Hannut - Page 3

  • Imprimer

    CORONAVIRUS À HANNUT CE 10/08 > TOUJOURS EN STATU QUO DEPUIS LE 27 JUILLET

    Le coronavirus rebondit en Belgique: voici les 230 communes dans lesquelles le seuil d’alarme est dépassé ce lundi

    Le nombre de nouveaux cas de coronavirus continue de grimper en Belgique, et de nombreuses communes ont désormais dépassé le fameux « seuil d’alarme ».

    Avec 580,1 tests positifs au Covid-19 par jour entre le 31 juillet et le 6 août, le nombre de nouveaux cas continue d’augmenter en Belgique, en hausse de 16 % en une semaine, selon les données publiées par Sciensano lundi matin.

    Si l’indicateur s’affiche toujours en augmentation, la progression du virus semble ralentir quelque peu alors que des hausses de 104 % étaient encore constatées fin juillet. La Belgique a détecté, depuis le début de l’épidémie, 74.152 contaminations, soit 751 de plus que dimanche.

    Le nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants augmente aussi, avec 65,9 nouvelles contaminations détectées pour 100.000 habitants, contre 63,3 dimanche.

    Dans de nombreuses communes, le nombre de cas de Covid-19 continue de grimper. Et dans certaines d’entre elles, le fameux « seuil d’alarme » (20 nouvelles contaminations pour 100.000 habitants en une semaine) a même été atteint ou dépassé. Attention donc que ce « seuil d’alarme » est à relativiser dans certaines communes, les plus petites d’entre elles peuvent en effet rapidement le dépasser avec un seul cas.

    Ce lundi 10 août, 230 communes ont dépassé le « seuil d’alarme » selon les dernières données consolidées de Sciensano. Vérifiez dans la carte ci-dessous si votre commune en fait partie (la « Cumulative Incidence » sera donc supérieure ou égale à 20).

    Voici la carte et le tableau reprenant le nombre de cas signalés dans votre commune hier, depuis le début de la phase 3 du déconfinement (le 8 juin) et depuis le début de l’épidémie. Sur site libre d’accès > https://www.sudinfo.be/id233970

    Source libre de Sudinfo /Chiffres Siensano > https://www.sudinfo.be

    coro.jpg

  • Imprimer

    HANNUT – HORECA > UN PREMIER BRUNCH POUR L’INSTANT PRÉSENT CE DIMANCHE 9 AOUT !

    Pour faire face à la pandémie de Covid-19 qui nous touche, le bar hannutois L’Instant Présent, installé sur la Grand-Place de Hannut nº17, organise son premier brunch, le dimanche 9 août, de 11 à 15h.

    Également propriétaires d’une société d’événementiel proposant plusieurs services pour des événements privés ou publics, les gérants de L’Instant Présent, Kevin Delathuy et Florian Carpi, ont l’habitude de participer à ce type d’animations.

    hannut,blog,jcd,premier brunch,l'instant présentAvec le Covid-19, la majorité des activités de leur société ont été annulées. Pour y remédier, Kevin Delathuy et Florian Carpi ont eu l’idée d’organiser un brunch dans leur bar à cocktail L’Instant Présent. « C’est un concept encore assez nouveau à Hannut », souligne Kevin Delathuy.

    Pour l’occasion, deux menus seront proposés.

    Le premier, le Manhattan, est un mélange de produits sucrés-salés. On y retrouve, entre autres, des pancakes, de la charcuterie, du fromage, du pain et des fruits.

    « Le second menu, le Brooklyn, est plus healthy, moins calorique et dans l’air du temps », souligne le gérant. Il contient notamment du yaourt, du muesli, du fromage frais, un pot de chocolat et un jus d’orange pressé.

