bronckart a amassé une quantité invraisemblable d’anecdotes. Son job pour lequel il est engagé chaque année par les organisateurs de la foire est d’assurer l’animation de l’événement depuis le grand hall, au 1er étage. « Cela passe de la promotion pour des écoles de formation au métier d’agriculteur, comme par exemple la Reid à Spa (l’institut Provincial d’enseignement agronomique) à l’interview de personnalités politiques », résume le Remicourtois. Qui ne … / …

    Sont déjà passés à son micro : ministres, commissaires européens et même le Prince Laurent « très sympa même si parfois tu te demandes s’il ne va pas t’envoyer sur les roses ».

    Il se souvient en particulier de sa rencontre avec Maggie De Block (Open VLD) et de la question « toute simple » qu’il lui avait posé « et qui l’avait tant déroutée ». « Je lui avais demandé quel était son petit bonheur ». Elle a eu … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/415764

    Sécurité et protection royale

    Au cours de ses années passées à Libramont, le Remicourtois a aussi appris qu’on ne badinait pas avec la sécurité lorsqu’il s’agissait d’un membre de la famille royale. « Une année, en raison de … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/415764

    Source Marie –Claire GILLET > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT CE JEUDI 15/12 > ART D’ICI > 3 ARTISTES A DECOUVRIR ABSOLUMENT !

    Jeudi 15 décembre de 18 heures à 21 heures : rencontre festive au coeur des œuvres en présence des artistes.

    Exposition à voir jusqu’au 8 janvier 2017.

    Le temps de cette exposition, le magasin «d'ici» est ravi d’accueillir sur ses étals les fruits du travail d’autres producteurs, qu’on appelle généralement « artistes ».

    L'exposition présente les dernières créations de 3 artistes

    Marie-Louise Batardy dont les petits tableaux aux couleurs qui chantent sont présents au Musée d’Art Naïf de l’Ile de France à Paris est l’artiste préférée  d’Hergé. Ses œuvres figurent dans de nombreuses collections en Belgique et à  l’étranger. La Famille royale belge a acquis plusieurs de ses tableaux.

    Alain Bronckart, passeur d’art reconnu, membre du Conseil national des arts plastiques, est aussi un artiste dont les œuvres côtoient régulièrement celles de célébrités. L’exposition de ses oeuvres est extrêmement rare dans la Cité hesbignonne.

    Daniel Vanderslycken collectionne les jouets, robots et automates, qu’il photographie inlassablement. Il transforme ensuite les formes et les couleurs afin d’exprimer sa créativité. Les robots se métamorphosent en véritables œuvres d’art et sont à voir absolument.

    Le magasin de produits locaux d’ici a débuté son activité à Hannut en mai dernier.« d'ici» est un magasin de produits locaux qui a pour objectif de contribuer à un changement de comportement en faveur d'une alimentation plus locale et plus durable, en collaboration avec plus de 200 producteurs et artisans de chez nous.

    «d'ici» rue de Landen 86, 4280 Hannut Tél. 019 770 004 – 019 770 005 > hannut@d-ici.be

    Exposition et magasin accessibles au public les lundis de 12 à 19h, du mardi au samedi de 9h à 19h et le dimanche de 9h à 12h30.

    L’évènement sur Facebook > https://www.facebook.com/events

    Plus d'infos : http://www.d-ici.be/fre/news/exposition-art-a-hannut

    Expo ART chez D'ici Hannut

    Les autres magasins > http://www.d-ici.be/

  • Imprimer

    HANNUT > LE CENTRE CULTUREL ENGAGE DEUX ANIMATRICES

    Plus de 200 personnes avaient déposé leur candidature 

     Bientôt de nouvelles têtes au centre culturel de Hannut. Suite au départ de Xavier Lambertz, la place de programmateur était vacante.

    Son successeur vient d’être désigné par le Conseil d’administration. Il s’agit d’une Liégeoise d’une trentaine d’années, active dans le milieu culturel. Un second recrutement est aussi envisagé.

    Le directeur du centre culturel de Hannut, Alain Bronckart, est soulagé et heureux. La chaise qui avait été laissée vide après le départ, pour raisons personnelles, de son programmateur, Xavier Lambertz, ne le restera finalement pas très longtemps.

    Plus de 200 personnes, 202 très exactement, ont répondu à l’appel à candidatures lancé par le Conseil d’administration. « Après un premier tri que j’ai opéré, nous en avons gardé 51 pour l’examen écrit » , indique Alain Bronckart.

