afsca

  • Imprimer

    L’AFSCA ORDONNE LA FERMETURE DE LA SOCIÉTÉ PRODUISANT DES OEUFS BIO CONTAMINÉS À LA DIOXINE

    Delhaize, Carrefour, Cora, Match et Intermarché

    L’entreprise qui produit des œufs bio qui ont été retirés de la vente a été fermée par l’Afsca ce mercredi.

    La veille, l’Afsca avait déjà fait retirer les œufs de la société car ils dépassaient les normes autorisées de dioxine.

    L’Afsca (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire) a ordonné la fermeture temporaire de l’entreprise d’œufs bio limbourgeoise dont les oeufs sont contaminés à la dioxine. Ces oeufs sont commercialisés chez Delhaize, Carrefour, Cora, Match et Intermarché.

    Le grossiste qui commercialise les œufs a lui-même constaté un dépassement des normes autorisées et prévenu l’AFSCA. Celle-ci recherche maintenant l’origine de cette contamination et l’entreprise est fonc fermée le temps des analyses.

    Pour plus de détails & photos des emballages voir > http://www.afsca.be/consommateurs/rappelsdeproduits/2019/2019-07-30.asp

    Rappelons que sont concernés : les œufs Delhaize bio 6 (EAN 5400112107904) et 12 pièces (EAN 5400119521833) avec la date limite du 11/08 et vendus depuis le 19/07, les œufs Cora et Match nature bio 10 pièces (EAN 5400134364965) et 6 pièces (EAN 5400134364958), à date du 18/08 et vendus depuis le 25/07, les œufs Carrefour bio 6 (EAN 5400101054264 – DDM 12, 16 et 17 août) et 12 pièces medium (EAN 5400101054264), portant la date du 17/08 et vendus depuis le 20 juillet.

    Le rappel touche également Intermarché et ses œufs bio Moisson 6 (EAN 3250391753741, date 14 et 16 août) et 12 pièces medium (EAN 3250391753727), commercialisés depuis le 22 juillet et avec une date de consommation jusqu’aux 14 et 16 août.

    Enfin, les lots Delfood et Bidfood bio E.K.E six pièces (EAN 5400708444444), en magasin depuis le 25 juillet, avec une DDM au 18/08, ceux de Lambrechts bio E.K.E six pièces (EAN 5400708444444), vendus depuis le 22/07 et The Eggman bio E.K.E six pièces (5400708444444), vendus depuis le 25/07, sont aussi rappelés.

    Source en ligne libre > https://www.sudinfo.be/id133425

    Illustration > Photo NEWS

  • Imprimer

    ATTENTION RAPPEL DE PRODUITS CONCERNANT VOTRE FIDÈLE COMPAGNON

    Cette nourriture pour chiens présente un risque!

    La société Hill’s Pet Products (Benelux) NV-SA, en accord avec l’AFSCA, a décidé de retirer certains de ses produits de la vente. Il s’agit d’une liste mise à jour, suite à un rappel précédent.

    Hill’s Pet Products (Benelux) NV-SA procède au rappel volontaire de certaines boîtes Hill’s Science Plan et Prescription Diet Canine en raison d’un niveau potentiellement excessif en vitamine D. L’AFSCA a appris la possibilité de taux élevés de vitamine D dans certaines boîtes pour chiens après avoir reçu une plainte concernant un chien présentant des signes liés à des taux élevés de vitamine D.

    L’enquête de l’AFSCA a confirmé qu’un produit contenait des niveaux élevés de vitamine D en raison d’une erreur du fournisseur.

    Cette mise à jour concerne le même prémix de vitamines que celui qui avait conduit au rappel précédent de février 2019. Veuillez consulter ci-dessous la liste complète des produits concernés par le rappel y compris les produits additionnels ajoutés le 26 mars 2019.

    La société Hill’s Pet Products (Benelux) NV-SA a donc décidé, en accord avec l’AFSCA, de retirer ces produits de la vente et de rappeler auprès des consommateurs les produits suivants.

    Les articles marqués en bleu ont été ajoutés à la liste le 26 mars 2019.

    L’ensemble de l’article en lecture libre avec plus de précision sur les N° de lots les conséquences pour votre animal & les coordonnées du fabricant pour remboursement > https://www.sudinfo.be/id109625

  • Imprimer

    RAPPEL D’ASSIETTES «REINE DES NEIGES» ET «PRINCESSES» > POSSIBLE MIGRATION DE MÉLAMINE ET DE FORMALDÉHYDE VERS LES ALIMENTS!

    La société Cardiff rappelle ses assiettes « Reine des neiges » et « Princesses », de marque Trudeau, en raison d’un dépassement des limites de migration légales en mélamine et en formaldéhyde, indique mardi la chaîne de magasins Trafic.

    Ces substances sont donc susceptibles de migrer vers les aliments que contiennent les assiettes.

    En accord avec l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), les produits sont donc rappelés car susceptibles de présenter un risque pour la santé du consommateur.