    Un bar à cocktail sera également installé sur la terrasse de l’établissement. « Nous y vendrons en avant-première les nouveaux cocktails de notre prochaine carte », annonce Kevin Delathuy. « Tous nos cocktails, qu’ils soient alcoolisés ou non, sont nos créations. Nous essayons d’innover en proposant des saveurs que l’on ne retrouve pas partout. »

    Afin de respecter les mesures de sécurité, le service s’organisera à table, en portions individuelles.

    DES PRODUITS HANNUTOIS

    L’Instant Présent souhaite privilégier les … La suite sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/08/2020

    Le prix du brunch est fixé à 25 euros par personne (cocktails non compris).

    La réservation est obligatoire, soit via la page Facebook  https://www.facebook.com/instant.present.hannut/ de l’Instant Présent, soit par téléphone au 0483/40.58.08 ou au 0472/67.23.25.

    Article également en ligne pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/616838

  • Imprimer

    CRAS AVERNAS (HANNUT) > DES JOURNÉES «D-STRESSE» AVEC > L'ASBL HANNUTOISE LIFE & JOB

    Les 13, 20 et 27 août, l'ASBL hannutoise Life & Job organisera des journées « D-Stresse ».

    L’objectif : aider à combattre le stress de manière ludique et intelligente à travers des ateliers et des exercices de lâcher-prise.

    Depuis 2019, le Centre de santé interdisciplinaire hannutois Life & Job informe, conseille, accompagne et forme les citoyens afin qu’ils puissent trouver l’équilibre entre vie privée et professionnelle.

    En se tournant vers des problématiques liées à la santé mentale, le projet de l’ASBL est, notamment, d’accompagner la population à gérer le stress et l’épuisement professionnel collectivement.

    Les 13, 20 et 27 août, Life & Job proposera trois journées « D-Stresse ».

    « Le stress engendré au cours de l’année suite au Covid-19 a mis beaucoup de personnes à mal », souligne Anne-Marie Virzi, psychologue clinicienne spécialisée dans … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/616840

    TROIS THÉMATIQUES

    Les journées « D-Stresse » se dérouleront en deux temps.

    Les matins seront consacrés à l’échange de connaissances liées au stress, telles que les effets physiologiques du stess sur le corps humain. L’après-midi, … La suite pour les abonnés à la version digitale sur > https://huy-waremme.lameuse.be/616840

    Les journées « D-Stresse » se dérouleront à Cras-Avernas (Hannut), Rue Raymond Pasleau 7a.

    Le prix est fixé à 70€ la journée, avec un supplément de 5€ pour le dîner. Les trois jours réunis coûtent 180€.

    Informations et inscriptions au 0472 630 417 ou sur le site internet « www.lifeandjob.be ».

    Source non libre d’accès de FIONA SORCE sur > https://huy-waremme.lameuse.be

    L'ASBL HANNUTOISE LIFE & JOB sur Facebook > La page Facebook > https://www.facebook.com/lifeandjob/

    L’article également au grand complet sur votre journal LA MEUSE H/W de ce samedi 08/08/2020

  • Imprimer

    CORONAVIRUS > LE DROIT PASSERELLE CONCERNE AUSSI L’ÉVÉNEMENTIEL, LES FORAINS, ARTISTES OU ENCORE NIGHTSHOPS

    Le ministre des PME et des Indépendants Denis Ducarme (MR) annonce samedi avoir envoyé une circulaire à son administration et aux caisses d’assurances sociales afin de confirmer que plusieurs secteurs continuent à être éligibles au droit passerelle de crise, jusqu’à nouvel ordre, sous le volet « obligatoirement fermés, en tout ou en partie ».

    Les secteurs de l’événementiel, des forains, les artistes, les nightshops et les bars à chicha sont donc aussi concernés par la mesure.

    Le ministre avait rencontré mercredi dernier plusieurs représentants des forains, du secteur de l’événementiel ainsi que du secteur du mariage. Une circulaire a depuis lors été envoyée afin de confirmer que ceux-ci avaient bien accès au droit passerelle.

