Info Boulot

  • Imprimer

    FORMATIONS IFAPME > LE SECTEUR DE L’ÉLECTRICITÉ RECRUTE > FORMEZ-VOUS À L’IFAPME !

    C’est un constat fait par Volta, l’organisation sectorielle de l’électrotechnique : nous manquons d’électrotechniciens en Belgique.

    Près de 2.000 postes seraient à pourvoir pour les deux prochaines années. Le secteur de l’électricité offre de nombreuses perspectives, notamment d’emploi. Des places sont donc disponibles et les opportunités n’ont jamais été aussi grandes !

    L’électricité ne se limite pas au métier d’électricien. Peter Claeys, directeur de Volta, l’affirme : « Les métiers de l’électricité offrent un nombre étonnant de belles perspectives professionnelles ». Et ces perspectives sont évidemment tournées vers l’avenir. L’IFAPME l’a bien compris et crée chaque année de nouvelles formations plus en phase avec le monde actuel. Dans le secteur de l’électrotechnique, une nouvelle formation a fait son apparition en 2019 : Conseiller en domotique et Smart Home. À travers cette formation, les apprenants se forment à un tout nouveau métier lié à la consommation d’énergie, notamment électrique.

    L’IFAPME propose une vingtaine de formations dans différents métiers de l’électricité : Installateur-Électricien, Installateur-Électricien résidentiel, Frigoriste, … Depuis quelques années, les inscriptions stagnent dans cette filière, qu’il s’agisse des formations pour jeunes ou pour adultes.

    Vous souhaitez vous épanouir professionnellement à travers l’un de ces métiers ? Découvrez le catalogue de formations de l’IFAPME : www.ifapme.be/catalogue.

    Des opportunités d’emploi

    Comme l’indiquent les chiffres de Volta, pas moins de 2.000 électrotechniciens sont recherchés pour les deux années à venir. Dans ce contexte, certains métiers de l’électricité, comme celui d’Installateur-Électricien, ont fait leur apparition cette année dans la liste des métiers en pénurie 2020-2021. En plus de trouver un travail passionnant, faire le choix d’une formation dans ce domaine, c’est donc aussi s’assurer d’une sécurité d’emploi ! A noter que 87% des diplômés IFAPME trouvent un emploi en moins de 6 mois.

    Une formation sur le terrain

    Pour rappel, l’IFAPME est présent partout en Wallonie et propose 200 formations dans des secteurs variés. Des formations qui s’adressent aux jeunes dès 15 ans et aux adultes. Des formations pour lesquelles il est possible de recevoir une rétribution. Chaque mois, l’apprenant en alternance ou le stagiaire perçoit une allocation de formation allant de 276€ à plus de 920€.

    La formation se fait en alternance : les apprenants se forment à un métier un maximum en entreprise (4 jours/semaine max.) tout en suivant des cours dans un Centre de formation IFAPME (1 jour/semaine min.). Ils développent ainsi leurs compétences auprès de professionnels en activité !

    Plus d’infos : T.0800 90 133 (appel gratuit) - info@ifapme.be - www.ifapme.be

    IFAPME : Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises. Il a pour mission d’organiser la formation en Alternance sur le territoire de la Région wallonne. Le Réseau IFAPME est constitué d’une Unité d’Administration Publique (UAP) et de 16 Centres de formations situés à Arlon, Braine-Le-Comte, Charleroi, Dinant, Gembloux, La Louvière, Libramont, Liège, Marche-en-Famenne, Mons, Namur, Perwez, Tournai, Verviers, Villers-Le-Bouillet et Wavre.

  • Imprimer

    IFAPME > MARCHÉ DE L’EMPLOI BOUCHÉ ? FORMEZ-VOUS DANS DES ÉTUDES QUI DONNENT UN ACCÈS À UN MÉTIER EN PÉNURIE,…

    Restez actifs ! Suite à la crise liée au COVID-19, de nombreux jeunes sont aujourd’hui face à un marché de l’emploi présentant peu d’opportunités, selon l’Organisation internationale du Travail.