    Seules 47 personnes se sont présentées à l’examen, 9 ont été retenues en fonction de leurs résultats, soit plus de 60 % de réussite qui était l’exigence pour accéder à l’oral.

    Au terme de cette seconde épreuve, deux candidates ont été retenues par un jury. « Le budget tient la route et est en ordre. Nous allons pouvoir les engager toutes les deux » se réjouit l’échevin Jadot qui a repris la culture dans ses attributions en cours de législature.

    Une première candidate, originaire de Liège et âgée d’une trentaine d’années, prendra ses fonctions au 1er janvier . « La seconde un peu plus tard », précise l’échevin qui compte présenter le nouveau staff en début d’année prochaine. Cette seconde candidate âgée également d’une trentaine d’années provient de Barvaux-sur-Ourthe mais envisagerait de venir s’implanter dans la région hannutoise.

    En attendant, leur désignation a été accueillie avec le sourire par Alain Bronckart. « Toutes deux sont des professionnelles de la culture, spécialisées en … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 06/12/2016

    Source > MARIE-CLAIRE GILLET dans votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 06/12/2016

  • Imprimer

    UN TRIOMPHE AVANT HIER SOIR POUR LA CONFÉRENCE DE LUCIEN RAMA AVEC LE CCH

    413_Expo_Desc_Regard_ 051.jpg

    MIEUX VOIR & COMPRENDRE L’ART CONTEMPORAIN > BIBLIOTHÈQUE DE HANNUT

    00h52 fermeture des portes ! Un beau succès !

    Plus de 100 personnes pour la conférence de Lucien RAMA sur l'art contemporain.

     Merci à tous pour l'intérêt que vous avez porté à cet événement.

     Merci aussi à mes 2 sympathiques stagiaires, Emy Marchand et Aymeric Wisselet pour leur collaboration efficace.

    MERCI à tous!

                            Alain Bronckart sur > https://www.facebook.com

    Tout savoir sur l’évènement en question > ICI

    PRÉSENTATION DU LIVRET ÉDUCATIF « DESCELLER LE REGARD » de Lucien Rama > ICI

  • Imprimer

    ELOGES D’ALAIN BRONCKART POUR LA PERFORMANCE DE MARC SLINGENEYER & SON SPECTACLE AU CCH

    393_MarcSling_ 081.jpg

    Marc Slingeneyer, ce samedi soir, a été tout simplement prodigieux.

    Vous avez manqué ce seul en scène humoristique?

    Ouf, vous devez alors savoir que vous êtes passé à côté d'un des évènements de l'année! Félicitations à Marc Slingeneyer (Merdorp) dont je recommande vivement le Talent à tous mes amis & connaissances et aux programmateurs en particulier.

    L’article de présentation du spectacle > ICI

    Bientôt toutes les photos > ICI

     393_MarcSling_ 042.jpg

     

    Source FB > Alain Bronckart

  • Imprimer

    HANNUT > ALAIN BRONCKART MENACE DE MORT EN SORTANT DU BUREAU

    662032217.jpg

    Alain Bronckart est retourné au bureau ce lundi, inquiet de possible représailles.

    Alain Bronckart, le sympathique directeur du centre culturel de Hannut a eu une grosse frayeur vendredi après-midi. Alors qu’il quittait le travail comme chaque jour, il a été pris à partie par un homme visiblement ivre et agressif.

    « Il m’a menacé de mort et il parlait d’armes. Je ne lui avais rien fait. J’ai eu très peur. Je ne sais pas ce qui lui a pris ».

    « Je sortais de mon bureau, à proximité du parc, comme chaque jour  », explique-t-il. « Je n’ai pas fait attention tout de suite, mais une personne me suivait. Il était 15 heures, je ne me sentais pas en insécurité. L’homme m’a dépassé, il m’a regardé de travers et il a commencé à m’interpeller  ».

    Au départ, Alain Bronckart ne s’est pas tracassé, mais les termes employés par l’homme ont fini par l’inquiéter : «  Il était visiblement ivre. Il parlait très mal et je ne comprenais pas tout. Il a parlé d’armes et il a dit qu’il voulait me faire la peau. Je me suis inquiété. J’étais seul dans la rue et il était très agressif ».

    Tous les détails dans la Meuse Huy-Waremme d’hier lundi.

    Source > http://www.sudinfo.be/744937 Photo D.D.H.