Hannut - Page 4

  • Imprimer

    !!! > COVID 19 À HANNUT > = 300 CAS CE SAMEDI 18 OCTOBRE (+ 25 DEPUIS HIER SAMEDI 17/10)

    Une situation toujours alarmante en Belgique, à quelques heures des nouvelles mesures: voici la situation dans votre commune ce dimanche

    À quelques heures de la fermeture des restaurants et cafés ainsi que de l’instauration du couvre-feu, les chiffres de l’épidémie de coronavirus en Belgique continuent d’augmenter. Le nombre moyen d’hospitalisations dépasse même les 230 chaque jour.

    Le nombre moyen d’infections au coronavirus est passé à 7.399 par jour entre le 8 et le 14 octobre, indique dimanche l’Institut de santé publique Sciensano dans son bulletin épidémiologique quotidien. Cela représente une hausse de 88 % par rapport à la période de sept jours précédente (3.941). Le nombre d’admissions à l’hôpital est également toujours en progression et s’établit à 234 par jour en moyenne (pour la période du 11 au 17 octobre). Au total, 23.006 personnes ont été hospitalisées depuis le début de la crise.

    Le nombre de contaminations en Belgique s’élève désormais à 231.115. Le Covid-19 a causé la mort de 10.392 personnes en Belgique, en hausse de 33 unités par rapport aux chiffres publiés samedi.

    La carte interactive en visualisation libre sur > https://www.sudinfo.be/id266910

    Vous pouvez également sur le site le nombre de cas de coronavirus recensés par commune depuis le début de l’épidémie, depuis le 1er septembre (rentrée scolaire) et hier.

    Source libre d’accès de Sciensano via Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    HANNUT CE LUNDI 19/10 > CONFÉRENCE > « LES OISEAUX DU JARDIN ET D'AILLEURS » AVEC LE CCH

    Benoît Huc, réalisateur indépendant de nombreux reportages et documentaires TV consacrés au jardin et à la nature.

    À l’heure où les populations d’oiseaux sont fragilisées par l’agriculture moderne, chacun peut transformer son jardin en véritable refuge.

    Benoît Huc nous donnera lors de cette conférence tous les conseils pour les accueillir et les protéger : connaître leurs végétaux préférés, préserver des coins sauvages, les aider à se nourrir en hiver, les protéger des chats, installer et construire des nichoirs pour chaque type d’oiseau...

    >Lundi 19 octobre 2020 - 14h00

    > Rue des Combattants, 1 à 4280 Hannut - Salle de l'Académie

    > Prix : 8€ / Article 27

    > Réservations : 019/51.90.63 ou info@centreculturelhannut.be  

    Possibilités d'abonnements pour les conférences - INFO : 019/51.90.63

  • Imprimer

    HANNUT JEUDI 22/10 AVEC LE CCH > CINÉMA « FILLES DE JOIE »

    C’est l’histoire d’un secret partagé entre Axelle, Dominique et Conso.

    Elles mènent une double vie. Elles se retrouvent tous les matins sur le parking de la cité pour prendre la route et aller travailler de l’autre côté de la frontière.

    Là, elles deviennent Athéna, Circé et Héra dans une maison close. Filles de joie, héroïnes du quotidien, chacune se bat pour sa famille, pour garder sa dignité. Mais quand la vie de l’une est en danger, elles s’unissent pour faire face à l’adversité.

    La bande annonce sur Youtube > https://www.youtube.com/watch

    Réalisé par Frédéric Fonteyne et Anne Paulicevich. 

    Avec Sara Forestier, Annabelle Lengronne, Noémie Lvovsky, Salomé Dewaels.

    Avec le soutien du RACC

    > Jeudi 22/10 à 20h > Rue des Combattants, 1 à 4280 Hannut - Salle de l'Académie

    > Prix : 5€ adulte / 3€ étudiant /1.25€ article 27

    > Réservations : 019/51.90.63 ou info@centreculturelhannut.be

  • Imprimer

    NOUVELLES MESURES > VOICI LES RÉPONSES AUX 20 QUESTIONS QUE TOUT LE MONDE SE POSE

    Quels sont vos droits et vos obligations en matière de télétravail ?