    Les assiettes « Reine des neiges » sont vendues depuis août 2016, portent le numéro de lot #1015 et leur référence est MFAPL. Les assiettes « Princesses » sont vendues depuis décembre 2017, portent le numéro de lot #916 et la référence MPAPL.

    Les produits ont été distribués dans les magasins Trafic en Belgique.

    Les consommateurs peuvent rendre les assiettes dans le point de vente où ils les ont acquises, sans reçu. Ils seront remboursés.

    Pour plus d’informations, le service client est disponible via l’adresse e-mail info.client@trafic.com ou au numéro 071/68.12.71.

    Source libre Par Belga du 5 Mars 2019 à 19h15 > https://www.sudinfo.be/id105721

  • Imprimer

    CONSOMMATION > L’AFSCA ALERTE > UNE POUDRE DE GINGEMBRE PROVOQUE DES INTOXICATIONS ALIMENTAIRES

    L’Afsca prévient: attention, cette poudre de gingembre provoque des intoxications alimentaires

    L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire a procédé ce jeudi à un rappel de produits.

    Suite à une notification via le RASFF (système d'alerte rapide pour l'alimentation humaine et animale), la présence de Bacillus cereus a été décelée dans la poudre de gingembre ci-dessus. La société HALAL FOOD CHAKIRS SPRL a décidé, en accord avec l'AFSCA, de retirer ce produit des ventes.

    L’avertissement de l’Afsca : & « Description du produit

    • Catégorie de produit : ÉPICES
    • Nom du produit: EPICES AU GINGEMBRE (gingembre moulu)
    • Marque : CHATAR
    • date de durabilité minimale: 2020
    • Numéro de lot : E170686
    • Période de vente : 2017-2018
    • Emballage, poids : 200G
    • Ce produit a été distribué en Belgique.

    Informations pour les consommateurs

    La société HALAL FOOD CHAKIRS SPRL demande à ses clients de ne pas consommer le produit et de le rapporter au point de vente.

    Si vous avez déjà consommé le produit et présentez des symptômes d'intoxication, consultez votre médecin et informez-le de la consommation de ce produit.

    Pour plus d’informations, vous pouvez contacter le numéro de téléphone +32 (03) 326 50 02 »

    Source libre en ligne > http://www.sudinfo.be/id52142

  • Imprimer

    RAPPEL DE PRODUITS DE L'AFSCA: ATTENTION, NE CONSOMMEZ PAS CES PRODUITS!

    Après un premier avis ce jeudi concernant des chipolatas de poulet de la société Smits bvba, l’Afsca demande ce vendredi aux consommateurs de ne pas consommer plusieurs produits de la société Paas Food Industries qui pourraient contenir de la salmonella.

    « Suite à des contrôles microbiologiques, la présence de Salmonella a été mise en évidence dans les produits suivants : Pilons Poivrons, Haut de Cuisse Poivrons, Brochettes de poulet, Brochettes de poulet Poivrons-Oignons avec un DLC 12-08-2017 & 16-08-2017, numéro de lot 100722 », peut-on lire sur le site de l’Afsca, l’agence fédérale pour la sécurité alimentaire.

    Paas Food Industries a donc décidé de retirer ces produits de la vente.

    Ces produits sont vendus dans les magasins suivants :

    Pilons Poivrons : Alma, Carrefour market, Horeca Totaal, Intermarché, Lidl

    Haut de Cuisse Poivrons : Intermarché

    Brochette de Poulet : Alma, Carrefour, Carrefour market

    Brochette de Poulet Poivrons-Oignons : Carrefour, Intermarché, Carrefour market, Alma warenhuizen, Horeca Totaal en Geyskens Delikatesen.

    Retrouvez ici tous les détails concernant cette information. Sur le site de l’Afsca

    Source > Rédaction en ligne libre sur > http://www.sudinfo.be/1907223

  • Imprimer

    ATTENTION ! RAPPEL DE RIZ BASMATI EN SACHETS DE LA MARQUE BOSTO

    La firme Boost Nutrition, en concertation avec l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), a communiqué mardi soir un rappel de produits, concernant un lot de boîtes de riz basmati de la marque Bosto, emballé en sachets cuisson.

    Dans un des paquets de ce lot, un taux anormal d’Aflatoxine B1 a été détecté.

    Les produits concernés sont les paquets (boîtes en carton) de 500g de riz Bosto Basmati, en (4) sachets de 125g, dont le numéro de lot est le «4546» et qui sont indiqués à consommer de préférence avant fin «12/2019».

    Il n’y a pas de risque immédiat lié à une consommation en quantité limitée, mais l’Aflotoxine B1 «pourrait causer une intoxication ou du cancer, lors de la consommation en grandes quantités et une utilisation fréquente», note l’entreprise. Par mesure de précaution, il est donc demandé aux personnes ayant acheté un produit issu de ce lot de ne pas le consommer.

    Un remboursement de la boîte et des frais postaux peut être obtenu par l’envoi de coordonnées complètes (avec numéro de compte IBAN) et de la partie supérieure de la boîte ainsi que de son code barre, à Bosto, c/o HighCo DATA, BP 12798, 1733 Asse.

