Relais Sud-Presse-La MEUSE

  • Imprimer

    HANNUT > LES TOBOGGANS DE PLOPSAQUA EN CONSTRUCTION MALGRÉ LE COVID

    À Hannut, le chantier du complexe aquatique Plopsaqua n’est pas totalement à l’arrêt.

    La crise sanitaire n’a pas empêché la poursuite de l’installation des toboggans extérieurs.

    Plop.jpg

    Selon le bourgmestre de la ville, le chantier du futur Plopsaqua se poursuit rue de Landen, « dans le respect des règles d’hygiène et de distanciation sociale imposées dans le cadre de la lutte contre le coronavirus », indique Manu Douette sur sa page Facebook.

    Ces travaux en cours pour l’instant concernent l’installation des toboggans extérieurs. Les différents éléments qui les constituent ont … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/543541

    … / … Autre bonne nouvelle, les autorités communales ont reçu ce mardi matin un courrier de l’office du Transport wallon (OTW) qui leur garantit une … La suite pour les abonnés à la version digitale > https://huy-waremme.lameuse.be/543541

    Source non libre de Marie-Claire GILLET sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT > UNE BOUCHERIE ARTISANALE DE RETOUR DANS LE CENTRE-VILLE

    Mercredi dernier, la boucherie artisanale a fait son grand retour en plein centre de Hannut.

    « La Boutique viande by Bobonne » a ouvert au 8 de la rue de l’Église. Cela faisait des années que les riverains espéraient voir une nouvelle boucherie s’installer.

    Mercredi dernier, la boucherie artisanale a fait son grand retour en plein centre de Hannut. « La Boutique viande by Bobonne » a ouvert au 8 de la rue de l’Église. Cela faisait des années que les riverains espéraient voir une nouvelle boucherie s’installer.

    hannut,blog,jcd,boucherie artisanale,centre-ville

    Derrière ce beau projet, on retrouve Isabelle Thomas et Nicolas Malotaux, les gérants du restaurant bien connu des amateurs de viande, « Qui ramène Bobonne ? ». > https://www.quiramenebobonne.be/

     « Depuis 5 ans, le restaurant s’est forgé une renommée en matière de viande. De là, nous avions envie de … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/542721

    … / … Livraison à domicile

    La Boutique viande propose également un assortiment de fromage et des plats préparés proposés sur la carte du restaurant, fermé depuis le début du confinement. « Les boulettes à la Gravos, les rognons de veau sauce moutarde, le mijoté de bœuf au vin rouge, les clients pourront trouver les spécialités de notre établissement à déguster chez soi ».

    De plus pour un minimum de 40 euros d’achats, la boucherie livre votre commande à domicile sur Hannut, Wasseiges, Burdinne, Braives et Geer.

    Pour toutes commandes ou renseignements contactez le 019/33.23.03.

    Source non libre de La. Ma. Sur > https://huy-waremme.lameuse.be

    Voir notre article précédent sur le sujet > https://hannut.blogs.sudinfo.be/archive/2020/03/31/hannut-commerces-la-boutique-viande-ouvre-ses-portes-ce-01-a-300599.html

  • Imprimer

    HANNUT > « DIGNEF » ROUVRE SON MAGASIN DE FRUITS ET LÉGUMES ROUTE DE LANDEN

    Le marchand de fruits et légumes Dignef ne peuvent plus vendre leurs produits sur les marchés, fermés à cause du coronavirus.

    Jürgen Dignef a donc rouvert le magasin situé route de Landen à Hannut pour la période du confinement.

    Dignef est un nom bien connu dans la région hannutoise, surtout chez les amateurs de produits frais ! Ce magasin de fruits et légumes à Hannut (situé Rue de Landen), fermé en 2017, est désormais rouvert.

    Il s’agit d’une conséquence assez étonnante de l’épidémie de coronavirus ! En effet … La suite pour les abonnés à la version digitale sur >https://huy-waremme.lameuse.be/543304

    Source non libre de l’ACTU sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT > AVEVE PEUT ROUVRIR SON MAGASIN CE MARDI

    Ce mardi matin, le député-bourgmestre de Hannut a autorisé le magasin AVEVE de la rue de Landen à rouvrir ses portes.

