Hannut - Page 4

  • Imprimer

    HANNUT > RÉOUVERTURE DE LA MAISON DU CŒUR

    La Maison du Cœur de Hannut est à nouveau accessible. L’épicerie sociale prend désormais la forme d’un drive-in.

    Après plusieurs semaines de fermeture liée à l’épidémie de coronavirus, la Maison du Cœur à Hannut a rouvert ses portes la semaine dernière ! « On a été obligé de fermer. On avait notamment des problèmes d’approvisionnement de nourriture », explique Maurice Withofs, le président de l’association.

    Pour rappel, cette ASBL, qui aide depuis une vingtaine d’années les personnes en difficulté des communes de Braives, Hannut, Lincent et Wasseiges, est installée dans les locaux de l’ancienne caserne militaire, à Hannut.

    Des mesures de sécurité

    L’épicerie sociale, qui propose des produits à moitié prix, fonctionne désormais sous la forme d’un … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/563975

    Source de RO.MA sur site non libre d’accès > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT > VOICI CE QUE LE COVID-19 A COÛTÉ À LA VILLE

    Une première > ce mardi soir, le conseil communal de Hannut s’est réuni en vidéo-conférence.

    Les conseillers ont approuvé la première modification budgétaire de 2020. Cette modification présentée par l’échevin Olivier Leclercq intègre l’impact connu à ce jour des mesures Covid 19 sur les finances communales, « et comme on peut s’y attendre, il y a une baisse des recettes et une augmentation des dépenses », a introduit l’échevin.

    Au niveau des recettes, la Ville enregistre une baisse de 100.000 euros. Elle est due à la non-perception ou à l’exonération de taxes pendant ces deux mois de crise sanitaire. L’échevin a cité la taxe sur les terrasses, suspendue depuis le début de la fermeture de l’Horeca. Manque à gagner : 6.500 € ; la suppression des marchés (-10.000 €), de la foire de Pâques (-8.500 €), du contrôle de la zone bleue (-7.500  €), des loyers des bâtiments communaux (-6.500 euros).

     « Cette baisse des recettes, a précisé l’échevin, a pu être compensée par une intervention exceptionnelle de la Région wallonne d’un montant de 40.000 euros. Soit 32.000 euros pour l’achat des masques destinés à la population et 8.000 € pour soutenir le plan de relance économique de la Ville ».

    Au décompte final, la baisse des recettes s’élève à 60.000  €.

    Dépense : + 400.000 euros

    Cette modification budgétaire intègre aussi le plan de relance économique en faveur du commerce local, touché par la crise sanitaire.

    Début mai, le Collège a annoncé que 425.000 euros seraient injectés dans l’économie locale via un système de chèques achats offerts aux Hannutois. Grâce à des non-dépenses comme … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/563951

    Source non libre d’accès de Marie-Claire GILLET sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    LE FÉDÉRAL APPORTE UNE AIDE AUX CPAS DE HUY-WAREMME-HANNUT

    Les CPAS ont reçu une aide de la part du Fédéral. La répartition se fait en fonction du nombre de personnes aidées. Avec de grandes disparités dans notre arrondissement.

    Ce n’est pas une surprise. Les centres publics d’action sociale subissent directement les conséquences économiques et sociales de la crise du coronavirus. Pour leur venir en aide, le gouvernement fédéral a octroyé un « subside Covid-19 », pour un montant de 15 millions, réparti dans les 581 communes du pays.

     « On est heureux d’avoir été entendu. Car après la crise sanitaire, il va y avoir une crise sociale d’une … > La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/563972

    Pour information, Waremme touche une aide fédérale de 13.780€, Amay 23.482€ et Hannut 14.364€. Des chiffres très éloignés de ceux des grandes villes wallonnes comme Liège (983.228€) ou Charleroi (690.880€).