    Cet accès est ainsi possible sans devoir démontrer au préalable ni l’interruption totale de l’activité durant une certaine durée, ni de lien avec la crise Covid-19, comme le prévoit la loi du 23 mars 2020. « Un forain qui poursuit une petite activité en dehors d’une foire est aussi éligible », a illustré le ministre.

    Le revenu de remplacement « droit passerelle » a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2020 pour les indépendants toujours empêchés de reprendre leur activité. Cette prolongation s’adresse, pour la période de septembre à décembre, aux indépendants actifs à titre principal dont l’activité est interrompue ou limitée en raison des mesures prises par le Conseil national de Sécurité (via les arrêtés ministériels portant des mesures d’urgence pour limiter la propagation du coronavirus), quelle que soit la durée de l’interruption.

    Pour l’ensemble des aides temporaires en matière de droit passerelle, le contact de première ligne des indépendants est leur caisse d’assurances sociales.

    En outre, l’Institut national d’assurances sociales pour travailleurs indépendants (Inasti) met un call center à disposition au numéro 0800/12.018.

    Source de Belga via Sudinfo sur site libre > https://www.sudinfo.be/id233158

    Illustration > Belga

     

  • Imprimer

    LA SWDE INVITE À LA VIGILANCE DANS LES CONSOMMATIONS D’EAU POUR LES PROCHAINS JOURS.

    A partir de ce jeudi 6 août, nous allons vivre un épisode de canicule durant une semaine.

    Ces fortes températures s’ajouteront à une situation de sécheresse qui commence à s’étendre un peu plus sur le territoire régional, dont une des conséquences est le tarissement des équipements individuels de récolte d’eau de pluie.

    Pour rappel, entre l’Ascension et la Pentecôte, ces conditions météorologiques, combinées aux règles de confinement prises dans le cadre la lutte contre la propagation du COVID – 19, avaient entraîné de fortes consommations que les capacités de production et de transport des infrastructures de la SWDE ont parfois eu du mal à suivre. Même si nous ne sommes plus dans la même situation de confinement obligatoire, nous pouvons estimer que les consommations résidentielles seront plus élevées cet été 2020 que lors d’un été normal.

    En conséquence il est indispensable d’être attentif au niveau des consommations d’eau durant les prochains jours.

    Depuis le mois de mai, le dispositif interne de la SWDE en matière de gestion des effets de la sécheresse est activé et nous avons mis en place de nombreuses actions pour garantir l’alimentation en eau.

    La SWDE collabore également pleinement avec la Cellule de crise de la Région wallonne pour évaluer régulièrement l’état de la situation et les mesures à prendre.

    Celle-ci a appelé, ce mercredi 5 août à un usage responsable de l’eau du robinet.

  • Imprimer

    LA VILLE DE HANNUT RECRUTE > CHEF DE BUREAU A1 OU UN AGENT TECHNIQUE D9 POUR SERVICES « VOIRIES » ET « CIMETIÈRES »

    OFFRE D’EMPLOI – chef de bureau A1 (master) ou un(e) agent technique D9 (baccalauréat) pour les services « voiries » et « cimetières » de son département infrastructures communales (services travaux)

    Il/Elle est chargé(e) de la gestion, du développement et de la maintenance des infrastructures communales et plus particulièrement des voiries et des cimetières.

    Il/Elle élabore des dossiers techniques et en assure le suivi de bureau et de chantier dans le respect des législations en vigueur notamment au regard des dossiers subventionnés (PIC, crédit d’impulsion, …).

    Il/Elle assure la gestion des interventions demandées par les services communaux et les citoyens dans le domaine public.

    Candidatures

    ▪ Les candidatures motivées accompagnées de pièces justificatives doivent être adressées pour le lundi 24 août 2020 au plus tard, le cachet de la poste faisant, au Collège communal de la Ville de Hannut, 23 rue de Landen à 4280 HANNUT. Celles-ci devront être envoyées par pli recommandé ou par remise contre récépissé au « Secrétariat général », pendant les heures d’ouverture.

