agression

  • Imprimer

    HANNUT - JUDICIAIRE > LA PRISON POUR UN FOOTBALLEUR QUI AVAIT ATTAQUÉ LE NIGHT & DAY

    L’arrestation immédiate de Jean-Claude a été prononcée

    Jean-Claude A., un Liégeois de 31 ans, n'a pas comparu à l'occasion de son procès devant le tribunal correctionnel de Liège pour un braquage très violent du Night & Day de Hannut.

    Il aurait sans doute dû, car ce footballeur de P4 à Poulseur a écopé de prison ferme et son arrestation immédiate a été prononcée ! 

    Les faits les plus graves ont été perpétrés le 3 janvier 2016 aux environs de 23h à Hannut, au sein du Night & Day de la rue Zénobe Gramme. L'étudiant qui y travaillait venait de fermer le commerce et il était occupé à faire les comptes lorsqu'un homme armé et encagoulé avait surgi par l'arrière-boutique, l'entraînant de force vers la réserve.

    Une employée était arrivée pour voir ce qui se passait, et elle avait, elle aussi, été malmenée ; les deux avaient été contraints de s'attacher les mains avec des colsons et … la suite, sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 03/10/2019

    Source > LWs sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 03/10/2019

    L’article au grand complet également pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/448814

  • Imprimer

    UNE HANNUTOISE MARTYRISAIT SON MARI DEPUIS DES ANNÉES

    Tout est parti d’une agression au couteau un soir de février.

    Une maman plante son mari après que les enfants soient allés se coucher.

    l sera révélé que c’était loin d’être la première fois. Le papa et ses enfants avaient déjà subi les foudres de la prévenue. Âgée de 42 ans, elle devait comparaître ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Huy.

    Le 6 février 2017 à Hannut, aux alentours de 20h, Anne demande à ses enfants de monter au lit. Après un refus, ils acceptent et se rendent dans leurs chambres, avant d’être enfermés à clé par leur maman. Une décision qui ne plaît pas à leur papa qui le signale.

    À ce moment-là, son épouse s’énerve et repousse son mari, avant de réellement flancher et porter un coup de couteau dans le bas du dos. La dame de 42 ans quitte les lieux en laissant la victime blessée. Michel, le papa, réussit à ouvrir la porte de … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 26/09 ou en ligne pour les abonnés > https://huy-waremme.lameuse.be/444128

    Absente à l’audience

    Cette agression ouvre la boîte de pandore et d’autres révélations voient le jour … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 26/09 ou en ligne pour les abonnés >https://huy-waremme.lameuse.be/444128

    14 mois de prison requis

    Source  > Maxime Gilles > https://huy-waremme.lameuse.be

    Illustration > D.R

  • Imprimer

    HANNUT > IL AGRESSE SA MERE VIOLEMMENT

    Un trentenaire a frappé et arraché les cheveux de sa mère samedi soir à Hannut, a indiqué dimanche matin le parquet de Liège.

    La victime ne souhaitait pas lui confier sa voiture.

    Il était près de 22h samedi quand une Hannutoise, importunée par le comportement de son fils, a fait appel à la police. Une fois sur place, les agents ont remarqué que la dame qui les avait contactés avait été violentée. Elle avait deux yeux au beurre noir et plusieurs de ses cheveux avaient été arrachés. D’après les dires de la victime, son agresseur aurait violemment tambouriné à sa porte avant de vouloir lui emprunter sa voiture. Comme elle a refusé, la situation a rapidement dégénéré.

    Le suspect de 31 ans a été interpellé et privé de liberté. Entendu, il a reconnu avoir porté un coup et arraché les cheveux de sa mère. Le magistrat en charge de l’affaire a décidé de lancer une procédure accélérée.

    Source libre 30/09 > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    EXCLUSIF > LES CLIENTS DE PLUS EN PLUS AGRESSIFS

    Selon une étude du Syndicat neutre des indépendants (SNI), 8 commerçants sur 10 ont été confrontés à des agressions verbales ces deux dernières années.

    Le phénomène serait même en forte augmentation.

    « Le client est de plus en plus difficile » … / ...  La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 02/05/2018

    … / … S’il manque un produit dans le rayon, c’est tout de suite la colère et parfois, on s’adresse au personnel sans ménagement. Habituellement, je garde mon calme, j’essaie d’en rigoler avec le client et cela finit bien. Mais l’autre jour, j’ai dû remettre un monsieur à sa place. Il rouspétait par rapport à un problème de prix. J’ai dû lui rappeler que je n’étais pas un chien et que je méritais un minimum de respect. Parfois, et j’ai l’impression que c’est de plus en plus souvent, le client se croit tout permis ».

    729 commerçants sondés

    Ce n’est pas une impression. Selon le SNI, qui a interrogé 729 commerçants, 80 % d’entre eux ont été confrontés à des agressions verbales ces deux dernières années. Pour 8 % d’entre eux, cela arrive une ou plusieurs fois par semaine, pour 36 % quelques fois par an et pour 19 % une fois par an.