    Mais, seuls les rayons alimentation pour bétail et humains sont accessibles. Le secteur des plantes reste pour l’instant fermé. Les autorités communales attendent la réponse des services du gouverneur.

    Les serres sont donc pour l’instant inaccessibles au public.

    « Nous avons interrogé la cellule de crise provinciale pour savoir si le magasin était conforme à l’arrêté ministériel. Selon cet arrêté, les jardineries peuvent rester ouvertes pour autant que … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/543401

    Source non libre de Marie-Claire GILLET sur > https://huy-waremme.lameuse.be

    L’article au grand complet également sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mardi 07/04/2020

  • Imprimer

    CERTAINES BOUTIQUES D’ORANGE ET TELENET/BASE ROUVERTES SUR RENDEZ-VOUS, PAS CHEZ PROXIMUS

    Certaines boutiques d’Orange et de Telenet/Base vont rouvrir leurs portes sur rendez-vous et dans des conditions très strictes, a-t-on appris lundi auprès des opérateurs télécoms.

    Ce ne sera par contre pas le cas chez Proximus, où tous les services peuvent se faire à distance, y explique-t-on.

    D’ici au 19 avril, date provisoire à laquelle doivent prendre fin les mesures de confinement, les boutiques télécom peuvent rouvrir mais uniquement pour les urgences, en ne recevant qu’un seul client à la fois et ce, sur rendez-vous, stipule l’arrêté ministériel organisant les mesures de confinement publié vendredi dernier au Moniteur belge. Les magasins qui ne vendent que des accessoires devront, eux, rester fermés.

    Cela ne changera rien à la situation actuelle chez Proximus, dont tous les commerces sont fermés depuis le début de la crise sanitaire. « Nous gardons tous nos magasins fermés. Cela n’est pas nécessaire car tous les services peuvent être assurés à distance, que ce soit via le déplacement de techniciens à domicile, via un système de discussion en ligne ou en contactant le call-center », explique Haroun Fenaux, porte-parole.

    Orange, pour sa part, va mettre en œuvre la possibilité de fournir un service limité à quelques situations urgentes dans certaines boutiques (une par province), uniquement sur rendez-vous pour les situations qui le justifient (renouvellement d’une carte SIM et réparation ou vente de terminaux en cas d’urgence) et dans les conditions sanitaires définies par l’arrêté royal.

    Enfin, chez Telenet/Base, les magasins ne sont pas à proprement parler « rouverts », y précise-t-on. De nombreuses situations peuvent être résolues à distance ou en envoyant sur place un technicien. Mais, dans des cas exceptionnels, un conseiller peut décider de laisser un client se rendre à un « point de service » (trois pour Telenet, à Gand, Hasselt et Bruxelles, et deux pour Base, à Ixelles et Liège) sur rendez-vous. Une seule personne y est admise à la fois et est invitée à y respecter les règles de distanciation sociale.

    Source libre d’accès > https://www.sudinfo.be/id178192

  • Imprimer

    DES HANNUTOIS S’ASSOCIENT POUR CRÉER DES MASQUES DE PROTECTION

    Un hannutois a fait appel à deux entreprises de la région (Châssis Lemmens et la papeterie Art & Graphe) pour réaliser des visières.

    450 protections ont ainsi été créées et seront livrées gratuitement au personnel soignant de la région.

    C’est une belle initiative 100 % hannutoise ! L’entreprise Châssis Lemmens et la papeterie Art & Graphe ont réalisé 450 visières de protection pour le personnel médical de la région.

    Cette collaboration a été organisée par Laurent, un Hannutois travaillant dans un bureau d’ingénieur. Possédant une imprimante 3D, Laurent a rejoint le collectif de bénévoles réuni par le Wasseigeois Yves Brants (voir La Meuse du 31 mars 2020) et réalise des visières de protection pour le personnel soignant.