    Source non libre d’accès de RO.MA sur > https://huy-waremme.lameuse.be

  • Imprimer

    HANNUT CE 18 MAI 2020 > INTERPELLATIONS DE MANU DOUETTE BOURGMESTRE DE HANNUT EN COMMISSION DE L’ÉNERGIE

    Interpellations en commission de l’énergie du Parlement de Wallonie de ce 18 mai 2020 sur les communautés d’énergie renouvelable de Manu Douette « Député-Bourgmestre »

    Ce lundi 18 mai 2020, le Député-Bourgmestre Manu Douette a interrogé, en commission de l’énergie, le Ministre Philippe Henry sur la mise en place de communautés d’énergie en Wallonie.

    En 2019, la Wallonie a ouvert une nouvelle voie vers la transition énergétique en permettant la création de communautés d’énergie renouvelable sur son territoire. Il est maintenant nécessaire de baliser et d’accompagner l'application concrète de ces micro-réseaux en tenant compte de la réalité de terrain.

    L’idée est de mutualiser la consommation d’énergie entre plusieurs ménages, entreprises, ou institutions autour d’une même production locale d’énergie verte. Ces différents acteurs réunis dans une communauté pourront synchroniser production et consommation énergétique afin d’augmenter leur autoconsommation directe d’énergie verte.

    Ce modèle doit permettre, notamment aux détenteurs de panneaux photovoltaïques, de vendre le surplus de production d’énergie en direct, permettre aux habitants d’un immeuble résidentiel de produire leur propre électricité ou encore à plusieurs entreprises de répartir leur production et consommation sur la journée afin de maximiser l'autoconsommation de l’énergie produite.

    L’autoconsommation collective d’énergie permet de réduire les coûts de développement du réseau de distribution d’électricité tout en réduisant la facture des membres de ces communautés grâce à la consommation locale. De plus, les communautés doivent être accompagnées par une gestion intelligente du réseau pour participer à une communauté d’énergie renouvelable, il sera essentiel de s’équiper d’un compteur intelligent pour mesurer précisément l’autoconsommation, ce qui permettra in fine d’éveiller la société à une adaptation de son mode de consommation d’électricité.

    Malheureusement, faute de règles claires, les initiatives locales et les projets en préparation ne peuvent voir le jour actuellement. Alors que bon nombre de communes, de citoyens et d’entreprises sont prêts à monter dans le train de la mise en commun de l’énergie renouvelable, ils restent bloqués à quai.

    L'arrondissement de Huy-Waremme possède un potentiel de développement en matière d’énergie renouvelable (toitures des zones d’activités économiques, développement de la biomasse,...) mais la faisabilité économique de ces investissements passe immanquablement par la mise en commun des efforts écologiques et des installations renouvelables.

    C’est dans cette perspective que Manu Douette a demandé au Ministre wallon de l’énergie de finaliser les règles du jeu des futures communautés d’énergie renouvelable et la mise en place de compteurs intelligents au plus vite afin de permettre le développement sur notre territoire de communautés tournées vers la transition énergétique.

    Source > Communiqué de presse du Député-Bourgmestre Manu Douette

  • Imprimer

    LANDEN > SAINT-GOBAIN PAM RECRUTE UN TECHNICIEN CHANTIERS POLYVALENT

    Saint-Gobain PAM Belgique est une filiale commerciale de Saint-Gobain PAM (auparavant Pont-à-Mousson), leader mondial dans les systèmes de tuyaux en fonte ductile.

    Elle fait partie du Groupe industriel Saint-Gobain, présent dans plus de 60 pays et occupant plus de 170.000 personnes.

    Pour renforcer son équipe à Landen, Saint-Gobain PAM Belgique recherche un/une Technicien chantiers polyvalent

    Vous accompagnez le client dans la mise en œuvre de son chantier et vous le formez

    • Vous intervenez sur chantier pour des dépannages, parfois en urgence
    • Vous faites des relevés de mesures sur chantier
    • Le temps de travail à l’extérieur de l’entreprise est estimé à 50-60%
    • Vous préparez votre matériel, parfois sur mesure, dans l’atelier et vous faites d’autres travaux sur mesure dans l’atelier
    • Vous formez l’équipe commerciale et les clients sur chantier ou en salle

    Télécharger ici le profil complet & les informations pour la remise de votre CV > Technicien chantiers polyvalent 2020 FR.pdf

  • Imprimer

    HANNUT > 7 APPARTS IMPASSE AU BOIS UN CHANTIER D’UN AN ET DEMI

    Bientôt la fin d’un chancre à Hannut.