    Le Forem observe un recul de 28% du nombre d'opportunités d'emploi entre le 2ème trimestre 2019 et le 2ème trimestre 2020, avec une grande variabilité entre les secteurs. 

    La crise sanitaire a eu plusieurs dommages collatéraux : perte d’emploi, chômage économique, recherche d’emploi encore plus compliquée pour les nouveaux diplômés sans expérience professionnelle. Selon le Forem, un retour à la situation d’avant crise semble à prévoir après 2021, et de manière graduelle. Mais on fait quoi en attendant ?

    Restez actifs ! Si la recherche d’un emploi s’avère plus longue que prévue, vous pouvez mettre à profit ce temps pour vous former en entreprise, ajouter une corde à votre arc. Faire un stage dans un domaine proche, apprendre un métier dans un domaine complémentaire ou vous lancer dans des études qui donnent un accès à un métier en pénurie,…

    La formation sur le terrain. 200 formations dans des secteurs variés. Pour avoir toutes les cartes en main et peut-être trouver votre futur patron, formez-vous en alternance. L’Alternance, c’est apprendre un métier un maximum en entreprise. A l’IFAPME, les étudiants se forment sur le terrain (4 jours/semaine max.) tout en suivant des cours dans un Centre de formation (1 jour/semaine min.). Une formule proposée aux jeunes dès 15 ans et aux adultes sans limite d’âge.

    Une rétribution. Se former en alternance, c’est aussi recevoir une rétribution mensuelle allant de 270€ à plus de 920€. Pour les jeunes de moins de 25 ans, les allocations familiales sont maintenues en plus de la rétribution. Une prime de 750€ est également octroyée à l’apprenant en alternance qui réussit sa formation et obtient son certificat d’apprentissage. A noter que les apprenants demandeurs d’emploi peuvent, sous certaines conditions, continuer à percevoir leurs allocations de chômage et d’insertion durant leur cursus.

    Formations en quelques mois ou en quelques années

    L’objectif est-il de renforcer une compétence ? D’apprendre un nouveau métier ? L’IFAPME propose plusieurs formules de formations : 

    • D’une durée de quelques semaines ou plusieurs mois voire 1 an ou 3 ans.
    • Sans alternance ou avec alternance (alternance : formation un maximum en entreprise)
    • En cours du jour ou en horaire décalé

    Journée Portes Ouvertes : 16/09

    Ce 16/09, les Centres de formation de l’IFAPME ouvrent leurs portes ! Une journée consacrée à la découverte des formations pour les jeunes de 15 à 25 ans. Au programme : présentation de l’Alternance, visites d’ateliers et rencontre personnalisée avec des professionnels de la formation et de l’encadrement.

    Inscription obligatoire sur www.ifapme.be/jpo2020.

    Plus d’infos : T.0800 90 133 (appel gratuit) - info@ifapme.be - www.ifapme.be

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    IFAPME : Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises. Il a pour mission d’organiser la formation en Alternance sur le territoire de la Région wallonne. Le Réseau IFAPME est constitué d’une Unité d’Administration Publique (UAP) et de 16 Centres de formations situés à Arlon, Braine-Le-Comte, Charleroi, Dinant, Gembloux, La Louvière, Libramont, Liège, Marche-en-Famenne, Mons, Namur, Perwez, Tournai, Verviers, Villers-Le-Bouillet et Wavre.

  • Imprimer

    IFAPME > JOURNÉE PORTES OUVERTES > MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2020

    N’ayant pas pu ouvrir leurs portes au mois de juin, les Centres de formation IFAPME ont le plaisir d’accueillir le public au sein de leurs bâtiments, tout en respectant les mesures sanitaires.

    L’occasion de découvrir un Centre de formation …directement sur place !