    Pièces justificatives

    • une lettre de motivation
    • un curriculum vitae détaillé
    • une copie du diplôme requis
    • un extrait de casier judiciaire.

    Renseignements

    L’offre d’emploi peut être obtenue par mail sur simple demande auprès de Madame Caroline DEJARDIN, Service « Personnel et Organisation » Tél. : 019/63.03.86 – Email : recrutement@hannut.be

    L’offre complète est visible & téléchargeable sur le site source > https://www.hannut.be/wp-content/uploads/2020/07/appel-public-recrutement-a1-ou-d9-voirie-et-cimetieres.pdf

  • Imprimer

    LES INTERNAUTES INVITÉS À SE MONTRER PRUDENTS > LE PHISHING A TOUJOURS PLUS LA PÊCHE EN BELGIQUE

    Le nombre de signalements de tentatives de phishing -fraude en ligne au moyen de faux courriels, sites ou messages- est en forte progression en Belgique.

    Durant le mois de mai dernier, 282.392 cas ont été signalés via la plate-forme safeonweb.be  . Celle-ci n’en avait reçu que 149.000 en mai de l’an dernier, selon des chiffres du Centre pour la cybersécurité (CCB) fournis par la Première ministre Sophie Wilmès en réponse à une question du député Steven Matheï (CD&V).

    Durant toute l’année 2018, 648.000 signalements ont été reçus par la plate-forme, contre 1,7 million l’année suivante.

    Cette tendance à la hausse d’année en année se confirme. Durant les 5 premiers mois de 2020, près de 1,3 million de signalements ont déjà été reçus.

    Source libre de Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be/id232226

    Illustration > Belgaimage

  • Imprimer

    CORONAVIRUS À HANNUT > STATU QUO DEPUIS LE 27 JUILLET

    Coronavirus en Belgique: 211 communes ont dépassé le seuil d’alarme ce jeudi!

    Le nombre de nouveaux cas de coronavirus continue de grimper en Belgique, et de nombreuses communes ont désormais dépassé le fameux « seuil d’alarme ».

    Au total, 443,1 nouveaux cas par jour, en moyenne, ont été diagnostiqués sur la même période. Pour la semaine du 27 juillet au 2 août, ce nombre grimpe à 530,9, indique Sciensano jeudi dans la mise à jour des données de son tableau de bord. Le nombre total d’infections au Sars-CoV-2 recensées sur le territoire est désormais de 71.158, soit 510 de plus que mercredi matin.

    La moyenne des décès quotidiens poursuit aussi une légère hausse, à trois cas fatals pour chaque jour de la semaine dernière (+31 % par rapport à la période de comptage précédente). Sciensano indique, comme hier, un total de 9.852 victimes du coronavirus au Plat pays.

    Le nombre moyen d’admissions à l’hôpital est, lui, de 24 par jour (+35 %) sur le même laps de temps, pour un total de 18.359 depuis le début de l’épidémie.

    Dans de nombreuses communes, le nombre de cas de Covid-19 continue de grimper. Et dans certaines d’entre elles, le fameux « seuil d’alarme » (20 nouvelles contaminations pour 100.000 habitants en une semaine) a même été atteint ou dépassé. Attention donc que ce « seuil d’alarme » est à relativiser dans certaines communes, les plus petites d’entre elles peuvent en effet rapidement le dépasser avec un seul cas.

    Ce jeudi 6 août, 211 communes ont dépassé le « seuil d’alarme » selon les dernières données consolidées de Sciensano. Vérifiez dans la carte ci-dessous si votre commune en fait partie (la « Cumulative Incidence » sera donc supérieure ou égale à 20).

    Retrouver les cartes interactive de la Belgique sur le site libre d’accès > https://www.sudinfo.be/id232166

    Source de Siencano via Sudinfo sur > https://www.sudinfo.be