    Ou pourrez-vous encore restaurer et comment ? Peut-on encore manger à 4 à domicile, oui mais comment ? Quid des parcs d’attractions, pourront-ils eux, vous servir à manger ?

    Que risque-t-on si on ne respecte pas le couvre-feu ? Peut-on prendre le train avant 5 heures pour partir au boulot alors que le couvre-feu n’est pas levé ? Nous avons fait le point avec des spécialistes des différents secteurs. Petit éclairage pratique.

    Que risque-t-on si l’on ne respecte pas le couvre-feu, ou une autre des règles imposées ce vendredi soir à la population ?

    Les amendes pour infraction aux règles anti-corona sont élevées : 250 euros pour les citoyens, 750 pour les établissements horeca.

    Comment le respect du couvre-feu est-il contrôlé ?

    Par les zones de police, éventuellement renforcées par la police fédérale, cela fait partie de leurs missions.

    Quelles sont les dérogations possibles ? Faudra-t-il remplir un document ?

    Contrairement à la France, il ne faudrait pas avoir de document. Il sera interdit de circuler entre minuit et cinq heures. Sont exceptés les déplacements essentiels, professionnels (y compris les trajets domicile-travail) ou encore les raisons médicales urgentes.

    Je travaille le soir et je rentre chez moi en train. Est-ce encore possible avec le couvre-feu ?

    « Peu de trains circulent entre minuit et cinq heures », nous rappelle le porte-parole de la SNCB. Et comme les trajets domicile-travail restent autorisés, le voyage en train devrait encore être possible.

    J’ai l’habitude de faire mon jogging à 5h du matin avant d’aller travailler. Puis-je encore le faire ?

    Oui. Mais pas avant, car il ne s’agit pas d’un déplacement essentiel.

    Peut-on organiser un repas chez soi le soir ?

    Oui, à condition de respecter les règles de distanciation sociale et les gestes barrières avec les personnes qui ne font pas partie de sa bulle.

    Combien de personnes puis-je voir de manière rapprochée ?

    Une seule personne, à l’exception de la famille proche, du foyer. Avec cette personne, vous ne devez pas porter de masque et vous pouvez lui faire des bisous.

    Puis-je inviter chaque soir des personnes différentes à la maison ?

    Non. Vous pouvez inviter quatre personnes maximum, et cela doit être les mêmes durant 15 jours.

    J’aime aller au théâtre et au cinéma. Est-ce encore possible ?

    Oui ! Les protocoles en vigueur, qui reprennent les mesures propres pour chaque secteur comme la culture, sont toujours d’application. Ils seront revus la semaine prochaine.

    Dans mon village, le marché de Noël doit débuter le 13 novembre. Sera-t-il organisé ?

    Non. Les marchés de Noël sont actuellement interdits. « C’est un endroit où le virus serait trop présent », a précisé le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke.

    Puis-je refuser de faire du télétravail ?

    En principe, il s’agit d’un commun accord entre l’employeur et l’employé. Et là où c’est possible. Actuellement, la situation exceptionnelle (obligation pour tous) n’est pas encore prévue dans la législation. Si télétravail, il y a ou s’il est recommandé, l’employeur doit assurer à son personnel d’avoir le matériel adéquat.

    Je suis en télétravail, puis-je déduire des frais : électricité, chauffage… ?

    Oui, il existe une « rémunération »… si l’employeur est d’accord. Ce n’est pas obligatoire. Il s’agit d’un forfait net de 129,48 euros par mois (défiscalisé) auquel vous pouvez ajouter 20 euros si vous bossez sur votre ordinateur privé et 20 euros si vous utilisez votre connexion internet privée.

    Jusqu’où mon patron peut-il aller pour contrôler que je bosse bien de chez moi ?

    Il ne peut pas introduire des mécanismes de surveillance… sauf si c’est déjà inscrit dans le règlement du travail. Certaines entreprises, qui pratiquaient déjà le télétravail avant le confinement (certaines banques par exemple), ont inscrit cette possibilité dans le règlement… et peuvent donc vérifier que vous êtes bien sur votre PC en train de travailler.

    Un travailleur peut-il télétravailler durant une quarantaine ?