    Les Centres de formation IFAPME ouvrent leurs portes le mercredi 16 septembre 2020. Une journée dédiée aux formations pour les jeunes de 15 à 25 ans !

    Au programme : présentation de la formation en alternance, séances de questions/réponses, visites d’ateliers, rencontre personnalisée avec des professionnels de la formation et de l’encadrement.

    Comment cela fonctionne ? C’est facile ! Un formulaire d’inscription est accessible via le site www.ifapme.be/jpo2020. Chaque participant s’inscrit pour une séance d’information dans le Centre IFAPME le plus proche de chez lui. Attention, afin de pouvoir garantir un accueil sécurisé, l’inscription est obligatoire !

    Des vidéoconférences sur la formation en alternance sont également proposées à différents moments de la journée, sans inscription préalable. Depuis son smartphone, son pc ou sa tablette et en un simple clic, le public pourra rejoindre la vidéoconférence depuis son domicile. Le programme sera disponible sur www.ifapme.be/jpo2020 .

    Le saviez-vous ?

    • PASSION : près de 200 métiers passionnants à apprendre dès 15 ans.
    • ACTION : 20% de cours dans un Centre IFAPME et 80% d'apprentissage en entreprise. L’IFAPME propose cette alternance.
    • BUDGET : une rétribution chaque mois pour les apprenants en alternance (de 250€ à plus de 520€ par mois).
    • EMPLOI : 87% des diplômés trouvent un emploi en moins de 6 mois après la fin de leur formation.

    Rejoignez-nous le 16 septembre !

    IFAPME : Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises. Il a pour mission d’organiser la formation en Alternance sur le territoire de la Région wallonne. Le Réseau IFAPME est constitué d’une Unité d’Administration Publique (UAP) et de 16 Centres de formations situés à Arlon, Braine-Le-Comte, Charleroi, Dinant, Gembloux, La Louvière, Libramont, Liège, Marche-en-Famenne, Mons, Namur, Perwez, Tournai, Verviers, Villers-Le-Bouillet et Wavre.

  • Imprimer

    FORMATIONS IFAPME > APPRENDS UN MÉTIER TOUT EN ÉTANT RÉTRIBUÉ !

    Recevoir entre 270 et 920 € par mois pour apprendre un métier ? C’est possible !

    À l’IFAPME, les étudiants se forment en alternance, c-à-d un maximum en entreprise. Cela leur permet d’apprendre un métier sur le terrain et en même temps d’apporter leur contribution à l’entreprise. Celle-ci leur verse une allocation en retour.

    Une formule proposée aux jeunes dès 15 ans et aux adultes sans limite d’âge et qui ouvre le champ des possibles : autonomie, des études supérieures différentes, réorientation de carrière.

    Apprendre un métier en entreprise

    L’IFAPME propose plus de 200 métiers dans des secteurs très variés comme l’informatique, la construction, la mécanique, le bien-être, l’économie.... Chaque année plus de 17000 personnes se forment dans les 16 Centres de formation IFAPME en Wallonie. 87% trouvent un emploi en moins de 6 mois !

    Apprendre un métier en entreprise, développer ses compétences auprès de professionnels, trouver un emploi rapidement : voilà ce qui fait la recette de l’IFAPME. La cerise sur le gâteau c’est de recevoir une rétribution mensuelle pour apprendre un métier passionnant.

    Parlons-en ! Cette allocation de formation permet aux plus jeunes de commencer à s’émanciper, à investir dans un projet, à gérer un budget. Tout en maintenant les allocations familiales.

    Pour les adultes, elle permet d’envisager ses études supérieures différemment, de réorienter sa carrière,…parfois plus sereinement.  D’autant que dans certaines conditions, ce montant peut être cumulé avec les allocations de chômage.

    Elles constituent un vrai coup de pouce pour les plus jeunes !

    « Pour moi, la rémunération est un plus car je peux être un peu plus indépendant financièrement », explique Florian, apprenti technicien-réparateur en mini- et micro-ordinateurs.