    Source > Rédaction en ligne Mercredi 5 Juillet 2017 à 14h15 sur > http://www.sudinfo.be/1878574

  • Imprimer

    COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’AFSCA UNE INFORMATION DE LA VILLE DE HANNUT·DE CE LUNDI 13 MARS 2017

    Grippe aviaire : prolongation des mesures de prévention avec de nouveaux assouplissements

    Le risque que représente la grippe aviaire étant toujours globalement présent, les mesures de préventions seront prolongées à partir du 11 mars avec certains nouveaux assouplissements pour des situations qui entraînent peu de risque de contact avec les oiseaux sauvages.

    Le ministre de l’Agriculture Willy Borsus : « Alors que le nombre de cas chez les oiseaux sauvages est toujours très élevé dans les pays limitrophes, la tendance est légèrement plus favorable chez les oiseaux captifs. Une analyse de risque spécifique permet de déterminer certains assouplissements dans des circonstances qui présentent peu de risques de contact avec les oiseaux sauvages. Je suis pleinement conscient des contraintes imposées à l’ensemble du secteur. Les éleveurs professionnels entrent dans leur cinquième mois de confinement. C’est une situation inédite dans notre pays mais justifiée par l’ampleur de la situation dans l’ensemble de l’Europe. Les mesures de lutte contre la grippe aviaire sont systématiquement adaptées en fonction des données épidémiologiques actualisées. En l’absence de nouveaux cas détectés en Belgique, de nouveaux assouplissements pourraient intervenir dès le 18 mars. J’encourage cependant les éleveurs d’oiseaux – professionnels et particuliers – à continuer à respecter avec fermeté l’ensemble des mesures indispensables à la protection de la santé animale dans notre pays car le danger n’est pas – encore – totalement derrière nous. »

    Quelle est la situation actuellement ?

    La situation montre qu’alors que le nombre de foyers chez les oiseaux captifs a tendance à diminuer dans les pays voisins, le nombre de contaminations constatées chez les oiseaux sauvages demeure très important. En Belgique, outre le premier cas chez un détenteur amateur d’oiseaux d’ornement, 2 oiseaux sauvages contaminés ont jusqu’à présent été trouvés, le dernier fin février. Le virus de la grippe aviaire est donc toujours présent chez les oiseaux sauvages. Le risque de contamination par la grippe aviaire des volailles et des oiseaux qui peuvent avoir des contacts avec les oiseaux sauvages est donc toujours réel !

    Qu’est-ce qui change à partir du 11 mars ?

    Les mesures préventives pour la grippe aviaire sont à nouveau prolongées de 30 jours, jusqu’au 9 avril. Par conséquent, les volailles et oiseaux doivent toujours être enfermés ou détenus sous filets pour empêcher les contacts avec les oiseaux sauvages.

    Les assouplissements décidés la semaine passée pour le confinement des pigeons et des rapaces sont maintenus. De nouveaux assouplissements concernant les rassemblements (expositions, concours, chanteries, bourses, …) auxquels participent les amateurs sont possibles. Ces rassemblements sont à nouveau ouverts pour tout oiseau et toute volaille. Restent interdits : la vente par les amateurs sur les marchés publics (les marchés organisés par les communes et villes), ainsi que les vols de concours et d’entrainement de pigeons.

    Si aucune nouvelle contamination n’est constatée la semaine prochaine, de nouveaux assouplissements pourraient intervenir dès le 18 mars. En effet, les experts suggèrent une période d’attente de minimum 21 jours à compter de la dernière détection en Belgique, tout en tenant également compte de la situation dans les pays limitrophes.

    L’ensemble des mesures est consultable sur le site internet de l’AFSCA :

    - Toutes les informations concernant la grippe aviaire : www.afsca.be/santeanimale/grippeaviaire/

    - Pour les amateurs : www.favv.be/santeanimale/grippeaviaire/detenteursamateurs.asp

    Source > Ville de Hannut

    Illustration Sudinfo > Photo News/Patrick Forget

  • Imprimer

    LA RECETTE DE LA TARTE AU RIZ DANS LE VISEUR DE L'AFSCA QUI DÉMENT

    L’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire (AFSCA) souhaite obliger les artisans-boulangers à utiliser du lait pasteurisé à la place du lait de ferme dans la recette de la spécialité verviétoise de la tarte au riz, a annoncé Rudy Wertz président de l’Union professionnelle des boulangers-pâtissiers de Verviers et de la région germanophone.

    L’artisan-boulanger estime que l’AFSCA, en agissant de la sorte, menace un produit artisanal de terroir.

    Wertz affirme que le combat actuellement mené par l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire n’est pas sans rappeler celui survenu l’été dernier à Herve contre l’utilisation du lait cru pour la réalisation du fromage de Herve, combat qui avait conduit José Munnix à … Lire la suite ici ...

    Source > Rédaction en ligne de SP sur > http://www.sudinfo.be