    Depuis plusieurs mois, un panneau annonce la construction d’un immeuble à appartements impasse au bois, à l’arrière du Carrefour Market.

    B9723492683Z.1_20200519220540_000+G8SG1E2QJ.1-0.jpgProjet pour lequel la Maçonnerie de Hesbaye de Lens-Saint-Remy a obtenu un permis en 2016. On vient de l’apprendre : le début de ce vaste chantier de réhabilitation et de construction est programmé en octobre prochain.

    Le promoteur de ce projet immobilier est la Maçonnerie de Hesbaye de Lens-Saint-Remy. Comme pour la réhabilitation des entrepôts Doneux (rue Albert Ier), la société lensoise s’est associée avec Sedab de Geer pour monter un projet de réhabilitation et de transformation en logements impasse au bois, à l’arrière du Carrefour Market.

    Réunis en SPRL sous le nom de S et M Développement, les deux associés ont obtenu … La suite de l’article pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/563953

    Source non libre d’accès de Marie-Claire GILLET sur > https://huy-waremme.lameuse.be

    hannut,blog,jcd,construction,7 ammartements,impasse au bois

  • Imprimer

    HESBAYE > 1.000 BORNES DE DÉSINFECTION VENDUES EN 3 SEMAINES

    Deux Hesbignons, Bastien Bonet et Arnaud Gillard, ont créé une société en avril pour vendre des distributeurs de gel désinfectant.

    Le succès a été immédiatement au rendez-vous.

    Respectivement originaires de Hannut et de Berloz, Bastien Bonet et Arnaud Gillard ont profité du confinement pour créer une société, la SRL « Clean Us », et répondre à un besoin devenu crucial face au déconfinement des lieux publics : installer des distributeurs de gel hydroalcoolique « sans contact ». En trois semaines, les deux entrepreneurs hesbignons de 26 ans ont atteint le millier d’unités vendues et dépassé les 200.000 € de chiffre d’affaires.

     « On est heureux de ce beau succès, » livre Bastien Bonet. « L’idée nous est venue quand on faisait nos courses. Comme tout le monde, on utilisait les gels pousse-pousse classiques, ou les gants. Dans le premier cas, il faut toucher l’actionneur avec sa main, et dans le second, on retrouve des gants jetés sur le parking. On a décidé de proposer des bornes de distribution. »

    Bastien et Arnaud … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/563968

    Source de P.TAR sur site non libre d’accès > https://huy-waremme.lameuse.be

    L’article au grand complet également sur votre journal LA MEUSE H/W de ce mercredi 20/05/2020

  • Imprimer

    HANNUT EN SOIRÉE >CONSEIL COMMUNAL EN VIDÉO CONFÉRENCE CE SOIR À 19H.

    Afin de respecter la distanciation sociale et éviter la propagation du coronavirus, le Gouvernement wallon a pris la décision de permettre la réunion des conseils communaux par vidéoconférence (AGW du 30 avril 2020 publié).

    Suite à la demande de certains conseillers, la Ville de Hannut a décidé de tester ce système. Le Conseil communal de ce 19 mai à 19H se déroulera par vidéoconférence.

    Il suffira de cliquer sur le lien ci-dessous pour assister à la séance publique. https://www.youtube.com/watch?v=ofW219Fq1Iw&feature=youtu.be

    Vous pouvez consultez l'ordre du jour sur notre site internet : https://www.hannut.be/autorites-communales/conseil-communal/

    Source > Ville de Hannut