    Pour Britney, apprentie fleuriste : « J’ai un salaire, je suis payée un petit peu. Ça me permet de pouvoir financer certains projets que j’ai sur le côté ».

    Quant à Sébastien, apprenant Chef d’entreprise en carrosserie : « Le fait d'être directement dans le monde travail avec l’avantage de la rémunération c'est chouette car je trouve que c'est plus simple pour se lancer par après ».

    Combien ?

    Fixée à 276 € pour la première année de formation et les plus jeunes, la rétribution mensuelle évolue progressivement au fil des années de formations et du parcours de chacun pour atteindre dans certains cas 920 euros.

    À savoir, lorsque le montant dépasse les 562,93€, les apprenants en alternance entre 18 ans et 25 ans, ne perçoivent plus les allocations familiales.

    • Pour les jeunes dès 15 ans (contrat d’apprentissage) : Les allocations s’élèvent à 276,37€ par mois lors de la première année de formation pour atteindre 390,17€ la deuxième année et grimper jusqu’à 520,23€ par moisla troisième année de formation.
    • Pour les adultes (conventions de stage) : Les rétributions varient 460,26€ à 778,91 € par mois lors de la première année de formation pour monter à 920,53€ les années suivantes. Ceci selon que l’apprenant dispose ou pas lors de son inscription d’un certificat d’apprentissage ou de qualification de 4ème technique ou de 6ème professionnelle.  

    Il est important de noter que les chiffres ci-dessus ne représentent que des minima. Chaque patron ou chaque entreprise peut décider d’octroyer une rétribution plus élevée à son apprenant IFAPME. Sans oublier que les frais de déplacements de tous les apprenants sont aussi pris en charge par le patron-formateur.

    Il est également intéressant de savoir que l’apprenant en alternance reçoit une prime de 750€ s’il réussit sa formation et obtient son certificat d’apprentissage. Une prime de 350€ est aussi accordée aux demandeurs d’emploi qui réussissent une formation dans un métier en pénurie.

    Journée Portes Ouvertes : 16/09

    Ce 16/09, les Centres de formation de l’IFAPME ouvrent leurs portes ! Une journée consacrée à la découverte des formations pour jeunes de 15 à 25 ans. Au programme : présentation de l’Alternance, visites d’ateliers et rencontre personnalisée avec des professionnels de la formation et de l’encadrement.

    Inscription obligatoire sur www.ifapme.be/jpo2020.

    Envie d’en savoir plus ?

    0800 90 133 (appel gratuit) - info@ifapme.be - www.ifapme.be

    IFAPME : Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises.

    Il a pour mission d’organiser la formation en Alternance sur le territoire de la Région wallonne. Le Réseau IFAPME est constitué d’une Unité d’Administration Publique (UAP) et de 16 Centres de formations situés à Arlon, Braine-Le-Comte, Charleroi, Dinant, Gembloux, La Louvière, Libramont, Liège, Marche-en-Famenne, Mons, Namur, Perwez, Tournai, Verviers, Villers-Le-Bouillet et Wavre.

  • Imprimer

    FORMATIONS > IFAPME > ET SI VOUS EXERCIEZ LE MÉTIER DE VOS RÊVES ?

    Vous souhaitez vous épanouir professionnellement ? Trouver un emploi ? Ajouter une corde à votre arc ? Changer d’orientation ? Lancer votre entreprise ? L’IFAPME vous aide à réaliser vos projets selon votre emploi du temps.

    Selon une étude menée par le Centre IFAPME de Liège en 2019 : avant d’entamer leur formation, 79% des apprenants adultes avaient déjà un emploi ou pas, ou suivaient des études supérieures. C’est le cas de Rony et de Florine.