    Mais on connaît le problème : les imprimantes 3D sont très lentes… « Faire une visière me … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/542744

    Des entreprises de Hannut

    Laurent a alors contacté l’entreprise Châssis Lemmens sur Facebook et a demandé pour utiliser les machines de la société. L’entreprise a … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/542744

    Source de Ro.Ma sur site non libre d’accès > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    LES 31 COMMUNES HUY-WAREMME-HANNUT UNIES POUR L’ACHAT DE 40.000 MASQUES

    En quelques heures à peine, une poignée de jours après le début du confinement, les 31 communes du bassin de vie Huy-Waremme se sont rassemblées autour d’un projet solidaire : l’achat de 40.000 masques de protection, dont la moitié a déjà été distribuée aux professionnels en première ligne.

    Un investissement global de 80.000 euros.

    Dès le samedi 21 mars dernier, les 31 communes de l’arrondissement Huy-Waremme (au travers de l’ASBL Conférence des élus Meuse-Hesbaye-Condroz) se sont lancées dans un projet d’achat groupé de masques de type NK95, protections qui puissent partiellement subvenir aux besoins lancinants d’une série de professionnels de la santé, de l’aide et de la sécurité publiques, ces « héros du quotidien » placés sur la ligne de front … / …

    La suite de l’article en ligne pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/542971

    … / … Le premier lot de masques, arrivé à l’aéroport de Bierset, a ensuite été divisé entre les 31 communes sur base d’une clé de répartition préalablement définie, puis distribué au départ de deux unités logistiques, à Huy et à Hannut. Un second lot, équivalent, est attendu dans les prochains jours.

    Cette initiative supracommunale, évidemment complémentaire des efforts déployés aux niveaux fédéral, régional et provincial, vise à apporter une aide rapide et concrète à une série de professionnels de terrain

    La suite de l’article en ligne pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/542971

    Source en ligne non libre d’accès de L’ACTU H/W sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    LES RÈGLES DE CONFINEMENT REVUES AVEC NOTAMMENT LA RÉOUVERTURE DES BOUTIQUES TÉLÉCOM

    Les boutiques télécom peuvent rouvrir mais uniquement pour les urgences, en ne recevant qu’un seul client à la fois et ce, sur rendez-vous.

    Les magasins qui ne vendent que des accessoires devront toutefois rester fermés.

    Telle est l’une des modifications à l’arrêté ministériel organisant les mesures de confinement, publiées vendredi au Moniteur belge.

    Les magasins vendant des dispositifs médicaux peuvent également reprendre leurs activités mais là aussi seulement pour les urgences, en ne recevant qu’un seul client à la fois et sur rendez-vous.

    Le nouvel arrêté reprend les mesures déjà énoncées le 23 mars mais en précise la portée. La référence aux heures d’ouverture des magasins d’alimentation, dénoncée par les syndicats, est ainsi modifiée. Il n’est plus question que des «heures habituelles». La possibilité d’ouverture de 7h à 22h est supprimée.

    Dans le domaine scolaire, certaines précisions sont apportées sur l’organisation des garderies, notamment pour faire en sorte que les enfants restent dans le même groupe et soient surveillés par les mêmes personnes. Les excursions scolaires demeurent interdites durant le confinement et les excursions scolaires de plusieurs jours sont quant à elles prohibées jusqu’au 30 juin.

    Mariages autorisés en petit comité

    Les cérémonies religieuses restent interdites. Une exception est faite pour les mariages mais ceux-ci pourront être célébrés uniquement en présence des époux, de leurs témoins et du ministre du culte. Les mêmes conditions sont d’application pour les mariages civils.

    Les cérémonies funéraires sont toujours autorisées mais les conditions sont précisées: uniquement en présence de 15 personnes maximum, avec le maintien d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne et sans possibilité d’exposition du corps.

    L’arrêté fixe la date du 19 avril pour la durée d’application des mesures en précisant qu’elles sont prolongeables de deux semaines, soit jusqu’au 3 mai, après évaluation.

    Source libre d’accès par BELGA > https://www.sudinfo.be/id178121