    Oui, il doit ! À partir du moment où il peut faire du télétravail évidemment ! Ce ne sera pas possible pour une caissière d’une grande surface qui touchera du chômage mais bien par exemple pour un employé qui sait faire le job à domicile.

    Les télétravailleurs peuvent-ils choisir les moments pendant lesquels ils travaillent ?

    Oui, à partir du moment où il remplit le nombre d’heures prévues dans son contrat. Cela, c’est sur papier mais encore une fois, il peut être stipulé dans le règlement de travail qu’on impose aux travailleurs, une certaine disponibilité. Cela peut aussi stipuler dans le contrat du travailleur.

    Dans les parcs d’attractions, les restos peuvent-ils rester ouverts ?

    Non, même système pour tout le monde, ce sera fermé mais il y a de grandes chances qu’ils assurent un service taxe-away comme précédemment. Même règlement pour les fast-foods, s’ils ouvrent encore.

    Y aura-t-il de nouvelles mesures pour les grandes surfaces ?

    Non, du moins, elles n’ont pas été annoncées. Mais on respecte toujours les règles de distanciation et les règles imposées dans les magasins et le masque évidemment. Certains imposent encore le caddie, d’autres pas, par exemple.

    Des changements pour les voyages et les vacances ?

    Non, pas de nouvelle règle en la matière. Il faut suivre l’actualité pour savoir où partir. Ainsi, c’est très souvent le mercredi que les décisions tombent. Que les zones passent de l’orange au rouge ou inversement… Depuis ce vendredi, de nouvelles destinations sont devenues orange en Espagne (lire page 6).

    Mes courses au marché, rien ne change ?

    Non, mais une fois encore dans des règles strictes, les mêmes qu’actuellement. Ce sont les marchés alimentaires qui peuvent encore être organisés. Chiner le dimanche, vous oubliez pour un mois.

    Je vis en appartement, puis-je faire sortir mon chien entre minuit et 5 heures ?

    Pas de réponse précise mais si l’on suit la logique, s’il en va de la santé du chien, cela devient un besoin essentiel. Notons qu’en France, on peut sortir son chien durant la période de couvre-feu…

    Source de Muriel Sparmont sur site non libre d’accès > https://huy-waremme.lameuse.be/669206

    D’autres articles détaillés pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be

    • C’est bien le coup de massue attendu!
    • Voici toutes les nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus
    • Télétravail obligatoire à l’approche de l’hiver: «Un surcoût de 12 à 18 € par mois»
    • Un baromètre en 4 niveaux pour rythmer la vie des Belges
    • Un baromètre en 4 niveaux pour rythmer la vie des Belges
  • Imprimer

    !!! > COVID 19 À HANNUT > = 275 CAS CE SAMEDI 17 OCTOBRE (+ 22 DEPUIS JEUDI 15/10)

    Voici la situation dans votre commune ce samedi

    Les chiffres des contaminations et des hospitalisations continuent d’augmenter de façon dramatique. 206,6 personnes ont été admises à l’hôpital entre le 10 et le 16 octobre.

    Cela porte le nombre total d’hospitalisations à 2098 dont 358 en soins intensifs. Découvrez, dans le tableau et la carte ci-dessous, la situation commune par commune.

    Il y a eu en moyenne 6.764,3 nouvelles infections au coronavirus par jour entre le 7 et le 13 octobre. Il s’agit d’une augmentation de 97% par rapport à la période précédente de sept jours.

    La carte interactive en visualisation libre sur > https://www.sudinfo.be/id266508

    Source libre de Sciensano via Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be

  • Imprimer

    HANNUT CE MERCREDI 14/10 > L’ATHÉNÉE ROYAL LAURÉATE DE "eTWINNING" DES 3 COMMUNAUTÉS

    Les lauréats des Prix e Twinning de la Fédération Wallonie-Bruxelles :

    Ce mercredi, la Fédération Wallonie-Bruxelles à récompenser 12 écoles en Fédération Wallonie-Bruxelles.