    « Je me suis dit : c’est maintenant ou jamais ! »  À 40 ans, Rony décide de se lancer dans sa passion de toujours : la pâtisserie ! « J’étais formateur au métier de ‘chauffeur poids lourds’ et puis… j’ai fait ma crise de la quarantaine comme dirait mon épouse et je me suis lancé dans l’apprentissage du métier de boulanger-pâtissier », explique-t-il avec humour. « Apprendre la pâtisserie avec des gens de métiers, c’était le meilleur choix. Les formateurs IFAPME exercent toujours leur métier, ils sont très passionnés et ont le plaisir de transmettre leur savoir », précise Rony qui a lancé son entreprise à titre complémentaire.

    Quant à Florine, 25 ans, c’est après des études en comptabilité qu’elle s’est tournée vers sa passion : la coiffure. « Je sentais que le métier de comptable n’est pas totalement fait pour moi. Je m’étais déjà renseignée sur les cours en alternance de l’IFAPME qui me semblaient la meilleure option pour moi. Le fait d’apprendre un métier en entreprise tout en suivant une formation, et d’avoir une rétribution mensuelle m’a convaincue », explique Florine qui excelle en tant que coiffeuse. Elle a en effet remporté une médaille au concours européen des métiers EuroSkills.

    Informations complémentaires > https://www.ifapme.be/ifapme-et-si-vous-exerciez-le-metier-de-vos-reves

    Obtenir une nouvelle compétence en quelques mois ou en quelques années

    L’IFAPME propose plus de 200 formations dans une multitude de secteurs aussi diversifiés qu’attractifs.

    L’objectif est-il de renforcer une compétence ? D’apprendre un nouveau métier ? En fonction de vos besoins et de votre emploi du temps, l’IFAPME propose plusieurs formats de formations : 

    • D’une durée de quelques semaines ou plusieurs mois voire 1 an.
    • D’une durée de 2 à 3 ans.
    • Sans alternance ou avec alternance (alternance : formation un maximum en entreprise)
    • En cours du jour ou en horaire décalé

    Percevoir une rétribution mensuelle

    Chaque mois, l’apprenant en alternance perçoit une rétribution allant de 460€ à plus de 920€. La formation en alternance consiste à apprendre un métier en entreprise (4 jours/semaine max.) tout en suivant des cours dans un Centre de formation IFAPME (1 jour/semaine min.). Notons que les allocations de chômage peuvent, dans certains cas, être cumulées avec la rétribution octroyée (dans ce cas, elle est fixée à 350 euros).

    Il est également intéressant de savoir qu’une prime de 350€ est accordée aux demandeurs d’emploi qui réussissent une formation dans un métier en pénurie.

    Des coups de pouce qui peuvent vous aider à apprendre le métier de vos rêves.

    Nouvelle Journée Portes Ouvertes

    Le 16 septembre 2020, L’IFAPME organisera une Journée Portes Ouvertes pour la rentrée ! Plus d’informations prochainement sur notre site internet : www.ifapme.be.

    Envie d’en savoir plus ? : T.0800 90 133 (appel gratuit) - info@ifapme.be

    IFAPME : Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises. Il a pour mission d’organiser la formation en Alternance sur le territoire de la Région wallonne. Le Réseau IFAPME est constitué d’une Unité d’Administration Publique (UAP) et de 16 Centres de formations situés à Arlon, Braine-Le-Comte, Charleroi, Dinant, Gembloux, La Louvière, Libramont, Liège, Marche-en-Famenne, Mons, Namur, Perwez, Tournai, Verviers, Villers-Le-Bouillet et Wavre.

  • Imprimer

    LA VILLE DE HANNUT RECRUTE > UN CHEF DE BUREAU A1 & UN ECO-PASSEUR

    CHEF DE BUREAU A1 OU UN AGENT TECHNIQUE D9 POUR SERVICES « VOIRIES » ET CIMETIÈRES »

    Il/Elle est chargé(e) de la gestion, du développement et de la maintenance des infrastructures communales et plus particulièrement des voiries et des cimetières. Il/Elle élabore des dossiers techniques et en assure le suivi de bureau et de chantier dans le respect des législations en vigueur notamment au regard des dossiers subventionnés (PIC, crédit d’impulsion, …). Il/Elle assure la gestion des interventions demandées par les services communaux et les citoyens dans le domaine public.