    Le prix le plus bas

    La plupart des tensions (32 %) tournent autour du prix d’un certain produit : le client tente d’obtenir une réduction, il fait remarquer que le produit est moins cher dans un autre magasin, il constate une différence entre le prix affiché en rayon et le prix à la caisse. « Concernant ce dernier point, nous conseillons … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 02/05/2018

    « D’un point de vue légal, un commerçant est de toute façon obligé de vendre le produit au prix affiché le plus bas, même s’il s’agit d’une erreur… / …

    Des produits présentant des défauts entraînent également des agressions verbales (27 %).

    Le client monte également vite dans les tours lorsque le produit désiré n’est pas ou n’est plus en stock (24 % des agressions verbales).

    Autres raisons de l’agressivité verbale du client : le fait qu’un autre client le dépasse dans la file. On se croirait à … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 02/05/2018

    Source > F. DE H. > Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 02/05/2018

  • Imprimer

    HANNUT: UNE PEINE DE 90H POUR L’AGRESSION D’UN POLICIER

    Le 5 août 2015, alors qu’Agnès accompagne une de ses amies au commissariat de la police Hesbaye-Ouest, à Hannut, celle-ci voit son véhicule contrôlé.

    Connaissant l’inspecteur désirant effectuer le contrôle, et avec qui elle n’entretient pas une relation cordiale, Agnès demande que le contrôle soit réalisé par un autre agent. L’agent de police concerné refuse et Agnès s’énerve. Se sentant provoquée, la mère de famille, accompagnée de sa fille de 12 ans, coince le bras du policier dans une porte-fenêtre de l’Hôtel de police.

    Pour le parquet, l’inspecteur a fait son travail. Il considère qu’il était normal pour le policier d’effectuer … La suite pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/163186

    Source > MA sur > http://huy-waremme.lameuse.be

    En archive sur ce blog les faits > JUDICIAIRE > CONTRÔLE DE VÉHICULE : ELLE AGRESSE L’AGENT DE POLICE sur > https://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/

  • Imprimer

    HANNUT - JUDICIAIRE > CONTRÔLE DE VÉHICULE : ELLE AGRESSE L’AGENT DE POLICE

    Agnès aurait dû être plus tempérée lors de sa visite au commissariat de police Hesbaye-Ouest, situé à Hannut.

    Le 5 août 2015, alors qu’elle accompagne une de ses amies au poste de police, Agnès voit son véhicule contrôlé.

    Connaissant l’inspecteur, elle demande que son véhicule soit contrôlé par un autre agent. L’homme refuse et Agnès s’énerve. Se sentant provoquée par l’agent, la mère de famille, accompagnée de sa fille de 12 ans, coince le bras de l’agent dans la porte-fenêtre.

    Selon la défense, la réaction d’Agnès est disproportionnée et les faits auraient été tout autres si le contrôle avait été effectué par un autre agent. Elle mentionne que le policier … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 09/11/2017

    De plus, Agnès roulait sans assurance et le véhicule n’était pas passé au contrôle depuis 2014. Il requiert 2 mois de prison. … / …

    Source > La.Ma sur votre journal en .PDF > http://journal.sudinfo.be/journal.php

    L’article libre en ligne sur > http://www.sudinfo.be/1983340

    L’article en ligne au grand complet pour les abonnés à la version digitale > http://huy-waremme.lameuse.be/150776

  • Imprimer

    HANNUT > DIX MOIS POUR AGRESSION SUR UNE ÉLÈVE DÉFICIENTE

    Ce mercredi, le juge Marchal a rendu son jugement pour l’agression de l’étudiante de l’établissement d’enseignement spécialisé d’Hannut, « Les Orchidées ».

    Le 19 mars 2015, Sabrina, énervée se rend à la sortie des cours de l’école index.jpgd’enseignement spécialisée pour y attendre Nadège, l’ex petite-amie de son fils. La jeune fille lui aurait dérobé de l’argent. À peine sortie, Sabrina gifle l’étudiante à deux reprises et lui tord les doigts.

    Deux membres de l’encadrement scolaire assistent à la scène et confirment la version de la victime. Cette dernière, blessée à la main, sera en incapable de suivre les cours durant plusieurs jours. Sabrina, de son côté, est connue pour être de nature colérique. Elle n’en est d’ailleurs pas à sa première scène de violence. Suite aux faits, la mère de famille ne sera jamais entendue par la police car elle ne s’est jamais rendue aux convocations.

    La prévenue n’ignorant pas la déficience de la victime, le dossier est … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 19/10/2017

    Source > La.MA. Sur votre journal LA MEUSE H/W de ce jeudi 19/10/2017

  • Imprimer

    HANNUT > UNE VICTIME D'UN COUP DE COUTEAU À «LA TAVERNE»

    Ce dimanche soir 25/06 , peu après 22 heures, une personne qui se trouvait au sein du café « La Taverne », à Hannut, a été victime d’un coup de couteau (au bras, selon les premières informations).

    Vraisemblablement sous l’emprise de l’alcool, l’individu « agresseur » serait revenu sur place après avoir été éjecté des lieux.

    > Plus d’informations à venir …

    Source > Rédaction en ligne sur > http://www.lameuse.be/1872146

    Illustration > Capture GOOGLE