    Un aperçu des projets est disponible sur la page https://groups.etwinning.net/123012/pages/page/1061009

    PRIX FONDAMENTAL :

    -« Cartoline dall’ Europa – Cartes postales d’Europe – Postcards from Europe » - présenté par Catherine TESCH de l’Athénée Royal de Hannut section fondamentale

    Enseignants de 2ème et 5ème  primaire de l'année scolaire 2019-2020 + Madame Annarita.

    Lieu : cérémonie en ligne

    !!! Travail d'équipe pour la préparation de la cérémonie : collègue-prof du secondaire, cuisinier, équipe ouvrière, équipe logistique et administrative !!!

    Ce projet "eTwinning" a permis un travail collaboratif  entre tous les secteurs de l'école

    Une vidéo à voir sur > https://www.youtube.com/watch

    ____________________________

    PREMIER PRIX ETWINNING en Fédération Wallonie-Bruxelles :

    Let’s practice office administration » – présenté par Marie-Sophie VANDENDAELE de l’IPES d’Ougrée

    PRIX SPECIAL CONFINEMENT

    View from a Room » – présenté par Carine SCHUTTERS du Collège Saint-Louis à Liège

    PRIX SPECIAL #eTw4Climate (thème eTwinning 2020)

    Gladiadores y aurigas contra el cambio climatico » - présenté par Pilar CARILLA de l’Athénée Royal de Beaumont

    PRIX ETWINNING VET SCHOOL

    - « Dis-moi ce que tu manges et je te dirai qui tu es » et « Mon Smartphone, ami ou ennemi ? » - présentés par Joëlle SCHRAM du CEFA de Court-Saint-Etienne

    PRIX COLLABORATION :

    Faster, Higher, Stronger » - présenté par Sabine CALLENS du Collège Visitation - La Berlière

    PRIX CREATIVITE :

    Games of Maths » – présenté par Sabine VAN DEN BERGH de l’Institut Sainte-Marie à Arlon

    PRIX INTERCULTUREL :

    -“I want to get to know your country” – présenté par Vykinta SAULYTE de l’Institut de la Providence à Gosselies

    PRIX CITOYENNETE EUROPEENNE :

    Who I am as a Young European » – présenté par Vykinta SAULYTE du Lycée Mixte François de Sales à Gilly

    PRIX BELGICA (Sponsorisé par le Fonds Prince Philippe) :

    Sois Belge et exprime-toi » – présenté par Bérénice BOURGEOIS du Collège de la Lys à Comines

    PRIX NUMERIQUE (Sponsorisé par i3-Technologies) :

    Thèmes à TIC » – présenté par Olivier MELCHIOR de l’Institut Sainte-Marie à Jambes

    PRIX ERASMUS+ (en collaboration avec l’AEF-Europe) :

    The Effects of the Life of Anne Franck on Social Inclusion Today » présenté par Anne COLLET de l’Institut Notre-Dame à Arlon

    Des prix pour aller plus loin

    Ces écoles porteuses de projets de qualité seront récompensées par du matériel numérique leur permettant de poursuivre leurs échanges virtuels eTwinning et de mener à bien de futurs partenariats numériques (excepté Belgica, numérique et Erasmus+).

    Histoires d’eTwinning : des partenariats virtuels pour des échanges bien réels

    Les partenariats, entre minimum 2 classes du même pays ou de 2 pays différents, peuvent être mis sur pied, à l’initiative du personnel éducatif des écoles, à n’importe quel moment de l’année, pour n’importe quelle durée et en abordant toutes les matières. Les projets dépassent de loin les apprentissages linguistiques et peuvent s’inscrire dans le cadre de tous les cours, de l’histoire à la géographie, des sciences à la citoyenneté, selon une formule souple adaptable aux besoins et réalités de chaque classe participante.

    Au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles, 1500 enseignants « eTwinners » restent des pionniers courageux. Pour démarrer un partenariat craintes et obstacles sont à franchir, du numérique aux compétences linguistiques, avec l’aide du Bureau d’Assistance National offrant un soutien pédagogique et technique ainsi qu’avec le support du réseau d’Ambassadeurs eTwinning ou d’autres eTwinners expérimentés. Et pourtant, tous ceux qui ont goûté aux échanges eTwinning font les mêmes constats d’un regain de motivation chez les élèves et les enseignants qui trouvent un nouveau souffle dans ces projets en prise directe avec la réalité.