    Descriptif complet et documents sur > https://www.hannut.be/chef-de-bureau-a1-ou-un-agent-technique-d9-pour-services-voiries-et-cimetieres/

    ECO-PASSEUR – D9-AGENT TECHNIQUE OU A1-CHEF DE BUREAU

    Dans sa fonction d’éco-passeur, il/elle oeuvre dans les domaines de l’énergie et du logement. Il a pour mission de sensibiliser le citoyen à la rénovation durable et à la bonne mise en oeuvre des politiques du logement et de l’énergie au niveau communal. Il est également un enquêteur communal agréé par la Région wallonne et est habilité à mener des enquêtes de salubrité des logements. Il/elle assure le suivi et la mise en oeuvre du plan climat.

    Descriptif complet et documents sur > https://www.hannut.be/eco-passeur/

    Source > Ville de Hannut

  • Imprimer

    EMPLOI > LA VILLE DE HANNUT RECHERCHE > UN AGENT CONSTATATEUR EN INFRACTIONS ENVIRONNEMENTALES

    Prévenir, constater et réprimer les infractions essentiellement à la législation environnementale mais également dans le cadre du Règlement général de Police et du Décret de délinquance environnemental.

    Est compétent également pour le constat d’autres infractions susceptibles d’une amende administrative au niveau communal (urbanisme, voirie,…).

    Améliorer la qualité de vie et la sécurité de la commune grâce une démarche positive d’éducation civique auprès de la population.

    Pour le 16 août 2020 au plus tard (cachet de la poste faisant foi) au Collège communal, rue de Landen, 23 à 4280 Hannut :

    TELECHARGER le dossier complet sur le site de la ville sur > https://www.hannut.be/wp-content/uploads/2020/07/appel-presse-agent-constatateur-d4-d6.pdf

    Source > Ville de Hannut

  • Imprimer

    FOREM > 125 MÉTIERS QUI N’ATTENDENT QUE DES CANDIDATS

    Le Forem a actualisé, comme chaque année, la liste des fonctions critiques et des métiers en pénurie en Wallonie.

    FOREM_0.jpgUne liste qui comprend cette fois 125 métiers : 50 fonctions critiques et 75 métiers en pénurie, indique mardi l’organisme public wallon.

    Par rapport à la liste établie en 2019, 19 métiers ont été enlevés, tandis que 44 y entrent. « Parmi ces nouveaux métiers, on retrouve plusieurs professions qui ont été mises à l’honneur durant la crise du Covid-19 : aide-soignant, infirmier en soins généraux, médecin généraliste, pharmacien… », liste le Forem.

    Ce dernier se base sur la liste des fonctions critiques et autres métiers en pénurie pour adapter son offre de formation. Actuellement, le Forem propose plus de 270 formations métiers, dont la moitié (138) est dédiée aux métiers en pénuries. Ces formations couvrent près de 90 % des fonctions critiques.

    Le suivi de ces formations s’avère souvent fructueux : en moyenne, huit personnes sur 10 s’insèrent dans l’année après avoir suivi l’une de ces formations. En 2019, 10.200 demandeurs d’emploi ont été formés à une fonction critique ou à un métier en pénurie, soit 10 % de plus qu’en 2018.

    La liste des fonctions critiques comprend cette année des métiers comme > aide-ménager, technicien de surface, agent de gardiennage, serveur en restauration, web développeur, directeur de grande surface, agent immobilier, jardinier, charpentier, peintre en bâtiment, magasinier ou encore boucher.

    Parmi les métiers en pénurie, figurent notamment les professions de comptable, cuisinier, analyste financier, maçon, plafonneur, carreleur, chauffeur de poids lourd, soudeur, carrossier, boulanger, pâtissier ou encore menuisier.

    Source > Forem