    Car il s’agit aussi de contribuer à une Europe interculturelle et multilingue en coopérant à travers des réalisations menées conjointement par des acteurs scolaires d’autres Communautés ou pays.

    La plus importante communauté d’Europe

    Le portail européen www.etwinning.net est devenu la première communauté(*) pour les écoles fondamentales et secondaires d’Europe, avec plus de 800 000 enseignants inscrits sur portail et plus de 100 000 projets menés à bien par plus de 200 000 établissements scolaires.

  • Imprimer

    IFAPME > LA FORMATION ARTISAN > PLUS QU'UN MÉTIER, UNE PASSION

    Vous avez plus de 18 ans et êtes intéressé par l’artisanat ? Ou vous êtes un artisan et souhaitez transmettre votre passion ? Découvrez la formation « Artisan » de l’IFAPME !

    Redynamiser la création ou la reprise d’entreprise

    Dès septembre 2020, l’IFAPME ouvre une nouvelle formation «Artisan» en Chef d’entreprise (pour adultes à partir de 18 ans). Disponible dans l’ensemble de ses 16 Centres, cette filière est taillée sur mesure pour les passionnés de l'artisanat dit rare et/ou « en péril » !

    Retrouvez ici la liste complète des formations artisan.

    Un travail en binôme

    Plus qu’une simple formation en alternance, le programme Artisan se base sur un plan de formation, généralement étalé sur 2 ans et selon une formule en « binôme » : un artisan-formateur et un apprenant. L'apprentissage du métier se fait en entreprise sous couvert d'une convention de stage obligatoire.

    L’inscription se fait à deux via un dossier de candidature établi conjointement. Le dossier de candidature est consultable en ligne. Un Référent IFAPME peut aider le binôme à compléter son dossier.  C’est d’ailleurs auprès de lui que le dossier de candidature doit être introduit.

    Pour trouver votre Référent, prenez contact avec le Service IFAPME le plus proche. Si le duo n’est pas encore formé, pas de panique ! Contactez votre Référent et nous vous aiderons à trouver votre binôme !

    Une prime de soutien

    L’entreprise formatrice est tenue de dispenser, pendant toute la durée de la formation, des cours de pratiques professionnelles, sous couvert d’une convention de stage obligatoire. Pour pallier la charge de formation supplémentaire, l’entreprise, si elle est certifiée « Artisan » (reconnaissance légale du SPF Economie), peut bénéficier d’une prime de 260€/mois (soit 3 120€/an) et au maximum jusqu’en 2021-2022 (terme de la subvention).

    Besoin d'aide pour compléter votre dossier de certification ? Contactez-nous au 0800/90.133 (appel gratuit) ou par e-mail : info@ifapme.be 

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    IFAPME : Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises. Il a pour mission d’organiser la formation en Alternance sur le territoire de la Région wallonne. Le Réseau IFAPME est constitué d’une Unité d’Administration Publique (UAP) et de 16 Centres de formations situés à Arlon, Braine-Le-Comte, Charleroi, Dinant, Gembloux, La Louvière, Libramont, Liège, Marche-en-Famenne, Mons, Namur, Perwez, Tournai, Verviers, Villers-Le-Bouillet et Wavre.

    Suivez l'IFAPME sur Facebook | Twitter | LinkedIn | Instagram

  • Imprimer

    INFO COVID - CLUBS SPORTIFS > À PARTIR DE CE JOUR (15 OCTOBRE)

    La Ministre des Sports, Madame Valérie Glatigny, a annoncé ce jour le passage en code orange pour le mouvement sportif, et ce à partir du 15 octobre.

    Vous trouverez ici le protocole « Code orange » complet  > (gr = Groupe)

    https://www.hannut.be/code-orange-pour-le-mouvement-sportif/

    Ce protocole autorise l’ouverture de la buvette 45 minutes avant le début de la première activité et la fermeture 45 minutes après la fin de la dernière activité.

    Source > Ville de Hannut ce jour sur Facebook > https://www.facebook.com/610321062464486

    hannut,blog,jcd,covid,sport